Une chasse au trésor au cœur de Modave et Clavier

L’été est désormais installé et les enfants ne savent pas comment s’occuper. Pourtant, il existe dans la région de nombreuses activités familiales, entièrement gratuites.

capture ecran 2018-07-09 à 09.21.19.jpg

Le syndicat d’initiative Eaux et Châteaux (Modave), qui s’occupe des communes de Modave, Marchin, Tinlot et Clavier, propose deux chasses au trésor permanentes actives depuis 2017. La première, « Les Nutons du trou al’wesse » à Modave, est étalée sur un parcours de 5km pour environ 2h15 de chasse au trésor et 16 énigmes autour de la légende des Nutons.
À l’aide d’un plan, une fois les énigmes résolues, il faut rassembler le code qui renferme le trésor caché devant le syndicat d’initiative. « Il y a un vrai trésor enfermé dans le coffre. La chasse au trésor permet aux enfants, comme aux parents de s’amuser en famille de manière ludique. Avec les Nutons, les enfants en apprennent plus sur les animaux de la forêt mais aussi sur le RAVeL et développent leur sens de l’observation. C’est également l’occasion de découvrir des lieux touristiques comme l’Église Saint-Martin ou encore le Château de Modave et bien d’autres recoins, idéals pour de prochaines sorties en famille », explique Isabelle Opt’Roodt, responsable du syndicat d’initiative.
La chasse au trésor de Clavier, « Le laid homme du Hoyoux » est plus petite, 2,8km pour 1h30 de balade, se base sur la légende du laid homme du Hoyoux qui a enlevé la guérisseuse de Clavier et qu’il faut aider en récoltant les ingrédients nécessaires à un remède tout en découvrant les différentes facettes de la rivière bien connue. « On veut faire découvrir les communes aux familles et aux touristes avec un autre regard, sans que cela soit ennuyeux ».

En octobre, une nouvelle chasse au trésor sera inaugurée à Tinlot. En attendant, si vous êtes intéressés, rendez-vous au syndicat d’initiative Eaux et Châteaux, situé au 6B de la Vallée du Hoyoux, Pont de Bonne (Modave). Pour plus d’informations, téléphonez au 085/41.29.69 ou par e-mail via info.sivh@gmail.com.

Du geocaching sur les quatre communes Lire la suite dans la Meuse digitale

Écrire un commentaire

Optionnel