Condroz hutois. Profil local de santé pour 5 communes.

Un document d'une dizaine de pages important pour nos communes a été réalisé par la Province pour le Condroz. Il fournit des indications intéressantes pour nos (futurs) mandataires communaux par rapport  aux politiques de santé à mettre en place. (transmis par le PCS Condroz)

capture ecran 2017-11-02 à 17.27.29.jpgCe document, réalisé par l’Observatoire de la Santé de la Province de Liège, synthétise les informations essentielles sur la santé des habitants d’Anthisnes, Clavier, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot.

Les indicateurs mis en exergue concernent la densité, l’âge et l’espérance de vie de la population, ses comportements de santé, les principales causes de mortalité, les facteurs sociodémographiques et économiques qui peuvent influer sur son bien-être…
Les objectifs de ce Profil local de santé sont d’offrir aux acteurs psycho-médico-sociaux et aux décideurs politiques une information objective afin de favoriser la réflexion, d’encourager la prise de décision et la mise en oeuvre d'actions favorables à la santé.
L’Observatoire de la Santé, sur demande de différents acteurs locaux, a fusionné les données de ces 6 communes, en faisant de celles-ci une entité fictive basée sur la participation à un Plan de Cohésion Sociale commun. Par facilité, nous l’avons arbitrairement nommée : Condroz hutois. Les indicateurs ont été pondérés en fonction de la population et la période de référence y afférentes.

capture ecran 2017-11-02 à 17.46.56.jpgLes faits marquants dans ces communes

  • La densité de population est de 89 habitants/km² avec les caractéristiques d’une région rurale.
  • Dans le Condroz hutois, 29,0 % de la population ont moins de 25 ans, tout comme en province de Liège (29,4 %).
  • Le Condroz hutois est une zone d’installation favorable pour de nombreux ménages (+ 7,5 % de population en 10 ans contre + 5,1 % pour la province de Liège).
  • Le Condroz hutois présente des caractéristiques socioéconomiques plus favorables par rapport aux moyennes provinciales :
    - revenu médian très supérieur (24 454 € contre 21 022 €);
    - taux de chômage à 10,0 % contre 17,3 % ;
    - bénéficiaires du Revenu d’Intégration Sociale à 6,5 ‰ contre 30,0 ‰.
  • L’espérance de vie est significativement supérieure à la moyenne provinciale, tant chez les hommes (78,9 ans contre 76,5 ans) que chez les femmes (83,4 ans contre 81,8 ans).
  • L'espérance de vie à 65 ans est également significativement supérieure à la moyenne provinciale (hommes : 18,1 ans contre 17,0 ans – femmes : 21,2 ans contre 20,3 ans).
  • Le taux de mères de moins de 18 ans est 6 fois moindre que la moyenne provinciale (0,6 ‰ contre 3,5 ‰).
  • En termes de Maison de Repos et de Maisons de Repos et de Soins, le territoire du Condroz hutois semble très bien équipé par rapport à sa population âgée. Il existe un surplus de 139 lits selon un coefficient fixé par la Région wallonne.
  • La charge de travail théorique d’un médecin généraliste semble moins favorable dans le Condroz hutois qu’en province de Liège (1 133 habitants/généraliste contre 1 015 pour la province).

Les différents aspects traités ensuite:

- Densité de population, 1er janvier 2015
- Structure de la population, par catégories d’âge et par sexe, en nombres absolus, Condroz hutois,
- Données socio-démographiques et économiques
- Espérance de vie et mortalité, 2010-2014
- Répartition des principales causes de décès dans l’arrondissement de Huy, 2008-2012
- État de santé
- Comportements de santé, Province de Liège-Wallonie-Belgique, 2013
- Logement social, 2013
- Offre de soins

Téléchargez ici le document en pdf

Les commentaires sont fermés.