• Coup d'oeil sur le week-end des 18, 19 et 20 janvier 2019


     La météo du week-end  

     Des gelées, mais un temps sec et ensoleillé pour la marche ADEPS à Ramelot 

    IMG_4209.PNG

    Depuis le 27 décembre : 200 minutes de soleil !

    Non, on n’a pas rêvé. Notre manque de luminosité et d’heures de soleil est justifié par les statistiques que nous vous livrons aujourd’hui. Depuis le 27 décembre, il n’y a eu que trois heures et vingt minutes d’ensoleillement en Belgique. Deux cents malheureuses minutes qui pourraient faire déprimer le plus optimiste d’entre nous. « C’est dû à ce fameux anticyclone », analyse Luc Trullemans. « En temps normal, la circulation en altitude va d’est en ouest. On a alors des alternances de périodes pluvieuses, grises, puis plus variables. Là, nous étions en situation de blocage depuis un bon bout de temps ». Un blocage sur l’hémisphère nord avec le jet-stream qui a ondulé très fort. « Un jet-stream qui a pris la forme de la lettre oméga. Les perturbations viennent toujours de l’océan mais elles ont été détournées vers l’Islande avant de redescendre et de s’écraser sur les Alpes ». Le météorologue précise qu’il faisait plus chaud dans le ciel que sur le sol. « Et nous avons eu droit aux couches d’inversion de stratus et de stratocumulus ». Depuis Noël, on a donc droit cet air trop doux pour la saison. Accompagné de ce temps maussade, nuageux. 
    La Meuse du 15 janvier

     

    Dimanche: marche ADEPS à Ramelot

    335655201.jpg

    Une belle occasion de profiter des magnifiques paysages condrusiens peut-être enneigés (?)

    Marche Adeps à Ramelot (4 rue du village, 4557 Tinlot)

    Ouverture de la salle  Le Tilleul dès 8H00.
    Le secrétariat sera ouvert jusqu'à 18h.

    Circuits balisés de 5, 10, 15, et 20 kms

    Restauration toute la journée: sandwiches,
    hot-dogs, potages, pâtisseries, bar.

    779430002.jpg

    Photos 2017

    capture ecran 2018-08-10 à 15.17.34.jpg
    Fraiture Sport (P3A et P4b),
    les matchs du week-end
    Reprise du championnat

     capture ecran 2019-01-17 à 15.53.36.jpg

    capture ecran 2019-01-17 à 15.51.46.jpg

    Tinlot

    477790468.jpg

     

     

  • Velofollies: le plus grand salon cycliste du Benelux, et le plus varié. Les 18, 19 et 20 janv.

    capture ecran 2019-01-17 à 16.04.46.jpg

    Velofollies, à Courtrai ce we, est non seulement devenu le plus grand salon cycliste du Benelux, mais aussi le plus varié. Vous pouvez y admirer et tester l’offre complète qui existe dans le monde cycliste : du BMX et du VTT au vélo de course en passant par le vélo urbain et le vélo électrique. Cette offre est complétée par une vaste gamme d’accessoires, de vêtements, ainsi que de nombreuses idées de randonnées et une multitude de conseils donnés par de véritables spécialistes.
    En plus de ces nouvelles tendances, le salon propose également toute une série d’activités, telles que des cafés-débats avec des (anciens) cyclistes professionnels, des présentations d’équipe et des sessions d’autographes. Surnommé « La première classique de l’année », Velofollies vous offrira une expérience cycliste inoubliable!
    Voir le site

    Plus de 500.000 vélos vendus en Belgique en 2018

    capture ecran 2019-01-17 à 16.15.25.jpgC’est un cap symbolique qui vient d’être franchi. L’année dernière, 503.119 vélos ont été vendus en Belgique par les marchands belges selon l’enquête menée par les organisateurs du salon Velofollies. Cela représente une hausse de 3,7 % des ventes par rapport à 2017, soit 17.951 bécanes de plus.
    « Près d’un vélo sur deux (48,5 %) dispose d’une propulsion électrique », chiffre Pieter Desmet de Vellofollies. Ce taux était de 45 % en 2017. Viennent ensuite les vélos de ville (23,2 %), les vélos de course (9,6 %), les moutain bikes (8,9 %), les vélos d’enfant (7,3 %), les vélos pliables ou couchés (2 %) et les BMX (0,5 %).
    LES FEMMES D’ABORD !
    Les femmes tirent les ventes vers le haut, avec 64,6 % du total des achats contre seulement 35,4 % pour les hommes.
    Le vélo électrique est très tendance chez les dames puisqu’il représente 78 % des acquisitions. Les vélos de ville ne sont qu’à 15,3 % chez ces usagères. Course, mountain bikes et autres totalisent moins de 7 % ensemble. « L’arrivée sur le marché de modèles de plus en plus aérodynamiques et branchés n’est certainement pas étrangère à ce phénomène », commente Pieter Destmet. (lire la suite, La Meuse du 17janvier)

  • 2018, la pire année agricole depuis 2013 !

    capture ecran 2019-01-13 à 16.06.59.jpg

    Les betteraves et pommes de terre ont particulièrement souffert de la sécheresse.
    La valeur de la production animale est aussi en retrait, en particulier pour la filière porcine. - M. de N.

    Premières estimations délivrées par l’Office statistique belge: 2018, la pire année agricole depuis 2013!
    Statbel, l’office statistique belge, a procédé en cette mi-décembre aux premières estimations des comptes économiques de l’agriculture belge pour l’année en cours. Le verdict est sans appel : le secteur agricole voit sa valeur ajoutée nette chuter de près d’un tiers par rapport à 2017.
    L’année 2018 se caractérise par une diminution de la production de l’activité agricole de 4,3 % en valeur et une augmentation des consommations intermédiaires de l’ordre de 2,1 %. Il en résulte une valeur ajoutée nette (1.101,7 millions d’euros) en recul de 25,1 % par rapport à la moyenne 2013-2017 (1.478,8 millions d’euros).
    Consommations intermédiaires en hausse
    Estimées provisoirement à 6.126,8 millions d’euros, les consommations intermédiaires (frais spécifiques – y compris les intrants produits sur l’exploitation – et frais généraux, découlant de la production de l’année comptable) augmentent, suite à une hausse significative du coût de l’énergie (+6,4 %) et de la production fourragère (+7,6 %)
    Recul de la valeur de la production animale et de la production végétale
    (Lire la suite, article du Sillon Belge)

  • Week-end sans alcool: moins de 2% des conducteurs contrôlés positif

    capture ecran 2019-01-16 à 10.17.22.jpg

    L’action s’est déroulée du vendredi à 18h jusqu’au lundi 06h dans toutes les régions du pays. Sur les 34.715 personnes contrôlées par la police fédérale et l’ensemble des zones de police locales, 34.092 ne conduisaient pas sous l’influence de l’alcool.
    Le pourcentage de conducteurs positifs diminue légèrement par rapport à la même action l’année dernière, avec 1,80% ce week-end contre 1,88% en janvier 2018.
    (La Meuse) Photo Belga.

  • Les stages d’hiver à Récréa + (mise à jour)

    L'article paru hier sur les stages d’hiver à Récréa +, n'était pas illustré avec les bonnes photos!
    Voici donc les bonnes images. Merci pour votre compréhension!

    À la veille de la nouvelle année, Récréa + organisait une semaine de stage sur le thème de la « Terre sacrée – les 4 éléments ». Premier jour festif et apprécié par tous, un apéro à Récréa+ organisé par Sévérine ! Tout grand merci à elle.

    capture ecran 2019-01-17 à 18.45.24.jpg

    Au programme de la semaine :
    Pour les plus jeunes : expériences sur les 4 éléments (eau-terre-feu-air), psychomotricité, peinture à la boue, …Pour les plus âgés : réalisation d’un globe terrestre en papier mâché, atelier culinaire avec son volcan au chocolat, porte-clés et bricolage sur le thème.

    capture ecran 2019-01-17 à 18.43.58.jpg

    Le jeudi 3 janvier, nous partons en excursion ! Visite de l’atelier de poterie, porcelaine et créations « Le bleu de Cobalt » de Marie Beaudry à Marchin. Marie nous invite à manipuler la terre et la porcelaine dans ses différents états (du liquide au solide), d’utiliser des outils pour expérimenter les empreintes et d’initier les plus grands au tournage. Une demi-journée riche en découvertes.
    Nous terminerons le stage par une salade de fruit et une exposition des créations des enfants.
    Merci aux animatrices pour leur chouette programme, Aurélie, Déborah, Laura et Alizée ainsi qu’à tous les enfants pour cette belle semaine de fête qui débutera bien l’année.

    Séverine De Faveri – Animatrice responsable
    Audrey Hicter – Coordinatrice ATL