Condroz 2017. M.Gonay, D.Jacob: abandon avant le départ. Terrible déception ! Màj 19h: ils prendront le départ dimanche matin

23157144_10214498792373343_6438849832149703248_o.jpgAprès avoir quitté le podium pour le départ de la première spéciale, le témoin d'alerte s'est déclenché après le Pont Baudouin. Un problème impossible à réparer dans les délais. (courroie qui alimente l'alternateur, pompe à eau, l'assistance, etc...)
"6 mois de travail perdu alors que tout s'annonçait si bien", explique Didier. "Nous étions déjà en route ce matin à 5h, afin d'être au top dans les deux premières étapes.
C'est vraiment cruel, mais c'est aussi le sport automobile".
"La Citroën pourrait encore être réparée et prendre le départ demain, mais il faut d'abord faire le point et mesurer les risques". Bon courage à eux!

En fin de journée, (sam. 19h), on apprenait qu'ils seraient au départ dimanche matin pour la seconde journée!

Le point sur les abandons samedi à 11h.

capture ecran 2017-11-04 à 11.49.07.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel