Wallonie, permis d’urbanisme : 30 siècles de retard/an

La Wallonie est à la traîne dans la délivrance en temps et en heure des permis d’urbanisme. Complètement larguée, pourrait-on même dire, à la lueur des constats posés par l’Union wallonne des architectes (UWA).

capture ecran 2016-01-19 à 12.24.37.jpgAuditionné ce jeudi au Parlement wallon, le secteur a ainsi fait le point sur la délivrance des permis au sud du pays. Avec un constat plus qu’interpellant : la Wallonie accumule plus de trente siècles de retard chaque année dans la délivrance desdits permis !
64 % TRAITÉS HORS DÉLAIS
Pour arriver à ce chiffre, il faut tout d’abord savoir qu’environ 30.000 permis sont délivrés chaque année dans notre région. Or, toujours d’après l’UWA, 64% sont traités hors délais. Des délais de retard qui ont une durée moyenne de 58 jours. Le secteur s’est donc amusé à faire quelques comptes. Primo : connaître le nombre de permis traités en retard par l’administration, soit 19.200 (64 % de 30.000). Un chiffre qui est à multiplier par 58 – soit le nombre moyen de jours de retard – pour obtenir le nombre total de jours de retard dans la délivrance des permis d’urbanisme. Verdict : 1.113.600. Vous en voulez encore ? Divisons ainsi ce gros million par 365, histoire d’avoir un aperçu en années. Le retard est donc de 3.050 ans.
La conclusion de l’Union des architectes du sud du pays est donc implacable : la Wallonie accumule plus de trente siècles de retard chaque année dans la délivrance des permis d’urbanisme.-
GASPARD GROSJEAN (La Meuse du 15 janvier)

Les commentaires sont fermés.