• Nécrologie. Décès de Madame Juliette Leboutte, veuve de Monsieur Albert Simonet, la doyenne de Ramelot.

    Nous apprenons avec tristesse le décès de Madame Juliette Leboutte, veuve de Monsieur Albert Simonet.  Elle était la doyenne de Ramelot.
    Âgée  de 95 ans, elle est décédée à la Séniorie de Tinlot, le 11 juin 2018.
    La défunte repose au funérarium TANIER à Tinlot où les visites sont souhaitées à partir de ce mardi 12 juin de 16h à 19h.    
    La messe de funérailles aura lieu le vendredi 15 juin en l’église de Ramelot à 10H30. Elle sera suivie de l'inhumation au cimetière de Ramelot vers 11H15.
    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    capture ecran 2018-06-12 à 18.39.48.jpgExtrait de l'article publié sur ce blog:
    Petite dame menue, dynamique et toujours souriante, Madame Simonet est la doyenne du village de Ramelot.
    Elle est née le 1er septembre 1923.
    Si sa santé ne lui permet plus désormais de participer aux activités de son village, elle ne l'empêche pas de s'intéresser de près à tout ce qui se passe à Ramelot, de prendre des nouvelles des uns et des autres et de rester une passionnée de lecture ! L'hiver, elle  fait du crochet qu'elle a appris à l'école : de la dentelle, des napperons, tout en finesse ! Bien qu'elle ne soit allée à l'école que jusque 14 ans comme les enfants de cette époque, elle a une culture générale impressionnante et s'intéresse à tout.

    Image.jpg

  • Le Ministre Collin à Strée: coup de pouce pour la plantation de haies

    34088195_1802848709782419_7519958758533890048_o.jpg

    Au Centre des Technologies Agronomiques à Strée, annonce d'un coup de pouce à la plantation de haies... Des primes et un encadrement de qualité.

    Vendredi dernier au CTA (Centre des Technologies Agronomiques) de Strée, le Ministre Collin a présenté un appel à projets pour inciter les agriculteurs à planter plus de haies. Les primes pour les personnes qui planteront des haies seront majorées de 20%. (Source)
    Lire le communiqué complet
    page1
    page1

  • Bien Chez Toit. Petits boulots. Bon à savoir et à faire connaître...

    bien_chez_toit_flyer_R_DEF.jpg

    Bien chez Toit est une entreprise d’économie sociale basée à Barvaux qui travaille sur 11 communes du Nord-Luxembourg et alentours. Ces communes sont Durbuy, Hotton, La Roche, Rendeux, Erezée, qui sont les cinq membres fondateurs, mais aussi Clavier, Ouffet, Tinlot, Ferrières, Manhay et Somme-Leuze avec qui nous avons des conventions de partenariat.

    Nous développons trois activités : un magasin social de meubles, un service de petits travaux à domicile, et un service de déménagements sociaux.

    Le service de petits boulots s’adresse à toute la population. Si vous n’êtes pas trop bricoleur et que vous avez quelque chose à réparer chez vous, faites appel à nous. Nous vous enverrons un technicien qui vous proposera un devis et, si vous acceptez ce devis, ce technicien se chargera de la réparation.

    Nous avons deux tarifs. Le tarif plein est de 15 € de l’heure. Le tarif social (chômage, mutuelle, handicap, CPAS, …) est de 8 € de l’heure. Nous vous demanderons de signer une déclaration sur l’honneur dans laquelle vous attestez de votre situation.

    Nos équipes travaillent généralement à deux ou trois. Le chef d’équipe est un professionnel, les autres sont généralement des personnes engagées dans un contrat d’insertion professionnelle. Ces travailleurs peuvent être plus lents, mais nous ne vous facturerons que le nombre d’heures qu’aurait pris un professionnel pour faire le travail, et non le nombre réel d’heures qui sert aussi à leur apprentissage.

    Des questions ? Appelez-nous au 086.21.06.02 et demandez le service « petits boulots ».
    Rejoignez-nous aussi sur notre page Facebook « Bien chez ToiT – Magasin social de meubles »

    Bannière.jpg

  • Ici commence la mer...

    capture ecran 2018-06-07 à 15.30.23.jpg

    Quelques lecteurs ont relayé cette initiative de sensibilisation qui nous rappelle que la protection des eaux commence à notre porte

    La campagne « Ici Commence la Mer »… bat le pavé !
    200 plaques signalétiques « Ici commence La Mer » sont installées dans le centre-ville de Cannes et à Cannes La Bocca. À terme, il y en aura 800 réparties sur les lieux de passage.
    Un seul but : protéger l'espace public et les fonds marins, avec l'aide de tous

    Comité Départemental de l'Isère de la Fédération Française d'Études et de Sports Sous-Marins