• Météo: attention aux coups de vent ce lundi !

    IMG_8397.jpg

    Attention aux coups de vent. Ici rue du Centre à Soheit-Tinlot

    A la côte et sur l'ouest, nous prévoyons des rafales en fin d'après-midi et ce soir qui pourront atteindre les 85 km/h. Ailleurs, des valeurs de 75 km/h pourront être relevées », indique l’IRM.

    L’après-midi de lundi sera nuageux et pluvieux. Le vent du sud-ouest sera modéré à assez fort, et violent à la côte. Les maxima seront de 10 à 13 degrés dans le Condroz. La soirée sera encore pluvieuse, avec des rafales pouvant atteindre 80 km/h à l’intérieur du pays et 90 km/h au littoral. La nuit sera progressivement plus calme.

    La nébulosité sera encore importante mardi, avec de la pluie en matinée. Il fera ensuite plus sec depuis l’ouest. Le vent du sud-ouest sera modéré à fort à la côte. Les maxima atteindront 9 degrés en Haute Belgique et entre 11 et 14 degrés ailleurs.

    Les journées de mercredi et jeudi seront généralement sèches, mais toujours nuageuses. La pluie fera son retour par intermittence vendredi et durant le week-end. La température à la mi-journée oscillera autour de 12 degrés.

    Merci à la tempête: le parc éolien belge a produit dimanche un record de 39 GWh

    capture ecran 2015-11-30 à 13.57.46.jpg

    Dimanche, le parc éolien belge a produit une quantité d'électricité record de 39 GWh, annonce lundi l'association pour la promotion des énergies renouvelables (APERe). Le parc éolien (1.980 MW) a pu couvrir l'équivalent de la consommation de plus de 4.100.000 logements standards (3.500 kWh/an), soit 85% du pays. (La Meuse en ligne)
  • Nécrologie. Décès de Monsieur Marc Charlier de Ramelot époux de Marie-Rose Gihousse

    capture ecran 2015-11-30 à 10.56.52.jpgNous apprenons le décès survenu dimanche à Ramelot de Monsieur MARC CHARLIER, âgé de 62 ans.
    Il était l'époux de Marie-Rose Gihousse. Bien connus dans la région par leur commerce ambulant et leur magasin duTige de Vyle à Ramelot.

    Le défunt repose à son domicile, rue du village 61 à Ramelot.
    Les visites sont souhaitées de 16 h à 19 h.

    L'absoute de funérailles aura lieu le jeudi 03 décembre 2015 à Robermont à 8h45.
    Retour au cimetière de Ramelot à 12h15.
    Nous présentons à Marie-Rose et à ses proches nos plus sincères condoléances

  • Belle soirée de Saint-Nicolas à Fraiture Sport

    capture ecran 2015-11-29 à 18.47.27.jpg

    Beau succès de participation à Fraiture Sport pour le souper et la soirée de Saint-Nicolas. 280 soupers servis pour des familles venues en nombre. Une très belle ambiance décontractée et des jeunes qui n'auraient raté cette soirée sous aucun prétexte.
    capture ecran 2015-11-29 à 18.51.37.jpg
    Avant l'arrivée de Saint-Nicolas vers 21h, Raphaël Defgnée, le président de Fraiture Sport, a fait l'état des lieux en toute transparence sur la situation du club: "Le déficit de 25.000€, héritage du passé, sera résorbé en 2016 et le club pourra commencer à investir dans de nouveaux projets. Nous lançons aussi un appel aux bénévoles et à tous ceux qui pourraient consacrer quelques heures de temps en temps pour nous aider à assurer un encadrement de qualité pour ces 200 jeunes." 

    U7.jpg

    Les différentes équipes d'âge, des plus jeunes aux plus vieux, ont alors défilé devant Saint-Nicolas, avec leurs entraineurs et délégués pour recevoir vareuse, équipement et friandises!

    Ci-dessus, l'équipe U7. Entraineur:  David Magis, délégué: Serge Fraiture

    U8.jpg
    Les U8 avec Olivier Salée et Benjamin Grosjean

    U10.jpg

    Les U10 avec Yves Sevenants et Nico Van Hee

    U11.jpg
    Les U11 avec Albert Pirotton

    U13.jpg

    Les U13 avec Francis Verdone

    U15.jpg

    Les U15 avec Patrick Gaspard et Jean-François Deckers

    U17.jpg
    Les U17 avec Jean-Michel Warin

    U21.jpg
    Les U21 avec Florian Olivier

    équipe réerve.jpg

    DSC_9114.jpg

    Les équipes réserves

    equipe première.jpg

    L'équipe première avec l'entraineur Daniel Grégoire. Délégué Jean Luc Troussart. Capitaine Florian Olivier

    DSC_9113.jpg

    Et un selfie avec St-Nicolas!

    capture ecran 2015-11-29 à 18.44.04.jpg

    Des mentions particulières dans les remerciements pour Tom (au dessus à gauche), le meilleur vendeur de billets de tombola ainsi que pour  Geoffrey Malaise, Laurent Froidbise, Alex Marinx (le jeune et excellent arbitre de Fraiture) et Guy Dechamps (sur les deux photos du dessous avec à droite sa compagne, puis Vincent Stasse et l'échevin des sports, Pascal Lejeune)

    Guy Dechamps ancien joueur de Fraiture, a exercé  pendant 15 ans comme entraineur des petits au Standard. Depuis 3 mois maintenant, il s'est mis bénévolement à la disposition des entraineurs des équipes de jeunes, à la satisfaction de tous, pour partager son expérience. C'est une manière de "boucler la boucle" en fin de carrière explique-t-il. J'ai retrouvé à Fraiture, un club où le plaisir de jouer était prioritaire avec une mentalité sportive que j'apprécie vraiment !

    DSC_9135.jpg

    Fabien Sommers, très apprécié au club et deuxième à gauche sur la photo, doit s'expatrier aux USA (heureusement pour une promotion professionnelle) avec sa famille, dont ses 2 garçons en U10 et U15. C'était un peu la soirée d'adieu et la photo souvenir. Bon vent à eux!
    Bravo aux clubs, à ses bénévoles et à ses responsables pour le travail remarquable réalisé et dont cette soirée était l'illustration.

  • Meuse Condroz Logement, en visite aux logements sociaux de Fraiture

    Meuse Condroz Logement s’arme pour faire face à la demande croissante de logements publics. De nombreux chantiers viennent de se terminer ou sont en cours de réalisation dans les quatorze communes concernées, mais ils ne trouvent pas tous acquéreur et pourtant la demande en logements publics ne cesse d’augmenter.
    350.000 d’entre eux devront être disponibles en Wallonie en 2040. Un problème que prend à bras le corps la Société de Logement de Service Public, Meuse Condroz Logement (MCL).

    DSC_9026.jpg
    Vendredi les membres du Conseil d'Administration accompagnés de mandataires locaux ont fait le tour d'une dizaine de chantiers dont celui de Fraiture. Pour rappel, ces 6 logements du Chemin des Sarts ont été totalement construits par MCL. Ils sont tous occupés depuis l'été dernier.

    MCL doit faire face à la hausse des prix de l’immobilier
    "Nous disposons actuellement d’un peu moins de la moitié de ce qu’il nous faudrait pour atteindre les prescriptions de la région. Nous avons également plus de 1000 demandeurs sur une liste d’attente", explique Michel Delhalle, le directeur de MCL. "De nombreux chantiers sont dès lors en cours de réalisation ou viennent de se terminer. Il s’agit de nouvelles constructions, mais aussi de rénovations de logements existants".

    capture ecran 2015-11-28 à 10.29.32.jpg

    Des travaux qui concernent 161 appartements ou maisons avec parfois quelques surprises, comme ce fut le cas rue Arthur Galand à Wanze. «Il y avait des problèmes de stabilité avec apparition de fissures. Lorsque nous avons enlevé le parement, nous avons constaté que l’ensemble du bâtiment reposait sur des blocs de 9. Nous avons donc dû étançonner d’urgence et même évacuer les résidents durant une journée. L’ensemble de la rénovation a coûté plus de deux millions sur fonds propres. »
    Si certains logements sont proposés à la location, d’autres sont destinés à la vente, ce qui pose parfois quelques problèmes également. «Les prix de l’immobilier ne cessent d’augmenter. Nous devons dès lors vendre des logements à près de 200.000 euros comme c’est actuellement le cas à Tihange. Quatre maisons y ont été construites, mais elles ne partent pas suite à leur prix trop élevé pour le public cible. (C.W, LA Meuse du 28 novembre)

  • Beaufays 2-2 Fraiture Sport

    capture ecran 2015-11-29 à 19.40.04.jpgFraiture Sport qui a été rejoint à la dernière minute, méritait mieux pour sa performance!

  • Seny, place du Baty: découvrez "Goody Hairseasons" en vidéo

    capture ecran 2015-11-28 à 11.16.31.jpg

     

    capture ecran 2015-11-28 à 11.21.35.jpgEn avril dernier, nous vous avions présenté le projet de Gertrude Vanswygenhoven qui venait d’ouvrir une perruquerie à Seny, principalement destinée aux personnes malades (voir l'article précédent).
    Par ce choix, elle affirmait sa volonté d’accueillir sa clientèle dans un havre de paix, avec toute la discrétion qui s’impose.
    Vous pouvez découvrir aujourd'hui en vidéo le développement cette activité qui rencontre un franc succès.
    Voir sur le site Internet goodyhaireasons.be toute la gamme de ces services.

     

  • Tinlot: travaux Chemin de Messe et rue du Montys

    capture ecran 2015-11-28 à 10.15.43.jpg

    Le  trottoir est enfin terminé rue du Montys depuis la fin de la semaine.

    Par contre, le chantier Chemin de Messe est toujours en cours mais pratiquement terminé. Le mauvais temps n'a pas permis d'achever la couche de finition.

    capture ecran 2015-11-28 à 10.15.54.jpg
    Le Chemin de Messe, près du cimetière, est toujours fermé à la circulation .

     

  • Une bière tinlotoise élue la préférée des femmes

    capture ecran 2015-11-26 à 10.25.08.jpg

    La Meuse du 26 novembre, avec une interview de Jérôme Vanderhoeven,  a développé l'article paru sur ce blog mercredi. 

    Qui a dit que les femmes n’aimaient que les bières sucrées ou fruitées ? Pas Jérôme Vanderhoven en tout cas. Ce Tinlotois, de 39 ans, vient de décrocher le titre de « Meilleure bière des femmes » avec sa « Frénésie du Condroz ».
    Un prix qu’il a obtenu lors de la Fête de la bière à Strée. « Il y avait la journaliste Marjorie Elich du magazine Femmes d’Aujourd’hui. C’est une vraie connaisseuse et passionnée de bières. Elle a choisi cinq femmes au hasard dans l’assemblée. Celles ci ont dû goûter plusieurs bières à l’aveugle ». Au total, ce jury a dû déguster 12breuvages différents, qui venaient des quatre coins du pays, Spa, Limbourg, Aubel… Après cette dégustation, elles devaient coter les bières. Et, au final, c’est la Frénésie du Condroz qui les a conquises. « D’après ce qu’on m’a dit, j’ai gagné haut la main, avec 20 points d’avance. J’ai eu un diplôme signé par la journaliste dont le but est aussi de casser le mythe qui dit que les femmes préfèrent les boissons sucrées ».
    Selon Jérôme Vanderhoven, ce qui plaît à la gente féminine dans sa bière blonde, qui fait 7 degrés, c’est son petit goût de biscuit et ses différentes saveurs. « Elle est assez ronde en bouche, et elle n’est pas trop amère », nous explique celui qui se rendait pour la première fois à un concours avec le fruit de son travail. «Je travaille pour TNT, à l’aéroport de Bierset, mais comme activité complémentaire, je vendais des bières spéciales en ligne. Un jour j’ai eu l’idée de créer ma propre bière. Un brasseur m’a aidé à élaborer la recette, et début février, nous l’avons brassée pour la première fois . Quant à son nom : « La Frénésie du Condroz », il s’agit d’une référence au frêne, l’arbre symbolique du Condroz. Cette boisson est réalisée aux Millevertus, à Tintigny, où 3.600 bouteilles sortent par brassage. On peut s’en procurer directement chez le Tinlotois au prix de 2 euros la bouteille de 33cl, au Comptoir des boissons à Tihange et à l’Avouerie à Anthisnes. Si vous voulez la déguster, vous pouvez notamment vous rendre au café Musin, à Nandrin ou encore au Cap de trois provinces à Ocquier. «Depuis cette semaine, elle est également disponible au Vaudrée, à Huy et à Angleur » .
    DÉBORAH TOUSSAINT  La Meuse du 26 novembre.
    À NOTER Infos et commandes : 0495/ 35 6651 www.vdh-bieres.be

    fraiture sport - 160 - copie.jpgUn ancien footballeur de Fraiture Sport

    Il jouait en 1re et 2e provinciale
    Jérôme Vanderhoven n’est pas connu que pour sa bière, dans notre région. Il a joué des années au football, dans
    des clubs comme Ouffet-Warzée, Verlaine, Fraiture ou encore à Engis.
    «J’ai joué en 1re et 2e provinciale », nous confie-t-il. Il poursuit : «J’ai arrêté définitivement l’année passée.
    Je n’avais plus vraiment envie de jouer et j’avais envie d’être avec ma femme et mon enfant le dimanche. Mais cela me manque énormément ». D.T

  • Tinlot, Clavier. Logement, économies d'énergie: les thèmes d'une soirée bien dynamique

    Ce mercredi 25 novembre, jour de la Ste Catherine, une cinquantaine de personnes ont participé à la soirée d'information sur le logement public. Cette rencontre était organisée par les communes et les CPAS de Clavier et de Tinlot avec le soutien du PCS (Plan de Cohésion Sociale) et la FRW (Fondation Rurale de Wallonie qui accompagne la commune de Clavier dans son plan de développement rural.)

    DSC_1044.jpg

    Dès 19h30 l'espace Intergénérationnel rue Malplaquaye se remplira progressivement avec des participants de Modave, Nandrin, Clavier et Tinlot. Une cinquantaine de personnes seront finalement présentes aux 4 exposés.

    L'essentiel de cette rencontre était consacré à la question du logement public avec 3 intervenants : Mr Eric Hérion pour la société de logements sociaux MCL (Meuse Condroz Logement); Mr Joël Kerdraon de l'AIS (Agence Immobilière Sociale d'Ourthe Amblève);  et Mmes Smeets et Derlet de la société de crédits sociaux TCL (Travailleur chez lui).
    Critères d'attribution, délais d'attente, normes en vigueur, possibilités de financement, aides et personnes ressources ... la présentation a permis de cerner tous les aspects de cette problématique en constante évolution.

    Pour clôturer la soirée, Florence Janne, éco-passeur de Clavier, a présenté au public toujours très attentif les gestes du quotidien pour d'une part une bonne gestion de son logement et, d'autre part, réduire la consommation (et donc la facture) énergétique ! Une présentation dynamique qui a tenu en haleine tous les participants !

    capture ecran 2015-11-27 à 17.31.21.jpg

    Et bien évidemment, c'est autour d'un petit verre que les échanges se sont poursuivis.
    Le local intergénérationnel a une fois encore permis de brasser des gens de tout horizon : des responsables sociaux, des locataires, des propriétaires, des citoyens de plusieurs communes voisines : Modave, Nandrin, Clavier, Tinlot... visiblement satisfaits de cette soirée .

     

  • Surprise à Clavier: jeu de chaises musicales pour les mandataires.


    capture ecran 2015-11-27 à 12.01.04.jpgAvec la démission de la conseillère Jeanne Lombat  qui avait décidé d’arrêter à 70 ans, les choses semblaient simples  à Clavier comme annoncé d’ailleurs par l’Avenir du mardi 24 novembre.
    Jeanne Lombat (photo) serait remplacée par sa nièce par alliance, Frédérique Remacle, conseillère au CPAS et toutes deux du village d’Ocquier. Le mandat libéré au CPAS reviendrait, lui, à Jessica Jadot de Pailhe. Le conseil communal du lundi 30 novembre devait ratifier tout cela.

    Grosse surprise mardi lorsque le Bourgmestre Philippe Dubois, toujours vigilant, s’est rendu compte d’une possible incompatibilité administrative qu’il s’est empressé aussitôt de vérifier.
    Pour comprendre la situation, il faut savoir que Magali Beugnier, conseillère communale également d'Ocquier, est la compagne du frère de Frédérique Remacle. Pas de problème, sauf s’il existe un acte officiel  de cohabitation légale. Et d’après le Bourgmestre, après vérification, c’est effectivement le cas. «Cela relevait  de la vie privée » explique-t-il, mais, dans ce cas les 2 belles-sœurs ne peuvent être conseillères en même temps, puisque unies par un lien de parenté officiel. ».

    "Marche arrière toutes !"
    Raphaël Magus.jpgC’est donc finalement le 3e suppléant du groupe, Raphaël Magis (photo), qui  a appris la nouvelle par le bourgmestre mardi soir et qui a finalement accepté le mandat de conseiller communal.  
    Habitant Clavier-Station, 41 ans et papa de 4 filles, il est représentant commercial en produits agroalimentaires et sur la liste IC depuis les dernières élections en 2012. Il est également membre de la CCATM.
    Et pour l’anecdote, la saga familiale se poursuit puisque le nouveau conseiller n’est autre que le neveu de Jeanne Lombat (le fils de son frère). Celle-ci, conseillère discrète et proche des gens depuis 15 ans, a la confiance des citoyens et  avait annoncé son départ de longue date.

    Après 30 ans comme enseignante à l’école d’Ochain où elle a terminé comme directrice, Jeanne Lombat était également étonnée de ce rebondissement et explique: « Je comprends qu’ils n’aient pas été au courant, mais heureusement le conseil n’aura lieu que lundi soir. Il n’y a rien de mal fait !" Un petit regret quand même par rapport à son village d’Ocquier qui perd ainsi une  conseillère suite à cette incompatibilité. Par contre, elle est ravie pour son neveu qu’elle apprécie: "c’est quelqu’un d’ouvert, de bon sens avec un esprit de famille, je suis heureuse qu’avec ses 4 enfants il ait malgré tout accepté".

    IMG_20151127_101625.jpgQuant à Frédérique Remacle, 34 ans, 2 enfants, assistante sociale au CPAS de Tinlot et d’Ouffet, elle gardera donc son mandat au CPAS de Clavier. « Je me réjouissais déjà  et je m’étais faite à l’idée  de siéger au conseil communal. Cela me permettait d’avoir une vue d’ensemble sur la commune en plus du CPAS. Le plus dur, c’est sans doute pour Jessica Jadot qui devait me remplacer au CPAS » commente-t-elle.  Et ce ne sont pas les engagements et les activités qui lui manqueront puisque la jeune assistante sociale est également  présidente du tennis club d’Ocquier.
    Et pour être complet, le groupe d’opposition « Renouveau »  propose également une démission d’un mandataire au CPAS. Françoise Modave quitte en effet la commune de Clavier et sera remplacée par Inès Hérail.
    Comme on dit dans ces cas-là, "tout est bien qui finit bien".
    Photo: Frédérique Remacle, conseillère CPAS à Clavier. Assistance sociale aux CPAS de Tinlot et d'Ouffet.

  • Modave alimente 20% de Bruxelles en eau potable

    capture ecran 2015-11-13 à 08.12.05.jpgLe plus grand captage de Belgique situé en bord de Hoyoux, au pied du château Modave et son eau sont très importants pour les... Bruxellois. C’est en effet au pied du château, à quelques mètres du Hoyoux, que se trouve le plus important captage de Belgique qui alimente près de 20% de la capitale en eau potable.

    Modave est bien connue pour son château édifié au Moyen Age. Mais au pied de l’éperon rocheux, sous une colline qui longe le Hoyoux se cache un autre trésor. La Compagnie intercommunale des eaux de l’agglomération bruxelloise, actuellement dénommée Vivaqua, y a érigé au début du 20e siècle une zone de captage afin d’alimenter la population de la capitale belge en eau potable. Une mission toujours accomplie à l’heure actuelle. «  Avec une production de 65.000 mètres cubes par jour, il s’agit d’ailleurs du plus important site de captage en Belgique. Cela nous permet d’alimenter 20% des Bruxellois en eau potable naturelle. Nous n’utilisons en effet aucun filtre et n’apportons aucun traitement  », explique Christiane Franck, directeur général de Vivaqua.

    capture ecran 2015-11-13 à 08.12.18.jpg

    L’accord Vivaqua - Natagora renouvelé CHÂTEAU DE MODAVE
    Ce jeudi, au prestigieux Château de Modave, Vivaqua, l‘ancienne CIBE (Compagnie Intercommunale Bruxelloise des Eaux) et Natagora (une Asbl spécialisée dans la protection environnementale) ont annoncé officiellement le renouvellement de leur partenariat pour une durée de 25 ans.
    Depuis 1995, le château, grâce cette collaboration s’inscrit dans une politique de défense environnementale exceptionnelle. En effet, son parc de plus de 450 hectares, accueillant en son sein une zone de captage des eaux, est considéré comme une réserve naturelle avec un haut potentiel biologique. Les deux collaborateurs favorisent le boisement, limitent l’activité humaine et la pollution diffuse, protègent la pelouse calcaire où se développe une végétation méditerranéenne, et assurent le maintien de la biodiversité ainsi que la pérennité de certaines espèces telles que la Barbastelle (petite chauve-souris aux allures de gargouille).
    Cet accord est donc un événement pour toute la région puisqu’il favorise non seulement la qualité des eaux captées mais également la protection d’une riche biodiversité et le développement du tourisme vert. ROMANE CLAES

    capture ecran 2015-11-13 à 08.42.25.jpgEN CHIFFRES
    5  > Le captage de l’eau naturellement potable s’effectue dans des galeries dont la longueur totale avoisine les cinq kilomètres sur le site de Petit Modave.
    87 > Une fois sortie de la zone de captage, l’eau fait un voyage de 87 kilomètres afin de rejoindre Bruxelles et dès lors d’être distribuée aux habitants de la capitale.
    450> Une zone de protection de 450 hectares est la propriété de Vivaqua autour des captages afin d’éviter toute pollution.
    Parmi eux, on retrouve le château de Modave et 374 hectares de réserve naturelle où des espèces uniques se développent.

    Au château, 10.000 visiteurs japonais par an

    capture ecran 2015-11-13 à 08.50.10.jpgDepuis 2013, le domaine du château de Modave, surplombant le Hoyoux, est reconnu comme patrimoine exceptionnel de la Région wallonne. En effet, son architecture, son cadre et sa réserve naturelle, ne font que renforcer cette image prestigieuse auprès du grand public.
    Mais les Belges ne sont pas les seuls à s’intéresser aux lieux. En effet, il s’est avéré que sur 35.000 visiteurs par an, 10.000 d’entre eux seraient originaires du Japon.
    Si l’on peut qualifier cette visite de touristique, pour les couples les plus aisés, il en est tout autrement :  elle serait l’occasion de célébrer une seconde fois ses noces par un prêtre catholique dans la chapelle du Château. (Extraits de l'article de C.W dans la Meuse du 13/11)

    Voir également le reportage de RTC Télé Liège sur le même sujet

     

  • Coup d'oeil sur le week-end des 28 et 29 novembre 2015

    L'Atelier(s)
    Samedi 28
    "Muriel d'Ailleurs"

     capture ecran 2015-11-23 à 10.20.06.jpg

    capture ecran 2015-11-27 à 14.12.20.jpg

     

     

     

     

    Football: Beaufays- Fraiture Sport
    Dim 14h30

     

    capture ecran 2015-11-25 à 09.22.30.jpg

     

     

  • Les annonces paroissiales du 28 au 29 novembre 2015

    capture ecran 2015-11-27 à 22.09.14.jpg

    L'église Saint-Pierre de Seny. Grand route de l'état  -  4557 (plan) ouverte (baptistère) de 8h à 18h.
    Personne de contact: J-M KERSTEN  085/511624

    A l'occasion de la messe de l'unité pastorale ce dimanche à Seny, les orgues pourront enfin être réutilisées (du moins partiellement) après le gros décrassage de trois  semaines  qui a permis de les remettre en état. (Voir l'article sur ce blog).
    Pour financer ce travail de 12.500 €, le conseil de fabrique doit encore trouver quelque 2.500€. Une vente de cougnoux sera organisée à cet effet aux offices de samedi et dimanche !

    capture ecran 2015-11-26 à 11.35.30.jpg

    capture ecran 2015-11-26 à 11.35.37.jpg

    capture ecran 2015-11-26 à 11.36.06.jpg

    capture ecran 2015-11-26 à 11.41.24.jpg

    Lire la suite