• Attention ! Retour de la chasse et des battues dès ce dimanche 2 octobre à Tinlot

    Les battues ce week-end à Tinlot

    capture ecran 2014-10-03 à 11.12.45.jpg
    Le dimanche 2 octobre 2016
    Battues à SCRY (Tillesse) et à Soheit-Tinlot (Tige de Terwagne)

    La circulation de tout véhicule, piéton, cycliste ou cavalier sera interdite le dimanche 2octobre de 8 à 18h sur le chemin communal allant de la rue de Tillesse vers la Chapelle St Donat  et au Tige de Terwagne à partir de la jonction RN66 vers Terwagne.

    DSC_7590.JPG

  • Coup d'oeil sur l'agenda du week-end

    Soheit-Tinlot, dimanche 2 octobre,
    marche ADEPS du Blé Qui Lève
    Soutenez notre club de gymnastique!

     Voir l'article 

    14441076_1280140838686625_828557202867167020_n-1.jpg

    Fraiture, Maison Des Jeunes:
    samedi 1er octobre, Oktoberfest

    Voir l'article

    capture ecran 2016-09-29 à 15.32.29 - copie.jpg

    Balade "Pour Eux", ancêtre automobile et auto actuelle, moto et vélo à Clermont-Sous-Huy

    Voir l'article

    capture ecran 2016-09-29 à 15.43.11.jpg

     

     

    capture ecran 2016-09-29 à 15.40.30.jpg

    Voir l'article

     

    Les 2 Ours,  30 septembre et 1er octobre

    capture ecran 2016-09-29 à 15.49.28.jpg

    capture ecran 2016-09-29 à 15.49.41.jpg
    En savoir plus

     

    capture ecran 2016-09-29 à 21.35.08.jpg

     

    capture ecran 2016-09-29 à 15.26.19.jpg

    Football P3A
    Thisnes  -  Fraiture Sport  ATTENTION SAMEDI  19H30!

    Voir l'article d'aujourd'hui

     

     

  • Condroz: découverte d'un crâne humain datant du Moyen Âge un archéologue de l'ULg a entamé des fouilles

    Après Clavier la semaine dernière voir l'article. Une nouvelle découverte d'ossements humains a eu lieu, à Anthisnes cette fois. Ces découvertes régulières ne sont pas sans rappeler celle de Ramelot, il y a quelques années où une nécropole mérovingienne avait été mise à jour. Voir ci-dessous.

    Un archéologue de l’Université de Liège (ULg) a entamé des fouilles mercredi matin dans le jardin d’une propriété privée de Tavier (Anthisnes, province de Liège), à la suite de la découverte la semaine dernière d’un crâne humain lors de travaux de terrassement, a constaté sur place l’agence Belga.

    capture ecran 2016-09-29 à 10.44.15.jpgLes services d’archéologie ont pris le relais de la police mercredi, après la découverte d’un crâne humain, vendredi dernier, dans le jardin d’un habitant de Tavier. Les premières analyses ont pu établir qu’il ne s’agissait pas d’un homicide et que le crâne se trouvait sans doute à cet endroit depuis longtemps.

    « Les fouilles ont pour but d’établir s’il s’agit d’une tombe d’époque ou si le crâne a été apporté à cet endroit à la suite d’un déplacement de terres provenant du cimetière tout proche », a expliqué l’archéologue. « Le travail est rendu difficile car une ruche d’abeilles est présente dans le remblai et que la terre est très dure », a-t-il encore précisé.

    L’archéologue a toutefois déjà mis au jour quelques petits morceaux d’ossements ainsi que de poteries datant de la fin du Moyen Âge.
    Vendredi dernier, l’occupant d’une habitation de Tavier avait découvert un crâne humain en bêchant son jardin. Il a aussitôt appelé la police de la zone du Condroz, qui s’est rendue sur place avec les agents du service d’identification des victimes (DVI) de la police fédérale. Après une première analyse sommaire, il est apparu que le crâne daterait du Moyen Âge et que l’affaire ne relevait pas de la justice.
    L’habitant des lieux n’est pas surpris par cette découverte : lors des fondations de son annexe, il y a deux ans, il avait déjà trouvé des restes de poteries. La Meuse du 28/9 et la Meuse en ligne.

    Le squelette de Ramelot

    capture ecran 2016-09-29 à 14.27.11 - copie.jpg

    Les faits se passent en juin 2004. Lors d'un terrassement près du Tilleul de Ramelot pour aménager un parking, l'entrepreneur, à son dernier coup de pelleteuse, découvre des ossements humains. La DIV qui venait d'être crée alors suite à l'affaire Dutroux bloque le carrefour pendant 2 jours. Le squelette mis à jour était si bien conservé qu'on ne pouvait préciser sans examen approfondi s'il datait de 5, 20, 200 ou 2000 ans!
    Mais les archéologues de la Région Wallone ont vite trouvé les pierres d'une sépulture et des fragments d'objets divers. Il faut dire que le Tilleul classé en bordure de la Chaussée Romaine est un site où l'on pouvait s'attendre à ce genre de découverte. Un 2e crâne a été ensuite découvert laissant penser qu'il s'agissait d'une nécropole mérovingienne.

    capture ecran 2016-09-29 à 14.27.22 - copie.jpgUne attraction pour les villageois durant la semaine de fouilles. A droite les pierres de la sépulture.

    Faute de moyens budgétaires, les fouilles ont été arrêtées et les ossements envoyé à la Région. Les pierres ont été replacées et le terrain reste susceptible d'autres fouilles dans le futur. Le terrain concerné étant sur la propriété de la Bourgmestre, la découverte d'un cadavre dans son jardin avait suscité de nombreux commentaires amusants, mais c'est une autre histoire!

    capture ecran 2016-09-29 à 14.55.31 - copie.jpg

  • Fraiture Sport, la confiance retrouvée! Attention prochain match: samedi 19h30 à Thisnes!

    DSC_7497.jpg

    L'équipe sélectionnée pour affronter  Braives dimanche dernier

    Ce jeudi, Patrick Gaspard faisait le point sur la situation de son équipe après un début de championnat difficile, mais une victoire importante dimanche à domicile contre Braives B.  "Le moral est au beau fixe, nous avons encore un entrainement aujourd'hui soir, qui sera suivi d'un souper. Je crois que les erreurs de jeunesse de cette équipe (moyenne d'âge 19 ans) sont en train de se gommer progressivement dans un bon climat", explique le coach.
    Nos joueurs ne sont pas moins bons que les autres, mais ils en prennent progressivement conscience et collectivement. Le public était présent dimanche à Fraiture et c'est encourageant!

    Les résultats et classements

    capture ecran 2016-09-27 à 10.16.18.jpg

    Le programme de la P3A

    capture ecran 2016-09-27 à 10.18.31 - copie 2.jpg

  • Exposition Zoos humains. L'invention du sauvage : réservez vos visites !

    capture ecran 2016-09-28 à 09.58.46 - copie.jpg

    Pendant près de cinq siècles, l’industrie de l’exhibition humaine va fasciner plus de 1 milliard 400 millions de visiteurs et va montrer en spectacle entre 30 et 35 000 figurants dans le monde entier.
    Ces mises en scène, premiers contacts visuels entre les cultures, ont tracé une frontière et une hiérarchie entre prétendus « civilisés » et prétendus « sauvages » dans les esprits en Occident.

    À travers l'exposition Zoos humains, les spectateurs appréhendent comment se sont installés les préjugés racistes au temps des grands empires coloniaux.

    Tarif plein : 5 €
    Tarif réduit : 3 €
    Groupes de min .10 pers. ,- de 26 ans, demandeurs d'emploi, citoyen de MNEMA, membre des Territoires de la Mémoire, carte Prof, article 27

    Du lundi au vendredi de 9h à 18h. Samedi et dimanche de 10h à 18h.
    → Dernière entrée à 17h
    capture ecran 2016-09-28 à 09.59.54 - copie.jpg
    Réservez vos visites animées

    Deux formules s'offrent à vous pour découvrir en groupe l'histoire du racisme moderne et déconstruire les préjugés.

    Visites proposées par le Centre d'Action Laïque de la Province de Liège
    Si tous les individus naissent libres et égaux en droits, rien n’est moins évident que de comprendre et d’accepter la diversité. Comme d’autres peuples colonisateurs, les Européens ont longtemps refusé de mettre sur le même plan leur humanité et celle de ceux qui différaient souvent par leur aspect physique et leur culture. Venez découvrir comment l’histoire nous a conditionnés de génération en génération à nous voir avant tout comme des Noirs, des Blancs, des Maghrébins, des Asiatiques… et comprendre comment nos préjugés se sont mis en place et peuvent se déconstruire.

    Une visite conçue selon une approche critique et citoyenne du phénomène des zoos humains et dans une perspective d’éducation aux droits humains.
    En pratique
    En français et anglais : 25 €
    Tout public à partir de 12 ans
    Tarif exceptionnel grâce au soutien des pouvoirs publics et des partenaires

    capture ecran 2016-09-28 à 10.00.02 - copie.jpg
    Zoos humains visite2

    Visites proposées par l'asbl Art & Fact
    L’« Autre » a de tout temps interpellé. Qu’il soit différent par son origine géographique, sa culture ou son aspect physique, il fascine et effraie tout à la fois. Les premiers contacts avec de nouvelles populations, dès le XVIe siècle, provoquent une curiosité croissante, qui laisse rapidement la place à de véritables théories raciales visant à établir « scientifiquement » la supériorité de la race blanche. Les grandes puissances coloniales du XIXe siècle, notamment la Belgique, contribuent à renforcer l’inégalité des traitements. Le propos de l’exposition et de la visite est étendu aux « freaks », ces individus affligés d’une tare physique, qui firent longtemps les beaux jours des cirques en Europe et aux États-Unis.

    Une visite conçue selon une approche historique, anthropologique et artistique du phénomène des zoos humains par l'association des historiens de l’art de l’Université de Liège.

    En semaine : en français et néerlandais : 65 €
    en anglais : 75 €
    Les week-ends : en français, anglais et néerlandais : 75 €
    Tout public à partir de 12 ans

    capture ecran 2016-09-28 à 10.00.21 - copie.jpg
    Réservations
    Par mail : reservation@citemiroir.be
    Par téléphone : 04 230 70 50
    Nocturnes tous les 3e jeudis du mois
    jusqu'à 20h sur réservation

    Possibilités de visites privées exclusives sur réservation

    contactez Karin Walravens
    coordinatrice Gestion des Ressources Financières
    Tél. 04 232 70 06 – grf@calliege.be

    Accessible aux personnes à mobilité réduite
              Plus d'information
    Web: www.zooshumains.be | Email: reservation@citemoir.be
    Appelez-nous : 04 230 70 50

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 1er au 7 octobre 2016

    Actualité
    Proposition de réseau unique d’enseignement, l
    e Segec répond à Philippe Courard.

    Le président socialiste du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), Philippe Courard, a plaidé ce mardi, lors de la fête de la FWB, pour la constitution d’un réseau unique d’enseignement, afin de pouvoir générer des économies. Le Segec a aussitôt répliqué que ce raisonnement purement économique était sans fondement.

    capture ecran 2016-09-28 à 20.57.14.jpgDans un communiqué titré « Liberté d’enseignement: pas un vain mot ! », le Segec a vertement répondu à Philippe Courard quant à sa volonté de fusionner tous les réseaux d’enseignement. Selon le Secrétariat de l’enseignement catholique, une telle fusion "serait insoutenable pour les finances publiques, tant du point de vue des bâtiments que du subventionnement des écoles", en faisant remarquer au passage que les subventions de fonctionnement des écoles libres sont nettement inférieures à celle de l’officiel.
    Par ailleurs pour le Segec, cela mettrait enfin à néant la liberté d’enseignement: la liberté d’organiser des écoles et la liberté de choix pour les parents. Or, rappelle-t-il, "la confiance constante et même croissante des parents dans l’enseignement catholique ne se dément pas au fil des ans: dans la communauté française, cinq élèves sur dix sont scolarisés dans l’enseignement libre catholique." Et les travaux préparatoires du Pacte pour un enseignement d’excellence "ont montré la plus-value qu’apporte cet enseignement dans notre système éducatif" , ajoute le Segec.
    Ces déclarations interviennent alors que sort aujourd’hui en librairie un ouvrage qui retrace l’histoire de cet enseignement dans notre pays est au service de la société depuis deux siècles. « L’enseignement catholique en Belgique : Des identités en évolution » (paru chez Averbode-Erasme).
    P.G. Voir l'article sur Cathobel.be
    Le SeGEC représente l’enseignement fondamental, secondaire, supérieur et de promotion sociale catholique ainsi que les Centres PMS libres.

    Premier festival de chorales à Marchin (Place Belle-Maison)
    Ce dimanche 2 octobre, la chorale Émotion de Marchin organise un premier festival de chorales à Marchin.

    capture ecran 2016-09-28 à 20.23.10 - copie.jpgQuatre groupes se sont associés pour l’occasion et chacun donnera un concert pendant près de 45 minutes dans l’église Saint-Hubert, à partir de 14 heures. Il s’agit de la chorale Émotion, Accroche Choeurs d’Antheit, La Maîtrise de l’Opéra royal de Wallonie-Liège (des enfants) et les Italiens d’I Canta Storia de Liège.
    «Mon mari Daniel Lambert, qui est musicien à l’Opéra royal de Wallonie, a repris la chorale de Marchin et le comité avait envie d’organiser une journée dédiée à plusieurs chorales. Pour se faire connaître, avoir des contacts entre choristes et partager un moment de convivialité avec le public. Nous avons tous des styles différents», souligne Laurence Thomas, membre du comité organisateur.
    Un chapiteau sera par ailleurs dressé sur la place Belle-Maison. Vous pourrez vous y restaurer et y prendre un verre. L’entrée au festival coûte cinq euros. C’est gratuit pour les enfants. A.G.
    (LM du 28 octobre)

     

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgUnité pastorale du Condroz. 
Paroisses des communes d’Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot

    Les célébrations de ce week-end


    Samedi 1 octobre
    18h: Ochain
    18h: Scry
    Dimanche 2 octobre
    9h: Borsu
    9h: Ouffet
    10h30: Anthisnes
    10h30: Nandrin
    11h: Fraiture ADAP
    .
    Les Brèves d'octobre 2016

    capture ecran 2016-09-28 à 20.37.25 - copie.jpg

    capture ecran 2016-09-28 à 20.37.51 - copie.jpg


    Unité pastorale du Condroz - Intentions de messes du 1er au 7 octobre 2016 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Fraiture : plus de 700 participants à la marche ADEPS du Kiwanis à Hippopassion, dimanche dernier

    capture ecran 2016-09-28 à 11.06.16 - copie.jpg

    500 personnes en 2015 et plus de 700 ce dimanche !
    Les membres du Kiwanis et tous les bénévoles affichaient un large sourire dimanche en fin d'après-midi ! 
    Un gros  succès de participation dès l'ouverture, et à midi le barbecue a été littéralement pris d'assaut. Il faut dire que la journée était magnifique et que les parcours prévus dans les bois autour du CNRF cette année avaient attiré pas mal de monde.

    capture ecran 2016-09-28 à 11.07.29 - copie.jpg

    5 parcours étaient proposés dont un de 5 kms pour PMR dans le village de Fraiture.
    Innovation pour cette édition, un parcours bien documenté grâce à l'application QR à télécharger sur son smartphone. Un gros travail de préparation, mais qui a séduit de nombreux promeneurs.
    Le livre d'or de la journée était particulièrement élogieux.
    Une date à retenir pour 2017 !

  • Fraiture, Maison Des Jeunes: samedi 1er octobre: Oktoberfest

    capture ecran 2016-09-28 à 09.31.50.jpg

    Ce samedi 1er octobre, la maison des jeunes de Fraiture a le plaisir de vous inviter à son 2e Oktoberfest

    Dans la continuité de l'année dernière et des anciennes fêtes de la bière, la Mdj va tout mettre en œuvre pour vous faire bouger et vous abreuver en qualité et en quantité tout au long de la nuit !
    Mais guindaille rime avec graille; c'est pourquoi nous mettons une friterie à votre disposition tout au long de la soirée!
    - Vous pourrez vous trémousser sur le son de DJ JULIEN!
    - Savourer une de nos nombreuses bières spéciales et boire des chopes d'un demi-litre dans le pur style Oktoberfest Bavarois!
    Bref un événement unique en son genre à ne rater sous aucun prétexte!

    Rendez-vous le 1er OCTOBRE dés 20h sur le parking du foot de Fraiture. !!!! Infos utiles: soirée sous chapiteau, sécurité assurée, entrée gratuite avant 22h. (5€ après)
    Adresse: rue de liège n1, à Fraiture (sur le parking du foot, comme les éditions précédentes) !!!!

  • Anthisnes. Portes ouvertes à la Ferme d’Omalius

    capture ecran 2016-09-28 à 09.21.02.jpgLa Ferme d’Omalius ouvre ses portes ce dimanche 2 octobre de 14 à 17h (rue de l’Abbaye 2 à Anthisnes). Bien que les travaux ne soient pas terminés, cette bâtisse du 17e siècle est déjà en partie retapée, ce que pourront découvrir les visiteurs.(voir l'article précédent)

    Alors qu’une des quatre ailes de cette ferme en carré est destinée à accueillir l’administration communale d’Anthisnes courant le printemps 2017, les trois autres ailes appartiennent à la société Thomas & Piron qui se charge de rénover ces lieux pour en faire des logements.

    capture ecran 2016-09-28 à 09.21.34 - copie.jpg«Ce sont des maisons mitoyennes sous forme de duplex et de triplex», explique Antoine David maître d’œuvre chez Thomas & Piron. La ferme et sa cour sont classées, elles doivent donc être restaurés à l’ancienne.
    «C’est également le cas de deux des logements. Certains éléments à l’intérieur sont classés, comme par exemple les voussettes de briques.»

    Allant de 193.45 à 329.23 m2, ces logements spacieux sont mis en vente à partir de 226.000€.
    C.C. (La Meuse du 27 septembre)