123.067 EN JUIN ET JUILLET. Forte hausse de Belges flashés en France cet été

Les vacanciers avaient pourtant été prévenus mais visiblement ceux qui se sont rendus en France en juin et juillet n’ont pas tenu compte des recommandations des autorités belges et françaises. 123.067 Belges ont été flashés pour excès de vitesse sur les routes de nos voisins.
Comparé à juin et juillet 2016, il s’agit d’une augmentation de 61,5 %.
MÊME EN FLAMAND!
Or, les Français ont multiplié les radars ces derniers mois et il est quasi impossible de passer entre les mailles du filet «excès de vitesse». Depuis le début de l’année, les infractions à la vitesse commises par les Belges en France ne cessent d’exploser d’ailleurs: pour les 7 premiers mois de 2017, on remarque une augmentation de 33% par rapport à 2016. Via l’IBSR, les autorités françaises ont d’ailleurs tenu à nous adresser un message: les p.-v. sont vraiment envoyés, y compris pour les infractions liées au stationnement.
Les Français font même l’effort d’envoyer les p.-v. en néerlandais aux conducteurs résidant en Flandre. Et si vous ne payez pas, vous risquez fort de devoir payer une amende encore plus sévère lors d’un prochain séjour en France. Un conseil si vous partez en France ces prochains jours: levez le pied et respectez les règles. (La Meuse du 10 août)

capture ecran 2017-08-11 à 17.11.56.jpg

Les Belges les plus flashés
De tous les Européens qui ont circulé l’an dernier sur les routes de France, les Belges sont ceux qui ont été le plus verbalisés pour des excès de vitesse, rapporte de son côté Het Nieuwsblad. Le constat émane de la VAB, une société d’assistance-dépannage très présente en Flandre, qui a pu consulter les statistiques de nos voisins.
En 2016, 446.161 Belges ont été flashés en France, ce qui représente 17% des 2.557.204 amendes qui ont été envoyées aux conducteurs européens résidant en dehors de la France.
Les Espagnols et les Allemands complètent le podium, avec 406.669 et 386.287 ressortissants verbalisés.
La VAB estime que les Belges ne tiennent pas assez compte des différentes limitations de vitesse sur le territoire français, et de la présence accrue de radars fixes et mobiles dans l’Hexagone.

Les Français aussi...
Mais les Français ne sont pas des anges non plus chez nous: les statistiques de notre police fédérale ont montré, début août, que les Français représentaient 35% des amendes adressées aux conducteurs étrangers pour excès de vitesse. La Meuse du 9/8

Écrire un commentaire

Optionnel