L’accord médico-mutualiste 2018-2019: pas d'augmentation pour le patient

C’est au terme de longues et ardues discussions que, mardi dans la nuit, la Commission nationale médico-mutualiste (CNMM) a conclu un accord médico-mutualiste pour les deux prochaines années. En voici les grandes lignes.

capture ecran 2017-12-20 à 11.48.07.jpg«Je suis très contente de cet accord. Les patients peuvent à nouveau, pour les 2 prochaines années, bénéficier de la sécurité tarifaire chez les médecins conventionnés, généralistes et spécialistes.
Par ailleurs, la quote-part personnelle des patients n’augmente pas et l’accord prévoit des engagements pour résoudre la problématique des suppléments d’honoraires.
Les médecins, de leur côté, sont valorisés pour leur travail et peuvent compter sur des incitants pour des soins de qualité, p. ex. pour le bon usage des applications e-santé. En d’autres termes, il s’agit d’un accord positif pour chacun
», se félicite la ministre De Block (photo wikipédia).

Consultations indexées de 1,68%

L'accord contient tout d'abord un certain nombre d'accords tarifaires:

  • Les honoraires des médecins augmenteront en principe de 1,50%. Des exceptions sont prévues: les consultations chez les médecins généralistes et spécialistes seront indexées de 1,68%.
  • Les prestations en matière de biologie clinique et d'imagerie médicale augmenteront de 1,25%.
  • Certaines prestations ne seront pas indexées. C’est le cas du Dossier Médical Généralisé, des examens génétiques ou encore de certains honoraires de dispensateurs de soins non accrédités.
  • Des économies et des limitations de volume sont prévues en matière de CT de la colonne vertébrale, et de prescription de dosages de la vitamine B12 et de l'acide folique.
  • Aucune augmentation du ticket modérateur n'est proposée.
  • Un mécanisme de responsabilisation est instauré: en cas de dépassement ou de forte hausse des dépenses pour la biologie clinique ou l'imagerie médicale, il sera possible d’interpeller les prescripteurs.

capture ecran 2017-12-20 à 11.40.38.jpg

   
  Source et lire la suite sur MEDI-Sphere

 

Écrire un commentaire

Optionnel