Condroz 2018. Suivi du (co)pilote Tinlotois, Sylvain Priarolo

IMG_1989.JPG

Pour terminer la série d'article consacrés au "Rallye du Condroz 2018", voici un petit retour sur la course du sympathique équipage composé de Mika Lottefier et du Tinlotois Sylvain Priarolo. Voir l'article précédent

45166157_2427904007236258_1124552811825070080_n.jpg

"C'est un Rallye beaucoup trop court qui s'est terminé bien trop vite pour nous", explique Sylvain : "après seulement 3 premières spéciales, nous avons malheureusement dû abandonner suite  à un problème à l’avant gauche. Si ça cassait, on perdait le train avant avec un gros risque de sortie... Pour notre sécurité et celle des spectateurs, nous avons décidé de ne pas repartir. Le rallye doit rester un sport".
Le moral est un peu retombé à zéro le dimanche et j’ai eu un peu de mal en allant voir la dernière spéciale à Ramelot, car c’était l’arrivée du rallye et dans ma commune.
Nous serons au départ du rallye de Villers-le-Bouillet dimanche prochain, pour conjurer la poisse qui nous suit depuis plusieurs rallyes".

Écrire un commentaire

Optionnel