• Football Coupe Ergo. Fraiture Sport en repêchage dimanche prochain

    capture ecran 2017-07-30 à 22.51.43.jpgUS Liège B 3-2 Fraiture Sport

    Groupe : Papia Carmelo, Troussart Yves, Degraeve Thibaut, Degraeve John, Rouelle Alex, Fluzin Benjamin, Leclere Lionel, Bomersomme Boris, Albanese Dominique, Grandhenry Aubin, Coulon Geoffrey, Leclere Florent, Van Hee Nico, Stasse Matthieu, Imhauser Fenaud et Olivier Florian.

    Buts : Coulon Geoffrey  (2-1), Leclere Lionel (3-2).

    Face à une équipe très technique et roublarde, sur un terrain synthétique, et avec de nombreux changements, nous ne retiendrons pas grand chose. 3 cadeaux de Saint-Nicolas transformés en buts par l'adversaire, alors que notre gardien n'a eu aucune autre intervention à effectuer. Un penalty à nouveau raté alors que le score indiquait 1-0, une possession de balle en notre faveur et 3 occasions très nettes. Cette défaite nous offre un match de repêchage dimanche prochain...reste à voir contre qui.

    Prochaine rencontre : mardi à 19h30 à Clavier en coupe d-fi.

    Commentaires de Fred Legrand coach de Fraiture Sp.

    capture ecran 2017-07-31 à 10.20.47.jpg

  • Pierre Beaufort a bouclé son 10e Ironman

    Déjà qualifié pour Hawaï, le Fraiturois a terminé dans la douleur l’Ironman de Francfort en 9 heures et 34 minutes.

    Déjà assuré de prendre le départ de l’Ironman d’Hawaï en octobre prochain, grâce à sa qualification décrochée en Afrique du Sud en mars dernier, Pierre Beaufort a pris le départ de l’Ironman de Francfort il y a quelques jours. Une course durant laquelle il a souffert et où il n’est pas parvenu à atteindre les objectifs qu’il s’était fixés.

    capture ecran 2017-07-26 à 19.11.17.jpg«Même si c’était un peu une course sans enjeu pour moi, étant donné que j’avais déjà mon billet pour Hawaï, elle me tenait à cœur, car elle représentait ma dixième participation à un Ironman. C’est la première fois que j’ai décidé de prendre part à trois Ironman sur l’année. Je n’avais donc aucune pression ni objectif sauf celui de passer la ligne d’arrivée d’un Ironman pour la dixième fois», explique Pierre Beaufort, qui s’alignait pour la quatrième fois sur le tracé allemand. «J’espérais faire une bonne course, car c’est un circuit qui me convient bien. Je m’étais bien préparé et je pensais être prêt.» Mais, sur place, le Fraiturois a dû déchanter. «Je craignais un peu la partie natation qui est mon point faible. Mais, sur cette course, la nage se fait en lac. Ce qui est tout de même plus facile qu’en mer. Je suis sorti de l’eau en réalisant un temps correct.
    Mais, une fois sur le vélo, je ne parvenais plus à avaler quoi que ce soit de solide après 100 kilomètres. Mes barres énergétiques ne passaient plus. Je me suis donc tourné vers les gels qui, s’ils sont bien absorbés, apportent la même dose d’énergie. Mais je sentais tout de même mon estomac travailler, car j’avais envie de manger.» C’est à ce moment que les ennuis ont commencé pour notre représentant régional. «J’ai déposé le vélo en 4 h 52 et l’objectif des 9 h 15 de course restait donc à ma portée.
    Les premières foulées de la course à pied étaient bonnes. Mes jambes et mon corps semblaient bien réagir. Mais, une fois arrivé au semi-marathon, plus rien n’a joué en ma faveur. La chaleur était étouffante, je me sentais déshydraté et les gels liquides ne passaient plus non plus. Et, pourtant, c’est souvent à ce stade que la vraie course commence. J’ai malheureusement dû baisser mon rythme, car mon corps ne suivait plus. Durant les 21 derniers kilomètres, j’ai simplement lutté pour limiter les dégâts, mais je n’ai jamais baissé les bras ou songé à abandonner.»
    Pierre Beaufort finit par franchir la ligne d’arrivée en 9 h 34min, terminant à la 21e place de sa catégorie 35-39 ans qui comptait tout de même 400 participants. «Je ne m’en suis pas sorti si mal. Surtout que, les jours qui ont suivi ont permis de découvrir que je souffrais d’une angine et d’une gastro. Mais je ne me cherche pas d’excuse. Je suis certain que si j’avais pu me livrer à fond dans des conditions optimales, j’aurais pu intégrer le top10 de ma catégorie», termine le Fraiturois.
    OLIVIER JOIE.  La Meuse du 26 juillet

    Son prochain objectif sera de passer sous la barre des 10 h à l’Ironman d’Hawaï en octobre prochain.

    Considéré comme la course la plus convoitée dans le monde, l’Ironman d’Hawaï se disputera en octobre prochain. Une course à laquelle prendra part Pierre Beaufort pour la seconde année consécutive.
    Lire la suite ci-dessous:

    Lire la suite

  • Seny. "Enfants d'un Même Père". Possibilité de visites ponctuelles pour les "Jardins en Pays de Liège"

    capture ecran 2017-07-25 à 11.48.06.jpgDepuis 2002, sous l’égide de l’asbl « Enfants d’un même Père », les membres de  « Jardins en Pays de Liège » organisent des visites de jardins privés dans la province de Liège. Chaque année, une vingtaine de jardins ouvrent leurs portes et accueillent plus de 10.000 visiteurs. Le montant des entrées est intégralement versé à une association  d’accueil d’enfants handicapés.

    Le bilan : 92 jardins différents ouverts dans toute la province, 116.652 visiteurs à ce jour, pour la troisième année, une Fête des Plantes qui a accueilli plus de 3.000 visiteurs dans le merveilleux site d'Englebermont, et aussi deux livres de  photographies de Vincent  Botta, le premier préfacé par Luc Noël qui écrivait : «…  l’opération “Jardins en Pays de Liège” est promise à un bel avenir. Tout d’abord parce qu’elle est portée par un élan bénévole contagieux….. » 

    Et c’est vrai, « Jardins en Pays de Liège » c’est, outre les jardiniers qui ouvrent leur jardin, des dizaines de bénévoles qui montent des tonnelles, accueillent les visiteurs,  fabriquent des accessoires de jardins, confectionnent  tartes et gâteaux pour faire de chaque  weekend d’ouverture une véritable fête.

    Au fond, ils ont eu raison, les  10 jardiniers amateurs du Condroz liégeois  qui  en 2002 ont relevé le défi de Laurent Voulzy: « Changer les cœurs avec des bouquets de fleurs, changer les  hommes avec des géraniums ». Changer les hommes,  peut être pas, mais les aider, pourquoi pas ?

    LAST MINUTE

    Certains jardins acceptent des visites ponctuelles, non-annoncées dans le dépliant. Comme ces visites peuvent se décider en dernière minute, consultez régulièrement cette rubrique.

    Ouvertures ponctuelles

    Voir le site http://www.jardinsenpaysdeliege.be/jpl2016/

    Prochaines visites:

     

  • Attention si votre plaque d'immatriculation est illisible: l'amende va doubler!

    Sur proposition du ministre de la Mobilité, le gouvernement fédéral a approuvé, ce vendredi, un projet d’arrêté royal concernant l’identification des véhicules via la plaque minéralogique. Une série de pratiques en la matière sont désormais considérées comme des infractions du deuxième degré. L’amende va passer du simple au double !

    capture ecran 2017-07-17 à 16.44.35.jpg

    Cela concernera principalement les personnes qui mettent en circulation un véhicule non immatriculé ou qui ne porte pas de plaque d’immatriculation, ainsi que les plaques minéralogiques qui ne sont pas placées correctement ou qui n’ont pas été reproduites selon les règles en vigueur. Concrètement, vous avez du souci à vous faire si votre plaque ne pend plus qu’à une vis.
    Gare à la boue
    Sont également visés les véhicules dont le numéro d’immatriculation, le sceau en relief ou la couleur ont été altérés, par exemple si la boue macule tellement les chiffres qu’il est impossible de les lire ou si ceux-ci ont été effacés par l’usure du temps… (Voir la suite sur la Meuse en ligne)

  • Le Tinlotois Sébastien Brunet, à Matin Première, à propos de la situation politique en Wallonie

    capture ecran 2017-07-25 à 11.27.16.jpg

    Le 20 juillet, Matin Première (RTBF) recevait Sébastien Brunet, politologue, professeur à l'ULG et administrateur général de l'IWEPS, l'Institut Wallon de l'Évaluation, de la Prospective et la Statistique.
    C'était à propos d' "E-Change", un groupe de réflexion sur la politique en Belgique francophone, initié notamment par Jean-Michel Javaux.

    Voir l'article sur le site de la RTBF

    Ou écouter l'interview

    capture ecran 2017-07-25 à 11.28.45.jpg

  • Retrouvez l'émission de télévision le "Beau vélo de RAVel, Esneux-Fraiture" de dimanche à 13h45

    capture ecran 2017-07-29 à 15.48.42.jpg

    Voir également le site du Beau Vélo (Photos etc... dans quelques temps)
    Revoir les émissions sur RTBF Auvio

  • SIVH et CCATM de Tinlot, appel à votre collaboration pour retrouver des éléments de notre histoire locale

    DSC_0842.jpg

    La Balade Contée au Château de Saint-Vitu en mars dernier

    Dans le dernier Tinlot aux 4 Saisons du mois de juin, la CCATM de Tinlot lançait un appel que nous re publions

    capture ecran 2017-07-21 à 15.04.06.jpg

     Bon à savoir!

    Le SI collabore avec la CCATM de Tinlot

    Depuis septembre dernier, le Syndicat d’Initiative collabore activement avec la CCATM de Tinlot dans le but de sortir une brochure intitulée « Balades villageoises dans la commune de Tinlot » ?
    Le but ? Faire (re)découvrir les villages et le patrimoine bâti et naturel de la commune aux touristes d’ici et d’ailleurs. A travers une balade dans chaque village, les incontournables en matière de belles pierres seront mis à l’honneur par un bref descriptif. Enfin, des liaisons intercommunales permettront aux promeneurs motivés d’effectuer plus de kilomètres en combinant la visite de plusieurs villages.

    Les balades et contenus ont été réalisés par les membres de la CCATM tandis que l’aspect touristique et la conception sont à ce jour en cours de réalisation par le Syndicat d’Initiative. Une belle collaboration qui aboutira en automne prochain avec la sortie de cette riche publication.
    E.K.

  • IFAPME. La 1ère formation de pizzaiolo arrive à Liège en octobre

    Bonne nouvelle pour les amoureux des pizzas ! En octobre prochain, une toute nouvelle formation débarque au Château Massart. Pour la première fois sur Liège, le centre IFAPME vous permet de devenir un pizzaiolo expérimenté.

    capture ecran 2017-07-09 à 18.41.58.jpg«Nous avons pu constater qu’il y avait une forte demande de main-d’œuvre efficace dans les restaurants et qu’il n’y avait peut-être pas assez de personnes formées», explique la conseillère en formation à l’IFAPME.
    C’est donc sur base d’une formation de pizzaiolo créée par l’IFAPME dans le Hainaut et à Verviers en 2013 que Liège a finalement pu mettre en place la sienne. Celle-ci doit d’ailleurs débuter le 2 octobre prochain.
    «C’est une formation de 60 heures. Une partie se déroulera au Château Massart tandis qu’une autre prendra place au sein du restaurant ‘Marco Polo’. C’est d’ailleurs le responsable de cuisine de l’établissement qui s’occupera de former les élèves et de leur apprendre à réaliser une pizza au feu à bois.»
    Une nouvelle formation qui pourra accueillir près de 12 participants par session. Ceux-ci auront d’ailleurs l’occasion de passer en revue l’histoire et la culture de la pizza tout en apprenant les méthodes principales de la sécurité sanitaire des aliments ainsi que le matériel de fabrication.
    Peut-être que certains participants seront choisis pour travailler au Marco Polo ou pour être recommandés dans un autre restaurant.»
    Une formation qui a un coût puisque les demandeurs d’emploi devront payer jusqu’à 900 euros pour l’inscription. Les indépendants ou travailleurs auront une aide de 15 euros de l’heure. Les personnes intéressées sont donc invitées à s’inscrire. Pour l’heure, seules deux personnes sont sûres de participer à la première session.
    Extrait de l'article de I.ZA. dans La Meuse du 5 juillet

  • SIVH. Une balade boisée… Le Chemin de la Mémoire

    Chemin Mémoire couv.jpg

    Une balade boisée… Le Chemin de la Mémoire

    Comme tant de lieux à cette époque, Marchin a également connu ses tristes jours lors de la guerre 40-45. L’une des plaines entre Pailhe et Vyle-et-Tharoul (lieu-dit Bagatelle) avait été nommée la « Baleine » et était devenue une zone de parachutage pour des armes, des munitions et des équipements afin de venir à bout de l’ennemi. Le parachutage avait lieu les nuits de pleine lune et était annoncé sur les émissions de la BBC destinées à la Belgique sous forme de messages codés : « La baleine allaite ses petits ».

    En empruntant ce chemin, vous plongerez au cœur des évènements de ce début septembre 1944. Cette balade est idéale à faire les jours de forte chaleur puisqu’elle est boisée, elle vous permettra de vous promener tout en étant protégé du soleil.

    Une brochure gratuite explicative de la balade est à votre disposition au Syndicat d’Initiative ainsi que sur le site Internet de Rando CONDROZ afin que vous puissiez déjà avoir un petit aperçu.

    http://randocondroz.be/index.php/geolives?randotype=detail&idrando=134945

    En pratique : balade thématique de 9km, départ à Vyle-et-Tharoul (non loin de l’église), rafraîchissante en été, boueuse par temps de pluie, peu (voire pas) de circulation motorisée.
    E.K.

  • 23% des Wallons boivent avant de conduire !

    Dans le cadre de la campagne Bob 2016-2017, l’IBSR a interrogé les automobilistes sur leurs habitudes en matière d’alcool. Les résultats que nous publions en primeur interpellent. Premier constat, 44% des femmes jouent les Bob, contre 31% des hommes.
    «D’une manière générale, elles prennent moins de risques en ce qui concerne l’alcool, la vitesse ou la ceinture», explique Benoît Godart. Au niveau des différences régionales, 39% des Flamands affirment être très souvent ou toujours Bob. Les Wallons sont 36% et les Bruxellois 34%. Pire: 23% des Wallons reconnaissent boire trois ou quatre verres d’alcool tout en sachant qu’ils doivent reprendre la route ensuite.

    DÉSAPPROBATION SOCIALE

    capture ecran 2017-07-09 à 19.05.15.jpgLes Flamands ne sont que 14% dans le cas. Les Bruxellois sont 24%. «La désapprobation sociale quant à la consommation d’alcool au volant est plus forte en Flandre. Nous allons devoir travailler sur cet aspect pour les deux autres régions», note le spécialiste de l’IBSR.
    Toujours selon l’enquête, 2% des Wallons admettent boire cinq verres, ce qui est le même pourcentage qu’en Flandre. Concernant les tranches d’âge, ce sont les 35-49 ans (toutes régions confondues) qui estiment naturel de reprendre le volant avec trois ou quatre verres dans le coco (23%).
    Viennent ensuite les 50-65 ans (19%), les plus de 65 ans (17%) et les 17-34 ans (15%).
    Extrait du dossier de Y.H dans La Meuse du 3 juillet

  • La balade de 30 km du Beau Vélo de RAVeL traversera ce samedi Anthisnes et Tinlot

    Le 29 juillet 2017, le Beau vélo de Ravel fait une halte au Centre Neurologique. Rejoignez-nous entre 13h et 18h, dégustation de pâtisseries, bières spéciales (Troufette et Frénésie du Condroz), concert gratuit de Pierre de Neuville et Oriane Simon (Les Gens d’En Face). Présence de Christophe Pauly, chef étoilé du Coq aux Champs. Avec le soutien des administrations communales de Tinlot et de Nandrin.
    B.R. CNRF Fraiture

     L’animateur Adrien Joveneau, Charline Van Snick ou encorel e chef étoilé Stéphane Diffels rouleront dans le cadre duBeau Vélo de RAVeL ce samedi, au départ d’Esneux.

    capture ecran 2017-07-28 à 08.52.36.jpg

    Le trajet est organisé cette fois-ci par leCHU de Liège qui souffle ses 30 bougies.«Entre 4.000 et 6.000 personnes participent en général à cet événement», indique Louis Maraite, directeur de la communication du CHU de Liège. «On tendra peut-être vers ce premier chiffre au vu de la difficulté du parcours.»

    Le parcours se déroule sur 30km. Le groupe partira à 13h du centre sportif d’Esneux avantd e se diriger vers l’hôpital, pour emprunter ensuite le RA-VeL sur 5km. «On rejoindra alors la place de Poulseur, une ville où les Portugais sont très nombreux», continue-t-il. «Il y aura ainsi une animation portugaise avec une fanfare.»Ils seront ensuite confrontés à la première complication du parcours. «Une côte de 7km nous mènera vers Anthisnes», dit Louis Maraite. «Le chemin débouchera sur un très beau plat jusqu’à Hody. On roule ensuite vers Fraiture.»C’est là qu’il y aura un ravitaillement d’une heure animé notamment par le duo du hutois Pierre De Neuville et d’Oriane Simon. C’est au CNRF de Fraiture que le binôme deThe Voice se produira.«On passera ensuite par Tavier et son monument aux morts de 14-18», indique le directeur de la communication. «On remonte vers Limont, puis on arrive dans un bois en pente.» Il s’agit ici du passage le plus technique du parcours, selon lui. «C’est une descente sur 4km. On a mis des signaleurs pour ralentir tellement c’est raide.»Le groupe continuera vers les deux chapelles de Nondonfa «celle du champignon, avec du liers.» À 16h, alors que le groupe sera rentré à Esneux, celui-ci pourra assister aux concerts de BJ Scott, Raoky et Arcadian.

    Enfin, il sera également possible d’enregistrer des déclarations de don d’organes auprès d’agents de l’état-civil présents sur place et ce, «peu importe de la commune d’où l’on vient»,ajoute-il. Les inscriptions pour l’événement débutent ce samedi à 9h au centre sportif d’Esneux. Le début de la balade est lancé à 13h. Le retour à Esneux est pré-vu pour 15h30. Les concerts seront lancés à 16h. -J.G. (La Meuse du 28 juillet)

    Depuis juin, Le CNRF de Fraiture intègre définitivement le CHU

    Selon Louis Maraite, directeur de la communication du CHU de Liège, ce sont en général les communes qui organisent ce genre d’événement. Ici, si c’est l’hôpital liégeois qui est aux commandes du Beau Vélo de RAVeL, c’est pour montrer que l’établissement ne se réduit pas au Sart Tilman.«C’est pourquoi les cyclistes passeront notamment par Fraiture», dit-il. Et ce n’est pas un hasard si les cyclistes feront arrêt àTinlot. En effet, le CNRF fait désormais partie intégrante duCHU de Liège, comme le précise Louis Maraite. «Après deux années de contact, la décision d’intégrer le CNRF au CHU de Liège a été approuvée définitivement fin juin.» J.G.

  • Fraiture. Attention aux dispositions prises pour le Beau Vélo de RAVel, ce samedi 29 juillet

    capture ecran 2017-07-24 à 17.34.17.jpgLa circulation de tout véhicule automobile sera interdite le samedi 29 juillet 2017 de 13 h 30 heures à 18 heures à Fraiture : rue de Moulin et rue Notre-Dame au Bois.
    La circulation dans la rue des Tombes, rue Champ des Alouettes et rue d’Houchenée, sera mise en sens unique dans le sens de la rue des Tombes vers la clinique.

    La circulation des riverains, des autobus et véhicules d'organisation et de secours est autorisée uniquement dans le sens du passage de la randonnée, la plus grande prudence est de rigueur, (vitesse réduite).

    Le stationnement sera interdit pendant la même période sur la voie publique le long du circuit soit c'est-à-dire: des deux côtés de la rue de Moulin, rue Notre-Dame-au-Bois et de la rue des Tombes, rue Champ des Alouettes et rue d’Houchenée.

    capture ecran 2017-07-24 à 17.37.13.jpg

  • Scry, 4 jours de fête bien réussies malgré la météo!

    capture ecran 2017-07-26 à 13.52.19.jpg

    C'est un comité de l'Espoir Scrytois heureux qui vous remercie pour votre participation la fête du village!
    "Merci à tous d avoir participé à nos 4 jours de fête (21,22,23 et 24 juillet), ce fut génial, malgré la météo !"

    Voir les photos et les vidéos sur la page facebook de l'Espoir Scrytois.

     

    capture ecran 2017-07-26 à 13.48.01.jpg

    A l'occasion de la fête et de la Commémoration Patriotique, Christiane Auwers a rappelé un fait de guerre devant les personnes présentes au monument aux morts du village:

    Le mardi 6 juin 1944, le jour du débarquement , qui est organisé et exécuté de main de maître sous les ordres du Général américain Eisenhower et du Général anglais Montgomery, permet de percer le redoutable « Mur de l’Atlantique ».
    Après de terribles et sanglants combats, les Alliés foncent sur Paris qui est délivrée le 25 août, et Rouen le 30.
    Le Général Piron, à la tête des combattants belges, libère Honfleur et Deauville.
    Les Allemands commencent à se retirer. L’Armée allemande traverse nos villages avec divers moyens de transport. Les hommes sont nerveux, ils sont harcelés par l’aviation alliée et par les groupes de résistance. Ils sont aux aguets et tirent au moindre problème. A Scry, ils abandonnent un char. Des habitants curieux s’en approchent. Il a été incendié. Des Allemands reviennent et tirent par rafales. Plusieurs civils sont touchés, trois assez gravement.
    Madame Paulus a gardé une balle, qui ne sera jamais extraite, dans la jambe.                                        Le 5 septembre, la première armée américaine du général Hodges entre dans Namur. Les troupes foncent sur nos régions. Les premières « Jeep » arrivent à Scry. Le drapeau belge flotte à la Maison Communale. Le reste de l’entité est toujours occupé. Elle est libérée le 08 septembre 1944.
    La joie est grande, et les drapeaux alliés flottent partout. Les soldats alliés sont reçus triomphalement. Nous ne devons jamais oublier leur combat pour notre liberté.
    Le général George Patton, commandant en chef de la 3e armée américaine, s’arrête à Scry et va se recueillir quelques instants dans l’église du village.
    La guerre n’est malheureusement pas finie.
    Il en faudra, du courage aux alliés, pour arriver à anéantir le joug des allemands et nous offrir la victoire, afin de nous faire jouir d’une inestimable liberté.
    Christiane Auwers, Scry le 23 juillet 2017.