Sécurité routière. France, 80 km/h au lieu de 90 ? Le débat est lancé

En Flandre, depuis le 1er janvier 2017, la limitation de vitesse à 70 km/h en dehors des agglomérations est devenue la norme sur les routes régionales gérées par la Flandre. La France choisira bientôt entre le 80 ou le 90 ! (Voir l'article sur ce blog)

capture ecran 2017-12-05 à 18.09.54.jpg

Les Français vont-ils devoir bientôt rouler à 80 km/h au lieu de 90 km/h sur les nationales ou les départementales ? Une expérience est menée depuis deux ans, notamment sur une portion de la N7 dans la Drôme.  Une expérience a également été menée sur la N151 dans l'Yonne. En 2018, cette baisse de 10 km/h pourrait s'appliquer à toutes les routes françaises qui comptent une voie dans chaque sens, sans séparation centrale.

capture ecran 2017-12-05 à 18.08.52.jpg

La vitesse, premier facteur de mortalité routière
Le but de la mesure est de diminuer le nombre de morts sur les routes. En 2016, 3477 personnes se sont tuées sur les routes de France, dont près des deux tiers sur les réseaux secondaires. "La vitesse est le premier facteur de morts sur les routes et le premier facteur de gravité des accidents", rappelle Chantal Perrichon, présidente de la ligue contre la violence routière. La France pourrait rejoindre prochainement plusieurs pays qui roulent déjà à 80 km/h sur les routes secondaires : l'Irlande, les Pays-Bas et la Suisse. La décision du gouvernement sera connue début janvier 2018.
Source: France info

Écrire un commentaire

Optionnel