Clavier: les membres du Collège ont enfin défini leurs compétences. Elles seront exercées en duo

capture ecran 2019-01-30 à 09.25.31.jpg

À Clavier, l’attribution des compétences du Collège communal s’était fait un peu attendre. Elle est enfin établie. Et petite subtilité : durant la législature 2018-2024, les échevins partageront des compétences.
Le bourgmestre, Philippe Dubois, impute ce choix à un allégement de la charge de travail : « À partir de maintenant, toutes les compétences sont prises en duo. Depuis la dernière législature, de nouvelles compétences sont venues s’ajouter. Cela devenait lourd à porter. Bénéficier d’un accompagnement permettra à chaque échevin de mieux gérer la charge de travail ».
Les compétences ont été réparties en fonction des affinités de chacun. Cette répartition et ce fonctionnement permettront au Collège de conserver une certaine transversalité. « À Clavier, le Collège bénéficie d’une belle entente entre ses membres », précise Philippe Dubois. Et logiquement, les échevins liés retrouvent des similitudes dans leurs attributions : « Par exemple, Alain Huppe s’occupera de l’énergie avec Damien Wathelet qui, lui, a l’environnement et le développement durable. Cela fait sens ».
>Le bourgmestre, Philippe Dubois, s’occupera de la gestion du personnel, l’économie et l’emploi, les manifestations et arrêtés de police, la police, les relations publiques et intercommunales, les finances, la zone de pompiers HEMECO et des associations patriotiques (avec Damien Wathelet). Il prendra aussi en charge l’état civil, la population et le patrimoine naturel non bâti (avec Emilie Pirnay). Et enfin, il se chargera des noces avec la présidente du CPAS, Frédérique Remacle.
>Damien Wathelet, 1er échevin, reprend la gestion des déchets et des eaux usées, le PCDR, le site internet et la communication (avec Philippe Dubois), la mobilité et le PCM (avec Emilie Pirnay). Il partagera avec Alain Huppe : l’agriculture, le sport et les infrastructures sportives, l’environnement et le développement durable, les forêts et cours d’eau et le tourisme.
>Emilie Pirnay, 2e échevine, reçoit l’enseignement, l’urbanisme (avec Philippe Dubois), la jeunesse (avec Damien Wathelet), la maison de village (avec Alain Huppe), les aînés, l’ATL, la culture et les bibliothèques (avec Frédérique Remacle).
>Alain Huppe, le 3e échevin, se voit attribuer les travaux publics, le culte, les cimetières (avec Philippe Dubois), l’énergie (Damien Wathelet) et le patrimoine bâti (avec Emilie Pirnay).
>Frédérique Remacle, enfin, la présidente du CPAS, se chargera aussi des logements et du plan d’ancrage – logement de transit (avec Alain Huppe), le PCS, la famille, la santé et la petite enfance.
Article de EF dans la Meuse du 30 janvier

Commentaires

  • Comment se fait-il que les échevins portent encore une écharpe noir et jaune alors qu'elle devrait être rouge et jaune ???

Écrire un commentaire

Optionnel