• Tinlot, le Conseil d'Etat annule le projet éolien le long de la route du Condroz

    Ce vendredi après-midi, nous avons appris l'annulation, par le Conseil d'Etat, du projet éolien à Tinlot. Ce projet SPE Luminus se situait sur Abée et Ramelot le long de la N63. Il avait été approuvé par le Ministre Henry malgré tous les avis négatifs. Le collectif "Tinlot Energie Verte" et la Commune de Tinlot avaient immédiatement introduit un recours. Source: Stephan van der Stegen, "collectifs du vrai Condroz", arrêté n° 226.467 du 19 février 2014. D'autres précisions suivront.

    Capture d’écran 2014-02-28 à 19.23.08.png
    C'est le deuxième projet refusé par le Conseil d'Etat à Tinlot. Le premier (Alternative Green) était prévu entre Seny Tinlot et Fraiture. Ici, un photo montage représente l'éolienne implantée derrière le Coq aux Champs dans le premier projet refusé.
    Une belle victoire en tout cas pour ceux qui se sont battus pour le respect des procédures et qui ont fait valoir leur point de vue de manière démocratique.
    Rappelons que ce même projet avait déjà été annulé une première fois par le Conseil d'Etat mais que le Minstre Henri après quelques modifications au dossier avait, de son côté, autorisé le permis.

  • Une superbe exposition ponctuelle de Mady Andrien à travers la ville de Huy

    Si vous avez contourné le rond-point du pont Baudouin à Huy ces dernier jours, vous n’avez pas pu les louper : les silhouettes colorées de Mady Andrien attirent l’oeil. Elles ont été placées dans le cadre d’une exposition ponctuelle et devraient quitter le rond-point le 7 avril prochain. À moins que la Ville décide de les acheter. Le Collège pourrait être intéressé "même si tout est toujours une question de budget" précise le bourgmestre.

    Capture d’écran 2014-02-28 à 12.07.59.png
    Sur le pont de Huy, on y danse... (Les 10 danseurs sont réalisés en acier et découpés au laser, Photos A.BT)
    Mady Andrien est une artiste reconnue. D’origine hutoise, elle est à présent installée à Liège où plusieurs de ses oeuvres sont exposées. Les baigneurs de bronze que l’on aperçoit à l’entrée l’hôpital de la Citadelle, c’est elle, tout comme les danseurs accrochés au plafond de la galerie Opéra ou encore les cyclistes qui ornent le rond-point d’Alleur, à proximité du Makro. Cette dernière oeuvre n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle placée actuellement à Huy. Là aussi, il s’agit de silhouettes découpées au laser dans une plaque d’acier et recouvertes de couleur vive. Ces danseurs ont été placés sur le pont Baudouin dans le cadre d’une exposition ponctuelle organisée par la galerie CAD, avec le soutien de la Ville de Huy.

    Capture d’écran 2014-02-28 à 12.09.24.png

    "Huit sculptures de Mady Andrien ont été installées à travers la ville, explique Carine Deleucourt, gérante de la galerie. Cette exposition ponctuelle se clôture le 7 avril". (Extrait de l'article d'Aurélie Bouchat dans la Meuse du 26/2)

  • "Je quitte Fraiture Sport en fin de saison" Entretien avec Christophe Genet

    Fraiture Sports s’est bien relancé après ses sept défaites consécutives en début de saison et la démission du coach Christophe Genet rejetée par le comité. Les Tinlotois occupaient alors la 13e place du classement avec 7 points. Ils sont maintenant 6es avec 38 unités après la victoire contre Harzé. Et ils peuvent encore viser le tour final.  Entretien avec Christohe Genet, entraineur de Fraiture Sport (P3), par Cédric Willems (La Meuse du 26/2)

    Christophe Genet, la victoire était acquise après 38 minutes ce dimanche face à Harzé. Effectivement. Nous remportons une belle victoire contre Harzé. Mais ce n’était pas facile. Nous avons été très concrets. Nous avons quatre occasions en première mi-temps et nos trois premières frappes étaient dedans. Ce fut la clé du match. Nous continuons notre bonne période et nous sommes invaincus en 2014.

    Capture d’écran 2014-02-27 à 10.39.06.png
    Fraiture Sports cartonne... depuis que son coach (médaillon) a remis sa démission.

    C’est une saison très contrastée pour Fraiture Sport. Après sept défaites consécutives, vous remettez votre démission en octobre et maintenant vous êtes invaincu en 2014. Qu’est-ce qui a changé ?
    L’investissement de chacun est différent. En début de saison, on avait l’impression que cela allait aller tout seul. Les gens avaient apparemment besoin d’être bousculés, blessés dans leur orgueil. Depuis octobre, nous n’avons été défaits qu’une seule fois, contre Clavier en décembre. Je fais ma meilleure saison à Fraiture. Nous sommes peut-être en train de revenir à notre vrai place. Nous ferons le décompte à la fin et il ne manquera certainement pas grand chose pour le tour final. Tour final qui est à portée de main.
    Vous êtes troisième au niveau de la tranche à 2 points du leader et vous pouvez encore viser la cinquième place au classement. C’est un objectif inouï et inespéré.
    Nous n’aurions jamais pu dire cela il y a deux mois et demi. Mais avant de nous projeter, nous devons jouer les matches. Pour la tranche, nos adversaires ont encore des rencontres compliquées à négocier. Nous aussi, à commencer par l’UCE Liège dimanche. Cette équipe n’est pas deuxième pour rien. Lorsque nous l’avons reçue à l’aller, nous gagnions 3-0. Et au final, c’est 5-5. Mais nous y allons dans le but de prendre les trois points. Au niveau du championnat, nous pouvons encore rattraper Strée et Ouffet n’est pas loin non plus. L’objectif est de réaliser un 12/12. Sans cela, nous ne pouvons plus rien espérer. Le seul point qui me fait peur est la trêve de quatre semaines. C’est un scandale. je ne vois pas pourquoi ils n’ont pas avancé ou décalé les matches.
    Quel sera votre avenir ?
    J’ai décidé de ne pas rester à Fraiture. Je n’ai pas envie de faire la saison de trop et le club a besoin de faire autre chose. Je n’ai encore rien de concret pour l’instant. Et Vincent Machiels, mon T2, a également décidé d'arrêter. Cédric Willems.

  • Ouverture de la saison cycliste ce 1er mars, 43ème Grand Prix Raygeo. Informations pour les passages de la course à Tinlot

    Le 43e GRAND PRIX RAYGEO aura lieu le samedi 01 mars 2014  pour Elites et Espoirs internationaux.

    Passages prévus à Tinlot 14 h 30 et 15 h 00 par  la RN 636.(tronçon de la rue de Dinant à Scry) et entre
    16 h 00 et 17 h 00 par la RN66 (de Seny à Abée-Scry)

    Capture d’écran 2014-02-27 à 09.50.12.pngLa circulation est interdite à tout véhicule NON autorisé  sur la RN 66 et 636.
    L’arrêt et le stationnement sont interdits sur la chaussée (RN 66), sur les routes empruntées par les coureurs : rue de Tantonville, rue du Montys, rue Sous l’Aisance, Place du Baty, Grand-route de l’Etat et rue Gros Thier. et sur la  RN636 rue de Dinant.

    Capture d’écran 2014-02-27 à 09.58.05.png

    La saison cycliste liégeoise 2014 s’ouvre officiellement ce samedi à Villers-le-Temple après la répétition générale de dimanche passé à l’occasion du championnat des clubs liégeois de Vivegnis. Afin de lancer au mieux cette nouvelle année, La Meuse a décidé de réunir des acteurs importants du cyclisme provincial lors d’une table ronde. Jean-Paul Henrion, ancien manager sportif du Team Cycliste de Hesbaye, Jean Mathy, président de l’Union Cycliste Seraing, et Pierre Pirard, président du Vélo Club Ardennes, représentaient les différents clubs à coureurs de la province de Liège. Le Nandrinois Antoine Demoitié, coureur au sein de la formation continentale Wallonie-Bruxelles, venait quant à lui défendre le point de vue du peloton. Voir la Meuse en ligne et l'interview du Nandrinois Antoine Demoitiè.

    Capture d’écran 2014-02-27 à 09.55.21.png
    Jean Mathy, Jean-Paul Henrion, Pierre Pirard et Antoine Demoitié.

  • Campagne Condroz Propre - J'Agis contre les déchets sauvages (Suite)

    Capture d’écran 2014-02-27 à 18.30.10.png

    Capture d’écran 2014-02-27 à 18.34.25.pngCiquez ici pour regarder le reportage de RTC Télé Liège sur la présentation de cette campagne et des différents outils proposés aux Condrusiens

    Sept communes contre les déchets

    Capture d’écran 2014-02-27 à 18.42.17.png«Changer les mentalités des condruziens et des visiteurs de la région demeure notre but », explique d’emblée Éric Lomba, bourgmestre de Marchin et président du groupe d’action locale « Pays des Condruses ».
    «Les déchets sauvages coûtent cher pour chaque commune. Nous lançons cette campagne avec trois objectifs : conscientiser, informer et s’engager », complète Chantal Courard, chargée de mission pour le GAL, «les commerces participants afficheront des visuels propres à chaque commune.
    Des dépliants informatifs seront également disponibles pour inciter les automobilistes ou les promeneurs à ne pas jeter de déchets dans la nature. Des actions concrètes de ramassage permettront notamment de s’investir dans la lutte contre les déchets.» (Photo AL, Christine Guyot, échevine à Tinlot)

    Lire la suite

  • 28 février, journée mondiale sans Facebook

    Journée mondiale sans Facebook

    Capture d’écran 2014-02-13 à 21.53.16.jpeg

    Une journée qui a été proposée sur Facebook pour se passer de Facebook un jour dans l'année... on aura tout vu !

    L'intérêt de la journée ?

    Selon ses promoteurs, il s'agirait de lutter contre l'addiction à la cyber dépendance, protester contre l'intrusion des pubs qui se font passer pour de l'information (à croire qu'ils ne connaissent pas Google...) et rappeler à Facebook qu'ils ne seraient rien sans leur clients... pas moins que cela !

    Plus sérieusement

    Les promoteurs insistent aussi sur la sécurisation nécessaire de l'outil qui est plutôt du genre perméable à de nombreuses attaques et autres pillages d'informations.

    Pour en savoir plus, le plus simple est encore de se rendre sur Facebook et découvrir la page consacrée à l'événement ! Un site à visiter : www.facebook.com

  • Neupré, samedi 2 mars, vide-dressing

    Capture d’écran 2014-02-27 à 21.02.30.png

    Cliquez pour agrandir, lire la suite ci-dessous

    Lire la suite

  • Réouverture de la Petite Boutique à Xhos ce week-end

    Capture d’écran 2014-02-27 à 10.11.41.png

    Venez découvrir les nouveautés de La Petite Boutique. (Stéphanie Gustine)
    Prêt-a-Porter Ethnique Chic, Chaussures en exclusivité pour la Belgique, Foulards, Bijoux et Accessoires tout en Couleurs. Nouvelle collection Printemps-Eté 2014.

    Capture d’écran 2014-02-27 à 10.09.29.png

    Samedi 1er mars de 14h à 18h.
    Dimanche 2 mars de 14h à 18h.
    Bienvenue à tous !
    Xhos 30
    4163 Tavier Xhos
    0494 94 34 88
    Voir aussi Stéphanie Gustine sur Facebook.

  • Une vingtaine de Tinlotois initiés "Aux mystères de la République"

    Une vingtaine de Tinlotois se sont retrouvés vendredi dernier à l'Espace intergénérationnel pour rencontrer Philippe Richelle dans le cadre des 'Rendez-vous du Livre". Cette soirée était consacrée au Marchinois, auteur de bandes dessinées, qui connait actuellement un gros succès en France.

    DSC_0005.JPG

    Âgé de 49 ans, Philippe Richelle est un scénariste aujourd'hui reconnu par ses pairs. Licencié en sciences politiques, sa vraie passion c'est le dessin et "raconter une histoire". Celle qui lui a valu de nombreux prix et son plus gros succès médiatique est sans conteste "Les Mystères de la République". Sur base de l’histoire politique française, ce polar historique paru chez la maison d’édition Glénat, a déchaîné la passion des journaux français. (Voir les articles précédents sur ce blog)

    selection.png
    Cette plongée dans l'univers de la BD avec les Tinlotois, a beaucoup plu à l'orateur interviewé ce lundi: "la discussion a été longue, le public était varié, avec quelques amateurs occasionnels, des assidus, et des profanes. Mais tous avec un intérêt manifeste pour l'histoire, le contenu des récits et le métier spécifique de scénariste qui est vraiment inconnu du public".
    "C'est ma seconde expérience de ce type et la première remonte à 15 ans, confie-t-il! Consacrer un vendredi soir pour venir échanger de la sorte constitue une démarche importante et très différente des rencontres lors des séances de dédicaces par exemple. Là, ce sont plutôt des collectionneurs de signatures qui sont présents.
    J'aime le partage et quand mon emploi du temps le permet, je fais des gratuitement des exposés dans les écoles".
    C'est d'ailleurs de façon très pédagogique que Philippe Richelle a sorti ses planches pour décortiquer les différentes phases de son travail et faire découvrir aux participants les différentes facettes de son métier. "On n'imagine pas, ajoute-t-il, tous les métiers qui peuvent tourner autour du monde de l'édition. En France, c'est 80.000 emplois qui sont concernés par ce secteur. Il y a donc un message important à faire passer chez les jeunes!"  Autre point positif mis en avant par Philippe Richelle, l'initiative du Comité Culturel de Tinlot, qui a organisé cette rencontre.
    (Photo Joël Landerwyn)

  • Sept bourgmestres et échevins du Condroz présents avec le G.A.L pour lancer l'opération "Condroz Propre-J'agis"

    condroz propreSurprise pour les clients, mercredi matin, à la station-service Texaco de Nandrin dont les rayons avaient été envahis par une quinzaine de journalistes, échevins et bourgmestres ! Une conférence de presse dans une station-service devant le défilé des clients, ce n'était pas un hasard. En effet les stations service et leurs abords sont des endroits particulièrement  propices pour y abandonner des déchets et la station de Nandrin s'est affichée comme partenaire de l'opération. Bien située au centre des différentes communes condrusiennes, elle était donc un lieu idéal pour lancer cette campagne 'Condroz Propre - J'agis'.

    condroz propre
    Renée Lardot (Ouffet), Eric Lomba (Marchin et Président du Gal), Philippe Dubois (Clavier), Jean-François Pêcheur (Directeur du Gal), Cilou Louviaux (Tinlot), Chantal Courard (responsable du projet, Gal), Jeanne Defays (Modave), Christine Guyot (Tinlot), Anne de Potter (Nandrin). Cliquez sur l'image pour agrandir.

    Tout au long de ce printemps, diverses actions sont prévues pour sensibiliser la population locale et de transit (important flux de la N63) au respect de la propreté publique. Conscientiser l'automobiliste, le promeneur, le piéton, le participant à une fête, les enfants des écoles, etc. à ne pas jeter un déchet au quotidien, cannette, sac plastique, emballage, cigarette...

    • Réalisation d'une campagne d'affichage dans les commerces et les lieux publics
    • Diffusion sur les réseaux sociaux
    • Promotion d'un dépliant "Condroz-Propre - J'agis"
    • Distribution de carbags (poubelle de voiture) fournis par Intradel dans les communes et les commerces
    • Vente à prix modique  de filets pour remorque dans les communes pour "éviter les pertes"en vous rendant au recyparc
    • Fleurissement de certaines entrées de village impactées par les déchets sauvages
    • Organisation dans certaines communes, le 15 mars", d'une opération ramassage "rivières et villages propres en partenariat avec les contrats de rivières Meuse-aval et Ourthe.

    condroz propre

    Tous les détails de cette conférence  dans la Meuse et dans les médias dès aujourd'hui (Liège- matin, RTC...)
    Nous reviendrons en détail sur les modalités de ces actions et sur les différents supports dans les jours qui suivent.
    Retenez dès à présent les indications suivantes pour la journée "Condroz propre du samedi 15 mars" et appel à tous les bénévoles !
    Renseignement auprès de votre administration communale. A Tinlot, les ramassages se terminent vers midi.

    Anthisnes:  RV 14h, place Joseph Legros (04 3839991)
    Clavier: 14/03 opération avec les écoles. 15/03 et 16/03 opération "Grand public" collecte des déchets le lundi 17/03. Nettoyage du ruisseau d'Ocquier le 26/04.
    Modave: RDV 9h45 au Syndicat d'initiative (085/412969) Nettoyage des berges de la Bonne et de la Route du Val.
    Marchin: Nettoyage  Chemin des Gueuses. RDV 9h30 place Belle Maison et Chemin des Gueuses à 10h. (085 270426)
    Ouffet: Netoyage rue d'Ellemelle et abords Tour de Justice RDV 9h (0479 504636)
    Tinlot: RDV 9h administration communale (085 830916) Détails suivront.

  • Conférence au Home de Seny, vendredi 28 février 2014

    Capture d’écran 2014-02-26 à 10.04.17.png
    Plus jamais cela ! avait-on dit en 1918. Pourtant, vingt ans après, on recommençait. Mais que s'est-il donc passé en 1914 dans notre région ? Première province à rencontrer le feu de l'ennemi, la province de Liège subit de nombreuses destructions : ses forts résistent, ses villes agonisent, ses habitants subissent le martyre. La quinzaine tragique du 4 au 20 août 1914 sera largement évoquée ainsi que la vie quotidienne par après, jusqu'à l'après-guerre et la reconstruction.

    Capture d’écran 2014-02-26 à 10.02.44.png

  • 779 francophones se sont suicidés en 2012

    Capture d’écran 2014-01-28 à 13.29.22.jpegSelon la ministre de la Santé en Fédération Wallonie-Bruxelles, on a dénombré 779 suicides en 2012 dans la partie francophone du pays, une légère baisse par rapport aux 793 cas de 2011.
    «La tendance globale semble donc à la stabilisation, voire à la baisse. La tranche d’âge la plus touchée est celle comprise entre 45 et 54 ans (203 suicides). Pour cette catégorie notamment, le phénomène est très majoritairement masculin (144 hommes pour 59 femmes) », indique Fadila Laanan.  LM du 17/1/2014.
    Voir également Centre de prévention du suicide
    Province de Liège, voir le reportage de RTC,  sur la journée de prévention du suicide.

  • Soheit-Tinlot, une brocante le 25 mai au profit de la Gymnastique

    brocant.JPG
    Une nouvelle activité dans l'agenda communal à Tinlot : la Brocante qui sera organisée au mois de mai par "le Blé qui Lève". Après les villages de Fraiture, Ramelot, Seny et Scry, c'est maintenant Soheit-Tinlot qui aura sa brocante. A retenir!

  • Liège a son appli performante pour smartphones. A télécharger

    Capture d’écran 2014-02-26 à 09.40.43.png

    C’est devenu un réflexe pour tout utilisateur de smartphone ou de tablette: télécharger l’application de la ville
    où il compte passer quelques jours en touriste, voire simplement où il habite. Liège, après avoir créé un compte Facebook et Twitter, pouvait se passer difficilement d’une app’ à vocation touristique et pratique. D’autant plus que les services communaux effectuent déjà un énorme travail d’encodage des manifestations culturelles, des lieux d’hébergement ou des restaurants. Intitulée tout simplement «Liège», l’application disponible sur Androïd et Appel Store joue à fond la carte de la géolocalisation.
    Grâce à l’outil «autour de
    moi», l’utilisateur peut repérer les événements culturels, les musées, les restaurants, les hôtels, les parkings ou encore les services communaux qui sont les plus proches. La force de l’application réside dans le «back office » de la Ville dont les agents encodent en continu les événements de chaque catégorie, sans compter sa gratuité et l’absence de publicités, ce qui devrait en faire un outil populaire après des touristes. Sans compter que l’application est disponible en quatre langues. Son développement confié à la société «Into The Web» a coûté 18.000 euros et sera bientôt augmenté d’un moteur de recherche des commerces de la ville. PH.BX (La M du 24/2)

  • Tinlot, conseil communal du 24 février. Avis défavorable pour le SDER.

    Capture d’écran 2014-02-25 à 11.03.38.pngTous les conseillers sont présents ainsi que la Présidente du CPAS.

    Le point concernant des travaux rue Boua, rue du Montys et rue des Tombes est reporté à un conseil ultérieur. Le conseil ne comporte plus donc qu'un seul point à l'ordre du jour:  l'avis à rendre sur le Schéma de développement de l'espace régional (SDER).

    La Bourgmestre rappelle d'abord les éléments importants et la structure du texte de 138 pages soumis à l'avis du conseil suite à l'enquête publique. Elle propose ensuite une synthèse de 7 pages rédigée par le collège qui reprend différents avis d'instances autorisées et consultées également. (La CCATM de Tinlot, l'Union des villes et communes de Wallonie, La Fondation Rurale de Wallonie, l'ensemble des Conseillers en aménagement des communes du GAL, la Conférence des Elus de Meuse Condroz Hesbaye et la SPI+).  C'est sur cette base que le collège a formulé un avis intégrant les spécificités tinlotoises.
    Le texte final émettant un avis défavorable sera approuvé à l'unanimité. Une longue discussion a précédé ce vote sur base des 8 amendements proposés par Freddy Prouveur. 6 seront acceptés totalement ou partiellement et 2 seront refusés. Il s'agissait surtout de reformulation, de clarification ou d'accents différents sans remettre en cause les positions proposées. Voici la conclusion finale du texte.

    Pour conclure, le conseil communal de Tinlot souligne l'importance et la pertinence de cet outil de gestion à un niveau régional, il s'interroge cependant sur la compatibilité des lignes directrices de ce projet de SDER avec les lignes politiques communales.
    Les objectifs sont-ils adaptés aux spécificités communales?
    Comment transposer ces objectifs à l'échelle communale?
    Avec quels moyens budgétaires?
    Comment vérifier si ces objectifs sont réellement atteints?
    Quels mécanismes d'ajustements sont prévus?
    Quelle compatibilité avec les projets territoriaux existants tel que le schéma de structure communal?

    Le Conseil pointe notamment
    žLe défaut de précision quant à la hiérarchie et au rôle et moyens des différents pouvoirs cités,

    Le peu d'intérêt porté au milieu rural et à l'agriculture,
    Le vide en matière de mobilité  et donc de développement économique (liaison Tihange–Tinlot inexistante qui pourtant permettrait de désenclaver le Condroz pour le relier à l'autoroute de Wallonie, et aux axes Liège Marche),
    La carte 'blanche' de la zone du Condroz,
    L'
    absence de prise en compte  du tourisme régional, et du tourisme diffus bien réel dans la région.
    Le fait que le SDER soit essentiellement axé sur les pôles urbains.
    Le fait que le Sder soit essentiellement axé sur les besoins en logement alors que l'évolution démographique aura des impacts dans bien d'autres domaines.

    C'est pourquoi le conseil communal de Tinlot émet, comme en janvier 2013, un avis défavorable sur le projet SDER dans son état actuel, notamment en ce qu'il ignore totalement toutes les communes du Condroz. Cette ignorance pénalisera le développement futur de toute cette région, dont celui de notre commune.

    Dans les divers, notons le souper du Télévie samedi 1/3, la réunion Sécurité Routière ce jeudi, la remise des primes de naissance ce vendredi.
    L'échevine Christine Guyot a ensuite présenté la campagne "Condroz propre", mais nous reviendrons sur ce point après la conférence de presse du Gal ce mercredi. Il faut surtout retenir la date du samedi 15 mars pour une opération nettoyage à Tinlot, appel à tous les bénévoles !
    L'échevin des travaux illustre cette campagne par un seul chiffre, 226 canettes ramassées rue Malplaquaye sur un mois !!!

    Capture d’écran 2014-02-25 à 12.26.08.png
    Juin 2013 rue Malplaquaye. Visiblement certains s'adonnent à la culture sauvage des canettes...

    Capture d’écran 2014-02-25 à 12.26.24.png
    Juin 2013, un demi sac récolté sur 400 mètres...