Déchets - Page 5

  • Tinlot, les conteneurs papiers-cartons sont arrivés

    DSC_0103.jpg

    Les rues de Tinlot sont en jaune ce lundi 19 décembre avec l'arrivée des "poubelles jaunes" bien reconnaissables destinées aux papiers et aux cartons. 7 équipes sillonnent la commune avec 150 conteneurs chacune à livrer à chaque adresse tinlotoise (sauf pour ceux qui n'en souhaitaient pas).
    Selon le choix des habitants, les contenances sont de 140 ou de 240 litres. Cette livraison devrait prendre une ou 2 journées.
    Si vous étiez absent durant la journée, ne soyez donc pas surpris en rentrant chez vous ce soir et n'oubliez pas de rentrer votre nouveau conteneur!

    Pour rappel, le ramassage aura lieu le jeudi tous les 15 jours en même temps
    que les PMC!   Premier ramassage le jeudi 12 janvier 

    Changement à retenir dans les jours de ramassage à partir du premier janvier.
    Sacs blancs le mercredi (pas de modification)
    Sacs bleus et papiers cartons un jeudi sur deux (voir le Tinlot 4 Saisons de décembre en cours de distribution et le calendrier Intradel qui sera distribué la semaine prochaine)

    capture ecran 2016-12-19 à 10.25.09 - copie.jpg

  • Tinlot attention, dépôt sauvage génant sur la route entre Soheit-Tinlot et Scry

    Attention, entre Scry et Soheit-Tinlot (rue de Tillesse), on signale, ce dimanche en fin d'après-midi, un dépôt sauvage  qui pourrait être dangereux dans l'obscurité. Prudence donc si vous passez par là!

    IMG_1001 - copie.jpg

    Attention! (transmis par N.T)

  • Plongée dans la poubelle des Wallons

    En matière de déchets ménagers, tous les Wallons ne se comportent pas de la même manière. Ces derniers jours, l’Office wallon des déchets a publié ses nouvelles statistiques sur les déchets produits durant l’année 2015. Si le Wallon trie mieux, les communes du Hainaut sont encore souvent à la traîne…

    capture ecran 2016-12-12 à 15.25.16 - copie.jpg

    Tinlot et Liège sont les 2 dernières communes de la Province a encore utiliser des sacs blancs donnés ou vendus par la commune. Le coût et le mode de calcul sont différents. (AL)

    capture ecran 2016-12-12 à 15.24.45.jpg

    D’ici cinq ans, tous les ménages wallons seront-ils équipés de poubelles à puces ? Telle est en tout cas la volonté du gouvernement, qui compte inscrire cet objectif dans le futur plan wallon des déchets. Les poubelles à puces ? Il s’agit de ces conteneurs à ordures ménagères qui sont pesés à chaque fois qu’ils sont vidés par les éboueurs. Un système d’où le citoyen sort généralement gagnant. Pourquoi ? Car il permet d’augmenter naturellement le tri sélectif. Résultat : on ramasse alors davantage de PMC, davantage de déchets organiques… et, du coup, moins d’ordures ménagères brutes qui terminent à l’incinérateur. Et comme le citoyen ne paie que pour les déchets qu’il a réellement jetés, il sort gagnant.
    Un système, mis en place dans un grand nombre de communes qui explique les grandes différences qu’on retrouve à travers le territoire. Ainsi, c’est Farciennes qui truste la première place du podium avec 214,52 kg d’ordures ménagères brutes par habitant. C’est un peu moins qu’en 2014, où l’on avait collecté 217,75 kilos par habitant. De l’autre côté de la Wallonie, à Amblève, on collecte 52,95 kilos par habitant. Différents paramètres peuvent expliquer ces grosses différences entre les communes de Wallonie. Il y a d’abord le mode de collecte des déchets. Il y a ensuite et surtout le tri sélectif.
    Durant les années 2000, l’augmentation des collectes sélectives des PMC a permis de diminuer drastiquement les quantités d’ordures ménagères collectées par habitant. Ajoutons à cela l’arrivée dans de nombreuses communes de collectes de déchets organiques. Une collecte qui permet, elle aussi, de faire diminuer la quantité de déchets ménagers qui partent à l’incinérateur. Enfin, il faut prendre en compte d’autres caractéristiques socio-économiques comme le nombre d’habitants par commune, le taux de chômage… Et dans certaines communes touristiques, comme La-Roche-en-Ardenne, les chiffres peuvent aussi s’avérer élevés car ils tiennent compte des ordures ménagères produites par les vacanciers. Enfin, les comportements inciviques, comme le fait de jeter aux PMC ou aux encombrants des ordures ménagères, peuvent influencer les résultats.
    SUPER PMC
    Enfin, comme nous vous l’annoncions il y a quelques semaines, le sac mauve devrait révolutionner les habitudes des ménages dans les prochaines années. Il remplacera le sac bleu PMC. Concrètement, il permet aux habitants d’y ajouter, en plus des traditionnels PMC, les emballages en plastique rigide (barquettes, raviers et pots) et ceux en plastique souple (films, sacs et sachets). Un projet nommé « P+MC ».
    GUILLAUME BARKHUYSEN ( La Meuse du 10 décembre)

  • Ouverture de l’exposition « Exploratemporium » aux familles sur le parking de la Tinlotoise, samedi 10 décembre 2016

    capture ecran 2016-11-19 à 14.17.42 - copie.jpg

    Exploratemporium familial - copie.jpg

    Voir l'article de présentation sur ce blog

  • Les sacs plastiques à usage unique interdits en Wallonie à partir du 1er décembre 2016

    Le Ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio annonce que l’interdiction d’utiliser des sacs de caisse en plastique à usage unique, qu’ils soient gratuits ou payants, entre en vigueur en Wallonie à partir du 1er  décembre 2016.

    L’impact environnemental de l’usage des sacs en plastique n’est plus à démontrer. Les «mers» de plastique formées par les courants marins témoignent de ce désastre écologique comme la présence des sacs dans les déchets sauvages ramassés en Wallonie.

    «Une seconde pour fabriquer un sac plastique. 20 minutes d’utilisation. Des décennies de pollution. Voilà qui résume la raison d’être de cette mesure» explique Carlo Di Antonio.

    capture ecran 2016-11-23 à 07.44.16 - copie.jpgA partir du 1er décembre 2016, l’usage de sacs de caisse en plastique léger est interdit. Par sac de caisse, on entend celui utilisé pour regrouper et transporter les achats lors du passage à la caisse, qu’il soit gratuit ou payant, quel que soit le type de commerce (alimentaire ou non) et le lieu de vente (petits commerces, supermarchés, marchés…).

    L’interdiction vise l’utilisation de sacs en plastique tant par le commerçant lorsqu’il emballe lui-même les achats que par le client.

    Par « léger » il faut entendre une épaisseur inférieure à 50 microns, quels que soient le type de plastique et les caractéristiques (incinérable, biodégradable, compostable, …).

    Le papier plastifié utilisé pour l’emballage de morceaux de viande, du poisson ou du fromage ne constitue pas un sac en plastique et reste autorisé.

    Les commerçants pourront écouler leur stock de sacs personnalisés achetés avant le 9 juillet 2016 (date de publication du décret au Moniteur belge) jusqu’au 1er décembre 2017.

    capture ecran 2016-11-23 à 07.44.07 - copie.jpgLes autres sacs ?

    Les sacs autres que ceux de caisse seront également visés par une interdiction. Cela vise par exemple les sacs utilisés pour emballer les fruits et légumes ou les denrées humides au point de vente, qu’ils soient gratuits ou payants. Les modalités d’entrée en vigueur et les alternatives seront fixées à l’issue de la consultation en cours avec le secteur du commerce.

    Les alternatives ?

    Lorsqu’un conditionnement est nécessaire, les sacs en tissu ou en papier, les cartons, le traditionnel panier ou cabas, les bacs et paniers en plastique réutilisables conçus pour et destinés à être utilisés de nombreuses fois, le sac à dos, … sont autant d’alternatives aux sacs de caisse à usage unique.

    Limiter la consommation de sacs en plastique, et par là-même la production de déchets plastiques et la présence de déchets plastiques dans les déchets sauvages sont les objectifs du Ministre wallon de l’Environnement Carlo Di Antonio avec cette mesure.

     
  • Centrale de biométhanisation d’Ochain Énergie. Portes ouvertes du dimanche 20 novembre

    20161120-Ochain-Portes-ouvertes-800x324.jpg

    Pour rappel, cette unité de biométhanisation fournira de l’électricité renouvelable à 1500 ménages grâce à un alternateur de 600 KW qui produira l’équivalent de 500.000 litres de fuel.
    Elle permettra d’éviter l’émission de plus de 4.000 tonnes de CO2 chaque année, en évitant l’achat d’engrais dont la production émet de grandes quantités de gaz à effet de serre (CO2 et N2O) et elle créera localement et durablement 7 emplois (directs et indirects).

    capture ecran 2016-11-22 à 10.40.13 - copie.jpg

    Ochain Energie fournira en chaleur entre autres le Château-Home d’Ochain.

    Les travaux ont débuté cet été 2016 ! La visite du chantier ouvert au public ce dimanche faisait le point sur l'état d'avancement des travaux.

    La visite était intéressante par Grégory Racelle, cheville ouvrière du projet, faisait un guide merveilleux : enthousiaste dans ses propos, dynamique (gestuelle) et compétent (il a donné beaucoup d’explications sur le chantier, sur les équipements, sur la biométhanisation). Le Tinlotois a passionné son auditoire jusqu'à la dernière minute.
    Nous avons même appris que le digesteur avait un point commun avec les vaches : on ne peut changer trop rapidement son "alimentation" et donc, il y aura un nutritionniste qui s'occupera des différents mélanges de matière en fonction du moment de l'année (plus de maïs et de fumier en hiver ou plus de tontes d'herbes, déchets verts en été )
     
    Voir toutes les photos de Cl.Denoël sur le site :
    http://coopcec.be/wcec/ochain-energie-les-photos-des-portes-ouvertes-de-ce-20112016/

    Voir également l'historique et le détail du projet

    capture ecran 2016-11-22 à 10.56.39 - copie.jpg

    capture ecran 2016-11-22 à 10.58.40 - copie.jpg

  • Collecte des déchets de plastiques agricoles non dangereux du 22 au 25 novembre

    La collecte des déchets de plastiques agricoles non dangereux se poursuivra encore du 22 au 25 novembre 2016

    image001 - copie.jpg

  • Huy-Waremme: 18 communes, dont Tinlot, passent au conteneur pour les papiers-cartons à partir de janvier

    Dix-huit communes de Huy-Waremme ont décidé d’adhérer au nouveau système de collecte des papiers-cartons d’Intradel à partir du 1er  janvier 2017. Adieu les piles (mal) ficelées qui prennent l’eau ou s’envolent, place au conteneur jaune. Avantage : il n’y a pas de limite de levées ni de poids. Inconvénient : c’est un conteneur de plus...

     
  • Dimanche 20 novembre, visite du chantier de biométhanisation d’Ochain.

    capture ecran 2016-11-15 à 13.24.06 - copie.jpg

    Au mois de décembre, Condroz Énergies Citoyennes (CEC) organisait sa première assemblée extraordinaire.
    Cette assemblée décidait de devenir actionnaire (minoritaire) d’Ochain Énergie en compagnie de la coopérative Émissions Zéro, de l’agriculteur Grégory Racelle et de l’entreprise liégeoise Coretec.
    Les travaux vont bon train. Nous sommes maintenant à mi-chemin de la mise en production (prévue pour le premier semestre 2017)  et nous vous invitons à une matinée « portes ouvertes » du chantier ce dimanche 20 novembre, co-organisée avec notre partenaire-coopérative Émissions Zéro.

    Que vous soyez coopérateurs ou sympathisants de CEC ou simplement intéressé par cette visite, vous êtes toutes et tous les bienvenus pour visiter ce chantier ce 20 novembre de 9h à 13h.
    Vous pourrez bénéficier d’une visite guidée du chantier et être ainsi sensibilisés au fonctionnement d’une unité de biométhanisation.  D’autres visites seront sûrement organisées à l’achèvement des chantier/mise en production.
    Café, eaux, jus de fruit et quelques biscuits seront à votre disposition.  Nous ne pouvons pas, malheureusement, garantir la météo, donc préparez-vous en fonction (bottes, manteaux, etc.).

    Pour nous permettre de nous organiser, merci de confirmer votre visite, le nombre de personnes, ainsi que l’heure approximative de votre arrivée par émail, à l’adresse info@coopcec.be.

    Voir la suite de l'article sur le site: Condroz Energies Citoyennes

    Voir également le site www.emissions-zero.coopcapture ecran 2016-11-15 à 13.27.38 - copie.jpg

    capture ecran 2016-11-03 à 00.01.50.jpg

    Tinlot 4 Saisons, septembre 2016

     

     

     

     

     

     

     

  • Environnement: 210 bouteilles en plastique par habitant en 2015!

    Selon le rapport annuel 2015 de Fost Plus, le Service de gestion des déchets qui couvre 92% du marché belge, les Belges ont recyclé 65.931 tonnes de bouteilles et de flacons en plastique. Un chiffre en augmentation chaque année.

    capture ecran 2016-10-28 à 20.18.56.jpgEn 2013, il s’élevait à 62.903 tonnes. La Belgique comptant un peu plus de 11 millions d’habitants, on peut considérer que chaque Belge a recyclé 5,99 kilos de bouteilles et de flacons en plastique en 2015.

    DANS LE TOP 3
    Sachant qu’une bouteille de Spad’ 1,5 litre pèse 28,5 grammes, nous pouvons donc conclure que chaque citoyen belge aura utilisé environ 210 bouteilles en un an. Environ parce que le rapport annuel de Fost Plus ne permet pas de faire la distinction entre les bouteilles et les flacons. «Je tiens à préciser que ces chiffres concernent donc les bouteilles mais également les flacons recyclés c’est-à-dire, les détergents, les cosmétiques…», nous expliquait Fatima Boudjaoui, porte-parole de Fost Plus.
    En 2011, on comptait 203 bouteilles en plastique par habitant. Une croissance légère, certes, mais une croissance tout de même. Rappelons qu’au niveau européen, la Belgique se situe dans le top 3 des pays qui recyclent le mieux avec l’Autriche et l’Allemagne.-D.V.B La Meuse du 28 octobre

  • Tinlot 6 décembre, fabriquez vos produits ménagers naturels. Places limitées, inscrivez-vous !

    capture ecran 2016-10-23 à 19.16.45.jpg

    capture ecran 2016-10-23 à 19.16.59.jpg

  • Recyparcs: 10.864 jouets récoltés le 15 octobre dernier

    capture ecran 2016-10-20 à 13.41.22 - copie.jpgCe samedi 15 octobre avait lieu la 14ème grande collecte des jouets dans les recyparcs d'Intradel ainsi que dans les autres recyparcs de Wallonie.

    10.864 jouets ont été collectés, soit 25% de plus que l'année dernière.

    45, c'est le nombre de bénéficiaires (CPAS, asbl, écoles de devoirs, croix rouge.... ) qui vous disent MERCI !

    Et merci également aux préposés des Recyparcs qui, grâce à leur précieuse collaboration, font de cet événement un joli succès !

    Source RTC TELE LIEGE

  • Devenez relais de la lutte contre le gaspillage alimentaire

    capture ecran 2016-09-29 à 22.10.42 - copie.jpg
    Lire la suite et le programme ci-dessous

    Lire la suite