Agriculture

  • Saveurs de chez nous: les pommes de terre de la ferme Derivaux à Terwagne

    RTC a consacré un reportage aux pommes de terre de la ferme Derivaux à Terwagne.
    A regarder ici

    capture ecran 2018-10-19 à 13.44.12.jpg

    ttps://www.rtc.be/video/info/saveurs-de-chez-nous-la-ferme-derivaux_1499828_319.html

  • GAL, Pays des Condruses, la vidéo de présentation du projet de biométhanisation à Ochain

    Voici la vidéo du GAL Pays des Condruses, qui présente le bel exemple de projet de biométhanisation réalisé à Ochain

    capture ecran 2018-10-08 à 16.13.59.jpg

    Source

  • Ramasser des pommes de terre dans les champs après la récolte (”glaner”), autorisé ou non?

    capture ecran 2016-10-22 à 09.40.48 - copie.jpg

    Comme chaque année à cette époque, l'arrachage des pommes de terre pose la même question. Peut-on ramasser celles qui sont restées dans le champ?
    Dans les champs, les nombreuses pommes de terre qui ont échappé au ramassage sont encore visibles, étalées sur la terre alors que les machines sont parties ailleurs. Un agriculteur de Tinlot explique que c'est normal: "celles qui sont trop petites passent au travers des filtres et de toute manière il faut les laisser en surface, elles vont se décomposer alors que sous terre, elles vont germer et repousser au printemps".

    A-t-on le droit dès lors de les ramasser? Et dans ce cas faut-il l'autorisation du propriétaire?

    capture ecran 2014-10-21 à 22.03.02.jpg
    Des glaneuses
    de Jean-François Millet.

    D'après Wikipédia, le glanage est un droit d'usage sur la production agricole, existant notamment en France, sous différentes formes depuis le Moyen Âge. Il subsiste encore au XXIe siècle.
    Après la moisson, le ramassage de la paille et des grains tombés au sol est autorisé.
    On distingue le glanage, qui concerne ce qui reste à même le sol, du grappillage qui concerne ce qui reste sur les arbres ou les ceps après la cueillette. On glane donc des pommes de terre, des céréales, on grappille les raisins, les pommes, les fruits en général.
    On distingue le glanage légal du glanage illicite, appelé le maraudage, qui est le délit de dérober des fruits, récoltes, légumes quand ils ne sont pas encore détachés du sol.

    Région Wallone, Code Rural (cliquez ici)

    CHAPITRE II. - Des cultures, des récoltes et des abeilles
    Art. 11.
    Le glanage et le râtelage, dans les lieux où l'usage en est reçu, ne peuvent être pratiqués que par les vieillards, les infirmes, les femmes et les enfants âgés de moins de douze ans et seulement sur le territoire de leur commune, dans les champs non clos, entièrement dépouillés et vidés de leurs récoltes, et à partir du lever jusqu'au coucher du soleil.
    Le glanage ne peut se faire qu'à la main; le râtelage avec l'emploi du râteau à dents de fer est interdit.

    Sous réserve d'autres dispositions prises en Wallonie, voilà qui est clair et précis!
    Bonne récolte!

    capture ecran 2016-10-22 à 09.42.06 - copie.jpg

    Photos AL.

  • G.A.L. Condroz. Inauguration du Hall Relais Agricole (Point Ferme) à Nandrin

    Ce mercredi, les nouvelles installations du Hall Relais Agricole ont été inaugurées en présence du Ministre wallon de l’agriculture.

    capture ecran 2018-09-15 à 16.20.31.jpg

    Le nouveau Hall Relais, rue Tige des Saules à Nandrin. En bas à droite, le Ministre de l'agriculture René Collin, le Président du GAL, Eric Lomba et le Directeur du GAL, Jean François Pêcheur.

    Installée à la ferme Demoitié à Ouffet, la coopérative de producteurs liégeois « Point ferme » devenait à l’étroit et voulait gagner en efficacité. Après une tentative avortée de déménagement à l’ancien Intermarché d’Ouffet avec la SPI, le GAL Pays des Condruses est parvenu à récupérer les subsides (356.000 euros, ce qui couvre 90 % des travaux) à son compte et à se lancer dans un projet plus raisonnable en terme de m² : réaménager un hangar de 200 m² de la rue Tige des Saules à Nandrin, à deux pas de la route du Condroz.
    « La commune de Nandrin nous a proposé cet emplacement qui servait autrefois à stocker des meubles de seconde main pour le CPAS. Nous avons conclu un droit d’emphytéose de 32 ans avec elle. Après diverses procédures, le chantier a débuté en octobre 2017  », retrace Jean-François Pêcheur, directeur du GAL Pays des Condruses.
    Il vient d’être terminé, abords extérieurs compris, et a été inauguré par le ministre René Collin ce mercredi après-midi.
    Extrait de l'article de la Meuse du 13 sept.

    La plate-forme logistique de Point Ferme bientôt à Nandrin

    capture ecran 2018-09-15 à 08.57.01.jpgUn ancien hall de stockage communal à Nandrin a été complètement rénové pour pouvoir accueillir dès le mois d'octobre prochain les activités de la coopérative à finalité sociale Point Ferme, actuellement implantée dans une partie de ferme à Ouffet et spécialisée dans la vente en circuit court de produits de la ferme . Mais elle s'y trouve aujourd'hui à l'étroit. Depuis sa création en 2011, Point ferme n'a cessé de se développer. Elle travaille aujourd'hui avec une trentaine d'agriculteurs du Condroz liégeois.

    Le déménagement dans le nouveau hall agricole est prévu fin du mois de septembre. Les travaux de transformation sont en voie de finition. L'enveloppe extérieure du bâtiment a été conservée. C'est le Gal Pays des Condruses qui a pu engager le chantier avec un subside de 356.000 euros du ministère de l'agriculture. Le bâtiment reste la propriété de la commune de Nandrin avec un bail emphytéotique de 32 ans.

    Pour le moment, Point ferme travaille avec 8 personnes : 2 coordinateurs et 6 ouvriers qui se chargent essentiellement de la préparation des commandes en ligne. Les colis sont ensuite dispatchés dans 90 points relais répartis actuellement sur l'ensemble de la province de Liège.

    Voir le reportage vidéo sur RTC


    Un Drive pour récupérer ses colis locaux. Avis aux amateurs de circuit court alimentaire.

    2568020873.jpg

    Lors de la deuxième semaine d’octobre, le Hall relais agricole de Nandrin organisera un Drive fermier en son sein.
    La possibilité sera offerte, avec des horaires larges, de venir chercher son colis à la source.
    Voir l'article dans la Meuse du 13 sept.

    En savoir plus:

    Dossier Hall Relais
    GAL Pays des Condruses

  • Avis aux agriculteurs exploitant des terres à Tinlot

    DSC_8777.jpg

    AVIS AUX AGRICULTEURS EXPLOITANT DES TERRES SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE TINLOT
     
    La Commission agricole de TINLOT se réunira le mercredi 12 septembre 2018 à 9 h 30 à la Maison communale de TINLOT (salle du conseil) .
     
    Vos documents de déclarations de dégâts agricoles sont donc à rentrer à la Maison communale
    impérativement avant cette date.
     
    La Bourgmestre,
    C. LOUVIAUX-THOMAS.
     37730694_258211658300357_2578224655395454976_n.jpg
  • La politique agricole commune, une aide européenne de moins en moins solidaire

    capture ecran 2018-08-02 à 17.24.41.jpg

    Un dossier intéressant et bien présenté à découvrir  sur le site de la RTBF concernant la politique agricole.
    Cliquez ici

    capture ecran 2018-08-02 à 17.28.45.jpg

     

  • Coup d'oeil sur la Fête de la Ruralité ce dimanche 1er juillet

    capture ecran 2018-07-01 à 18.00.19.jpg

    Le plein de soleil et de chaleur était au rendez-vous ce dimanche sur le terrain de football de Vyle-Tharoul pour la Fête de la Ruralité dont le thème cette année était "Jeunesse et Ruralité".
    Cette édition a connu un vif succès, qui s'amplifie au fil des années. 450 diners ont été servis et le public n'a pas arrêté de défiler tout au long de la journée.

    Au programme de cette magnifique journée : le marché des saveurs et de l'artisanat (une quarantaine d'exposants : tisserands, dentellières, vanniers, vieux métiers, produits de bouche locaux... ), de nombreux artistes (concerts, chorales, musiciens...), des jeux champêtres (golf fermier, jeux d'adresse en bois, jeux d'équilibre ou de force...), des contes et des spectacles de marionnettes, des promenades à dos de poney ou en tracteur, un concours de chevaux de trait ardennais imposants et dociles et l’élection du champion, un stand d'animaux de compagnie, les photos de la vie des jeunes de la Maison des Jeunes de Vyle-Tharoul...
    On pouvait même assister au battage à l'ancienne et au planté de pommes de terre ! Plus de 50 tracteurs de la région étaient également au rendez-vous et ont permis des balades autour du village !
    Il y en avait donc pour tous les goûts, tous les âges ! L'objectif est atteint "faire découvrir tout ce qui fait l'histoire, la richesse, la particularité de la vie dans notre belle campagne. Sensibiliser, apprendre et s'amuser".

    capture ecran 2018-07-01 à 18.03.21.jpg

    Il faut noter le nombre impressionnant de bénévoles que nécessite une telle organisation ! La fête de la Ruralité peut heureusement compter sur le soutien de plusieurs associations qui collaborent à la parfaite organisation de l'activité: RFC Vyle-Tharoul, Syndicat d’Initiative de la Vallée du Hoyoux (Entre Eaux et Châteaux), de très nombreux citoyens et l'asbl Devenirs.
    Et cette année, c'est cette asbl Devenirs qui a pris en charge la cruciale organisation des repas (midi et soirée). L'équipe d'Albert Deliège a confectionné des repas avec des produits locaux, cela va sans dire !
    Rendez-vous est déjà pris pour l'an prochain. Notez donc la date du 7 juillet 2019, le premier dimanche du mois à Vyle-Tharoul !

  • Vyle-Tharoul. Dimanche 1 juillet: fête de la ruralité

    Ruralite-sm.jpgAu programme de ce dimanche 1er juillet : tracteurs anciens, chevaux de trait et animaux de la campagne, marché des saveurs et de l’artisanat, stands découverte, spectacles et activités pour toute la famille.

    Sensibiliser, apprendre et s'amuser
    Un Marché des Saveurs et de l'Artisanat
    Sous le signe de la rencontre

    Profondément intergénérationnelle, la Fête de la Ruralité 2018 sera donc une fois de plus placée sous le signe du partage, de la bonne humeur et de la rencontre. Un menu riche et varié, mêlant découverte et souvenirs.
    Un événement rendu possible par la mobilisation spectaculaire de la population, des associations et des commerçants locaux, mais aussi des communes de Marchin et de Modave, du Syndicat d'Initiative 'Entre Eaux et Châteaux au coeur du Condroz',  et des autres pouvoirs publics, comme la Province de Liège et la Région Wallonne. Une mobilisation qui seule rend possible le maintien d’un accès complètement gratuit au site et aux animations …
    Entrée gratuite !Téléphone 085/41 29 69
    Site internet www.ruralitevyle.be

    feteruralite_photo_isabellemessiaen (1).jpg

  • Journée "Fermes Ouvertes", 23 et 24 juin 2018

    a

    Le Centre des Technologies Agronomiques ouvre ses portes le week-end du 24 et 25 juin 2017. Le grand public pourra y découvrir de multiples facettes de l'agriculture wallonne !

    Pour cette édition des Journées Fermes Ouvertes, le CTA de Strée proposera de 10h à 18h de visiter la ferme laitière et les différentes activités du centre. Tout au long du week-end, le visiteur pourra découvrir plusieurs initiatives originales dans le domaine des circuits-courts : un atelier mobile de transformation de légumes (Conserverie Solidaire), un pôle de formation en maraîchage bio (Devenirs).

    L'ambiance du weekend sera conviviale et familiale; petits et grands pourront se divertir et déguster des produits de la région ! (château gonflable, producteurs locaux, petite restauration et bar)

    « Nous désirons vraiment faire connaître aux citoyens de la région toutes ces initiatives soutenues par le CTA de Strée. Ces projets favorisent l'installation de nouveaux agriculteurs, contribuent à relocaliser l'alimentation et soutiennent l'économie locale » explique Isabelle Dufrasne, directrice du centre. « Une des missions du CTA est de former les jeunes d'aujourd'hui à l'agriculture de demain. Ces JFO seront l'occasion pour les jeunes de découvrir de multiples facettes de l'agriculture et qui sait, cela suscitera peut-être des vocations chez certains... »

    Date: 23/06/2018 10:00 - 24/06/2018 18:00
    Lieu: rue de la charmille 4577 Strée
    Téléphone 085/27 49 68
    Email projet.formation@cta-stree.be

  • Les agriculteurs wallons ne pourront plus tailler leurs haies et leurs arbres du 1er avril au 31 juillet

    5750357.jpg

    Les agriculteurs ne pourront désormais plus tailler leurs haies et leurs arbres du 1er avril au 31 juillet, une mesure décidée ce jeudi par le gouvernement wallon afin de favoriser la reproduction de certains oiseaux en Wallonie. Jusqu'à présent, cette interdiction ne s'appliquait que du 15 avril au 30 juin.

    Cet allongement fait suite à une recommandation de la Commission européenne qui suggère de favoriser plus efficacement la reproduction et la nidification de certains oiseaux en Wallonie. (Voir l'article sur La Meuse digitale)