Gros succès de foule pour les Médiévales d'Ouffet

2018 sera une très bonne cuvée pour les Médiévales d'Ouffet qui se déroulent tous les deux ans. 6500 spectateurs ont rallié Ouffet, le week-end dernier sous un soleil magnifique !

capture ecran 2018-04-09 à 15.14.17.jpg

Deux journées de spectacles variés avec, en final, le jugement de la sorcière dans la Tour de Justice et le bûcher qui permet de brûler la macrâle. (Photos D.Willemme)

c77d4a4e-226a-4d56-a9bd-4221394fce55.jpg

Parmi la quarantaine d’artisans présents aux Médiévales d’Ouffet figurait le Parisien Gilles Charrot (47). Ce dessinateur humoristique présentait une autre de ses passions : faire tenir des pierres en équilibre. «J’ai découvert ça par hasard il y a une dizaine d’années. C’était un jeu à la base, mais c’est rapidement devenu un virus », dit-il. «Il y a une part de hasard, puisque je ne savais pas à quoi ressembleraient les pierres qu’on allait me donner.»
C’est après avoir été repéré dans un festival par l’un des organisateurs des Médiévales d’Ouffet que Gilles Charrot a été invité à cet événement.
J.G. (La Meuse H-W du 9 avril)

capture ecran 2018-04-09 à 15.09.28.jpg

Cette fête qui nous transporte au Moyen-Age a accueilli pour la première fois la célébration du mariage d'un jeune couple du village. Chantal et David ont été escortés par un cortège de gentes dames et chevaliers et ont assisté à un tournoi d'escrime. Les mariés avaient gardé le secret sur le déroulement de la journée et ils ont agréablement surpris leurs proches.
Sous les vivats et les félicitations, les jeunes mariés ont parcouru le village artisanal avant de se rendre à la Tour de Justice pour la célébration religieuse de leur union.
Voir le reportage de RTC

capture ecran 2018-04-09 à 15.11.26.jpg
La RTBF a également réalisé une belle séquence aux JT de samedi:
Voir les 2 séquences ci-dessous sur Auvio

https://www.rtbf.be/auvio/detail_la-fete-medievale-a-ouffet?id=2332503

https://www.rtbf.be/auvio/detail_la-fete-medievale-a-ouffet?id=2332499

Les commentaires sont fermés.