Les festivités du 14 juillet à Liège

Ce vendredi 14 juillet, la Ville de Liège fêtera pour la 73e fois la fête nationale française. Cette année encore, l’association «Les Amitiés Françaises de Liège» a prévu un beau programme.

capture ecran 2017-07-12 à 14.47.33.jpg

En effet, les festivités débuteront le matin par une partie plus commémorative.
Dès 10h, des cérémonies officielles se tiendront au sein du cimetière de Robermont. Par après, à 12h, une remise de fleurs au monument national de la résistance situé avenue Rogier aura lieu.
La fête populaire débutera dans l’après-midi, au Village Gaulois, place Saint-Paul. À partir de 18h30, c’est le site de l’Esplanade du Palais des Congrès, situé en bord de Meuse, qui accueillera le Petit Théâtre d’Aquitaine avec la célèbre marionnette Guignol, originaire de Lyon. Un spectacles era présenté aux enfants jusqu’à 20h.
Ensuite, tout s’enchaînera, avec des artistes liégeois qui se produiront en concert. On retrouvera le groupe Bini, les R’tardataires et un Dj set de Radio Bistrot pour mettre l’ambiance avec, comme clou du spectacle, le traditionnel feu d’artifice.
20.000 PÉTARDS SERONT TIRÉS
C’est à 22h45 que le ciel s’illuminera grâce à un show qui durera plus ou moins 18 minutes. Il en va de soi que les artificiers feront hommage à la fête nationale française: «Les couleurs bleu,blanc rouge seront représentées et intégrées dans ce spectacle. Le drapeau français sera mis en valeur à plusieurs reprises bien évidemment», confient ceux-ci.Les organisateurs attendent 30.000 personnes pour lors de ce spectacle gratuit qui éblouit petits et grands. Comme chaque année, ce feu d’artifice sera tiré de l’héliport situé en bord de Meuse.
Ce feu d’artifice est l’un des plus beaux de Wallonie. «Entre Liège et la France, c’est une grande histoire d’amour», nous explique Élisabeth Fraipont, présidente des Amitiés Françaises de Liège. Il faut savoir que la communauté française est la deuxième communauté la mieux représentée avec près de 30.000 Français. La fête se terminera vers 1h.
Un an après les attentats de Nice, le consul honoraire de France à Liège, Michel Cloes, estime que la fête ne sera pas la même cette année: «Nous aurons bien sûr une pensée pour les victimes, mais nous devons nous diriger vers un vent d’espoir et un élan de dynamisme et de solidarité.»L
A SÉCURITÉ RENFORCÉE
Au niveau de la sécurité, policiers et militaires seront représentés en nombre afin que cette journée se déroule correctement. Les organisateurs précisent qu’un système spécifique de sécurité sera mis en place.-
THOMAS MICHIELS  (La Meuse du 11 juillet)

Voir également le reportage vidéo de RTC Télé Liège

Écrire un commentaire

Optionnel