• TEC Liège-Verviers: le mouvement de grève se prolonge mercredi. SNCB pas de train jusqu'à vendredi

    capture ecran 2016-05-31 à 18.59.36.jpg

    Carine Zanella, porte-parole du TEC l’a annoncé à 13h30 ce mardi : à la suite de l’assemblée générale de ce mardi matin, organisée par la CGSP intersectorielle, le mouvement de grève se poursuivra ce mercredi 1er juin durant toute la journée.
    «  Une nouvelle assemblée générale aura lieu le même jour à 14h afin de décider de la poursuite ou non du mouvement  », indique la porte-parole. En ce qui concerne ce mardi, «  le réseau du TEC Liège-Verviers restera paralysé toute la journée. Aucun bus n’est donc sorti des Dépôts. Il est possible que les lignes assurées par des sociétés privées pour le compte du TEC Liège-Verviers circulent. Toutefois, des perturbations ne sont pas à exclure. » La Meuse en ligne

    capture ecran 2016-05-31 à 19.05.57.jpg

    Du côté des trains, un préavis de grève de trois jour est déposé jusqu'à vendredi! Pas de train donc jusqu'à la fin de la semaine!
    Voir également l'article:32 contrôleurs rappelés à l'ordre pour avoir organisé une action "tarif zéro" alors qu'ils travaillaient

  • Condroz, un soutien pour ceux qui souffrent de la consommation d'alcool d'un proche (Hamoir, 4 juin 2016)

    capture ecran 2016-05-31 à 09.35.36.jpg

    Lorsqu’on parle d’alcoolisme, l’on pense souvent à l’alcoolique
    mais très peu à son entourage qui souffre également.
    «Lorsqu’un malade boit, 5 personnes souffrent», explique la fraternité Al-Anon.

    DSC_3874.jpg

    Afin de faire connaître ce groupement de parents, ados et amis d’alcooliques, les membres organisent, le 4 juin prochain, un congrès de découverte à la salle omnisports d’Hamoir. Une journée afin de comprendre qu’au travers des réunions, les membres parviennent à partager leur expérience de façon anonyme mais aussi leur force et leurs espoirs afin de résoudre des problèmes communs. Ils veulent tendre la main aux personnes qui souffrent de la consommation d’alcool d’un proche. Le thème de ce congrès? «De l’espoir pour aujourd’hui». Celui-ci débutera dès 8h30 par un petit-déjeuner. Rallye pédestre, échanges, débats rythmeront cette journée pour se clôturer, à 16h par un goûter convivial.

    Envie de découvrir la fraternité?
    Rendez-vous rue du Moulin, 11B à Hamoir.
    Informations soit au 02/216.09.08 ou www.al-anon.be.
    C.L. (La Meuse 31 mai 2016)

    capture ecran 2016-05-31 à 09.35.49.jpg

     

  • Ramelot, 27 mai, la fête des Voisins malgré l'orage !

    capture ecran 2016-05-29 à 16.17.36.jpg

    Vendredi soir entre les averses orageuses, les Ramelotois n'ont pas failli à la tradition de la Fête des Voisins.
    L'installation improvisée d'une tonnelle en dernière minute a permis aux villageois de se mettre à l'abri pour se restaurer et profiter de cette auberge espagnole (ramelotoise) entre draches et éclaircies ! Il en faudra beaucoup plus pour empêcher les Ramelotois de se retrouver!

    capture ecran 2016-05-29 à 16.18.51.jpg

  • Les Tinlotois aux 20 km de Bruxelles

    capture ecran 2016-05-30 à 14.11.13.jpg
    Voir le site

    La 37e édition des  20 km de Bruxelles, dont le départ a été donné à 10h, a rassemblé sur l’Esplanade du Cinquantenaire 40.000 personnes issues de 133 pays.

    Voici comme chaque année le résultat des Tinlotois classés. Bravo à eux ! (et s'il en manque, faites les connaître...)

    capture ecran 2016-05-30 à 14.05.35.jpg

    capture ecran 2016-05-30 à 15.48.15.jpg

  • Les élèves de Fraiture en classes de ferme

    Trois jours de bonheur pour nos élèves de deuxième et troisième maternelles ainsi que leurs accompagnatrices. Il faut dire que tout était de la partie : un temps agréable, un site magnifique, des activités intéressantes…
    La ferme du chant d’oiseaux à Andenne est une ferme pédagogique située dans le cadre d’une ferme château très bien restaurée. Notre groupe était hébergé dans la partie château : des chambres de 8 avec salle de bain, un superbe réfectoire où on nous a servi de délicieux repas confectionnés avec les produits de la ferme, une vaste cour pour les récréations.

    IMG_20160525_135002.jpg

    Les journées étaient rythmées par 6 activités d’une heure : nourrissage des animaux de la ferme, nettoyage des litières, fabrication de la crème fraîche et du beurre, balade sensorielle, balade en poneys, promenade en char à banc, débrouillardise et solidarité avec le fil d’Ariane, parcours acrobranche, adoption d’un arbre, parcours d’attention à la recherche des indices, sans oublier la terrible « descente de la mort »….. Nos élèves étaient attentifs et fort intéressés…

    Des classes de ferme en maternelle ? Certains parents étaient fort inquiets et stressés à l’idée de laisser partir leur petit durant trois jours. Et pourtant, que d’apprentissages : la vie en société, l’éloignement de la famille, la débrouillardise, la gestion de la valise ;-))) en plus de tout ce qu’ils ont appris sur la ferme. Ils ont grandi durant ce petit séjour, ils sont devenus plus autonomes, ils ont dépassé leurs peurs…

    Prochaine étape, dans deux ans : les classes de mer…

  • Attention! Actions des services publics ce mardi 31 mai

    capture ecran 2016-05-30 à 17.52.26.jpg

    Manifestation des Services Publics du mardi 31 mai 2016

    Risque de paralysie du réseau TEC Liège-Verviers

    Le réseau du TEC Liège-Verviers devrait être à l’arrêt ce mardi 31 mai 2016, en raison de la forte participation du personnel à la manifestation des Services Publics organisée à Bruxelles, contre les mesures gouvernementales. Les véhicules du TEC Liège-Verviers ne devraient pas être en mesure de sortir des dépôts. Il est possible que les lignes assurées par des sociétés privées pour le compte du TEC Liège-Verviers circulent. Toutefois, des perturbations ne sont pas à exclure. Dès lors, nous invitons notre clientèle à prendre ses dispositions pour tout déplacement prévu ce mardi 31 mai.

    Toutes les informations disponibles sur l’état du réseau seront communiquées, dès 6h sur infotec.be

    Les écoles perturbées par le manque d'enseignants, des piquets de grève en région liégeoise.

    Le fonctionnement des écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles sera perturbé par le manque d’enseignants, mardi, à l’occasion de l’action menée par les travailleurs des services publics, ont indiqué lundi les syndicats socialiste et chrétien.

    Illustration Photonews

    L’ampleur du mouvement demeure néanmoins difficile à évaluer.
    La CGSP n’a pas appelé à la grève, mais le syndicat couvrira ses enseignants qui débrayent, précise son secrétaire général Pascal Chardome. Quelques piquets pourraient être installés en région liégeoise, où un mot d’ordre de grève a été émis par la régionale.
    De nombreux élèves auront par ailleurs beaucoup de difficulté à rallier leur école en raison des perturbations des réseaux de transport en commun, souligne M. Chardome.
    Le syndicat socialiste appellera ses affiliés à débrayer le 24 juin, soit à un moment où les écoles n’ont plus qu’à faire face aux délibérations de fin d’année.
    Plusieurs centaines de membres de la CSC rallieront Bruxelles pour manifester et ne prendront donc pas leur service dans l’enseignement, les transports, les prisons ou encore chez bpost. Les écoles seront perturbées par le manque d’effectifs, mais il n’y aura pas de fermeture, estime pour l’heure le secrétaire régional Raymond Marchand.
    La situation est également difficile à prévoir au nord du pays. Certaines écoles seront fermées et d’importantes perturbations sont attendues, a indiqué le réseau GO!, qui représente plus de 1.000 établissements.
    La Meuse en ligne

  • Ouffet, une maison ravagée par les flammes

    capture ecran 2016-05-30 à 11.53.08.jpgUn grave incendie s’est produit samedi soir aux alentours de 18h30, au numéro 47 de la rue Haïre à Ouffet.
    Aucun occupant n’était sur place lorsque le feu s’est déclaré. Une mère et ses deux enfants ont dû être relogés d’urgence. On ignore encore l’origine du foyer mais les pompiers de la zone Hemeco sont intervenus suite à l’appel du voisin d’en face, qui a tout vu. Il a donné l’alarme. «J’organisais un barbecue pour mes amis et je suis sorti pour voir s’ils arrivaient lorsque j’ai vu les flammes et de la fumée sortir de la maison d’en face. C’était assez inquiétant.» Lorsque ses amis sont arrivés, le voisin n’a pas hésité à se rendre sur place afin de s’assurer qu’aucune victime n’était prisonnière des flammes.
    «L’un de mes collègues a défoncé la porte d’entrée qui était fermée à clef et a crié pour voir si quelqu’un était à l’intérieur.»
    Heureusement, les propriétaires des lieux, une mère avec deux enfants de moins de douze ans, n’étaient pas sur place.Les pompiers de la zone de secours Hemeco ainsi que la police sont arrivés rapidement sur les lieux et ont limité les dégâts, mais il s’agit bien là d’un sinistre total. Ce dimanche matin, les pompiers ont une nouvelle fois dû intervenir car le feu avait repris, mais dans une moindre intensité. C.L. La Meuse du 30 mai

  • Triste temps pour la brocante de Soheit-Tinlot ce 29 mai

    Les organisateurs et les riverains y ont cru et ils s'y sont préparés jusqu'au bout, mais un peu avant 10h, la pluie a fait son apparition et dès les premières accalmies les bâches ont été repliées pour remballer les caisses. Même si les orages redoutés n'ont pas eu lieu en journée, ce n'était pas le bon jour pour la brocante du Blé Qui Lève. Après deux années de temps ensoleillé fin mai, il faut se rappeler que rien n'est jamais assuré côté météo en Belgique.

    capture ecran 2016-05-29 à 16.40.54.jpg

    capture ecran 2016-05-29 à 16.37.05.jpg

    Mais il faut plus qu'une météo défavorable pour empêcher les Tinlotois de prendre l'apéro, de manger un pain saucisse ou une crêpe !

    capture ecran 2016-05-29 à 16.44.23.jpg

    Prochain rendez-vous, pour soutenir le club de gymnastique au profit duquel la brocante était organisée, le Gala de Gym du "Blé Qui Lève", le samedi 25 juin.

  • Modave sera propriétaire d’une des cinq éoliennes implantées sur sa commune

    capture ecran 2016-05-28 à 20.41.36.jpgLe conseil communal a annoncé, lors de sa séance de ce jeudi, que le réseau Electrabel (Engie) acceptait que la commune soit propriétaire d’une des 5 éoliennes qui trouveront bientôt leur place sur le territoire de Modave.
    «Il s’agit d’une suite logique du groupe de travail et de la motion que nous avions votée en mars 2015», explique Eric Thomas,1er échevin à Modave.
    C’est ainsi que dans les prochaines semaines, la commune sera sans doute amenée à travailler avec une coopérative citoyenne pour l’acquisition de cette éolienne. «Une réunion d’information sera organisée pour que toute personne puisse s’inscrire dans le processus si elle le souhaite et participer à l’énergie renouvelable. »
    C.L. La Meuse du 27 mai.