Tinlot

  • Monnaie locale. Un projet qui se construit chez nous et en Province de Liège

    image003.pngLe GAL à lancé  la réflexion sur l'intérêt d'une "monnaie locale", en partenariat avec l’équipe du Valeureux. Cela débute par un cycle ciné-débat dont le premier avait lieu mardi soir à Anthisnes. Les autres auront lieu à Marchin au Chapiteau, le mardi 25 avril à 20h00 avec le film Demain. Ce sera ensuite à Clavier, à l’Atelier aux Avins, le mardi 16 mai à 20h00 : "Tout s’accélère".
    Voir l'article sur ce blog et pour en savoir plus: Facebook : https://www.facebook.com/events/1032728153525073/

    Le Valeureux, de son côté,  souhaite devenir une monnaie locale provinciale et se transforme en Val'Heureux.  Ils réfléchissent également à la possibilité d'une  développer la monnaie électronique.
    Différents groupent envisagent la possibilité  de promouvoir  le Val’Heureux dans leur région : Le Pays de Herve, Ourthe-Amblève et Huy.
    Le groupe de Huy, porté par Génér'actions, a déjà organisé une première rencontre citoyenne qui sera suivie d’une conférence débat, ce mercredi 29 mars au Centre Culturel de Huy.  (AL)

    Huy: le Valeureux se dévoile au public (La Meuse H-W 28/3)
    L’association Génér’action, basée à Villers-le-Bouillet depuis un an et demi, travaille à mettre en place le Valeureux, la monnaie locale lancée à Liège. «Notre groupe a pour but de voir les projets que l’on pourrait implémenter dans la région, mais également soutenir», indique Catherine Gérimont. «L’un de nos projets est de mettre en place le Valeureux à Huy.»Le groupe a déjà eu des réunions ces dernières semaines. «Il s’agissait de mini-conférences. Comme notre projet s’est propagé, notamment grâce à la presse, nous avons eu du monde.

     

    capture ecran 2017-03-28 à 09.53.35.jpg
    Certaines personnes sont d’ailleurs restées dans le noyau dur. Nous sommes huit désormais», sourit la Hutoise. «Le centre culturel de Huy accueillera ce mercredi une conférence grand public.»
    Jean-Yves Buron, secrétaire de l’association à l’origine du Valeureux, à Liège, présentera l’intérêt des monnaies locales, et comment les décliner à Huy. «Nous avons distribué des flyers dans différents commerces. Certains me disent que c’est super chouette, d’autres nous signalent des problèmes qu’ils jugent plus importants comme les places de parking ou la propreté», continue-t-elle. (Voir l'article complet de J.G.dans La Meuse Huy-Waremme édition digitale)
    La conférence de ce mercredi se tiendra à 19h30 au centre culturel de Huy. Entrée gratuite.

  • Première école de drones en région liégeoise

    capture ecran 2017-03-27 à 20.38.36.jpgLes drones connaissent un vrai succès. On estime leur nombre à 50.000 en Belgique. Depuis un an, la discipline est réglementée par arrêté royal. Ce dernier prévoit notamment une formation théorique et pratique pour les détenteurs de drones. 2 pilotes passionnés d'aéronautique viennent d'ouvrir la première école du drone en région liégeoise.

    Les drones sont de plus en plus répandus en Belgique. C'est le phénomène en vogue mais peu de gens savent que la pratique est réglementée. Une formation théorique et pratique est prévue pour leurs détenteurs qui trop souvent l'ignorent.

    capture ecran 2017-03-27 à 20.40.51.jpg

    Dans ce contexte, le club des busards à Faimes va accueillir la première école du drone en région liégeoise. Pour faire voler ces engins en toute légalité une formation est en effet nécessaire. Il existe 2 types de brevets. Le terrain des busards est idéalement situé pour effectuer les manœuvres. Aucune habitation à moins d'un kilomètre, les lieux se prêtent bien aux entraînements. 6X1 heure de cours particuliers sont prévus. L'école dispose de plusieurs drones pour les élèves. Xavier est venu se renseigner sur les cours.L'ouverture des inscriptions est d'ores et déjà ouverte. Les demandes sont nombreuses, qu'elles émanent de professionnels ou de particuliers. L'école devrait ouvrir officiellement ses portes d'ici une dizaine de jours.
    Voir le reportage vidéo de RTC

  • Invitation. Venez découvrir les carnets de voyage de Vincent Albert les 12 et 13 mai

    Le Fraiturois Vincent Albert expose ses carnets voyage. Des dates à retenir.

    ExpoCarnetsVoyage.jpg

  • Attention en mars! Soleil éblouissant: 188 accidents et 258 blessés par an

    Entre 2006 et 2015, les forces de l’ordre ont répertorié, en Wallonie, une moyenne de 188 accidents par an liés à un éblouissement par le soleil. En termes de victimes, on déplore près de 4 tués et 258 blessés (en 2015 il y a eu 235 blessés légers et 24 graves).

    capture ecran 2017-03-27 à 20.33.34.jpgPour la Belgique, cela donne une moyenne annuelle de 701 accidents, 12 tués et 945 blessés. «La courbe de la répartition des accidents des dix dernières années en Wallonie montre que les mois de mars, juin, septembre et octobre connaissent un peu plus de sinistres de ce type», explique Belinda Demattia de l’Agence wallonne pour la sécurité routière.Sur l’ensemble de l’année, mars totalise 10% des accidents causés par un soleil éblouissant,contre 12% en octobre qui est le pire mois.
    L’explication est à trouver dans les heures de lever et de coucher de l’astre du jour. Elles coïncident avec les heures de pointe du matin et du soir. C’est à ces moments de la journée que se produisent en général le plus de sinistres en mars, juin, septembre et octobre.
    GARE AUX CARREFOURS
    Près d’une fois sur cinq (19%),un piéton a été percuté. En moyenne, on recense 39 victimes parmi les piétons (15%), 33 chez les motards et cyclomotoristes et 18 chez les cyclistes.
    Tous ensemble, les usagers des deux-roues représentent 19% des victimes, contre 60% pour les occupants de voiture.
    Deux accidents sur trois (65%)liés à l’éblouissement se produisent en agglomération. Les carrefours sont les endroits dangereux avec 35% du nombre total de sinistre.

    «Les usagers faibles doivent être particulièrement vigilants et garder à l’esprit qu’ils risquent de ne pas être vus par les automobilistes même si eux-mêmes ne sont pas gênés par le soleil», souligne Belinda Demattia, qui recommande de bien nettoyer son pare-brise, d’avoir du liquide lave-glace en suffisance et de régler correctement son siège pour le pare-soleil soit efficace.-YANNICK HALLET (La Meuse H-W du 16 mars)

  • Scry, bourse aux vêtements et aux jouets, attention à la date !

    Attention la bourse aux vêtements et aux jouets, de Scry aura bien lieu le samedi 29 avril et non le 22 mars comme annoncé dans le Tinlot 4 Saisons3206647690.jpg

  • L'Atelier(s) le programme des prochaines activités

    VENDREDI 31 MARS : Scène ouverte à 20 h , précédée du repas spaghetti bolo à 5 euros à 19h. réservation indispensable pour le repas avant le jeudi 30/03
     Scène ouverte à  "Dom Papagaio Choro Club "
    "Le Choro, c’est cette musique populaire brésilienne née à Rio de Janeiro de la rencontre entre les danses européennes et les rythmes africains. Tantôt enjoué, tantôt mélancolique, le Choro met à l'honneur la guitare classique ou violão, la flûte traversière, la mandoline, le cavaquinho et le pandeiro.
    Dom Papagaio Choro Club est un duo né de l'envie commune de Michaël Bridoux (The Moon Invaders, The Left Arm of Buddha, The Caroloregians, …) et de  Xavier Dellicour (Eté 67, The Thousand Sails, …) de se frotter à ce riche style musical. Tous deux musiciens expérimentés, ils ont arrangé leurs morceaux favoris. L’un joue de la guitare classique, l’autre de la flûte traversière et ils n'attendent qu'une chose : vous faire découvrir leur univers !"

    VENDREDI 7 AVRIL à 20h : bar à débat  : "Des jeux et du pain"

    DIMANCHE 9 AVRIL : Ciné club :   " Tamara Drewe"  
     comédie de Stephen Frears

    SAMEDI 22 AVRIL : Concert :  " The Astor Klesmer Trio"

    09-04-17.jpg

  • Scry, rue de Dinant, abattage d'arbres

    images.pngAttention, travaux d’abattage d’arbres dangereux pour le compte de la Régie routière d’Ouffet à TINLOT le long de la RN636 rue de Dinant entre les BK 3,550 et 3,955.

    L' entreprise devra établir une signalisation avant et à hauteur des chantiers.

    La présente autorisation est valable à partir du lundi 27/03/2017 à 8 heures jusqu'au mercredi 05/04/2017 à 18 heures inclus.

  • Un gros engouement pour la balade contée au château de Saint-Vitu dans un cadre exceptionnel

    capture ecran 2017-03-26 à 16.52.25.jpg

    Plus de 210 inscrits et des participants de dernière minute ont rallié Tinlot vendredi soir pour une balade contée exceptionnelle organisée par le Syndicat d'Initiative de la Vallée du Hoyoux, dans le domaine du Château de Saint-Vitu (Abée-Scry) qui ouvrait pour la première fois les portes de sa propriété au grand public.
    Un cadre illuminé par les flambeaux, les braseros et les bougies accueillait les participants dès la tombée de la nuit.
    Des conditions météo idéale avec une nuit étoilé après une belle journée de printemps.

    capture ecran 2017-03-26 à 19.13.19.jpg

    Dès 19h 30, 5 groupes entre 40 et 50 personnes ont pris le départ de la balade à 20 minutes d'intervalle. Equipées de flambeaux, les familles n'avaient qu'à suivre leur guide sur un parcours d'une heure trente, balisé par des bougies avec 4 haltes animées par des conteuses.

    capture ecran 2017-03-26 à 19.16.49.jpg

    capture ecran 2017-03-26 à 19.20.27.jpg

    Des décors naturels avec des éclairages bien choisis ont crée l'ambiance dans les bois et l'étang autour du château. 
    Des histoires variées ont captivé les enfants, en revisitant certaines légendes locales de manière, bien sûr, purement imaginaire, comme celle du D'Zy et de la sorcière "Totoche".

    capture ecran 2017-03-26 à 19.33.33.jpg

    Un seul souhait : pouvoir découvrir ces lieux en pleine journée !

    capture ecran 2017-03-26 à 19.34.15.jpg

    Après la balade, l'arrière du château, sous l'impressionnante  verrière, permettait l'accueil des groupes avec un bar et une petite restauration. capture ecran 2017-03-26 à 16.55.59.jpg

    Une  organisation impeccable réalisée par l'équipe du SIVH (Modave, Clavier, Marchin et Tinlot) et appréciée par toutes les personnes présentes.

    capture ecran 2017-03-26 à 16.53.23.jpg

    Trois personnes à remercier particulièrement pour cette soirée inoubliable: Elodie Keyser, cheville ouvrière du syndicat d'initiative (à droite sur la photo de gauche) et les propriétaires des lieux Charles Delloye (photo de droite) ainsi que son épouse qui ont tout mis en oeuvre pour la réussite de ce projet qui leur tenait vraiment à coeur!

  • Football P3A. Limont 2-1 Fraiture Sport

    capture ecran 2017-03-26 à 18.56.34.jpgLes Fraiturois se sont inclinés 2-1 à Limont cet arès-midi à Limont. Le but fraiturois a été inscrit par Dominique Albanèse.

  • Marché

    IMG_0225.jpg

    Mardi 21 mars, jour du printemps, le marché a repris jusqu'à Noël. Après une journée un peu froide, le soleil a percé en fin d'après-midi juste pour le petit drink d'ouverture de la saison.

    capture ecran 2017-03-23 à 20.15.16.jpg

    capture ecran 2017-03-23 à 20.17.48.jpg

    Les Tinlotois ont retrouvé  leurs marchands habituels. Rendez-vous tous les mardis de 15 à 20h!

  • GAL " Pays des Condruses", un "cycle ciné-débat " pour ouvrir la réflexion autour de la monnaie locale

    Le GAL Pays des Condruses souhaite vous invite à son cycle ciné-débat, organisé en partenariat avec l’équipe du Valeureux :

    3 soirées, 3 films, 3 lieux :
    Anthisnes à l’Avouerie, le mardi 28 mars à 20h00 : En quête de sens
    Marchin au Chapiteau, le mardi 25 avril à 20h00 : Demain
    Clavier, à l’Atelier aux Avins, le mardi 16 mai à 20h00 : Tout s’accélère
     
    « Ce ciné-débat sera l'occasion d'ouvrir la réflexion autour de la monnaie locale et, pourquoi pas, de rassembler des énergies pour lancer une initiative dans la région.
     
    Utiliser une monnaie citoyenne, c’est échanger quelques euros contre de la monnaie locale et l’utiliser chez les commerçants, fournisseurs et prestataires de la région qui, à leur tour, réutiliseront cette monnaie jusqu’à former un réseau de fournisseurs et consommateurs « du coin »

    Ce que l'on appelle « monnaie », ce sont en réalité des « bons de soutien à l'économie locale ».  Ils permettent de :
    . Relocaliser une partie de l’économie ;
    . Stimuler les échanges locaux et (re)créer du lien ;
    . Renforcer l’identité et le dynamisme d’une région.
     
    Créer une nouvelle monnaie citoyenne, c’est réfléchir ensemble à l’utilisation de l’argent, se réapproprier un outil financier classique pour en faire un outil social, ancré dans l’économie réelle et centré sur des échanges locaux plus respectueux des personnes et de la vie sous toutes ses formes. »

    Voici aussi le lien facebook :  https://www.facebook.com/events/1032728153525073/

    affiche cin-dbat facebook.jpg


     

  • Wallonie, trop de jeunes sans diplôme secondaire !

    Même s’il ne donne malheureusement pas la garantie d’un emploi, on sait à quel point le diplôme peut peser dans la recherche d’un travail. Diplôme supérieur, bien sûr, mais aussi diplôme de l’enseignement secondaire.

    capture ecran 2017-03-22 à 21.25.45.jpgUne enquête récente, révélée par l’IWEPS, l’Institut wallon de l’étude, de la prospective et de la statistique, a révélé que trop de jeunes Wallons quittent encore l’enseignement sans ce sésame de base. En 2015, 13% des jeunes de 18 à 24 ans avaient quitté l’enseignement sans avoir obtenu leur diplôme de l’enseignement secondaire supérieur. Une situation plus critique en Wallonie qu’en Flandre (7%) et qui reste malheureusement très loin de l’objectif national fixé à 9,5% à l’horizon 2020. La situation est encore plus dramatique à Bruxelles où 16% des 18-24 ans ont quitté l’enseignement sans ce diplôme secondaire supérieur.
    "La tendance générale s’améliore pourtant dans les trois régions du pays», précise l’IWEPS. Il est vrai qu’en 2002, 22% des jeunes Bruxellois étaient dans cette situation, 16% des jeunes Wallons et 13% des jeunes Flamands. La tendance à la baisse a toutefois été rompue en 2015, année où on a constaté une légère aggravation du problème dans les trois régions du pays".

    PLUS GRAVE CHEZ LES GARÇONS
    L’abandon scolaire précoce est plus fréquent chez les garçons (15% en Wallonie et 17% à Bruxelles) que chez les filles (11% en Wallonie et 15% à Bruxelles). L’effet sur l’emploi a tendance à s’aggraver au fil du temps chez les jeunes hommes: en 2006, les garçons de 18 à 24 ans sans diplôme secondaire supérieur trouvaient un emploi dans un cas sur deux. Aujourd’hui, seuls 33% ont trouvé du boulot. En 2006, 24% des jeunes femmes dans cette situation avaient trouvé un emploi pour 26% en 2015.
    M.R. (La Meuse Huy-Waremme du 22 mars)

  • Tinlot éoliennes. 70 personnes présentes à la soirée d'information mardi soir à Ramelot

    Une septantaine de personnes était présente ce mardi soir à la réunion concernant le nouveau projet éolien. Pour rappel, EDF Luminus compte implanter trois éoliennes à Tinlot et deux à Clavier. «La réunion, organisée par EDF Luminus, s’est déroulée de manière très correcte», rapporte la bourgmestre, Cilou Louviaux. «Il y a eu des échanges, mais sans agression verbale.» Elle indique que de précédentes réunions avaient drainé plus de monde. «Au fur et à mesure, EDF Luminus a proposé des améliorations à ses dossiers. Et puis, il s’agit quant même du sixième projet. Peut-être que des gens sont lassés, résignés.»
    L’étude d’incidences a démarré ce mercredi. Les citoyens ont 15 jours pour remettre leurs remarques à la commune de Tinlot. «Cette enquête repart de zéro. On ne tient pas compte de pétition, et remarque et autre courrier concernant les anciens projets», précise la bourgmestre. De son côté, le bourgmestre de Clavier souhaite attendre les résultats de l’étude d’incidences avant de se prononcer.-J.G (La Meuse H-W du 23 mars)

    capture ecran 2017-03-23 à 20.25.49.jpg

    De nombreux riverains présents avec des questions très variées sur le projet présenté

    DSC_0760.JPG

    L'emplacement des 5 éoliennes prévues. dans le nouveau projet.
    Cependant, le dossier précédent pourrait devancer celui-ci, au cas où le recours des riverains serait rejeté par le Conseil d'Etat. C'est le premier des deux projets accepté qui sera réalisé.

    Résumé du projet (document distribué)

    capture ecran 2017-03-23 à 20.32.55.jpg

    capture ecran 2017-03-23 à 20.32.40.jpg