Conduire sans assurance (30.000 infractions) sera puni plus sévèrement

C’est un véritable fléau auquel ont décidé de s’attaquer conjointement les ministres Koen Geens (Justice) et François Bellot (Mobilité). Leur objectif : réduire le nombre de conducteurs circulant sur nos routes en défaut d’assurance, et qui sont de plus en plus nombreux. Et pour cela, ils ont décidé de sévir !

capture ecran 2017-10-25 à 10.25.54.jpgLes chiffres 2016 étaient particulièrement interpellants: près de 30.000 infractions, 29.233 précisément, avaient été constatées pour des usagers de la route circulant sans assurance pour leur véhicule. Soit environ 80 infractions constatées chaque jour. Un chiffre dans la moyenne de ce qui avait été constaté durant les deux années précédentes, avec 31.426 infractions en 2014 et 29.743 infractions en 2015.
Principaux concernés : des jeunes automobilistes âgés de 25 à 34 ans. Les moins de 25 ans étaient aussi fortement représentés. Or, rouler sans assurance représente un risque énorme pour le conducteur et ses victimes potentielles en cas de sinistre.
Pour l’instant, ces contrevenants s’exposent à des sanctions pouvant aller de l’amende au retrait de permis de maximum 8 jours. Mais cela devrait prochainement changer.

JUSQU’À 3 MOIS DE PRISON
Koen Geens a confirmé qu’un nouveau projet de loi était sur la table : si le coupable d’une infraction de défaut d’assurance est à nouveau condamné dans une période de 3 ans, "le juge prononcera la déchéance du droit de conduite d’un véhicule à moteur pour trois mois au lieu des huit jours actuels", a détaillé le ministre de la Justice. "Et il imposera la réussite de quatre examens (théorique, pratique, médical et psychologique) pour récupérer le droit de conduire".
En cas de deuxième récidive, le minimum sera de six mois de prison et pour la troisième récidive, de neuf mois.
le projet est actuellement examiné par le Conseil d’État. Son approbation ne devrait donc plus être qu’une question de semaines.
L.P. La Meuse du 21 octobre

Écrire un commentaire

Optionnel