• Condroz. Première neige, dimanche 16 décembre 2018

    DSC_1720.jpg

    A quelques jours de Noël, il a neigé la nuit de samedi à dimanche sur un sol bien gelé.
    L'apparition du soleil en matinée a permis quelques belles photos d'hiver.
    Ici le Tumulus de Ramelot

    DSC_1722.jpg

  • Feux d'artifices, les conseils pour ne pas gâcher votre fête !

    FEUX D’ARTIFICES, NE GÂCHEZ PAS VOTRE FÊTE
    Les fêtes de fin d’année approchent et peut-être envisagez-vous de magnifier votre réveillon et d’éblouir vos convives en tirant un feu d’artifice.
    Attention cependant, des feux d’artifice de mauvaise qualité ou mal utilisés peuvent vite transformer une soirée de rêve en un véritable cauchemar.
    Brûlures, cécité… chaque année de trop nombreuses personnes sont victimes d’accidents aux séquelles parfois irréversibles.
    Suivez donc ces conseils pour ne pas gâcher votre fête :

    197-18-infographie-fr-WEB.jpg

    Téléchargez ici la brochure du SPF ÉCONOMIE en pdf

  • Pièces de monnaie: l’arrondissement jusqu’à 5 centimes devient obligatoire!

    capture ecran 2018-12-02 à 12.37.47.jpg

    Le Conseil des Ministres a approuvé le 23 novembre un projet d’arrêté royal rendant obligatoire l’arrondi jusqu’à 5 centimes pour les paiements en espèces.

    La règle sera la suivante :
    1 et 2 cent sont arrondis à 0 cent

    3 et 4 cent sont arrondis à 5 cent
    6 et 7 cent sont arrondis à 5 cent
    8 et 9 cent sont arrondis à 10 cent

    capture ecran 2018-12-02 à 12.39.11.jpg

    L’arrondissement obligatoire entrera en vigueur au 1er décembre 2019. De plus, une campagne sera organisée afin d’annoncer la mesure. L’Observatoire des Prix suivra les éventuelles conséquences de l’arrondissement obligatoire.
    Kris Peeters : « Les petites pièces de 1 et 2 centimes d’euro suscitent souvent un embarras pour de nombreux commerçants et consommateurs. Ces pièces sont souvent amassées dans des tirelires au point que cela s’est même traduit par une pénurie il y a quelques mois. Déjà depuis 2014, les commerçants peuvent arrondir les montants. Cependant ils font très rarement usage de cette possibilité. Apparemment personne ne veut être le premier à commencer à arrondir. C’est pourquoi nous rendons maintenant obligatoire l’arrondissement en cas de paiement en espèces.
    Les organisations des commerçants soutiennent cette mesure. Selon le montant, les arrondis se font vers le haut ou vers le bas. En moyenne, le consommateur ne payera donc pas plus qu’aujourd’hui. »

    Lire la suite dans la Meuse digitale

  • 450.000 Belges inscrits sur BE-Alert

    «
Un outil évolutif
», explique Jan Jambon.

    Ce nombre a aussi augmenté sensiblement grâce aux différents tests menés cet été, a indiqué le ministre de l’Intérieur Jan Jambon interrogé à la Chambre. Le 5 juillet, plus de 130 villes et communes ont testé BE-Alert en envoyant un SMS, un message vocal ou un courriel à leurs citoyens, soit un total de 314.500 messages.

    Au-delà de la sensibilisation, «  le système BE-Alert est très régulièrement activité par des communes qui ont adhéré à la plateforme et ce, pour divers types de situations d’urgence. Bien souvent des incendies mais également d’autres types de situations  », a précisé Jan Jambon à la députée Caroline Cassart-Mailleux. Par contre pour les intempéries de cet été, seule la commune de Bouillon a utilisé BE-Alert pour communiquer vers sa population.

    Par ailleurs, l’intégration de la technologie Alert-SMS a été complétée en octobre dernier. « Ainsi il sera possible d’activer une campagne d’alerte à la population Alert-SMS directement via la plateforme BE-Alert moyennant certains garde-fous limitant le risque d’utilisation abusive », a souligné Jan Jambon.

    Lire l'article complet dans la Meuse digitale

    capture ecran 2018-11-30 à 13.19.42.jpg

  • Verglas, neige, averses hivernales cette nuit. Evitez de prendre le volant !

     

    Capture d’écran 2018-12-15 à 20.23.45.png

    Capture d’écran 2018-12-15 à 20.24.11.png
    Source météobelgique

    Des averses hivernales (chutes de neige) traverseront la Wallonie d’Ouest en Est ce soir et cette nuit. Avec un sol gelé, le verglas sera inévitable. Ces averses se transformeront progressivement en pluie durant la journée de dimanche.
    En Ardenne, ces pluies pourront être verglaçantes et le gel persistera en matinée. Ailleurs, le redoux est annoncé dès la seconde partie de nuit avec des températures positives.
    Les routes risquent donc d’être particulièrement dangereuses, il est conseillé d'éviter de prendre le volant si possible. C'est surtout en province de Namur entre 3h et 6h du matin que la situation devrait être la plus critique. Il est conseillé de se renseigner avant de se mettre en route, en particulier si l'on doit circuler sur le réseau secondaire. 
    Conseils à suivre (Site RTBF)

  • Pompe

    capture ecran 2018-12-14 à 13.10.22.jpg

    A Fraiture, le mur entourant la pompe en bordure de la place,  devenait dangereux et a été reconstruit par l'entreprise "Côté Cour". Il est maintenant terminé.

    Pour rappel, ce travail est normalement prévu dans le cadre d'un aménagement plus global avec notamment le budget participatif accepté au conseil communal du 2 février 2018:
    "Un projet participatif du village de Fraiture « coin pique nique sous pergola avec barbecue » en bordure de la place de l’église pour un montant de 5.000€ a été accepté par le comité de sélection des projets. A cet endroit, l’ancien abribus situé face à la pompe est en mauvais état et doit être remplacé avec un subside du TEC.  De plus, le mur de la pompe en bord de place menace et doit être restauré. La commune avait prévu 6.000€ à cet effet.
    Les trois réalisations seront intégrées dans le même ensemble, l'abribus se situant dans le prolongement de la pergola du budget  participatif."

    capture ecran 2018-10-04 à 01.08.02.jpg
    Fraiture, l'ancienne pompe, l'abribus et la pergola-barbecue du budget participatif
    
seront intégrés dans le même ensemble.(AL 2/2/2018)

  • Récolte exceptionnelle de sang et plasma ce sam. au CHR de Huy pour éviter une pénurie

    capture ecran 2018-12-14 à 12.51.00.jpg

    Les fêtes de fin d’année approchent à pas de géants. « C’est une période de grande difficulté pour la récolte de sang », souligne le docteur Leticia Thys, responsable de la collecte de sang au Centre Hospitalier Régional de Huy.  « Il y a beaucoup de personnes en congés, à l’étranger, un grand nombre de nos donneurs habituels enrhumés également. De façon à éviter une pénurie et à toucher d’autres donneurs, des personnes qui, la semaine, travaillent ou ne sont que très peu disponibles, ce samedi, nous organisons une opération exceptionnelle, de 10 à 17 heures, dans tous les centres fixes du service du sang. La province de Liège en compte 6, dont le CHR de Huy.

    Tous sites de la Croix Rouge confondus - il y en a 16 en Wallonie-, nous espérons récolter 5.000 poches et, en particulier, des poches du groupe O négatif qui est le donneur universel. Le groupe le plus utilisé en somme.»

    Cette année, par cette journée exceptionnelle, la Croix Rouge procède également à un prélèvement de plasma «Le plasma , explique le docteur Thys,  est un liquide du sang qui contient des facteurs de coagulation et de protéines. Il constitue 55 % du volume total du sang. Cette récolte de dons un samedi est une première car on a eu l’occasion de constater que les besoins en plasma sont de plus en plus importants. »

    Sachez que, comme le sang doit être filtré, il faut compter une moyenne de 40 minutes pour un don de plasma, contre une dizaine de minutes, grand maximum, pour un don de sang. « Mais n’ayez crainte, s’empresse de souligner le médecin. Hormis quelques minutes supplémentaires, pour le patient, donner du sang ou du plasma est identiquement la même chose. » BD La Meuse digitale
    Voir le site https://sang.croix-rouge.be/

  • A découvrir : le nouveau site Infor’Jeunes Huy

    capture ecran 2018-12-01 à 11.05.15.jpg

    www.inforjeuneshuy.be. 

    Infor’Jeunes Huy relooke son site internet ! Avec l’arrivée d’une nouvelle équipe aux commandes, l’ASBL veut redynamiser ses activités. « Nous voulions en profiter pour renforcer notre présence sur le net », explique François Noirhomme, chargé de communication.
    Pour rappel, Infor’Jeunes aide les jeunes dans la recherche d’un kot, d’un stage de loisirs ou professionnel, d’un job étudiant ou d’un lieu de visibilité artistique. L’ASBL collabore également avec d’autres associations, notamment pour venir en aide aux jeunes défavorisés. (La Meuse Huy-Waremme)
    Les horaires des permanences ainsi que leurs différents services se retrouvent sur le nouveau site Infor’Jeunes : www.inforjeuneshuy.be.

  • Seny. Chat trouvé (mort), vendredi 14 déc.

    images.jpg
    Image d'illustration

    SENY - Un gros chat tigré (mort) avec un collier (anti-puce) se trouve sur le bord de la nationale au niveau du Home de Seny. Il est sur le côté. Le service travaux de la Commune de Tinlot passera lundi le prendre.
    N’hésitez pas à partager... une famille le cherche certainement !
    Transmis par Aurélie Hubin

  • Bonne nouvelle pour le Condroz. La ligne de bus «express» entre Marche et Liège enfin approuvée

    C’est une excellente nouvelle qui a été annoncée mercredi après-midi par le Gouvernement  wallon: une nouvelle ligne de bus « express » devrait voir le jour en avril 2019 entre Marche et le Sart-Tilman (Liège).
    "Le projet a été approuvé au niveau de la Région wallonne. Quatre parcours seront programmés dans chaque sens (deux le matin, deux le soir). Dans le plan wallon d’investissement, le ministre wallon Carlo Di Antonio a proposé d’y ajouter un nouveau concept : la création de nouvelles lignes de bus Express." parmi lesquelles celle reliant Marche à Liège. "Il faut dire que l’axe 63 est un axe en plein développement," rappelle Willy Borsus. Le trajet entre Marche et Liège ne devrait pas durer plus de 57 minutes. (voir l’article ci-dessous)

    capture ecran 2018-12-13 à 20.47.00.jpgPrésentation du projet par le GAL à Tinlot en mars 2013

    Ce projet appelé aussi « Rapidobus » a été initié par le GAL en 2012 et présenté à Tinlot par le Directeur du GAL, Jean-François Pêcheur, lors d’une soirée débat. Au cours de ces six années, de nombreuses actions de sensibilisation, et même une pétition, ont été organisées pour rappeler  la nécessité de ce projet pour la mobilité dans le Condroz (voir les liens ci-dessous concernant l’historique de ce dossier). Mais en 2017 et 2018, le dossier était retombé dans les oubliettes budgétaires. 
     
    Satisfaction à Tinlot
     
    capture ecran 2018-12-13 à 20.54.47.jpg"C’est donc un grand soulagement et une très bonne nouvelle, explique Christine Guyot, la nouvelle Bourgmestre. Il faut saluer le travail du GAL et l’opiniâtreté de ses responsables ainsi que le soutien apporté par les Bourgmestres condrusiens des communes du "Pays des Condruses". L’utilité de cet axe rapide, alimenté par des correspondances avec Huy, Hamoir et les différentes communes est une évidence rien que pour tous ceux qui veulent se rendre au CHU ou à l’université.
    Avec l’attractivité de la route du Condroz, "zone commerciale continue" de Boncelles à Tinlot et le développement important de Marche, c’est un service appréciable à la population qui sera ainsi proposé.
    Si cette ligne est prévue au printemps 2019, elle devrait sans doute coïncider avec le début des travaux d’aménagement du rond-point au pont de Soheit-Tinlot. Cette importante période de travaux prévue explique sans doute que la presse ne mentionne pas actuellement d’arrêt à Tinlot. Il faut savoir que des parkings de délestage et de covoiturage sont justement prévus sur ce nouveau rond-point. Mais il faut d’abord prendre connaissance du dossier complet."

    capture ecran 2018-12-13 à 20.54.27.jpgMême son de cloche du côté de la nouvelle Echevine de la mobilité, Laurence Médaerts -Archambeau. "C’est réjouissant de commencer la législature avec l’aboutissement d’un tel projet qui vient s’intégrer dans tout le plan mobilité prévu à partir  des deux nouveaux ronds-points tinlotois (carrefour Levooz et pont de Soheit-Tinlot ). Et de rappeler, pour le rapidobus, l’importance de Tinlot, carrefour du Condroz avec le croisement des deux nationales, la N63 Liège-Marche et la N66 Huy-Hamoir sans oublier l’axe Liège Dinant à proximité. 

    2310480756.2.jpg

    Action de sensibilisation en 2016 à Soheit -Tinlot

     Voici l’historique du dossier sur ce blog depuis 2013

    Une ligne de bus «express» entre Marche et Liège (La Meuse)
    Dès avril prochain, une nouvelle ligne de bus « express » devrait être opérationnelle entre Marche et Liège. La nouvelle a été annoncée par nos confrères de l’Avenir du Luxembourg sur leur site. Le projet a été approuvé ce mercredi matin au niveau de la Région wallonne. Quatre parcours seront programmés dans chaque sens (deux le matin, deux le soir).

    Une nouvelle ligne de bus « express » devrait voir le jour en avril 2019 entre Marche et le Sart-Tilman (Liège). Le projet a été approuvé ce mercredi matin
    « Le dossier a pu être intégré dans le plan wallon d’investissement, » explique le ministre-président de la Région wallonne, Willy Borsus. Ce dernier comporte en effet un volet mobilité avec, notamment, des moyens financiers réservés à des aménagements favorisant cette mobilité. « Le ministre wallon Carlo Di Antonio a proposé d’y ajouter un nouveau concept. À savoir : la création de nouvelles lignes de bus Express. »
    L’OTW (Opérateur de Transport en Wallonie) se chargera de la procédure. Six grandes lignes ont été décidées parmi lesquelles celle reliant Marche à Liège. « Il faut dire que l’axe 63 est un axe en plein développement, » rappelle Willy Borsus.
    Toutes ces lignes feront partie d’un projet pilote. Elles feront aussi l’objet d’un marché vers le secteur privé.
    Le trajet entre Marche et Liège ne devrait pas durer plus de 57 minutes. Des arrêts sont prévus à Somme-Leuze, Havelange, Clavier, Nandrin, Neupré, Sart-Tilman et Liège. On pourra réserver son trajet via internet. Les bus seront un peu plus confortables également.
    « Deux bus circuleront le matin, deux autres le soir. Cela dans les deux sens, » précise encore le ministre-président.
    Ancien bourgmestre de Somme-Leuze, ce dernier se « réjouit de voir aboutir ce projet. Cela fait longtemps qu’on en avait fait la demande. Cette ligne pourra notamment profiter aux nombreux étudiants qui se rendent chaque semaine à Liège pour étudier, » souligne-t-il.
    Pour le bourgmestre de Marche, André Bouchat, la mise en route de cette ligne express est une excellente nouvelle. « C’est l’armée qui est à l’initiative de cette demande. Il l’avait formulée pour la première fois voici une quinzaine d’années, » rappelle-t-il.
    La Défense estimait en effet que cette ligne pourrait être utilisée par de nombreux militaires vivant sur cette trajectoire. « Notre commune a embrayé, poursuit le maïeur marchois. Car de nombreuses personnes viennent aussi dans notre ville pour fréquenter les commerces, les écoles et l’hôpital. Cette ligne de bus permettra aussi de désengorger le centre. »
    Jusqu’il y a peu, le dossier était resté dans les cartons. « Voici peu encore, on nous disait que ce n’était pas possible, que cela risquait de concurrencer la SNCB, » ajoute encore André Bouchat.
    Un argument qui, depuis, a bel et bien été balayé.
    N.HN  LA Meuse Luxembourg
    Mise à jour vendredi 14 déc. 11h: voir également les précisions apportées vendredi dans la Meuse Huy-Waremme

  • Coup d'oeil sur le week-end des 15 et 16 décembre 2018


     La météo du week-end 

     Du gel jusqu'à dimanche  


    IMG_3782.png

    «Que» 133 jours de pluie: le record de 1921 est battu !
    L’année 2018 pourrait aussi être la plus chaude depuis 1833...

    On vit une année météorologique exceptionnelle en Belgique. Avec, seulement, 133 jours de pluie, la fréquence des jours de précipitations est la plus faible jamais enregistrée chez nous. Le record de 1921 a déjà été battu mercredi. Il était de 153 jours de pluie. Et comme il ne reste plus que 19 jours avant la fin d’année...

    capture ecran 2018-12-13 à 10.48.13.jpg
    Météo Belgique a  dévoilé ses prévisions pour le mois de décembre et la probabilité d’avoir de la neige le 25 décembre est à peine de 20 %. On monte à 25 % de chances d’avoir des flocons pour le 31 décembre et le jour de l’An...
    À moins d’un bouleversement brutal de la météo, on peut donc laisser la luge au garage et se rassurer : rien ne viendra perturber notre course aux cadeaux...« La seconde moitié du mois sera plus froide, mais sèche », assure Météo Belgique. Ce qui est loin d’être favorable pour voir apparaître de la neige, même sur les hauteurs du pays.
    Il faut en fait remonter à l’hiver 2010 pour retrouver trace d’un Noël sous la neige : 16 cm de manteau blanc avaient alors été rele- vés. Quant au Jour de l’An, c’est à 2011 que remonte le dernier constat de neige pour débuter l’année.
    (La Meuse du 10/12 et du 13/12))

    Fraiture, école communale. Marché de Noël,
    vendredi 14 décembre à partir de 19h
    12112018AfficheMarchéNoël(5).jpg

    Scry: Marché de Nöel,
    samedi 15 décembre dès 17h

    45884708_891709081035033_5477283191708450816_o.jpg

    Ramelot fête Noël:
    samedi 15 décembre à partir de 15h

    IMG_3764.jpeg

    Modave: Noël au Château, les 15 et 16 déc. 2018

    Terwagne 16 décembre.
    Concert de Noël par la chorale Nota Bene

    46146054_769451236726079_7598051095155310592_n.jpg

    Le Marché de Noël au château de Jehay,
    les 15 et 16 décembre 2018

    capture ecran 2018-12-09 à 11.20.11.jpg

    capture ecran 2018-08-10 à 15.17.34.jpg
    Fraiture Sport (P3A et P4b),
    les matchs du week-end

    Le dernier match de l'année 2018
    avant la reprise prévue le 16 janvier 2019

    capture ecran 2018-12-11 à 17.33.57.jpg

    capture ecran 2018-12-11 à 17.34.08.jpg

    2264787707.jpg

    Attention battues

    SOHEIT-TINLOT : DE LAMINNE 15/12/2018
    (zone du Pont de TiNLOT, Tillesse à SCRY et Tige de Terwagne à Soheit-Tinlot)
    17/12/2018 : SENY - Walsebro

    capture ecran 2018-06-18 à 14.39.02.jpg

    15/12/2018

    Aînés, Strée-Vierset,
    Banquet de fin d'année

    Strée
     Salle Bois Rosine
    085/51.21.39

     

  • Une importante vague de grèves ce vendredi, particulièrement en province de Liège

    capture ecran 2018-12-13 à 21.13.00.jpg

    Vendredi matin, une importante grève menée en front commun touchera tout le pays et en particulier la région liégeoise.
    Lire l'article complet dans l'édition de la Meuse digitale, mais voici, secteur par secteur, les différentes actions envisagées. Prenez vos précautions!

    Pas de blocage dans les commerces
    Difficile de dire avec précision ce qu’il se passera dans le courant de la journée. Les commerces ne devraient pas être touchés, il sera donc possible de faire ses courses relativement facilement. Nous savons toutefois que des équipes de militants circuleront dans les commerces, notamment au centre-ville de Liège, pour faire signer une pétition. Des tracts seront aussi distribués à l’entrée de certaines grandes surfaces.

    La SNCB et la Poste épargnées
    Ces deux grands secteurs nationaux n’ont pas donné de mot d’ordre général. Il devrait y avoir des trains et du courrier ce vendredi.

    Presque pas de bus
    Dona Balbo, la déléguée FGTB au dépôt de Robermont, nous avait confirmé début de semaine qu’il fallait s’attendre à ce qu’il n’y ait aucun bus ce vendredi: « aucun bus ne sortira, il n’y aura même pas besoin de piquet ».
    Selon une dernière estimation du TEC Liège-Verviers, il n’y aura effectivement presqu’aucun bus en région liégeoise : 5 % des services sur Liège et en agglomération seront en effet assurés, 0 % sur la région de Seraing. C’est le blocage complet au dépôt de Jemeppe. Les régions de Huy-Waremme et du Condroz seront également fort touchées : 5 % des bus rouleront dans le Condroz et 10 % dans la Hesbaye. Dans la région verviétoise, attendez-vous à un bus sur trois. Par ailleurs, pour les lignes desservant les agglomérations liégeoises et verviétoises, leurs parcours seront limités en périphérie urbaine. Les «ESPACES TEC» seront également inaccessibles.
    Inutile donc de vous précipiter aux arrêts. Préférez les trains si une ligne est située non loin de votre domicile: la SNCB n’a pas annoncé de mouvement de grogne de son côté.

    Des commissariats fermés
    Depuis ce jeudi matin, à 6h, de nombreux corps de police se sont mis en grève pour 48 heures. Un mouvement de grogne inédit selon les syndicats, qui dénoncent le manque d’effectifs, l’absence de revalorisation barémique, d’investissements et qui souhaitent combattre certaines réformes du gouvernement. Plusieurs commissariats sont fermés, notamment à Liège. « Suite au mouvement de grève de ce jour, nous vous informons que les commissariats de St-Léonard, d’Outremeuse, de Ste-Walburge et de Jupille-Wandre sont fermés. Nos autres points d’accueil sont accessibles aux horaires habituels », indiquait la police de Liège ce jeudi.
    Selon le permanent Eddy Quaino, deux journées de grève consécutives à la police, c’est une première. « La journée de ce jeudi est destinée à attirer l’attention sur les revendications plus sectorielles. À savoir : les problèmes d’effectifs, l’absence de revalorisation barémique, le manque d’investissements pour la police intégrée, etc. Nous souhaitons également combattre certaines réformes du gouvernement, comme celles liées aux journées de maladie, par exemple. » Pour rappel, à partir de 2019, les jours d’arrêt maladie auxquels les policiers ont droit chaque année ne pourront plus être cumulés d’une année à l’autre.
    La journée de vendredi sera surtout consacrée au volet pension et pénibilité du métier. La manifestation semble bien suivie. « On a d’excellents échos, notamment à Awans/Grâce-Hollogne, Herstal, Seraing. C’est un véritable signal en région liégeoise, dirigé vers l’autorité gouvernementale. »

    Les administrations inaccessibles
    Du moins dans les grandes villes, qu’elles soient communales, provinciales ou régionales. Mieux vaut y reporter votre visite.

    7 recyparcs sur 49 ouverts
    La grève impactera fortement les services d’Intradel et de ses sous-traitants. Outre le fait que le centre administratif sera inaccessible, voici le point pour ce qui concerne les collectes en porte-à-porte et les recyparcs. Sachez que si les conteneurs (noirs ou verts donc) ou sacs n’étaient pas repris, il conviendra de les ressortir à la collecte suivante.
    Des perturbations pourraient avoir lieu sur les communes de : Amay, Aubel, Berloz, Chaudfontaine, Comblain-au-Pont, Dison, Engis, Ferrières, Fexhe, Fléron, Hannut, Herstal, Marchin, Ouffet, Oupeye, Seraing, Ans, Bassenge, Jalhay, Liège, Lontzen, Neupré, Raeren, Soumagne, Verlaine, Verviers et Visé.
    Seuls les recyparcs suivants seront ouverts : Seraing (Boncelles), Waremme, Amay, Huy, Spa, Limbourg et Thimister. Soit 7 sur 49. «Dans ces conditions, nous suggérons, autant que faire se peut de reporter la visite ou de téléphoner au recyparc afin de connaître les disponibilités», conseille Intradel.
    La liste des recyparcs et leurs numéros de téléphone sont disponibles sur leur site internet.

    Les grandes entreprises privées à l’arrêt
    Ou du moins toutes celles où la représentation syndicale est importante. C’est ainsi que les portes d’ArcelorMittal, de CMI, de Safran Aero Boosters, de la FN, de Chaudfontaine Monopole, de Derkenne-Coulinne, etc. devraient être bloquées par des piquets de grève dans le bassin liégeois. A Engis, Prayon devrait être touchée. De même que les carrières Sagrex à Engis et Moha. Des perturbations sont également annoncées dans de grandes enseignes du transport et de la logistique comme Lachs, Swissport, Skechers, Lyreco, la Base Intermarché…
    À Herstal et dans le zoning en particulier, les entreprises des Hauts-Sarts s’attendent à des blocages sur plusieurs ronds-points: à l’échangeur 34 (entrée des Hauts-Sarts) en zone 1, le giratoire dit de l’avion à la sortie d’autoroute 34 à Liers/Milmort, le rond-point Basse Campagne (près du Carrefour).

    Pas de blocage de la circulation
    Tant Jean-Marc Namotte que Joël Thone nous ont cependant affirmé qu’il ne devrait pas y avoir de blocage de la circulation sur les routes et autoroutes liégeoises. « On n’est pas là pour emmerder la population, mais pour travailler pour elle », explique le patron de la FGTB. « Que ce soit en termes de pouvoir d’achats, de pensions, de soins de santé, de blocage des salaires, voilà pourquoi nous nous battons », confirme Jean-Marc Namotte de la CSC.

    Profs en grève
    On nous annonce également d’importantes perturbations dans les écoles de l’enseignement primaire officiel. L’accueil des enfants sera assuré bien sûr mais il devrait y avoir pas mal de professeurs en grève. La situation sera par contre plus contrastée dans le secondaire officiel. « Nous travaillerons normalement », nous a confirmé Mme Englebert, la préfète de l’athénée de Liège 1. « Les examens dans le degré supérieur sont d’ailleurs maintenus. Mais aucun élève bien sûr ne doit être pénalisé. Nous espérons que les parents pourront faire le maximum pour amener leurs enfants à l’école vu l’absence de bus. »
    Il ne devrait par contre pas y avoir de gros problèmes dans l’enseignement libre. « Nous n’avons pas prévu d’actions vu la période des examens », confirme Jean-Marc Namotte, le patron de la CSC, ultra-majoritaire dans ce secteur. « Nous travaillerons normalement », confirme Mathias Thyssen, le directeur du collège Sainte-Véronique de Liège.

    Des tracts devant les hôpitaux et à Bierset
    Un rassemblement aura lieu devant le CHU de Liège de 9h à 10h30. Il s’agira d’une action symbolique pour protester contre l’âge de la mise à la pension : «Nous voulons des fins de carrière soutenables, c’est-à-dire à 55 ans, possibilité de crédit-temps avec droit à une allocation, à 60 ans possibilité de RCC (prépension) sans disponibilité sur le marché du travail et à 65 ans, âge maximum du départ à la pension. Sans cela, le nombre de malades risque d’exploser», avait déclaré Gaëtan Stas, président de la CSC Liège-Huy-Waremme, à l’agence de presse Belga.
    Dès 10h, des travailleurs du secteur hospitalier, des maisons de repos, de l’aide sociale, de l’aide à la jeunesse, de la petite enfance affiliés au SETCa et à la CNE se rassembleront aussi devant la clinique Saint-Joseph à Liège. Ils manifesteront dans le quartier et distribueront une soupe populaire. « N’oublions pas que, derrière le plan gouvernemental, se trouvent des exigences patronales. Il est temps que les employeurs entendent les travailleurs», ajoute Gaëtan Stas, «Depuis quatre ans, les organisations syndicales ont multiplié partout les signaux d’alarme, dans les rues, dans les entreprises, dans les organes de concertation, à travers des manifestations citoyennes qui ont réuni des centaines de milliers de personnes, des grèves, des rencontres, des actions symboliques. Nous revendiquons des mesures qui répondent réellement aux besoins des gens».
    De manière générale, mis à part quelques perturbations dans les prises de rendez-vous et aux entrées où les distributions de tracts sont prévues, il ne devrait pas y avoir d’autres problèmes. « Les patients attendent déjà très longtemps avant d’avoir un rendez-vous, nous tenons à les honorer », confirme le porte-parole du CHU, Louis Maraite.

    Une action est aussi prévue à Bierset.

  • Ironman. Pierre Beaufort, déjà qualifié pour Hawaii 2019

    47378737_2260916954122434_911417293144064000_n.jpg

    La saison 2018 vient (enfin) de toucher à sa fin et le programme 2019 vient en même temps de se définir.
    Ce dimanche(4/12), je me lançais sur l’Ironman Mar del Plata (Argentine) dans des conditions météo hors du commun: natation raccourcie car il faisait trop froid, vent soufflant à 50km/h et soleil brûlant. J’ai du batailler ferme jusqu’au dernier mètre avec la concurrence Sud américaine pour aller chercher une 10e place de catégorie (en faisant le marathon le plus rapide de ma catégorie en 3h09’) et boucler la course en 8h59’ (avec natation raccourcie). Je ne pense pas qu’on puisse dépasser ses limites sur ce genre de course, néanmoins j’ai pu m’en approcher de très près... Je repars donc très fier et heureux avec ma 4e qualification (3e participation) pour les championnats du monde Ironman Hawaii 2019.
    Je voudrais sincèrement remercier mon ami et coach Benoit Vaesen qui, en quelques mois est parvenu à me remettre sur les rails et grâce à qui j’ai pu (re)trouver un niveau de natation décent, des progrès considérables à vélo ainsi qu’un niveau et des sensations à pied que je n’avais plus ressenties depuis quelques années.

    capture ecran 2018-12-09 à 18.16.44.jpg

    Merci également à mes partenaires qui me permettent de réaliser ces rêves: Cargolux, GAP informatique Michel Lambert Maxime Lambert, BMW Discar (Maxime et Nicolas), CHU De Liège Sports2, Entreprises Demoitié, Infinitri Bicyclic Jean-Mi et Jérôme)
    Et ...last but not least: Anne !
    On se revoit donc en 2019 pour avec au programme Challenge Roth full distance, World Championships Ironman 70.3 Nice et World Championships Ironman Hawaii
    Bonnes fêtes de fin d'année à tous et merci encore pour le soutien et les encouragements.
    Source

    Mise à jour vendredi 14/12 à 11h: La Meuse du 14/12 a consacré un article complet à P. Beaufort