Scry, la restauration de la toiture de la chapelle St-Pierre est terminée

Pour les festivités du village de Scry qui démarrent ce week-end avec la brocante suivie de la fête les 21, 22 et 23 juillet, les Scrytois retrouveront, dans leur paysage habituel, la toiture de leur chapelle entièrement restaurée.

capture ecran 2017-07-08 à 18.37.41.jpg

Une belle réalisation, appréciée également par les fidèles pigeons, même si l'accès leur est désormais impossible.
Photos Régis Hubin

Voir l'article précédent sur ce blog

Commentaires

  • Transmis par Jacques Defrere
    J'ai faits mes études primaires et suivi la messe à Scry de 1938 à 1944, alors que j'habitais aux IV Bras, sur la chaussée de Dinant.
    Une grande peinture de St Martin à cheval, coupant un pan de son manteau, figurait à l'époque, d'où mon étonnement d'y trouver St Pierre.
    Par ailleurs, une minuscule chapelle existait en face de l'école, et son clocher était en déséquilibre depuis un tremblement de terre en 1939, je pense.
    Je n'ai jamais vu cette chapelle ouverte, que dans ma mémoire, je liais au château de Tillesse, où vivait aussi la famille Dubus et leur 5 enfants, dont l'aîné Jean a été tué en fouillant un véhicule militaire allemand détrui .
    Je garde un souvenir intense de cette période, et malgré la guerre, elle a constitué une époque heureuse dont j'aime évoquer le souvenir de la plupart des habitants que j'ai cotoyé.
    Pour cela , une petite précision me ferait plaisir. Merci.
    Sincèrement vôtre
    DEFRERE Jacques 7100 LA LOUVIERE

  • Transmis par Jacques Defrere
    J'ai faits mes études primaires et suivi la messe à Scry de 1938 à 1944, alors que j'habitais aux IV Bras, sur la chaussée de Dinant.
    Une grande peinture de St Martin à cheval, coupant un pan de son manteau, figurait à l'époque, d'où mon étonnement d'y trouver St Pierre.
    Par ailleurs, une minuscule chapelle existait en face de l'école, et son clocher était en déséquilibre depuis un tremblement de terre en 1939, je pense.
    Je n'ai jamais vu cette chapelle ouverte, que dans ma mémoire, je liais au château de Tillesse, où vivait aussi la famille Dubus et leur 5 enfants, dont l'aîné Jean a été tué en fouillant un véhicule militaire allemand détrui .
    Je garde un souvenir intense de cette période, et malgré la guerre, elle a constitué une époque heureuse dont j'aime évoquer le souvenir de la plupart des habitants que j'ai cotoyé.
    Pour cela , une petite précision me ferait plaisir. Merci.
    Sincèrement vôtre
    DEFRERE Jacques 7100 LA LOUVIERE

Écrire un commentaire

Optionnel