Vapoteurs fini la liberté. l'e-cigarette réglementée comme la vraie cigarette à partir de dimanche

capture ecran 2016-03-10 à 18.19.52.jpg

capture ecran 2016-03-10 à 18.35.43.jpgLa grande nouveauté pour l’e-cigarette est qu’il y a enfin un cadre légal. L’arrêté royal paru au Moniteur le 3 mars et qui entrera en vigueur le 13 mars, considère désormais la cigarette électronique comme un produit du tabac et fixe une série de limites et d’interdictions. Celle qui fait le plus mal aux adeptes est l’interdiction de vente par internet. Plusieurs magasins belges de vente en ligne sont donc en train de mettre la clé sous le paillasson.
BIENTÔT EN GRANDE SURFACE
Le produit sera désormais en vente libre. Il y a donc des chances pour qu’on en trouve très bientôt en grandes surfaces, même les produits avec nicotine jusqu’ici légalement autorisés en vente par les seules pharmacies.
«Mais on savait très bien que jusqu’ici, tout se vendait sous le manteau»,nous dit-on au SPF Santé. 
Interdiction aussi de vapoter dans les lieux publics fermés, comme les restos, les gares, les cafés et même les bureaux et les entreprises.
«Jusqu’ici,on n’avait pas de base légale pour sanctionner et nos inspecteurs se contentaient d’avertissements», explique Vincianne Charlier, du SPF Santé. «Désormais, les contrôles seront renforcés et ils verbaliseront.
La première fois, ce sera 156 euros.» Le cafetier qui autorise le vapotage risquera, lui, une amende de 6.000 euros!
Pourquoi cette interdiction alors que l’e-cigarette est moins nocive que la cigarette?
«On veut mettre ces deux produits sur pied d’égalité», répond Mme Charlier.
«Sans quoi, les jeunes qui ne fument pas encore risquent d’être attirés par l’e-cigarette et, par la suite, de se mettre au tabac.»
Comme pour le tabac, la vente de la cigarette électronique est interdite aux moins de 16 ans. Le matériel du vapoteur est aussi réglementé.
Les flacons de recharge seront limités à 10 ml. Et le réservoir sera limité à 2 ml.
«De quoi vapoter pendant 3 heures,même pas une journée entière». L’emballage des produits contenant de la nicotine devra mettre le consommateur en garde par cet avertissement: «La nicotine contenue dans ce produit crée une forte dépendance. Son utilisation par les non-fumeurs n’est pas recommandée».
Tout additif contenant vitamine, taurine, caféine ou tout autre stimulant est désormais interdit.
Extrait de l'article de F. DE H. dans la Meuse du 10/3

Commentaires

  • Bande d'enfoirés !!!!!!! Cette loi est un véritable scandale sanitaire qui protège le looping du tabac... Merci à nos sinistres politiques !!!

  • Sans compter les 4000 € que les fabricants devront débourser pour pouvoir vendre sur le marché belge le moindre matériel ou liquide, impossible pour les fabricants qui sont à 95% des petites entreprises, mais cadeau royal pour les multinationales du tabac pour qui c'est une goutte d'eau. Bref c'est la mort de la vape en Belgique. Le plus gros scandale sanitaire de ces dernières années.

  • Un gouvernement irresponsable qui n'est même pas capable de donner la priorité à la santé par rapport à un bénéfice financier immédiat. Les plus grands spécialistes médicaux au monde sont pourtant clairs sur le sujet. Dégoûté mais je les.....et je ne retournerai pas à la cigarette pour le plaisir de remplir leur caisse. A publier si vous osez et moi j'assume ce que je dis. Evrard luc.

Les commentaires sont fermés.