Entreprise. L’aventure Zizi Coin Coin a débuté à Huy voici 25 ans

La belle aventure a débuté en1993 à Huy. C’est là que Benoît Borsu a fondé l’entreprise DBB Spirits, spécialiste du jus de fruit frais pressé à la main. Elle distribuait et commercialisait ses jus pour l’Horéca dans la région de Liège. Amateurs de la qualité de ces jus de fruit frais, les barmans ont commencé à les utiliser comme bases de cocktails. «C’est alors que l’idée de créer un Zizi Coin Coin, prêt à être servi, a émergé en 1998. Le nom est composé de «Zizi» pour zeste de citron, qui est présent dans tous les produits de la gamme, et de «Coin Coin» pour Cointreau, alcool de base de l’Original», précise Benoît Borsu.

«Les jus de fruits frais ont généralement une date de consommation courte. DBB Spirits a alors développé un process unique qui assure aux produits une DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) longue sans pasteurisation. Cela permet de garder le réel goût d’un cocktail fait minute. Le Zizi Coin Coin est donc un apéritif 100% naturel à base de jus de fruit frais de citron pressé à la main et assemblé à de l’alcool de qualité. DBB Spirits importe l’alcool et les fruits sont lavés, coupés et pressés à la main au sein de notre entreprise. Nous avons acheté un bâtiment à Alleur en 2004 et après l’avoir transformé, nous y avons débuté nos activités en 2005», ajoutent Benoît Borsu et Marc Picquet qui l’a rejoint comme associé en 2001.

capture ecran 2017-07-09 à 18.45.23.jpgUn savoir-faire unique pour fabriquer des produits de qualité artisanale.«Lorsque l’on presse les fruits à la main, on ne conserve que le jus du fruit et la pulpe tandis que le zeste et ses huiles essentielles ne sont pas absorbés lors du pressage. Cette méthode est donc un gage de qualité et de fraîcheur», insistent les gérants.
Depuis le départ, DBB Spirits a connu un grand succès et s’est développé à travers plusieurs canaux dont l’Horéca mais aussi les supermarchés. Fort de cette réussite, l’entreprise exporte aujourd’hui dans plusieurs pays européens. DBB Spirits possède deux plates-formes logistiques, l’une à Alleur, Avenue du Progrès et l’autre à Lille en France.
On achète l’alcool à 6 distillateurs puis on assemble les jus de fruits, les alcools, l’eau qui est un facteur important car il peut changer le goût et le sucre. Puis c’est la mise en bouteilles qui sont lavées, embouteillées, capsulées puis étiquetéese t mises dans des cartons, le tout automatisé. Nous avons une capacité de 2.500 bouteilles à l’heure», détaille Louise Gournon, Business Developer.
L’entreprise liégeoise contrôle elle-même, à Alleur, toutes les matières premières et dispose d’un laboratoire de recherche et de développement. Il y a 1.500 m2 pour la production et 600 m2 loués en face pour le stockage des bouteilles avec la possibilité de s’agrandir sur 700m2. Des dégustations sont organisées une à deux fois par semaine. Santé!
MARC GERARDY La Meuse du 5 juillet.

Écrire un commentaire

Optionnel