Christine Guyot mènera la liste TP à Tinlot pour succéder à Cilou Louviaux (suite)

Le groupe Tinlot Participation a invité la presse mardi après-midi pour annoncer la nouvelle: Christine Guyot mènera la liste TP pour succéder à Cilou Louviaux aux prochaines élections communales en octobre 2018. (Suite de l'article d'hier)

DSC_6548.jpg
Christine Guyot, Cilou Louviaux et Pascal Lejeune

Lors des dernières élections en 2012, Cilou Louviaux avait annoncé publiquement son choix de ne plus se représenter aux élections communales de 2018 (après quatre mandats dont trois à la tête de la commune). Ce choix a été confirmé dans les médias à la mi-octobre 2017 en rappelant son objectif de départ: mettre en place et préparer une nouvelle équipe.

Deux nouveaux candidats s’étaient distingués sur la liste Tinlot Participation, emmenée par la Bourgmestre : Pascal Lejeune, second score de la liste et Christine Guyot-Deflandre, troisième score, devenus dès lors 1er et 2e échevins.

A un peu moins d’un an du prochain scrutin et pour répondre au questionnement des Tinlotois, le groupe Tinlot Participation avait décidé de désigner, pour la fin du mois de novembre, la personne qui mènerait la liste afin préparer la nouvelle campagne électorale.

DSC_6550.jpg

Pascal Lejeune, pressenti comme tête de liste TP, a décliné la proposition en annonçant qu’il ne mènerait pas la liste TP et qu'il ne briguerait plus de place au collège communal.
Il s’en est expliqué le mardi 21 novembre en réunion du groupe politique TP : ses activités professionnelles (avocat) sont pour lui, devenues inconciliables avec un mandat exécutif au sein d’une commune.
Cinq années de mandat lui ont rappelé qu’une journée ne compte que vingt-quatre heures et qu’il lui était impossible de faire face, de front, à
une activité professionnelle extrêmement exigeante et prégnante et une activité politique qui induit, elle aussi, de nombreuses heures de prestations.
Il continuera bien sûr à les assumer jusqu’au bout du présent mandat.  Ce choix lui a été pénible, tant il apprécie la gestion communale et toute l’équipe de collège et du conseil. Mais, " Qui trop embrasse, mal étreint et je n’aime pas faire les choses à moitié", précise- t-il.

DSC_6175.jpg"Je sais aussi que je laisse le groupe en de bonnes mains. Christine Guyot a acquis la carrure pour succéder à Cilou Louviaux ainsi que toute l’équipe qui s’organise déjà autour d'elle", ajoute le 1er échevin tinlotois qui précise même qu'il sera encore de la partie dans le groupe TP qui organisera les prochaines élections.
A la suite de toutes ces explications, le groupe TP, à l'unanimité, a approuvé la candidature de Christine Guyot. Celle-ci, en effet, a accepté la proposition qui lui était faite d’emmener la prochaine liste communale. "Je me sens prête pour relever le défi" déclare-t-elle! (lire la suite ci-dessous)

capture ecran 2017-11-28 à 21.47.05.jpg"Quand j'ai été élue échevine en 2012, je n'avais aucune expérience et ce premier mandat m'a apporté énormément. Je pense aussi avoir apporté quelque chose à la commune"!

Pour son premier mandat l’échevine tinlotoise avait dans ses attributions: l'agriculture, les aînés, la jeunesse, la culture, la santé.
Des domaines où elle a pu développer ses compétences et se faire apprécier. Le succès du Salon "Bien Vieillir au Pays des Condruses" ce dernier week-end en est une illustration. (Photo)

DSC_6302.jpgDes priorités ? Parmi les enjeux cités : la maîtrise financière car "on se décharge de plus en plus sur les communes", l'énergie, l'environnement, l'évolution de l'agriculture et du milieu rural, la problématique du vieillissement avec toutes ses conséquences (urbanisme, mobilité, services, échanges intergénérationnels...)

Côté "social" Christine Guyot explique aussi comment, depuis 15 ans, son métier d'assistante pharmacienne à Tinlot l'oriente vers l'écoute et le souci du bien-être des personnes. Cette vision de la vie et de son activité professionnelle trouve tout naturellement son prolongement dans la politique communale et la philosophie du groupe TP dont elle se revendique.

Enfin, en terme de vision pour Tinlot, Christine Guyot insiste sur tout le travail de collaboration et les projets en commun avec les autres communes et tous les partenaires extérieurs comme le GAL ou le SIVH dont elle est membre. Tinlot est une trop petite commune, nous devons donc susciter le partenariat et "la coopération". Une conviction plus que partagée avec Cilou Louviaux qui en avait fait son cheval de bataille.

A 41 ans, la nouvelle tête de liste TP est originaire de Clavier, habite à Scry et travaille comme assistante pharmacienne à Soheit-Tinlot. Elle est la compagne de Manu Deflandre, entrepreneur agricole, et la maman de deux enfants. Son slogan lors de sa première campagne électorale était: "Ruralité et convivialité !"

DSC_6573.jpgCilou Louviaux de son côté a clôturé cette conférence de presse en soulignant l'apport important de Pascal Lejeune à la commune de Tinlot au cours de ces cinq dernières années.

Elle affirme sa confiance pour l'avenir dans le groupe TP et exprime tout son soutien et sa disponibilité à celle qui devrait lui succéder.

Concernant la politique communale, la Bourgmestre insiste sur l'importance de "nouvelles énergies" dans une équipe et lance un appel: "nous avons besoin de citoyens qui veulent s'engager et investir, car il y a de nombreux mandats à assurer et pas seulement au conseil communal. (CPAS, comité culturel, groupes de travail, associations partenaires…)  Si tout repose sur les élus, on ne s’en sortira pas".

Elle rappelle enfin, qu'il y avait encore un an de travail intensif avant la fin du mandat. "Il faut donc maintenant terminer nos projets, faire notre évaluation et dégager les perspectives prioritaires pour l'avenir de Tinlot".

Les commentaires sont fermés.