Le point sur la grève et les perturbations dans les services publics ce mardi 10 octobre

Pourquoi la grève des affiliés à la FGTB?
Ce mardi, le Premier ministre Charles Michel prononce sont à la Chambre son discours de politique générale. Dans la rue,la CGSP dénoncera la politique du gouvernement fédéral, accusé de mettre à mal les services publics.
Le syndicat socialiste s’est mobilisé sans le soutien de ses homologues chrétiens (CSC) et libéraux (CGSLB).

capture ecran 2017-10-10 à 09.47.31.jpgLe point sur les secteurs qui se croiseront les bras.
>Chemins de fer. La CGSP Cheminots qui en profite pour dénoncer également le projet de service minimum du ministre Bellot entre en grève ce lundi à partir de 22h.
Même si la CSC-Transcom et le SLFP Cheminots n’embrayent pas, de nombreux trains risquent de ne pas circuler normalement.
>Bus et métros. Des annulations et des retards sont également à prévoir dans les transports en commun wallons. À Bruxelles, la Stib a averti de la possibilité qu’aucun métro ne circule sur la ligne 6 desservant le stade Roi Baudouin, où se tiendra mardi soir le match de football Belgique-Chypre.
>Forces de l’ordre et administrations.
La grève touchera également les administrations locales, zones de police et de secours, prisons, et certains organismes d’intérêt public (OIP) ainsi que les administrations régionales. Même topo en Flandre, où l’ACOD, le pendant flamand de la CGSP, a appelé les fonctionnaires fédéraux et flamands à faire grève durant 24 heures.
>Enseignement.
La grève devrait être bien suivie dans le réseau officiel. Tous les niveaux sont concernés et la présence de piquets de grève à l’entrée de certaines écoles est probable. Des perturbations ne sont pas non plus à exclure dans le libre même si elles seront nettement moindres que dans l’officiel, la CGSP étant minoritaire dans ce réseau.
>bPost.
La distribution du courrier et des paquets sera aléatoire. L’ampleur des problèmes variera en fonction des régions. Mais la distribution des journaux, elle, devrait être assurée normalement, indique la poste.
>Chaînes de télévision.
La RTBF et la VRT feront grève.
>Secteur privé.
Par ailleurs, la grève de mardi débordera du strict cadre des services publics puisque les métallurgistes FGTB du Brabant (Brabant wallon et Bruxelles) se sont joints à la grève de 24 heures. Un appel qui concerne «au moins 40.000 travailleurs», selon le syndicat, et qui devrait avoir un impact sur des entreprises importantes du secteur comme Audi Brussels, la Sab-ca, Schneider Electric… (La Meuse du 9 octobre)

Et à Tinlot ?

La région liégeoise risque d’être encore plus touchée puisque la régionale FGTB Liège-Huy-Waremme a appelé à la grève dans le privé!

Il faudra donc être attentif ce mardi matin notamment pour les bus des TEC qui sera très fortement perturbé durant toute la journée.
Le blocage des dépôts étant possible, des suppressions de services et/ou de très importants retards sont à prévoir. Une paralysie du réseau n’est pas à exclure.
Le TEC Liège-Verviers invite sa clientèle à prendre ses dispositions pour tout déplacement prévu et à se tenir informée via la presse ou sur son site internet, via sa page spéciale
https://www.infotec.be/
Nous vous tiendrons informés des éléments en notre possession mardi matin.

Écrire un commentaire

Optionnel