Idées pour vos menus ? L'AFSCA vient d'autoriser la vente et la consommation de dix espèces d'insectes.

Capture d’écran 2013-12-29 à 00.32.50.jpeg
Le Monde du 19/12

Grillon domestique, criquet migrateur africain, ver de farine géant, grillon à ailes courtes ou encore chenille de la fausse teigne : ces insectes sont maintenant autorisés à la consommation humaine en Belgique. L'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA) belge, l'institut chargé de surveiller la sécurité alimentaire, a en effet établi une liste de dix espèces qui peuvent être mises sur le marché.

afsca insectes

Seule condition : respecter la législation alimentaire en vigueur, à savoir «l'application de bonnes pratiques d'hygiène, la traçabilité, la notification obligatoire, l'étiquetage et la mise en place d'un système d'autocontrôle», indique un communiqué de l'AFSCA. Les opérateurs qui élèvent les insectes doivent s'enregistrer auprès de l'agence, tandis que ceux qui les transforment ou les distribuent sont tenus de demander une autorisation. 

«Les insectes que nous avons autorisés sont consommés régulièrement dans certaines parties du monde et en Belgique sans que des conséquences néfastes n'aient été observées», assure Jean-Paul Denuit, porte-parole de l'AFSCA.

afsca insectesPAS ENCORE D'AUTORISATION OFFICIELLE EN EUROPE.
Si des petites bêtes finissent effectivement dans les assiettes des consommateurs depuis quelques années à Bruxelles, de même qu'à Amsterdam, Londres, Berlin, Copenhague et depuis peu Paris, et si de plus en plus d'entreprises, de restaurants et de magasins se lancent dans ce marché en éclosion, les insectes ne sont néanmoins pas officiellement autorisés dans l'Union européenne.

Un conseil tout de même... prévenez vos invités à l'avance !

Capture d’écran 2013-12-29 à 18.33.19.jpeg
Voir également le site de l'Afsca
et le blog d'Andenne

Les commentaires sont fermés.