Tinlot. Enquête publique pour la construction d'un poulailler de 39.600 animaux (+ mise à jour)

A la demande de plusieurs lecteurs concernant la localisation du bâtiment, voici une mise à jour de l'endroit concerné qui est affiché aux valves de la commune. Pour votre compréhension, nous l'avons reporté sur une carte google.
(Attention: sur Google la rue de l'église est appelée à tort rue de Fraiture !)

capture ecran 2017-10-26 à 11.18.01.jpg

L'enquête a démarré le 23 octobre et se terminera le 7 novembre prochain.
IMG_2027.jpg

Commentaires

  • Lamentable. Surtout quand on connaît la souffrance animale dans ces élevages

  • Avec 4,5kg de "nourriture" dans ce genre d'élevage on vous produit un beau poulet sous cellophane de pile poil 1kg en 6 semaines. Bon appétit !
    Ceci dit, cela va juste un peu à l'encontre de la tendance actuelle la Région Wallonne qui veut promouvoir le local, l'agriculture wallonne de qualité, le labellisé; qui veut soutenir les petites exploitations ...
    Lorsqu'on veut faire de la politique au niveau régional et provincial, on endosse une responsabilité de fait nécessitant de mettre ses actes privés en adéquation avec les valeurs que l'on est censé défendre.
    Mais bon, peut-être que les éoliennes qui pourraient être installées un jour sur les terres du même propriétaire balayeront les scrupules en même temps que les odeurs de déjections de volailles.

  • Je pensais, comme vous, qu'après les éoliennes qui ne rapportent qu'au propriétaire des lieux et au constructeur des dites éoliennes, il fallait bien que notre politicien de haut vol trouve un autre moyen de se faire de l'argent. Sans trop se soucier des nuisances qu'il infligerait aux riverains. Ce propriétaire est le prototype du "moi d'abord" .

  • ... on ne peut mieux dire !

  • Ce sont ses nouveaux locataires qui vont être contents !

  • lamentable et contraire à nos valeurs, celles que nous voulons défendre et partager avec nos enfants

  • la cupidité portée à son paroxysme ! voilà à quoi mène l'ultra-libéralisme de certains

  • Pour des raisons philosophiques et écologiques, je n'adhère pas du tout à ce projet. De l'argent envers et contre tout, voilà la philosophie de vie de Mr. Hartog. Le bien-être animal, la promotion de produits wallons issus d'une agriculture de qualité n'entrant manifestement pas dans les préoccupations de Mr. Hartog, je vais m'opposer à la construction de ce poulailler. J’espère être suivie par de nombreux fraiturois.

  • Honteux! Ce projet, en effet, est totalement contradictoire avec la politique de proximité et de "mieux manger" que la région wallonne met en place.
    Encore des nuisances pour les riverains, encore des souffrances pour les animaux pour au final manger de la merde, et surtout pour Hartog encore plus de sous.
    Il y a des gens qui n'ont vraiment aucune morale!

  • Extrait du Manifeste du MR de 2016: Tout est dit !
    [ Les défis actuels doivent être l’occasion de réconcilier le monde de l’agriculture avec l’avenir.
    Une activité agricole durable,respectueuse du cadre de vie ne peut se construire que si les produits qui en découlent répondent aux attentes fortes des consommateurs, en termes de
    qualité, de sécurité alimentaire, d’impact environnemental et de bien-être animal. ]
    Monsieur Hartog n'est-il pas un élu MR ?
    Je rejoins les avis précédents.

  • En plein dans le "Faites ce que je dis, pas ce que je fais"... BRAVO

  • Outre les arguments cités plus haut: Bonjour la pollution et adieu empoissonnement http://tinlot.blogs.sudinfo.be/archive/2013/03/31/tinlot-empoissonnement-de-la-bonne-a-fraiture.html.
    Même avec une très bonne épuration, le risque de pollution sera très grand vu la proximité.
    Je ne comprends pas cette politique de la fin du siècle dernier alors que l'on doit penser à un système intégré et une production de qualité.
    Ceux qui se sont bien fait avoir, c'est Natagora http://tinlot.blogs.sudinfo.be/archive/2017/03/03/plantation-de-haies-par-natagora-a-tinlot-217976.html.
    Géniale la politique wallonne sur le bien être animal: un particulier ne peut vendre un canari mais là on peut faire souffrir près de 40000 bêtes. Allez comprendre.

  • Tout va a l'encontre de ce que nos politiques nous vendent chaque jour dans les médias: agriculture et élevage raisonnés, circuits cours, qualité plutôt que quantité, respect du bien être animal... et des habitants du Condroz! Scandaleux et honteux. Installons au même endroit un potager communautaire, des vignes, des ruches ... A oui, je m’égare. Surement trop intelligent, pas assez rentable et trop respectueux pour les "initiateurs" du projet. Colère.
    (Et à coté de ca, on ira vous embêter car vous souhaitez mettre une brique trop foncée à votre maison ou une fenêtre horizontale... Mais où va t on?)

  • Réagissez à l'enquête publique en écrivant à la commune ...

  • il est inconcevable à notre époque d encore envisager de telle pratique d 'élevage et d'autant plus choquant que cette demande émane d'un conseiller provincial et que celui ci ne souhaite évidement pas établir cette installation près de son domicile alors que la place ne manque pas.
    Il est évident que si une autorisation était donnée par l'autorité communale pour ce projet inadmissible, nous seront nombreux à nous en souvenir lors des prochaines élections ....fric...,fric ...fric telle est la devise du MR
    voir videoi ci dessous..... voulez vous ça sur votre commune?????

    https://www.youtube.com/watch?v=JvhOavlS1s0

  • HONTEUX!! Je rejoins tout les avis contre ce projet, qui n'est d'autre qu'une pompe à fric écœurante. Et surtout contre LA maltraitance animale ! Et il faut se battre pour que ce projet ne voit jamais le jour !

  • Que peut on faire pour arrêter cela! Une pétition ! Plus on est , plus on est fort, mais il faut bouger! C'est chez nous que cela se passe!!!

  • Vous exprimer sur le blog: très bien !
    Répondre à l'enquête publique sera plus productif :envoyez vos courriers PAR ECRIT à la commune.

  • Hormis la souffrance des animaux et le taux de décès élevé de ceux-ci lors d'un tel élevage . Qui voudrait habiter près d'un tel endroit ....qui va encore dénaturer notre belle région et faire diminuer le prix de l'immobilier aux alentours ??

  • Je découvre le projet en même temps que les commentaires sur ce blog. Je ne puis raisonnablement objectiver le fond à défaut d'en connaitre les tenants et aboutissants.
    Par contre, sur la forme, ce qui me sidère, c’est le jugement de valeur exprimé à l'égard du maître d’ouvrage.
    Alors, si comme en Justice, employer de mauvais arguments dessert inévitablement la cause, la virulence des attaques à caractère personnel n’est certainement pas de nature à favoriser le débat…

  • " jugement de valeur exprimé à l'égard du maître d’ouvrage."...
    Faut le connaitre, le maître d'ouvrage...
    Sa seule valeur s’appelle l'euro ;-)
    Mais, quelque part quand on est d'un parti qui dit
    Extrait du Manifeste du MR de 2016: Tout est dit !
    [ Les défis actuels doivent être l’occasion de réconcilier le monde de l’agriculture avec l’avenir.
    Une activité agricole durable,respectueuse du cadre de vie ne peut se construire que si les produits qui en découlent répondent aux attentes fortes des consommateurs, en termes de
    qualité, de sécurité alimentaire, d’impact environnemental et de bien-être animal. ]

    paul hartogh(les minuscules ne sont pas une erreur) était d'accord pour installer des éoliennes dans ses champs... Normal,à 8000 € l'année, sans se soucier des voisins.
    Le jour où paul hartogh mettra une éolienne dans son jardin, je serai d'accord d'en mettre une à trois km de chez moi...
    Pour le reste, je vous rejoins.

  • Si prétendre connaitre l'un ou l'autre donne le droit de porter jugement sur ses opinions politiques, philosophiques ou son échelle des valeurs, alors je n'ose imaginer ce que pourrait devenir le vivre ensemble au sein de notre petite commune rurale...

    Discerner et objectiver d'abord. Tel était mon propos.

  • Bonsoir à tous,

    Nous prenons bonne note de vos différentes remarques. Cependant, il est important de rester poli en toutes circonstances et ce malgré une divergence d'opinion. Comme indiqué dans l'article paru dans L'Avenir ( http://www.lavenir.net/cnt/dmf20171026_01076642/pol-hartog-souhaite-creer-un-poulailler-de-39-600-animaux ), nous sommes ouverts à une séance d'information afin d'expliquer les tenants et les aboutissants de ce projet.

    Bien à vous,

    Pol Hartog

  • Bonjour,

    Pour valoriser des céréales, plutôt que de créer du cash flow à partir d'un mouroir à bestiaux qui vont à l’encontre de tout ce que la Société (politique, économique, scientifique...) démontre jour après jour, ne serait-il donc pas plus respectueux/malin de vous tourner vers une agriculture raisonnée et un élevage avicole si tel est votre souhait, labellisé bio ou "de plein air"? Je suis alors persuadé que les problèmes qui vous arrivent à la pelle seraient bien moindres si le respect animal devenait un paramètre pris en compte dans votre balance.

    De plus, oserai-je ajouter qu'il y a tellement de belles façons de valoriser des terres si bien exposées, tout en créant de l'emploi ("jobs, jobs, jobs!!" ???), que ce soit par la création de cueillettes familiales (ex: initiatives "Ferme chapeau de paille en France" http://www.chapeaudepaille.fr/), de vignes peut-être (les vins de la Région sont de plus en plus cotés et réputés...) etc...

    Quoi qu'il en soit, la forme que prend les négociations sur ce sujet va inévitablement créer des tensions. Tous le monde a ressenti que l'on a essayé de faire passer ce projet clé de la région comme une "annexe" d'autres projets. Quelle est d'ailleurs la position claire de la Commune à ce sujet? La pression de réélections n'étant plus de mise, j'espère que les yeux ne vont pas se fermer plus facilement maintenant sur des questions aussi cruciales que celles-là.

    Bav

  • Je suis partie prenante et tout aussi ouvert à une séance d'information que propose M. Hartog.
    Mais alors où ? Qd? Sous l'égide de ? Administration communale ? CCATM ?

  • C est les riverains qui en subiront les conséquences. Hartog il n a rien à faire de ça. Il ne sait déjà pas dire bonjour alors

Écrire un commentaire

Optionnel