• P3A, Fraiture Sp. 2-4 Templiers. P4B, Fraiture Sp. 1-1 Engis

    Fraiture Sp. 2-4 Templiers.
    Fraiture craque dans les 20 dernières minutes  après avoir mené 2-0!

    capture ecran 2018-09-16 à 17.35.48.jpg

    Un beau derby  et une magnifique après-midi pour la pratique du football

    capture ecran 2018-09-16 à 17.36.14.jpg
    Les deux buts de Templiers en fin de match. 2-3 et 2-4 sur penalty

    capture ecran 2018-09-16 à 17.32.26.jpg

    Pendant ce temps, sur le terrain B, l'équipe de P4 faisait match nul contre Engis 1-1.
    En haut à gauche, le penalty égalisateur pour Engis

  • Tinlot. Les Deux Ours: la suite de l'aventure! Appel à tous pour trouver une autre tanière

    Sur la page Facebook des Deux Ours, Fred Maquet fait le point sur la suite de l'aventure.

    capture ecran 2018-09-13 à 11.37.58.jpg
    Voir la vidéo

    “Agissez comme s'il était impossible d'échouer.” [Winston Churchill]

  • Le chantier du rond-point du Monastère débute ce lundi. Embarras de circulation à prévoir

    La route du Condroz y passera de quatre à deux bandes, des embarras de circulation sont à prévoir.
    Le chantier du rond-point du Monastère débute ce lundi

    capture ecran 2018-09-15 à 16.34.14.jpg

    Pendant 8 mois, les automobilistes qui empruntent la route du Condroz à hauteur de Nandrin vont devoir faire preuve de patience. La construction concrète du rond-point dit du Monastère, au croisement de la N63 et des rues Famioul et Petit-Fraineux, débute en effet ce lundi 17 septembre. La circulation passera de 4 à 2 bandes. Deux phases de travaux sont prévues.
    Étudié en… 2002, le projet d’aménagement d’un rond-point au niveau du Monastère à Nandrin se matérialise enfin. Après avoir longtemps priorisé d’autres giratoires à Nandrin et à Neupré, la Région wallonne (via la SOFICO) a finalement débloqué un budget de 467.000 € HTVA pour sécuriser cet axe régional accidentogène. Si on a bien cru que le permis délivré allait arriver à expiration vu le délai d’attente, le projet a été sauvé par le gong grâce au CoDT qui a fait passer la validité du permis de 2 à 5 ans.
    Bref, tout est à présent fin prêt pour entamer la phase concrète des travaux, entendez qui va impacter le trafic et les commerces de la route du Condroz.

    Pendant la durée du chantier (normalement 8 mois), à l’approche du carrefour, les 4 bandes de circulation vont être réduites à 2: l’une vers Liège, l’autre vers Marche, toutes deux limitées à 30 km/h. Les rues Famioul et Petit-Fraineux seront également inaccessibles via la N63 pour éviter de ralentir davantage la circulation.
    Lire la suite dans la Meuse du 13 septembre

     La route du Condroz en chantier à Neupré et à Tinlot

    A Neupré

    "Le 1er octobre prochain débutera l'aménagement d'un giratoire au carrefour des 7 Fawes.
    Le bon déroulement des travaux préparatoires au niveau des impétrants
    réalisés pendant les mois d'août et de septembre permettront de débuter l'aménagement du giratoire cette année. D'autres travaux nécessaires à l'aménagement des déviations seront réalisés dans les prochains jours.
    Chaque jour, en semaine, plus de 25.000 véhicules (dont plus de 1.000 poids lourds en moyenne) transitent via ce carrefour et plus de 2.300 véhicules le traversent aux heures de pointe du matin ou du soir".

    A Tinlot
    Suite aux réunions régulières avec le SPW, les travaux d’aménagement des giratoires à Soheit-Tinlot démarreront en 2019.
    L’enquête publique est terminée, le dossier suit maintenant la procédure normale.

    Pour rappel : aménagement d'un giratoire au carrefour Levooz, aménagement d'un giratoire en lieu et place du pont actuel de Soheit-Tinlot, aménagement de la voirie existante entre ce futur rond-point et celui de St Vitu (piste cyclable), et aménagement et sécurisation de la rue du Centre.
    Dès que nous en serons informés, nous vous tiendrons au courant des mesures qui seront prises pendant ce gros chantier qui devrait durer 2 ans.

     

    Pour en savoir plus sur tous les chantiers en Wallonie

    Pour vous tenir informés des différents chantiers en cours ou prévus sur nos routes vous pouvez consulter le site de la SOFICO

    capture ecran 2018-09-15 à 17.07.11.jpg

     

  • Scry. L'excursion à PAIRI DAIZA affiche complet

    capture ecran 2018-09-14 à 14.08.43.jpg

    Le comité de l'Espoir Scrytois vous informe que l'excursion avec les Scrytois et autres habitants de l’entité à PAIRI DAIZA ce 22 septembre affiche complet.
    Les 89 places ont été réservées comme des petits pains. Toutes les places sont donc prises.

    Comme chaque année, nous offrons aux enfants de Scry cette excursion (accompagné d’un lunch pack à midi) et les accompagnants ont eu un tarif préférentiel (le comité prends en charge plus de 50% du prix de l’entrée et du car).

    Pour le comité, Fabrice Dizier.

  • Tinlot élections. Les listes et les candidats sont connus

    Voici les listes déposées et acceptées à Tinlot
    pour  les élections communales du 14 octobre 2018

    capture ecran 2018-09-14 à 13.47.52.jpg

    Liste IC  Intérêts Communaux

    1. Pascal Lamer, Tinlot - 39 ans
    2. Cathy Fraiture, Fraiture - 54 ans
    3. Jean-Luc Petit, Ramelot - 38 ans
    4. Suzanne Collet, Scry - 60 ans
    5. Marc Jacquemotte, Seny - 41 ans
    6. Laurence Radelet, Fraiture - 50 ans
    7. Sylvain Priarolo, Tinlot - 30 ans
    8. Alexandra Maes, Fraiture - 52 ans
    9. Thomas Dehossay, Abée - 32 ans
    10. Hélène Lecomte, Tinlot - 28 ans
    11. Jérôme Hartog, Tinlot - 29 ans

    Moyenne d'âge 41 ans
    6 villages représentés
    Malgré l'annonce d'une liste incomplète dans l'interview de Pascal Lamer (La Meuse mercredi), la liste IC est finalement présentée au complet avec 11 candidats !

    Liste TP  Tinlot Participation

    1. Christine Guyot, Scry - 42 ans
    2. Denis Craisse, Ramelot - 51 ans
    3. Cécile Valgaert-Donné, Seny - 34 ans
    4. Lorenzo Novello, Fraiture - 67 ans
    5. Laurence Archambeau-Médaerts, Scry - 40 ans
    6. Grégory Racelle, Abée - 31 ans
    7. Christine Gobiet, Ramelot - 60 ans
    8. Pierre Bruwier, Seny - 50 ans
    9. Stéphanie Montulet, Fraiture - 41 ans
    10. Pierre-Henry Lefèbvre, Ramelot -  42 ans
    11. Dominique Albanese, Fraiture - 23 ans

    Moyenne d'âge 44 ans
    5 villages représentés

    En savoir plus sur les élections à Tinlot

  • La fête du village à Soheit-Tinlot

    Avant la dernière fête des 6 villages qui aura lieu ce dimanche à Ramelot, c'était Soheit-Tinlot qui était en fête le week-end dernier.
    Une fête de village, pour et avec les habitants comme l'explique Pascal Lamer, le responsable du comité des fêtes, très actif à Soheit-Tinlot et enchanté de cette édition 2018: "nous sommes revenus à un concept de fête beaucoup plus simple et centré sur la rencontre entre les Tinlotois. La soirée du samedi a été un succès  avec artistes locaux. Pourquoi essayer d'attirer en nombre des gens de l'extérieur? On peut bien s'amuser dans un village avec un petit budget !"

    capture ecran 2018-09-14 à 09.57.00.jpg

    Dimanche matin, la commémoration patriotique devant les deux monuments du village accueillait deux nouveaux jeunes porte- drapeau.

    capture ecran 2018-09-14 à 10.02.02.jpg

    Ambiance de kermesse avec une météo exceptionnelle

    capture ecran 2018-09-14 à 10.03.57.jpg

    Un apéritif prolongé à la Tinlotoise avant le repas barbecue pour environ 150 personnes

    capture ecran 2018-09-14 à 10.04.30.jpg
    Steve Kolela, notre champion de karting, présent devant le circuit pour enfants installé dans la salle.

     

  • Attention. La gastro fait son grand retour

    capture ecran 2018-09-13 à 18.50.54.jpg

    C’est LA maladie qu’on n’aime pas voir arriver… Et pourtant, l’épidémie est aux portes de la Belgique. La gastro gâche déjà la vie de nombreux Belges. Médecins et pharmaciens voient les malades affluer et craignent le pire pour les semaines à venir.
    La gastro-entérite signe son retour. « Un patient sur trois vient pour ces symptômes. En Belgique, nous sommes aux prémices de l’épidémie. Elle devrait se confirmer dans les tout prochains jours. Surtout dans les villes et villages le long de la frontière française. Les Hauts de France, qui rassemblent le Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie, et la Normandie sont déjà en phase d’épidémie.
    Très contagieuse, elle va vite proliférer dans tout notre pays », analyse un généraliste montois. « Je m’attends à ce que ma salle d’attente soit pleine à craquer tout le mois prochain ».
    Lire la suite dans la Meuse du 13 septembre

  • Condroz: pharmacies et Poste Médical de Garde, les 15 et 16 septembre 2018

    capture ecran 2018-08-18 à 09.57.00.jpg

    Depuis le 12 mars 2016, le rôle de garde des médecins est organisé au poste médical de garde du Condroz pour les habitants des communes de : ANTHISNES, CLAVIER, MARCHIN, MODAVE, NANDRIN, NEUPRE, OUFFET, TINLOT.

     

    Ouvert uniquement sur rendez-vous les samedis, dimanches et jours fériés de 8.00 hrs à 22.00 hrs.

     

    Il se situe rue de Dinant 106 à 4557 ABEE-SCRY : suivre fléchage poste médical de garde (bâtiment du CRT).

    Téléphone : 0471/75.02.68

    Des visites à domicile sont toujours possibles pour les personnes totalement incapables de se déplacer.

    Quelques rappels importants :

    Un poste de garde c'est : des médecins disponibles pour les soins non urgents ne pouvant attendre 24 ou 48 hrs pour être pris en charge.

    Pour les situations médicales aiguës, il faut toujours appeler le 112.

     Un poste de garde ne peut assurer les services suivants :

    * Rédaction de certificat d'aptitude sportive.

    * Rédaction d'ordonnance ou tout document autre que ceux en relation avec la pathologie ayant nécessité la consultation de week-end.

    * Consultation de "confort" (par facilité par rapport à la semaine).

     Pour les pharmacies de garde proches de chez vous,
     consultez le site   pharmacie.be

     capture ecran 2016-03-26 à 15.41.27.jpg

  • Tinlot, élections communales, c'est parti !

    DSC_9958.jpg

    Ce vendredi 14 septembre à 16h au plus tard, les listes de candidats doivent être déposées entre les mains du Président du bureau de vote à la Maison Communale. On connaîtra alors le nom des différents candidats.
    A ce moment, on sait déjà que deux listes seront en présence. Une liste emmenée par Pascal Lamer (voir l'article ci-dessous) et l'autre par Christine Guyot désignée en novembre dernier comme tête de liste TP.

    Le suivi des élections sur le blog de Tinlot

    Toutes les informations concernant ces élections sont regroupées sur la page élections Tinlot 2018, dans la colonne de droite de votre blog. Vous y trouverez également le liens vers les publications de ces deux listes.

    capture ecran 2018-09-13 à 17.22.01.jpgPage facebook Intérêts Communaux (IC) 2018
    Ancienne page facebook 2012 IC

    capture ecran 2018-09-13 à 17.32.36.jpg
    Page facebook TP 2018

    Ancien Site 2012 TP

  • Tinlot, élections. La moitié des membres du Conseil communal ne se représentera pas.

    Alors que les élections approchent, le groupe IC cherche à compléter sa liste. Si le conseiller IC Pascal Lamer estime que son groupe a fait des erreurs, il estime que tout est possible. D’autant plus que plus de la moitié du conseil communal ne se représente pas.

    B9716886590Z.1_20180911194035_000+GJDC10AJC.2-0.jpg

    «  On a commis des erreurs. On ne s’est pas suffisamment préparé avec les plus jeunes candidats.  » Pascal Lamer (Intérêts Communaux) se confie sur les difficultés de l’opposition de former une liste à Tinlot, alors que les élections approchent. «  On n’a pas vraiment préparé ces élections.  »

    Premier constat du conseiller IC : le désintérêt des citoyens pour les élections, un phénomène qui n’est pas propre à Tinlot. «  On sent qu’il y a une lassitude de la population par rapport aux élections  », continue-t-il. «  C’est dur d’avoir des candidats. La politique n’intéresse plus vraiment les gens, et c’est un sentiment général.  » Il ajoute vouloir changer cela en étant notamment à l’écoute des gens.

    Autre raison évoquée : l’ouverture avec Tinlot Participation, la majorité. «  Ce fut un échec qui nous a pénalisés  », déplore Pascal Lamer. «  J’aurai voulu que l’on se rencontre, car de nombreux mandataires de Tinlot arrêtent la politique, aussi bien dans l’opposition que dans la majorité. Je me suis dis : autant essayer de voir avec ceux qui restent s’il n’y avait pas moyen de s’arranger.  »

    Il faut dire qu’au conseil communal de Tinlot, c’est l’hécatombe: sur 11 membres, six ne se représenteront pas. Outre Freddy Prouveur (IC), l’échevin Pascal Lejeune et les conseillers TP Rita Kersten, Sylvie Raquet, Pierre Darmont, et enfin la bourgmestre Cilou Louviaux (TP) se détachent de la politique.

    Les regrets semblent être de courte durée puisque Pascal Lamer a constaté par après que «  beaucoup de personnes souhaitent une seconde liste. De nombreux citoyens auraient mal accepté l’absence d’une opposition. On aurait aimé s’en rendre compte plus tôt.  »

    Un point de vue que partage la bourgmestre Cilou Louviaux. «  Il est vrai que ça aurait pu être intéressant de travailler tous ensemble  », dit-elle. «  Je trouve toutefois qu’il est sain d’avoir une opposition. Cela permet plus de richesses et de débats. Une opposition force également à bien suivre ses dossiers.  »

    Selon Pascal Lamer, la constitution d’une liste complète va se jouer sur le fil du rasoir. «  Les jeunes sont assez hésitants. On ne veut pas leur forcer la main  », livre-t-il. «  On ne sait jamais ce que ça vont donner ces élections. Même si nous sommes les outsiders, on travaille de façon correcte et les anciens restent motivés.  »

    Le groupe a par ailleurs réfléchi à un programme. «  On veut remettre en place une meilleure communication avec la population  », lance-t-il. «  On a un peu l’impression que c’est quelque chose qui ne fonctionne plus vraiment chez la majorité, comme si elle s’était essoufflée.  »

    Pascal Lamer ajoute que son groupe a également changé de stratégie. «  On a été beaucoup trop critique par le passé, et on l’a payé cher  », commente-t-il. «  On veut faire avancer des choses en bonne intelligence. »
    Article de J.Guisse à lire dans la Meuse du 12 septembre.