Modave: la buse n'a pas survécu

capture ecran 2017-12-03 à 14.43.22.jpg

Une fin de l'histoire bien triste pour l'histoire relatée lundi sur ce blog à propos d'une buse prisonnières de fils barbelés rue des Aubépines à Strée. (source Modave info de Bruno Dal Molin)
 «C’est une dame qui promenait son chien qui l’a aperçue », raconte le chef des travaux
Alain Houmard. "Un voisin avait tenté d’intervenir. Il avait dû renoncer suite aux coups de bec répétés de l’oiseau paniqué".
On ignore depuis combien de temps le rapace était ainsi empêtré mais selon le chef des travaux, il devait se débattre depuis longtemps : «le fil barbelé était enroulé tout autour de son aile, impossible de le retirer, nous risquions de le blesser davantage ». C’est donc dans cet état, avec le fil barbelé enroulé profondément dans la chair, que la pauvre bête a été emmenée chez un vétérinaire de Pont-de-Bonne qui a dirigé les ouvriers communaux vers le centre de revalidation pour les espèces animales vivant à l’état sauvage de Hotton (CREAVES). L’équipe communale s’y est rendue avec la voiture de service. «À ce moment-là, l’oiseau était relativement calme. Nous l’avions emballé dans un drap et mon collègue le tenait sur lui », se souvient Alain Houmard. Malheureusement, en dépit de tous ces efforts, la buse n’a pas survécu à ses blessures.
Lire la suite et l'article complet de M-Cl.G.dans la Meuse du 5 décembre ou dans l'édition digitale.

Écrire un commentaire

Optionnel