Modave se souvient, 75 ans après le crash de l'avion Halifax. Un livre inédit est publié à cette occasion

capture ecran 2018-09-04 à 10.09.05.jpgUne cérémonie commémorative exceptionnelle s'est déroulée le vendredi 31 août au cimetière de Modave. Elle avait pour objet de rendre hommage aux 8 aviateurs anglais et canadien faisant partie de l'équipage de l'avion Halifax JD 371 KN-O qui s'est écrasé dans la nuit du 27 au 28 août 1943 à Survillers non loin de Modave.

Ce bombardier faisait partie d'une flotte de 674 appareils dont l'objectif était de détruire les installations industrielles de la ville allemande de Nürnberg.

capture ecran 2018-09-04 à 10.27.22.jpgLe récit des évènements à regarder sur RTC

Au retour de la mission, l'avion a été pris en chasse par un Messerschmitt allemand qui l'a attaqué par deux fois. Quatre membres de l'équipage ont réussi à sauter en parachute alors que l'appareil était en feu. Trois d'entre eux ont pu atterrir sains et saufs. Le corps du quatrième a été retrouvé près de Clavier, son parachute ne s'était pas ouvert.
Les quatre autres aviateurs n'ont pu quitter l'avion et sont décédés lorsqu'il s'est écrasé.
Les 3 survivants ont été pris en charge par les réseaux de résistance et ont pu, après un long périple via la France et l'Espagne, regagner l'Angleterre.

40435696_2381752591851280_6964439339052826624_o.jpg

Eric Demonty, Christophe Philippe (interprète) et Marc Lambotte
 
La cérémonie, organisée par Marc Lambotte et Éric Demonty, a rassemblé environ 200 personnes dont les bourgmestre de Modave, Clavier et Tinlot. Etaient également présents la représentante du Gouverneur de la Province de Liège, le commandant militaire de la Province de Liège, un représentant de l'ambassadeur du Canada ainsi que des familles des aviateurs venues d'Angleterre.
Les 77e et 115e escadrons de la Royal Air Force étaient aussi représentés.
Les porte-drapeaux locaux, un ensemble de cors de chasse ainsi qu'une cornemuse et un tambour ont rendu ces moments vraiment solennels, renforçant l'émotion des excellents discours qui ont été prononcés.

capture ecran 2018-09-04 à 10.11.22.jpg

Tout le monde s'est ensuite retrouvé à la salle bois Rosine à Strée pour un verre de l'amitié offert par la commune de Modave et un repas pendant lequel a été présenté un film relatant les événements de 1943.
Tout cela dans une ambiance bon enfant et festive au son de la cornemuse et du tambour.
Ch.Ph., photos J-P M.
 

Un livre inédit sort à cette occasion.
Il retrace la fuite des rescapés dans le Condroz et au-delà

Pour la première fois, il raconte la folle échappée des militaires qui avaient pu sauter en parachute avant le crash. Ces hommes ont bénéficié de nombreux soutiens dans la population condruzienne.

capture ecran 2018-09-04 à 09.56.24.jpg

Le 28 août 2013, un groupe de citoyens modaviens dénommé Halifax sortait de l’oubli les 5 aviateurs tombés le 28 août 1943. De retour d’une mission en Allemagne, l’appareil avait été pris en chasse par des appareils allemands. En feu, l’Halifax s’était écrasé dans une prairie à Survillers. Courageusement, des hommes étaient restés à bord afin d’éviter au dernier moment un crash sur le village de Modave. (lire la suite de la présentation du livre ci-dessous)

Septante ans plus tard donc, une cérémonie tout à fait exceptionnelle avait rassemblé au cimetière modavien plusieurs centaines de personnes, parmi lesquelles de nombreux membres des familles des victimes et de multiples personnalités, telles que le Représentant du Roi et de multiples autorités politiques et militaires de Belgique et de l’étranger, des responsables d’associations d’anciens combattants, etc.

Les soldats avaient aussi été élevés au rang de « citoyens d’honneur de Modave à titre posthume » par les autorités politiques de Modave .

Ces cinq dernières années, les contacts sont demeurés fréquents entre certains Modaviens et les familles des victimes. Il est vrai que les proches des victimes ignoraient presque tout des circonstances dans lesquelles leurs parentés étaient décédés. C’est le travail des membres du groupe Halifax qui avait dévoilé cet épisode caché dans l’histoire de ces familles meurtries.
L’historien local Marc Lambotte, à l’origine donc de tous ces événements, a mené un travail d’enquête minutieux pour retracer le chemin parcouru par les rescapés de l’équipage. Il a rencontré différentes personnes dans le Condroz, a multiplié les contacts avec les familles et les associations d’anciens combattants, a consulté des historiens, a fouillé dans les archives nationales anglaises et américaines, …

Le résultat est un livre bilingue (F-GB) écrit sous la forme d’un récit enrichi par de nombreux documents relatant en détail les parcours accomplis par les valeureux soldats pendant plusieurs mois avant de rejoindre enfin libres leur île natale. Clavier-Station, Les Avins, Ochain, Atrin, Vyle et Tharoul, Ouffet, Jenneret figurent sur leur périple.

Près d’une centaine de photos illustrent l’ouvrage ; les lecteurs découvriront divers Condruziens qui ont aidé les fuyards. Comme l’expliquait un des soldats rescapés à son beau-fils, ce sont ces membres de la Résistance qui sont de vrais héros car ils ont risqué leur vie pour des étrangers qu’ils ne connaissaient pas.

En rendant hommage aux soldats tombés à Modave, Marc Lambotte met donc aussi en avant tous ces courageux Condruziens.

Le livre est en vente au prix de 10 € au syndicat d’initiative au Pont-de-Bonne, à la librairie ‘La Dérive’ à Huy ou sur demande à l’adresse lambotte.marc@hotmail.com.
Plus d’informations sur https://halifaxjd371kno.com


Contact : Marc Lambotte, lambotte.marc@hotmail.com

 

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel