Une édition Royale pour les 50 ans du jumelage Fraiture - Diarville

1969 - 2019. Il y aura 50 l’année prochaine que Georges Filée a rencontré Mr Berné, Maire de Diarville. De  cette rencontre est née l’idée d’un jumelage entre les  2 villages. Peu de temps après, Georges a débarqué à l’improviste pour un w-e à Diarville en compagnie de Jean Leclère, Bourgmestre à l’époque, Joseph Lejeune et Fernand Baulois. L’accueil y a été chaleureux et enthousiaste !
Depuis cette époque, déjà 3 générations de jumeaux ont à coeur de faire vivre ce jumelage avec des rencontres officielles tous les 2 ans et tant d’autres de manière spontanée. Pour fêter cette belle édition royale, il faut souligner l’arrivée de nouveaux jumelés : Didier Prévôt et Laurence qui accueillent pour la première fois Bénédicte et Olivier. Preuve que ce jumelage est toujours bien vivant !
Comme ces rencontres entre jumeaux sont organisées tous les deux ans, Fraiture fêtait cette année cet anniversaire Royal.

capture ecran 2018-05-23 à 10.01.31.jpgLe car de Diarville, avec une quarantaine de personnes est arrivé samedi vers 18h. Après un apéritif d’accueil triomphal à l’école pour saluer le « Roi Georges », les jumeaux français ont rejoint leurs familles belges. Ils ont reçu chacun un album photos souvenir retraçant les moments forts de ces 50 dernières années.
Le dimanche, une Messe a été organisée à 10h30 à l’Eglise de Fraiture, suivie d’une petite cérémonie au monument (voir ci-dessous).

capture ecran 2018-05-23 à 10.02.14.jpg
Un temps magnifique pour ces retrouvailles avec la nouvelle bière "Sanglier"de la brasserie Minne à faire découvrir aux Français et un tonneau de Côtes de Toul offert par les jumeaux de Diarville.

A 12h,  un  apéritif et un  BBQ attendaient tout le monde dans la plaine ensoleillée de l’école. Vers 15h, un concours de selfies par équipe a été proposé avec des thèmes imposés. Ce fut l’occasion de redécouvrir le village.
Vers 19h,  c’est au « Palais du D’Zy » que se sont retrouvées les familles royales déguisées comme à l’accoutumée pour un repas de fête typiquement belge ! La soirée s’est poursuivie par un Blind Test Royal et bien sûr un grand bal, digne du « Royaume de Fraiture »  …
Bravo à tous ceux qui se sont dévoués autour de Vincent Albert pour organiser ces retrouvailles!

capture ecran 2018-05-23 à 10.18.42.jpgPeu avant 16h, lundi, après des 'au revoir' poignants et toujours touchants, les amis français ont repris leur car pour retrouver leur belle région de Lorraine.
Pierre Darmont, Vincent Albert, AL.

Écrire un commentaire

Optionnel