• Les 12 châteaux de Tinlot

    Lors de l'émission 48h des Bourgmestres sur RTL-TVI, la Bourgmestre de Tinlot, Cilou Louviaux, a parlé des 12 châteaux souvent méconnus par les Tinlotois eux-mêmes.
    Pour répondre à plusieurs personnes sur ces 12 châteaux, en voici la liste:

     liste.jpg

    Cette liste provient du livre de Robert Ruwet:

    couverture.jpg

  • Barbecue du village de Fraiture

    capture ecran 2018-09-16 à 18.08.39.jpg

    Le syndicat d'initiative de Fraiture organisait, ce dimanche, son barbecue annuel. Les uns à la cuisson des viandes, les autres à la préparation et au service des accompagnements, les autres encore aux tickets et au bar...
    C'est une très belle organisation qui, sous le soleil généreux, a permis de passer un bel après-midi de retrouvailles.  

     

  • Les jeunes trouvent un emploi au moyen d'une candidature spontanée ou par l'intermédiaire de leur réseau

    Il ressort des nouveaux chiffres de Statbel, l'office belge de statistique, que les jeunes (âgés de 15 à 34 ans) trouvent principalement un emploi au moyen d'une candidature spontanée auprès de l'employeur (26 %) et par l'intermédiaire de la famille, des amis ou des connaissances (24 %).
    Par ailleurs, 17 % ont trouvé leur emploi par une petite annonce, et 10 % par l'intermédiaire d'une agence d'intérim ou de sélection.
    8 % ont été sélectionnés par l'employeur lui-même, 7 % ont obtenu un emploi par l'intermédiaire de leur établissement d'enseignement et 6 % par l'intermédiaire d'un service public de l'emploi (VDAB, Actiris, FOREM, ADG) ou d'une mission locale pour l'emploi.

    C'est ce qu'il ressort de l'Enquête sur les forces de travail 2016, une enquête coordonnée au niveau européen
    Lire la suite sur Statbel

    capture ecran 2018-08-31 à 10.48.23.jpg

  • Fraiture. Vendredi 21 septembre. Jogging nocturne de l'école

    AfficheA3Jogging2018.jpg

    Munissez-vous d'une lampe de poche ou d'une lampe frontale.

    Un groupe de parents super motivés se réunit chaque année à plusieurs reprises pour finaliser cette belle activité.
    Bravo et merci à eux. Un gros travail mais aussi une belle récompense quand on voit la réussite chaque année.

    Les enfants de l'école, quant à eux, participent à un petit jogging organisé par madame Myriam, notre professeur de gymnastique. Ce petit jogging est ouvert aussi aux enfants qui ne fréquentent pas notre école. Il démarre à 18h30. Bienvenue à tous !

     

  • Tinlot. Goûter retrouvailles des aînés, le samedi 15 septembre

    capture ecran 2018-09-16 à 09.20.52.jpg

    Comme pour les autres goûters, nous avons préparé les tables, la décoration et en cuisine les gosettes et les tartes. Une inconnue subsistait : qui viendrait à notre goûter ? on avait bien quelques noms, mais pas tous.
    Ce ne sera qu'à quinze heures que nous serons fixés. Bonne surprise: le local intergénérationnel de Tinlot se remplit bien et on arrive même à faire salle comble !
    Le petit mot d'accueil de Christine Guyot, l'échevine en charge des aînés, sera suivi de celui de notre représentante du comité des aînés, Marie France Bronkart. Elle nous donnera le "Go" d'un bon appétit après avoir présenté de jeunes candidats aux élections communales du 14 octobre 2018.
    capture ecran 2018-09-16 à 09.21.51.jpg
    N'oublions pas de remercier pour leur présence Mélody, notre animatrice du PCS Condroz pour la mise en musique de notre goûter ainsi que Laure-Anne, l'assistante de vie pour les communes d'Anthisnes et de Tinlot.
    Nous ferons un débriefing de notre goûter le lundi 17 septembre, mais on peut déjà dire que le but de rassembler un maximum de personnes a été bien atteint.
    Pour le comité des aînés de Tinlot, Régis Hubin.
     
  • L'Atelier(s), reprise du Club lecture

    capture ecran 2018-08-25 à 13.32.44.jpg

    Envie de partager l'une ou l'autre lecture, d'échanger des livres, d'écouter de nouveaux avis... autour d'un petit café, thé ou chocolat chaud ? 
    Le Club lecture vous invite à sa prochaine rencontre, qui aura lieu le dimanche 30 septembre, à 16h30 à l'atelier de sculpture, sur le thème : "Si j'étais un livre, je serais...". 
    L'idée est celle de présenter un livre à notre image, selon nos propres représentations de nous-mêmes.
    Pour les rencontres suivantes, nous choisirons ensemble d'autres thèmes, formules, approches...
    Quelques phrases tirées de livres parcourus la première saison vous mettront peut-être en appétit !

    Club lecture
    Extraits de livres lus les mois passés…

    « Lire fait grandir (beaucoup plus vite que la soupe). Il est prouvé que si tu as cent ans et que tu lis toujours, tu grandis encore ! Sans jamais t'arrêter. » (Fr. Boucher, Le livre qui fait aimer les livres même à ceux qui n'aiment pas lire)

    « Je ne tiens pas à être première  à l’arrivée, à faire des sauts et à lancer des poids.
    Pourquoi serait-ce plus noble de franchir la barre par-dessus que de passer en dessous la tête haute ? »
    (K. Mazetti, Le mec de la tombe d’à côté)

    « L’enfer groenlandais, c’est l’enfermement. Mes souvenirs d’enfance se déroulent toujours à l’air libre. Pour ma mère, l’idée de résider longtemps au même endroit était inconcevable. »
    (Peter Hoeg, Smilla et l’amour de la neige)

    « À quoi bon écrire sur les morts ? N’est-ce pas les enterrer une seconde fois ? La mort des autres nous conforte dans l’idée que notre vie est précieuse, importante, essentielle, unique. Nos morts valorisent nos vies. Nous leur survivons en leur promettant de bien penser à eux, ce qui n’est pas cher payé pour le cadeau qu’ils nous font, c’est-à-dire permettre qu’on leur survive. » (Fr. Weyergans, Trois jours chez ma mère)

    « Une fois attablé, il avait longtemps observé Léa. Prenant garde de ne pas tomber dans le piège de sa beauté si évidente. Évitant la lueur farouche de son regard. Trouvant bien plus fascinant ce qu’il ne voyait pas d’elle. Qui irradiait telle une aura invisible, impossible à cerner par des contours et des lignes. Et il avait sorti son fusain. » (R. Jerusalmy, La Rose de Saragosse)

    « Il a dormi profondément alors qu'elle n'a pas trouvé de repos. Elle envie la tranquillité du sommeil de son mari ; la nuit, il est un lac dont nul remous ne vient troubler la surface, alors qu'elle-même s'agite des heures durant. L'obscurité ne la délivre pas de ses tourments, mais au contraire les réverbère, leur donne un terrible écho. » (L. Colombani, La Tresse)

  • G.A.L. Condroz. Inauguration du Hall Relais Agricole (Point Ferme) à Nandrin

    Ce mercredi, les nouvelles installations du Hall Relais Agricole ont été inaugurées en présence du Ministre wallon de l’agriculture.

    capture ecran 2018-09-15 à 16.20.31.jpg

    Le nouveau Hall Relais, rue Tige des Saules à Nandrin. En bas à droite, le Ministre de l'agriculture René Collin, le Président du GAL, Eric Lomba et le Directeur du GAL, Jean François Pêcheur.

    Installée à la ferme Demoitié à Ouffet, la coopérative de producteurs liégeois « Point ferme » devenait à l’étroit et voulait gagner en efficacité. Après une tentative avortée de déménagement à l’ancien Intermarché d’Ouffet avec la SPI, le GAL Pays des Condruses est parvenu à récupérer les subsides (356.000 euros, ce qui couvre 90 % des travaux) à son compte et à se lancer dans un projet plus raisonnable en terme de m² : réaménager un hangar de 200 m² de la rue Tige des Saules à Nandrin, à deux pas de la route du Condroz.
    « La commune de Nandrin nous a proposé cet emplacement qui servait autrefois à stocker des meubles de seconde main pour le CPAS. Nous avons conclu un droit d’emphytéose de 32 ans avec elle. Après diverses procédures, le chantier a débuté en octobre 2017  », retrace Jean-François Pêcheur, directeur du GAL Pays des Condruses.
    Il vient d’être terminé, abords extérieurs compris, et a été inauguré par le ministre René Collin ce mercredi après-midi.
    Extrait de l'article de la Meuse du 13 sept.

    La plate-forme logistique de Point Ferme bientôt à Nandrin

    capture ecran 2018-09-15 à 08.57.01.jpgUn ancien hall de stockage communal à Nandrin a été complètement rénové pour pouvoir accueillir dès le mois d'octobre prochain les activités de la coopérative à finalité sociale Point Ferme, actuellement implantée dans une partie de ferme à Ouffet et spécialisée dans la vente en circuit court de produits de la ferme . Mais elle s'y trouve aujourd'hui à l'étroit. Depuis sa création en 2011, Point ferme n'a cessé de se développer. Elle travaille aujourd'hui avec une trentaine d'agriculteurs du Condroz liégeois.

    Le déménagement dans le nouveau hall agricole est prévu fin du mois de septembre. Les travaux de transformation sont en voie de finition. L'enveloppe extérieure du bâtiment a été conservée. C'est le Gal Pays des Condruses qui a pu engager le chantier avec un subside de 356.000 euros du ministère de l'agriculture. Le bâtiment reste la propriété de la commune de Nandrin avec un bail emphytéotique de 32 ans.

    Pour le moment, Point ferme travaille avec 8 personnes : 2 coordinateurs et 6 ouvriers qui se chargent essentiellement de la préparation des commandes en ligne. Les colis sont ensuite dispatchés dans 90 points relais répartis actuellement sur l'ensemble de la province de Liège.

    Voir le reportage vidéo sur RTC


    Un Drive pour récupérer ses colis locaux. Avis aux amateurs de circuit court alimentaire.

    2568020873.jpg

    Lors de la deuxième semaine d’octobre, le Hall relais agricole de Nandrin organisera un Drive fermier en son sein.
    La possibilité sera offerte, avec des horaires larges, de venir chercher son colis à la source.
    Voir l'article dans la Meuse du 13 sept.

    En savoir plus:

    Dossier Hall Relais
    GAL Pays des Condruses

  • Wallonie. Donnez votre avis sur le bruit routier

    capture ecran 2018-09-15 à 20.26.27.jpg

    Ce lundi 17 septembre, le Service public de Wallonie lance une grande consultation populaire sur le bruit routier. De telles consultations quel qu’en soit le thème sont extrêmement rares, comme l’indique Laurence Zanchetta, porte-parole du SPW.
    Ne sont concernés que les habitants des 209 communes wallonnes, sur les 262 existantes, situées à proximité d’axes routiers empruntés par plus de 3 millions de véhicules chaque année. Encore, il faut habiter dans un périmètre à proximité de ses routes et autoroutes très fréquentées. Un site web a été créé spécialement à cet effet www.plan-bruit-routier-wallonie.be. Il suffit d’indiquer sa commune, puis de zoomer via son adresse sur une carte mentionnant les nuisances sonores liées à la circulation. Un code couleurs désigne les zones dans un ordre décroissant. (Lire l'article complet dans la Meuse du 15 sept.)

    La commune de Tinlot est concernée

    capture ecran 2018-09-15 à 20.27.16.jpg

    capture ecran 2018-09-15 à 20.27.01.jpg