Un jeune Tinlotois vise le Top 10 mondial en karting !

capture ecran 2018-04-10 à 09.50.23.jpg

capture ecran 2018-04-10 à 09.43.05.jpgSteve Kolela, 27 ans, évolue au niveau mondial en karting depuis quelques années et s’est classé 12e à Paris en juin 2017 au Sodi World Séries (40.000 pilotes). C’est une des deux compétitions mondiales avec le Kart World Championship.

Les prochaines échéances se rapprochent pour Steve avec Sodi World  final en  juin à Lignano en Italie et le Kart World Championship en Pologne au mois de juillet. Son objectif n’est autre que d’atteindre le Top 10 mondial cette année !
Steve habite rue de l’église à Soheit-Tinlot et travaille au Luxembourg pour un bureau d’expert automobile. Ce sportif bien sympathique a pratiqué la boxe et différents sports avant de se lancer dans le karting en 2013. En 2015, il devient champion du Luxembourg.
Passionné de mécanique et  de karting, il  veut se perfectionner, progresser et aller au bout de sa discipline. Il a pour ambition de  faire connaître et de développer ce sport beaucoup trop méconnu en Belgique.

« Quand on parle de karting, on pense souvent à une attraction pour enfant !  Or le karting est le sport qui demande le plus de concentration à la minute. La concurrence, les bruits à analyser, les trajectoires, le contact physique avec la piste et le véhicule avec une moyenne 70 kms en indoor, et 130 à 140 en extérieur. Le ressenti est le double d’une voiture, car il n’y a pas d’amortisseur ni de ceinture avec un  moteur de 45 chevaux avec un poids de 100kg. Il s’agit vraiment de la conduite à l’état pur : 4 roues, un  volant, une barre de direction, un réservoir essence, un moteur et un châssis le plus léger possible. Pas d’électronique. Pour l’apprentissage ou le perfectionnement de la conduite, c’est un exercice idéal et beaucoup de grands pilotes automobiles n’hésitent pas à y revenir pour affiner leur condition physique et progresser. Le pilote est équipé d’une combinaison anti feu, un casque visière, une minerve dans certaines compétitions et de gants ». « C’est très physique », ajoute-t-il, on n’a pas le droit à la moindre erreur, mais pour ma part, je n’ai jamais eu d’accident !

capture ecran 2018-04-10 à 09.44.59.jpg
En Belgique, le BIKC est le championnat reconnu par le Racing Automobile Club de Belgique. Le  BNC est un championnat plus officieux, mais avec davantage de niveaux (pilote de niveau régional, national ou mondial).
Il existe deux types de courses: l’endurance, de 1 à 24 h  et les courses de sprint. La qualification se fait au temps sur un seul tour, puis 15 minutes de course. Les pistes  indoor varient entre 200 mètres et 1km dans de grands halls avec parfois plusieurs étages, des ponts, etc. Quant aux pistes en extérieur elles varient autour de  1500 mètres.
Un kart se loue entre  40 et 50 euros de l’heure, car être propriétaire serait trop contraignant (déplacements, une équipe technique, coût…) Il s’agit donc d’un sport qui ne nécessite pas un trop grand budget.
Steve s’entraine 1h1/2 par semaine à St Vith, Machelen ou au Karting de Dolhain. Il entretient  sa condition physique avec beaucoup de cardio, de gainage, et surtout une bonne nutrition !
Bravo à lui et tous nos voeux l'accompagnent dans ses prochains rendez-vous!

Voir le site de Steve, son palmarès
http://www.stevekolela.com/

Voir la vidéo du SoDi World Séries 2017 à Paris
http://www.stevekolela.com/gallery.html

Commentaires

  • Steve se donne à fond pour ce sport qui le passionne et qui nécessite d'importants sacrifices.
    Nous souhaitons qu'il fasse une bonne saison 2018 !

Les commentaires sont fermés.