Abée. Une commémoration "héroïque" sous l'averse, ce 1er juillet

capture ecran 2017-07-01 à 18.17.30.jpg

L'eau tant attendue tout au long du mois de juin est tombée samedi 1er juillet sans discontinuer.

C'est sous une terrible averse et dans la grisaille qu'une quinzaine de courageux étaient présents samedi en fin de journée pour la commémoration patriotique dans le village d'Abée.

capture ecran 2017-07-01 à 18.18.38.jpg

Monsieur d'Aspremont, en haut à gauche, recevra tous les participants après la messe patriotique au château d'Abée.

Christiane Auwers, la Présidente de la FNC, rappelle ensuite l'historique de la stèle d'Abée:

"Suite à une initiative de Monsieur Dehossay en association avec les jeunes d’Abée, cette stèle est érigée et inaugurée en juillet 1991 au cœur du village, pour rendre hommage aux Combattants, Prisonniers et Aviateurs tombés sur le territoire d’Abée, le 3 septembre 1942.  Ce monument est le symbole immuable de notre solidarité avec les anciens combattants britanniques .
Pendant cette guerre 40-45, de nombreux avions Anglais sont touchés par la DCA allemande. Le 8 mai 1945, l’ensemble des pertes aériennes de la Royale Air Force est de 11.968 bombardiers et de 10.061 chasseurs détruits, dont 79.281 personnes manquantes.
1313282320.jpgDans nos communes, les nuits se passent parfois aux fenêtres car les rugissements des avions sont bruyants. Le Condroz est le théâtre de nombreuses chutes d’avions. Beaucoup de pilotes et membres d’équipage trouvent la mort. Dès qu’un appareil est signalé en difficulté, des patrouilles ennemies circulent et questionnent la population, afin de retrouver les parachutistes.
Une anecdote un peu cocasse : un Allemand demande dans un mauvais français à une dame âgée s’il n’y a pas « un nouvel arrivé cette nuit ». La dame répond affirmativement. Le soldat se précipite dans l’habitation pour découvrir que le nouvel arrivé est ... un nouveau-né.
Le 9 mai 1944 à 9 heures du matin, une forteresse volante américaine est prise en chasse par deux chasseurs allemands, elle perd sa cargaison de bombes à Abée et aux alentours. Un bûcheron, Monsieur Marcel Thirion est blessé (il a des doigts sectionnés). Continuant son vol vers Strée, la forteresse occasionne la mort d’un cultivateur Monsieur Lambert Tasia, elle tue plusieurs bêtes dans la prairie de la Belle Botteresse.
Au printemps 1940, Hitler dans une de ses théâtrales allocutions, promet à son peuple que jamais un avion ennemi ne viendra troubler leur sécurité, en septembre 1944, en deux heures, plus de 60.000 appareils bombardent le Reich. Malheureusement la guerre n’est pas terminée.
Devant ce monument, ayons une pensée pour tous ceux qui ont perdu la vie lors de cette terrible guerre.
Merci".

P1050096.JPG

Un excellent temps pour les cygnes noirs du château ce 1er juillet

capture ecran 2017-07-02 à 16.46.03.jpg

Et étant donné la pluie, la messe patriotique suivie de l'apéritif a été célébrée à l'intérieur du château d'Abée.
Photos M.P et A.L.

Commentaires

  • Ils peuvent bien se mouiller....ce n'est qu'une fois par an

  • Monsieur Hotia,
    Les Associations Patriotiques vont à toutes les cérémonies et ce par tous les temps. Il serait heureux qu'il y ait plus de monde pour commémorer les anciens qui se sont sacrifiés pour notre liberté.

  • Monsieur Hotia,
    Les Associations Patriotiques vont à toutes les cérémonies et ce par tous les temps. Il serait heureux qu'il y ait plus de monde pour commémorer les anciens qui se sont sacrifiés pour notre liberté.

  • Mon Papa Hotia fernand,a été plus souvent qu'a VOTRE TOUR LOLL

Écrire un commentaire

Optionnel