• Nécrologie. Déçès de Monsieur Albert Stas

    capture ecran 2016-10-31 à 18.46.00.jpgNous vous informons du décès, le dimanche 30 octobre, de Monsieur Albert Stas, résidant à la Seniorie de Soheit-Tinlot.
    La messe de funérailles sera célébrée le jeudi 3 novembre à l'église de Tinlot à 12h30.
    Nous présentons à ses proches toutes nos condoléances.

    capture ecran 2016-10-31 à 18.39.42 - copie.jpg

  • Tinlot Jumellage. Un nouveau maire élu à Tantonville

    Après la démission de Serge Petitdant, de nouvelles élections municipales ont été organisées à Tantonville. En voici les résultats après le conseil municipal de jeudi soir transmis par Jean-Pierre Roty, Président du Comité de Jumelage de Tantonville.

    Bonjour à nos amis de Belgique,
    Je vous informe que le conseil municipal de Tantonville a procédé hier soir à l'élection du nouveau maire et des adjoints.
    François Xemay est notre nouveau maire (à gauche de la bourgmestre de Tinlot sur la photo)
    Quant aux adjoints, ont été  élus :
    Jean Louis Lang, 1er adjoint  (à droite de Cilou Louviaux)
    Alexandre Aquadro, 2ème adjoint (à gauche sur la photo)
    Raymond Birchen, 3ème adjoint
    Jean-Marc Christophe, 4ème adjoint (à droite sur la photo)
    quasiment toute cette équipe est connue de la Belgique à l'exception de Raymond Birchen. Dès qu'ils auront traité les problèmes urgents, ils rentreront en contact avec vous.
    Avec toute notre amitié
    Jean-Pierre Roty.

    capture ecran 2016-10-30 à 20.22.36.jpg

    Photo du dernier jumelage à Tinlot.
    Voir l'article  précédent sur ce blog:
    http://tinlot.blogs.sudinfo.be/archive/2016/04/25/de-nouvelles-perspectives-en-vue-apres-40-annees-d-amities-e-186758.html

  • Ecole communale, fête des grands parents, au d'Zy cette année!

    capture ecran 2016-10-29 à 20.49.18 - copie.jpg

    Comme chaque année, la matinée a été consacrée à des ateliers animés par les grands parents: cuisine, bricolage, livres d histoire....
    "Mais vu le nombre croissant d'élèves, le petit spectacle de l'après midi a eu lieu à la salle du DZy. Heureusement car elle était presque remplie", explique Geneviève Filée.
    "Nos 77 petits de deux ans et demi 6 ans ont émerveillé leurs grands parents par leurs danses et leurs déclamations. Après la distribution des cadeaux offerts par les petits, tout le monde a partagé un petit goûter de délicieuses tartes de notre boulanger Laurent Niesten. Très bel après midi clôturant cette journée pleine de tendresse et d'amour".

    capture ecran 2016-10-30 à 10.55.47 - copie.jpg

    Photos: Marcel Ponthier et Gérard Godart

  • Toussaint (1/3). La crémation n’a jamais eu autant de succès

    À l’approche de la Toussaint, Statbel a sorti les chiffres des crémations qui ont eu lieu dans notre pays en 2015. Elles n’ont jamais été aussi nombreuses: 63.457 pour être exact. Alors qu’en 2014, elles s’élevaient à 58.986. Soit une augmentation de près de 7% en un an!

    capture ecran 2016-10-28 à 20.57.08 - copie.jpgC’est en Flandre que la majorité des crémations ont lieu: 41.935, avec un succès grandissant à Anvers (7.716).
    En Région wallonne, cette évolution est moins impressionnante avec un total de 16.009 crémations en 2015 alors qu’on en comptait 14.748 en 2014. Liège est d’ailleurs la ville où on en dénombre le plus.
    Enfin, à Bruxelles, ce ne sont pas moins de 5.513 crémations qui ont été répertoriées l’année dernière.
    17 CRÉMATORIUMS
    Pour expliquer cette croissance, une raison: un changement culturel. Les Belges vont de moins en moins au cimetière et préfèrent donc opter pour une crémation plutôt que pour une inhumation... et donc une tombe qu’il faudra entretenir. Face à ce succès grandissant, les autorités ont bien compris qu’il faudra augmenter le nombre de crématoriums. Actuellement, il n’y en a que 17 en Belgique: 9 en Flandre, 7 en Wallonie et un à Bruxelles.
    La Province de Luxembourg a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et d’en créer un nouveau. À l’horizon 2018 donc, Neufchâteau accueillera un tout nouveau centre pour répondre aux réels besoins de la population de cette province qui devait jusqu’à présent se rendre à Liège, Welkenraedt ou Ciney pour la crémation d’un défunt.
    DE 400 à 600 €. En 2015, il y a eu 57,4% de crémations par rapport au nombre de décès. Quant au coût de l’incinération, il varie entre 400 et 600 euros.
    D.V.B (La Meuse du 27 octobre)

  • Toussaint. Attention le poste de police de Tinlot sera fermée les 31 octobre, 1er et 2 novembre

    capture ecran 2016-10-29 à 21.00.06.jpg

    Le poste de police de Tinlot sera fermée les 31 octobre, 1er et 2 novembre. Sonnez le 112 en cas d'urgence.
    L'administration communale et le CPAS seront fermés les 1er et 2 novembre. 

  • Football P3B. Huy B 2-1 Fraiture Sport. Mais un très bon match des Fraiturois

    capture ecran 2016-10-30 à 18.54.18.jpg"Le score ne reflète pas la bonne prestation des Fraiturois qui ont livré leur meilleur match de la saison" explique le T1, Patrick Gaspard.
    "Il nous faut maintenant enchainer des prestations de ce niveau et les points suivront. Les joueurs ont le moral et sentent l'équipe progresser.
    Cerise sur le gâteau, les supporters ont fait le déplacement et ont félicité les joueurs en fin de match. Cela fait plaisir !
    1-0 à la mi-temps, 2-0 puis 2-1 par R. Baltus.

  • Plus d'accidents avec alcool les jours fériés et particulièrement le 1er novembre. Attention!

    L’Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR) a passé au crible les accidents avec alcool sur une période de 10 ans. Il en ressort que les accidents corporels impliquant des conducteurs sous l’influence de l’alcool sont plus nombreux lors des jours fériés qu’aux autres moments de l’année.

    capture ecran 2016-10-29 à 19.38.54 - copie.jpg

    8 dates problématiques
    On dénombre 8 dates particulièrement problématiques, avec un taux d’accidents impliquant (au moins) un conducteur sous l’influence de l’alcool plus élevé que la moyenne : 28 % le 1er janvier, 24 % le 1er novembre, 22 % le 11 novembre, 22 % le 21 juillet, 19 % le 27 septembre, 18 % le 15 août, 17 % le 1er mai et 17 % le 25 décembre.
    Le 1er novembre, l’alcool est donc en jeu dans quasiment un accident sur 4 ! Il faut par ailleurs noter que ces taux sont sous-estimés dans la mesure où les conducteurs décédés dans un accident ou très gravement blessés ne sont pas toujours soumis au test de dépistage. Or, on soupçonne une importante part de conducteurs ivres parmi ceux-ci.
    Ces jours de congés ‘supplémentaires’ tombent souvent pendant des périodes de vacances et/ou s’accompagnent d’un pont, moments où les gens ont davantage de temps à accorder à des activités de loisirs ou à l’organisation de réunions de famille. En été et en fin d’année, de nombreuses soirées spéciales attirent les fêtards les veilles de jours fériés et plusieurs jours fériés sont aussi liés à de grands rassemblements festifs. Tous ces éléments pourraient en partie expliquer cette surreprésentation des accidents avec alcool à ces périodes de l’année.

    Si tu bois, tu conduis pas !
    A la veille du 1er novembre, 2ème jour de l’année comptant le plus d’accidents corporels avec alcool, il est bon de rappeler que boire et conduire ne vont pas du tout ensemble. Un conducteur avec un taux d’alcool supérieur à 0,5 ‰ court au moins 5 fois plus de risques d’avoir un accident avec dommages corporels qu’un conducteur sobre. Pour ceux qui prévoient une réunion de famille ou une sortie entre amis à l’occasion des jours fériés du mois de novembre et notamment d’Halloween, il est donc primordial de s’organiser au préalable : dormir sur place, rentrer en taxi, prévoir un BOB qui restera sobre pendant la soirée ou encore rentrer en transports en commun. Un seul mot d’ordre : celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas !
    Communiqué de presse de l'AWSR

     

  • L'école Sainte-Reine mobilisée pour Halloween

    z

    capture ecran 2016-10-29 à 11.01.08 - copie.jpg

    Vendredi soir, devant la Seniorie et la maison Communale, ce sont plus de 150 participants qui ont rejoint par petits groupes le centre de Soheit-Tinlot. Un énorme succès de participation pour le comité de parents de l'école Ste-Reine. Beaucoup d'enfants, mais aussi beaucoup de parents pour encadrer la balade dans le village. Une beau début pour lancer les différentes manifestations d'Halloween dans l'entité.

    capture ecran 2016-10-29 à 10.50.37 - copie.jpg

    Première étape pour cet impressionnant cortège coloré, la Seniorie de Tinlot avec un défilé devant les pensionnaires et bien sûr le plein de friandises. Ce sera ensuite la longue balade en trois groupes dans les rues du village avant de rejoindre l'école.

    capture ecran 2016-10-29 à 10.35.29 - copie.jpgPendant tout ce temps, parents et enseignants organisent  les préparatifs de la fête dans la cour de l'école avec le bar, les pains saucisses et l'énorme jambon à la broche qui nécessite, a lui seul, deux heures de cuisson!
    Le chapiteau accueillera ensuite les enfants pour un conte d'Halloween!  

    capture ecran 2016-10-29 à 11.26.03 - copie.jpg

    capture ecran 2016-10-29 à 11.21.04 - copie.jpg

    capture ecran 2016-10-29 à 11.34.10 - copie.jpg

  • Tinlot. Récréa+, lancement d'un projet de tricot urbain. Appel aux dons de laine!

    capture ecran 2016-10-28 à 20.23.47 - copie.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    capture ecran 2016-10-28 à 20.24.56 - copie 2.jpg

  • Test achats. Une app’ "InforMed" pour 6500 médicaments moins chers!

    capture ecran 2016-10-28 à 20.53.22.jpgTomber malade devient presque un luxe, à l’heure actuelle. En plus des consultations chez le médecin,le prix des médicaments pèse lourd sur notre portefeuille. Pour lutter contre cette tendance, Test-Achats, l’association des consommateurs, a lancé une application gratuite répertoriant 6.500 médicaments qui vous permet de trouver des alternatives moins chères mais tout aussi efficaces. Son nom: InforMed.

    Grâce à cette dernière, vous pourrez ainsi faire des économies de 43% sur le paracétamol, 53% sur l’ibuprofène, 27%sur la cétirizine (contre les allergies) et 43% sur la lopéramide(contre la diarrhée).

    PAS QUE SUR SMARTPHONE

    Pour ce faire, rien de plus simple. «Il suffit de scanner le code-barre d’un médicament ou de taper son nom pour que l’app affiche les alternatives les moins chères», peut-on lire sur le site de Test-Achats.
    «Pour chaque médicament, vous pourrez consulter la notice, connaître l’avis de nos spécialistes e tsavoir s’ils le recommandent.»

    InforMed vous permet également de numériser les médicaments de votre armoire à pharmacie. «Cela vous permettra de toujours savoir ce qu’elle contient afin de ne pas racheter inutilement un médicament», est-il développé. «Il est également possible de numériser la date de péremption de chaque produit.»

    Pas de smartphone?
    Pas de panique! L’association propose également une base de données accessible et consultable via son site internet:http://www.test-achats.be.
    D.V.B La Meuse du 27 octobre