• Blocage des "gilets jaunes" contre le prix des carburants: à quoi s'attendre en Belgique?

    capture ecran 2018-11-15 à 17.43.38.jpg

    RTBF Auvio

    Ce samedi 17 novembre, des actions auront lieu un peu partout en France pour dénoncer la hausse des prix des carburants. Des collectifs de citoyens, baptisés "gilets jaunes", ont en effet appelé à une journée de blocage des routes et de points stratégiques. Plusieurs centaines d'actions sont répertoriées sur les réseaux sociaux qui catalysent le mouvement.
    En Belgique, des citoyens appellent à se joindre à l'action française, dès ce vendredi 16 novembre. Sébastien Hellon, administrateur de la page "10.000 véhicules pour bloquer la Wallonie picarde", qui appelle à bloquer Tournai et sa périphérie, explique: "Je propose un ralentissement de la circulation, pour se faire entendre pacifiquement".
    Et bien souvent, les raisons de la grogne dépassent l'augmentation des carburants. Ces "mouvements citoyens pacifistes" entendent faire entendre leur ras-le-bol contre la politique d'austérité du gouvernement, les nouvelles taxes...
    Mais donc concrètement, à quoi s'attendre ce vendredi 16?
    Difficile à dire. Plusieurs groupes et événements Facebook, proposant des actions par régions/villes et souvent liés entre eux et/ou émanations les uns des autres, sont suivis par des milliers de personnes. Ainsi, le groupe Mobilisation Liège, comptant 4500 membres, appelle au blocage le vendredi 16 dès 5h, des quatre dépôts de carburant de Wandre et du port pétrolier. "Le 17/11, nos amis français commenceront leur blocage et nous rejoindrons à la frontière", précise le groupe.
    Lire la suite et le détails sur le site de la RTBF

  • Elections 2018. Communiqué du Gouverneur de la Province de Liège

    image003.jpg

    Validation des élections 2018

    Conformément au Code de la Démocratie locale et de la Décentralisation, en particulier l’Art. L4146-10, je proclamerai en séance publique ce vendredi 16 novembre à 11h00 au Palais provincial (Place Saint-Lambert, 18 A à Liège) mes décisions sur la validation des élections communales 2018.
    Puis-je vous demander d’assurer la publicité de cette séance publique auprès des candidats de votre commune ainsi qu’auprès de vos citoyens ?
    Je vous prie d’agréer, Mesdames et Messieurs les Directeurs généraux, l’expression de mes sentiments distingués.

  • Le 15 novembre, fête de la Dynastie

    capture ecran 2016-11-14 à 11.35.04 - copie.jpgPhoto AL de la Joyeuse Entrée à Liège
    Bonne fête à nos souverains !

    La Fête du Roi est célébrée chaque année le 15 novembre. Elle est aussi appelée Saint-Léopold en référence au premier roi belge. On l'appelle également Fête de la Dynastie depuis le prince régent Charles.Capture d’écran 2013-11-14 à 23.40.48.jpegLa Fête du Roi est l'anniversaire de la Belgique sous la forme d'un royaume.
    La date de la fête du Roi a été définitivement arrêtée en 1934 au 15 novembre, date qui coïncide en Belgique avec la fête de la Communauté germanophone.
    Quand faut-il hisser les couleurs nationales?

    Voir l'article précédent sur ce blog  avec le calendrier des 18 dates

    Pour rappel également, les services de l'administration communale, la police et le CPAS seront fermés ce jeudi ainsi que certains services publics.

  • Intempéries. Une Tinlotoise bloquée une semaine en Italie avec 2 amies

    capture ecran 2018-11-14 à 10.21.28.jpg
    Marie Jossaert, Ann Sophie Rossius et Julie Kis.

    capture ecran 2018-11-14 à 10.35.01.jpg
    Voir la vidéo de RTL INfo

     

    En partant en vacances en Italie pour les congés de Toussaint,trois jeunes femmes originaires de la région liégeoise ne se doutaient sûrement pas du calvaire qu’elles allaient devoir endurer. Ann Sophie et Julie, habitantes d’Ans et d’Angleur, sont éducatrices à l’école Sainte-Véronique de Liège. La troisième, Marie provient du petit village de Fraiture (Tinlot) et est également éducatrice, mais au collège Saint-Roch de Ferrières. Le trio d’amies est resté bloqué en pleine montagne, dans un petit village du nord de l’Italie.
    En cause, les fortes pluies accompagnées de vents violents qui ont frappé le pays.

    Dans le petit village d’Arigna, installé dans la province de Sondrio en Lombardie, ces intempéries ont provoqué l’effondrement de la route principale qui relie le village à la ville. Problème, sans cette route, il est quasiment impossible de redescendre du village, sous peine de rester bloqué, car aucun autre chemin ne permet de fuir la zone : «  On nous avait dit qu’il allait pleuvoir, mais on ne s’imaginait pas ça. C’est devenu une tempête. Quand ça a commencé, on a essayé de quitter le petit village et de descendre la route pour rejoindre la ville. Mais on est tombé sur un énorme trou au milieu de la route. C’était vraiment impressionnant. On ne savait plus bouger. C’était devenu trop dangereux  », explique Julie, 24 ans.

    Malheureusement pour elles, cette route représentait l’unique chemin pour atteindre la ville. «  La route était déjà bien endommagée. Il y avait bien un autre chemin de terre que l’on pouvait utiliser, mais c’était impossible sans un gros véhicule. En tout cas, avec notre petite Corsa, c’était beaucoup trop dangereux. Il nous aurait fallu un 4x4. On a été contraintes de rester là  », poursuit Julie. Lire la suite dans l'édition de la Meuse digitale

    Après une semaine passée en Italie, les trois Liégeoises ont finalement pu contourner le trou et prendre la route du retour. Elles sont rentrées en Belgique le dimanche 4/11 soir. Ann Sophie, Marie et Julie risquent de se souvenir encore longtemps de leurs vacances dans le nord de la péninsule italienne.

  • "La mort, parlons-en tant qu'il fait beau". Expo photos et conf. de Gabriel Ringlet

    La Fédération bruxelloise des soins palliatifs et continus organise à partir de ce week-end une exposition de photos au Château de Vierset sur le thème "La mort, parlons-en tant qu'il fait beau".
    Une conférence de Gabriel Ringlet est prévue le 2 décembre en guise de clôture.

    affiche.jpg

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 17 au 23 novembre 2018

    Actualité

    capture ecran 2018-11-13 à 08.18.45.jpg

    Le clocher de Ferrières primé (Prix acier 2018)

    Pour rappel, l’église Saint-Martin à Ferrières, édifice de style néo-gothique de la fin du 19ème siècle, présentait de gros soucis de fissures, de chutes d'éléments... depuis de nombreuses années, ayant nécessité déjà différentes interventions pour en consolider la tour et le clocher.
    La commune envisageait de supprimer définitivement la partie supérieure du clocher, et de couvrir la tour par une toiture plate.
    Le bureau Greisch  a alors proposé de conserver le clocher dans le village et de maintenir ainsi la silhouette élancée de l'église.
    Proposition : remplacer le clocher existant par une structure en tôles d’acier inoxydable sablée.
    Ferrières entre dans l’histoire wallonne en tant que première commune à mettre en œuvre le montage d’un clocher métallique en une seule pièce sur une église traditionnelle.
    Voir l'article et la vidéo sur RTC
     

    Présentation-Eglises-ouvertes.jpg

    Présentation du réseau « Eglises ouvertes » par Mr Géry de Pierpont le samedi 24 novembre de 10h à 12h (accueil dès 9h30) au Prieuré de Scry.
    Bienvenue à tous!

    Une église est avant tout un lieu de culte, un endroit de méditation ou d’apaisement, mais c’est aussi un point de repère dans le paysage, une référence commune pour les habitants, un espace ouvert à tous. Actuellement, la diminution de la pratique religieuse met ces édifices en péril : un grand nombre d’entre eux sont fermés en-dehors des offices, excluant ainsi toute une partie de la population.

    Le réseau Eglises Ouvertes estime que ces édifices religieux représentent un énorme potentiel pour l’avenir : lieux de méditation et de prière, lieux de rencontre pour la communauté, patrimoine riche de sens pour les générations actuelles et futures… Mais pour jouer ce rôle-clé dans notre société, ils doivent tout d’abord être ouverts et accueillants. Lire la suite
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 19 novembre

    18h00 Bois
    18h00 Tavier
    Dimanche 20 novembre

    09h00 Les Avins
    09h00 Ouffet
    10h30 Warzée (à la place d’Ouffet) (messe des enfants) 
    10h30 Saint-Séverin
    11h00 Fraiture (clinique) : ADAP.

    UP_LOG_VERT_ORANGE copie.jpg

    MERCI ! Yves Tchoumoudi vous remercie pour toutes les marques de sympathie reçues lors de son ordination
    Nous accueillerons dans la joie du baptême.
    Dim. 25 nov. à 14h à l’église de Bois : Austin FIASSE

    Horaire d’hiver des messes dominicales (de novembre à avril)
    Permutation entre Tinlot et Scry : Tinlot : le 1er sam. du mois à 18h. Scry: le 2ème dim. du mois à 10h30.
    Permutation entre Villers-aux-Tours et Vien :Messe à Villers-aux-Tours tous les 2ème sam. du mois à 18h.
    Permutation entre Hody et Tavier : Tavier : le 3ème sam. du mois à 18h. Hody: le 4ème dim. du mois à 9h.
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 17 au 23 nov. 2018 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Clavier. Repair Café samedi 17 novembre

    repair-cafe-sm.png

    Rejoignez-nous au Repair Café de Clavier le samedi 17 novembre de 14h à 17h (école de Clavier Station, rue du Marché 20)
    Vous connaissez tous une cafetière qui ne chauffe plus, un grille- pain qui ne grille plus, une montre qui n'indique plus l'heure, une tirette qui déraille, un ordinateur qui se met en grève, une cisaille qui ne coupe plus... et plein d'autres objets qui se moquent de vous.
    La plupart du temps, tout cela est réparable et ne doit pas être remplacé !
    Un Repair café, ce sont des bénévoles qui se réunissent, avec leurs outils et leur enthousiasme, pour aider les citoyens à réparer leurs objets cassés, en panne.
    C’est aussi une manière sympathique et conviviale de faire connaissance, de recevoir des conseils et de lutter concrètement contre le gaspillage. www.repaircafe.be/fr 

    VENEZ NOMBREUX ET PARLEZ-EN AUTOUR DE VOUS !
    Boissons et pâtisseries à prix démocratiques.