Equitation. Pour Grégory Wathelet, le meilleur reste à venir

S’il existe un sportif de haut niveau profondément attaché à l’arrondissement de Huy-Waremme, c’est bien de Grégory Wathelet qu’il s’agit.

Pour l’anecdote, on observera que gamin, il joua au football à Méan et à Ocquier. À ce moment, il recevait un poney. C’était parti pour une incroyable destinée dans le sport équestre…Retour sous nos latitudes plus régionales où Greg s’entraîna longtemps du côté de Faimes, avant d’immigrer récemment à Clavier, en plein Condroz liégeois.
«En réalité, j’ai fini par racheter la ferme familiale», confie-t-il. «C’est l’endroit idéal pour mes activités sportives car j’y dispose d’une superficie de 65 hectares où j’ai fait aménager une soixantaine de boxes.» Pas un luxe quand on sait que notre homme a désormais pour habitude de driver un «piquet» (l’ensemble de ses montures) bien fourni. «On me l’a parfois reproché, mais j’apprécie cette manière de procéder», indique-t-il du haut de son 1,90 mètre.
«D’autre part quand vous perdez un cheval, vous ne vous retrouvez pas le bec dans l’eau.» Et, croyez-nous, notre interlocuteur parle par expériences (au pluriel).

capture ecran 2017-07-10 à 21.55.13.jpg
Après une année 2016 plus compliquée se traduisant par une rétrogradation à la 48eplace mondiale, le Condruzien s’attache désormais à rattraper le temps perdu. Principalement grâce às on association avec Eldorado et même si ce binôme n’est pas à l’abri de hauts et de bas. Comme ça encore été le cas pas plus tard que ce week-end au «5 étoiles» d’Estoril, près de Lisbonne. Dans l’épreuve qualificative, notre duo brouillait les cartes et se classait en 2e position. Juste battu au temps. En revanche, il s’emmêlait les pinceaux lors du Grand Prix (quatre pénalités) et devait se contenter d’un top 20. «Eldorado a payé l’accumulation des efforts», indique son staff. En attendant, Wathelet est remonté au 13e rang planétaire avec des gains 2017 d’ores et déjà estimés à 226.930 euros. Et quelque chose nous dit que le meilleur reste à venir…
MICHEL CHRISTIANE.La Meuse du 10 juillet

capture ecran 2017-07-10 à 21.59.09.jpg

Aix-la-Chapelle. «C’est sans conteste mon concours préféré car disputé devant des dizaines de milliers de passionnés. Sans oublier que c’est là-bas que je suis devenu vice-champion d’Europe.» Grégory Wathelet.
Voir le site

Écrire un commentaire

Optionnel