Devenirs ASBL nominée à Paris pour ses repas chauds proposés dans 10 écoles du Condroz

45725001_1847404658703748_717986234013581312_o.jpg

Victoires des cantines rebelles ! Le Pays des Condruses et dix écoles primaires et maternelles du territoire (Tinlot, Ouffet, Nandrin, Comblain, Marchin, Anthisnes) à l'honneur.
Une partie de l'équipe à Paris : Joël Genon (le Chef ! Formateur -2e à gauche-), Jessica Dooremont (comptable -1e à gauche-), Catherine Driesmans (animatrice) et Albert Deliège (directeur- au centre-) accompagné de Marc Tarabella (Député européen et Bourgmestre d'Anthisnes- à droite-) pour le Pays des Condruses.

Pour la deuxième année consécutive nous avons été nominés aux victoires des cantines rebelles à Paris.
Victoire des cantines rebelles décernée dans la catégorie « Prix spécial du jury - coup de cœur européen ».
Bravo aux écoles partenaires (voir ci-dessous), directions, équipes pédagogiques, bénévoles qui réalisent le service, parents, sans oublier les enfants, sans lesquels le projet n’existerait pas.

Ce prix témoigne de la très grande qualité du projet de l'ASBL et atteste de sa reconnaissance par un jury composé de personnalités du monde de l’alimentation et de l’agriculture biologique.
Cette « Victoire » est aussi la vôtre ! Source

1078818_401383049972590_634489698_o.jpg

 

 

 

 

En savoir plus sur ce projet

L'asbl Devenirs propose des formations professionnelles en maraîchage et en commis de cuisine de collectivité. Quoi de plus naturel dès lors que d'associer les deux: produire les légumes qui seront travaillés en cuisine. Restait à trouver un débouché et depuis l'année dernière, Devenirs a noué des partenariats avec des écoles de la région. Ça a commencé par la petite école de Fraiture puis très vite les écoles communales d'Anthisnes, d'autres à Ouffet et Nandrin également s'y sont intéressées. Aujourd'hui, 9 écoles fondamentales permettent aux élèves de déguster des repas équilibrés, à plus de 70% bio et à 90 % locaux .
Soupe et fruits en collation
"Nous devrions même avoir une dixième école dans quelques jours", explique Catherine Driesmans, animatrice au sein de l'asbl. L'association ne se contente pas de distribuer des repas, elle mène également des actions de sensibilisation et d'information. "Chaque enfant pèse son assiette avant et après le repas et on peut ainsi les sensibiliser à la lutte contre le gaspillage. La moyenne nationale est de 150 grammes de déchets par enfant et par assiette. Nous, nous sommes à 20 grammes. Il y a également toute une information autour des légumes, on les montre aux enfants avant qu'ils ne les découvrent dans leurs assiettes."
Cette année, l'asbl innove. Finie la barre chocolatée, pour les écoles d'Anthisnes, et grâce au subside de la commune, les enfants bénéficieront d'un All Inclusive: "le repas chaud mais aussi une soupe comme collation à 10H et un fruit après midi". Lire la suite

Écrire un commentaire

Optionnel