• "Princes & princesses d’un soir au somptueux château de Modave". Nombre de places limité, inscrivez-vous!r

    Samedi 23 juin : vêtu de votre plus belle robe ou plus beau costume, participez à un jeu ludique et familial au château de Modave. Animations diverses : stand photos souvenirs, balades en calèche, producteurs locaux, etc.

    Affiche A4 - Château MO.jpg

    L'activité au château aura lieu le samedi 23 juin de 18h30 à 20h (et de 20h15 à 21h30 pour un éventuel second groupe). Les participants sont invités à se vêtir de leur plus belle robe ou plus beau costume pour jouer les princes et princesses d'un soir.
    Sur place, un jeu découverte permettra de visiter le château sous une tout autre facette. Des questions et énigmes seront posées et des jeux seront prévus. Au fil des stands, des vignettes représentants des objets de la vie de château seront collectionnées. Seront également présents : des producteurs du terroir qui proposeront des dégustations, un stand photo souvenir, des balades en calèche, …
    L'activité coûte 12€/adulte et 10€/enfant de moins de 12 ans (les animations sont comprises dans ce prix).
    L'inscription est obligatoire et le nombre de participants limité donc ne tardez pas à vous inscrire si vous êtes tenté(e)s !

    Infos et réservations (obligatoires) : info.sivh@gmail.com – 085/41.29.69 – FACEBOOK « Tourisme Modave Marchin Clavier Tinlot »

     

     

  • 2 accidents mortels sur 5 ont lieu le week-end

    capture ecran 2018-06-07 à 17.14.20.jpg

    L’AWSR lance une campagne et propose des chèques taxi BackSafe pour un retour en sécurité les soirs de week-end

    En Wallonie, 42% des accidents mortels ont lieu le week-end et ce sont principalement des jeunes qui en sont victimes. L’AWSR s’attaque à cette problématique avec le lancement d’une campagne de sensibilisation et d’un projet pilote de chèques taxi pour rentrer en sécurité à prix réduit. Les résultats d’une toute nouvelle étude sur les sorties de week-end des jeunes Wallons sont dévoilés à cette occasion.

    Les accidents de week-end en chiffres
    En 2016, 124 personnes ont perdu la vie en Wallonie dans un accident de week-end dont près de la moitié (45%) survenu pendant la nuit. Les jeunes sont particulièrement touchés. 68% des conducteurs impliqués dans un accident mortel survenu pendant une nuit de week-end sont en effet âgés entre 18 et 34 ans. C’est en partie dû au fait qu’ils sont davantage présents sur les routes les nuits de week-end qu’aux autres moments de la semaine.
    Un cocktail explosif
    La conduite sous l’influence d’alcool et/ou de drogue, à laquelle s’ajoute la fatigue des retours de sorties, est largement en cause dans les accidents survenant le week-end. Mentionnons également l’usage détourné de certains médicaments en association avec de l’alcool, dont les effets sont aggravants.
    Les nuits de week-end, 1 conducteur sur 2 testé à la suite d’un accident corporel est positif à l’alcool et 1 conducteur sur 4 a consommé de la drogue. L’AWSR souhaite sensibiliser les conducteurs et leur entourage aux dangers de la conduite sous influence.


    Campagne accidents de week-end

    image012.jpg

    On a trop souvent tendance à ne pas oser faire de remarque à ses proches ou à ses amis à propos de leur incapacité à reprendre le volant tant qu’ils ne présentent pas vraiment de signes extérieurs « extrêmes », comme par exemple le fait de ne plus pouvoir marcher. Pourtant, empêcher un ami qui n’est pas « en état » reprendre la route peut lui sauver la vie. Dans le cadre de cette nouvelle campagne de sensibilisation, l’AWSR souhaite mettre en exergue le rôle que peut jouer l’entourage et l’encourager à s’exprimer.
    A partir du 6 juin, deux affiches seront présentes le long des autoroutes et des routes secondaires en Wallonie.

    image013.jpg

    Avec une touche d’humour noir, la première rappelle aux usagers de la route que si le conducteur n’est pas en état, la fin d’une super soirée peut vite se transformer en un véritable cauchemar. La seconde affiche montre que l’entourage peut éviter une fin de soirée tragique en empêchant un conducteur sous influence de reprendre le volant. Des mini films de sensibilisation soulignant ce rôle protecteur des proches ainsi que des spots radio humoristiques seront également diffusés pendant tout l’été.

    Les sorties de week-end des jeunes Wallons : étude de l’AWSR
    L’AWSR a pour la première fois interrogé 500 jeunes Wallons âgés entre 18 et 30 ans sur leurs habitudes de sorties le week-end. (lire l'étude ci-dessous)

    Lire la suite