Déchets - Page 5

  • Clavier,Tinlot, Modave, Marchin. Les bâches ne sont plus recyclées. Intradel demande aux agriculteurs de stocker leurs bâches usées

    La société Soreplastic, chargée de recycler les bâches agricoles, a fait faillite en mai. C’est avec cette firme qu’Intradel travaillait. Elle vient d’informer les communes de son réseau que, faute de solution immédiate, les agriculteurs doivent stocker leurs bâches usagées. Philippe Dubois, bourgmestre de Clavier, espère que l’intercommunale trouvera rapidement une alternative.

    capture ecran 2017-07-06 à 08.42.21.jpg

    «Intradel nous a notifié l’arrêt brutal et immédiat des collectes et évacuations des plastiques et bâches agricoles», déclare Philippe Dubois, bourgmestre de Clavier. «Il s’avère que la société chargée de les recycler en pellet, Soreplastic, a fait faillite.»

    capture ecran 2017-07-06 à 08.42.48.jpgJusqu’à présent, les agriculteurs de Tinlot, Modave, ou encore Marchin venaient déposer leurs bâches usagées dans un container à côté du recyparc de Clavier. Faute de solution, ils devront pour le moment les stocker.
    Cette annonce n’enchante pas vraiment le bourgmestre. D’autant plus que selon lui, Intradel reçoit des subsides pour ce traitement de ces déchets. «Depuis 2015, les subsides sont passés de 1.500 euros à 1.250 euros», dit-il. «On arrive tout de même autour de 100.000 euros au final.»
    Il aimerait ainsi voir Intradel «mettre la gomme» pour trouver une alternative. En attendant, il lance des pistes. «On pourrait imaginer des points de collecte par commune qui tiennent compte du nombre d’agriculteurs autour, ou encore un calendrier spécifique à ce genre de collecte», évoque-t-il.
    «Si Intradel touche des subsides et ne fait rien, pourquoi ne pas les reverser aux agriculteurs?» Il songe également à un soutien de la Fédération Wallonne de l’Agriculture (FWA). La réponse de celle-ci est simple: c’est Intradel qui a la main. «Toutes les intercommunales ne sont pas concernées par ce problème», indique Bernard Decock, conseiller au service d’étude de la FWA. «Il existe donc forcément d’autres opérateurs qui proposent des services de reprise de ce genre de déchets.
    Travailler avec l’un d’entre eux, c’est justement le cœur de métier d’Intradel.»
    (Extrait de l'article de J.G dans la Meuse H-W du 6 juillet)

    Voir à également le reportage de RTC

  • Votre calendrier Intradel du mois de juin 2017

    capture ecran 2017-05-31 à 10.44.29.jpg

    Le conseil du mois: juin, le retour au jardin

    capture ecran 2017-06-03 à 08.49.16.jpg

    capture ecran 2017-06-03 à 08.46.03.jpg

    Or, ceux-ci ne sont pas sans danger. Ils peuvent non seulement être dangereux pour notre santé, mais surtout pour notre environnement. Sans compter qu'une utilisation abusive ou inappropriée peut engendrer une perte de leur efficacité.
    Alors la question est simple : peut-on se passer des pesticides ? Oui, bien sûr !
    Un jardin au naturel, c'est avant tout un jardin plein de vie, entretenu en respectant quelques principes de base où la chimie et les produits phytopharmaceutiques n'ont pas leur place.

    Pour vous aider dans vos démarches, Intradel vous propose deux documents :

    • Une brochure "Moins de pesticides" qui reprend une série de conseils pour que votre jardin redevienne un espace 100% naturel ;
    • Un dépliant "La recette du jardin raisonnable" qui vous apprend comment préparer des potions magiques à base de plantes à l'efficacité redoutable.
  • Grand Nettoyage de Printemps : merci à tous !

    L’ensemble de la cellule Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre, vous remercie pour votre implication dans la 3ème édition du Grand Nettoyage de Printemps.

    3908710657.jpg

    capture ecran 2017-03-29 à 09.51.46.jpgcapture ecran 2017-03-29 à 10.00.10.jpgLe nettoyage à Tinlot le dimanche 26 mars

    Grâce à votre soutien et à votre relais sur le terrain, cette grande action de sensibilisation a été une réussite et a satisfait 73.469 participants. Gageons qu’elle marque le début d’un changement de comportements durable au bénéfice de tous !

    Nous estimons à plus de 43.000 le nombre de sacs poubelles collectés sur l’ensemble de la Wallonie. Cela représente un total de 247 tonnes de déchets sauvages (72 tonnes de PMC et de 175 tonnes de déchets de la fraction « tout-venant »). Il faut également y ajouter le poids des déchets encombrants et des déchets dangereux signalés par plus d’un ambassadeur de la propreté sur deux. 

    Pour retrouver l’ensemble des résultats, par province et par commune du Grand Nettoyage de Printemps ainsi que toutes les photos envoyées par les équipes, n’hésitez pas à consulter la carte interactive ainsi que la page Facebook et les vidéos de Wallonie Plus Propre.

    Vous serez également tenu informé des actions et nouveautés entreprises par la cellule Be WaPP via la lettre d’information « WaPP-Info » qui vous sera envoyée 3 à 4 fois par an.

    Sachez qu’il est possible de s’inscrire à cette lettre d’information sur le site internet de Wallonie Plus Propre.

    Au plaisir de poursuivre notre collaboration fructueuse en matière de propreté publique !

    La cellule Be WaPP – pour une Wallonie Plus Propre

  • Tinlot: broyage gratuit des branchages chez les particuliers

    Certaines communes proposent à leurs administrés de venir broyer gratuitement leurs branchages à domicile. C'est le cas, par exemple, de Tinlot où ce service est rendu depuis plusieurs années aux citoyens qui se sont préalablement inscrits. Les ouvriers communaux tinlotois ont débuté cette "opération broyage" lundi. Ils l'ont bouclée ce mercredi.

    3479857756.jpg
    Photo MP

    Un service bien utile donc, que la commune de Tinlot a rendu à une quinzaine de citoyens cette année. " Cela varie toujours entre 15 et 20 personnes. ", détaille Eric Noël, le chef des travaux. " Le volume est limité à maximum trois mètres cubes. ", précise-t-il, " Des branchages d’un diamètre de trois centimètres. Il ne faut pas qu’ils soient trop fins non plus. La machine ne broie pas des tailles de haies, par exemple. "

    Le broyat est soit conservé par le particulier, soit repris par les ouvriers communaux. " On fait plaisir à d’autres personnes ou on le met sur nos parterres ", explique Eric Noël. Le chef des travaux constate que les Tinlotois sont très contents du service. " Déjà lundi, on a été félicités pour ce travail. Ça fait du bien au personnel aussi d’être félicité de temps en temps. "  

    Le broyeur est un outil que se partagent la commune de Tinlot et sa voisine de Modave. Cette dernière mènera sa propre opération de broyage de branchages chez les particuliers à partir du mardi 18 avril, soit juste après Pâques. 
    Extrait de l'article de Martial Giot.

    Lire et écouter le reportage complet sur le site de RTBF

    Voir également l'article de mardi sur ce blog

  • Tinlot. Opération "Broyage", la semaine du 3 avril

    Comme chaque année la commune organise, cette semaine du 3 avril,  le broyage gratuit des branchages à domicile pour les particuliers.
    Ce service est gratuit pour ceux qui se sont préalablement inscrits  comme ici à Fraiture ce lundi matin.

    capture ecran 2017-04-03 à 20.43.08.jpg

    Ces ouvriers sont à féliciter, cela s'est passé sur mon allée et en moins d'une heure, toutes les branches étaient réduites en broyat.  De vrais pros à féliciter et merci aux autorités communales de rendre ce service à la population.
    Commentaire et photos M.P. Fraiture

  • Grand nettoyage de printemps, les Tinlotois fidèles au poste

    TINLOT OPERATION BE WAPP 2017, 3e édition

    capture ecran 2017-03-29 à 10.05.52.jpgA l’occasion de ce week-end, 35 citoyens tinlotois se sont donnés rendez-vous à l’administration communale. Certains connaissaient déjà la parade, d’autres découvraient avec surprise ce qui pouvait joncher les fossés, les campagnes et les bois.
    Quelques dizaines de sacs poubelle et PMC, auxquels il faut ajouter les dépôts clandestins (pneus, huiles de vidange et encombrants divers) ont été ramassés sur approximativement une dizaine de kilomètres de voirie. Un constat ; les routes les plus impactées sont sans nul doute, les entrées de village ainsi que les voiries traversant les bois.
    La matinée s’est achevée dans la bonne humeur, car le beau temps était aussi au rendez-vous !
    Vifs remerciements à tous ces Ambassadeurs de la propreté qui ont offert et offrent encore de leur temps au service de la collectivité.
    Merci également au service travaux qui œuvre toute l’année à la propreté de notre commune.
    Christine Guyot. Echevine

    capture ecran 2017-03-29 à 09.43.06.jpg

    Malgré le changement d'heure, 35 Tinlotois étaient présents dimanche matin à la maison communale pour le grand nettoyage de la commune sous la houlette de l'échevine, Christine Guyot.

    capture ecran 2017-03-29 à 09.51.46.jpg

    La bois d'Abée et la Chaussée Romaine, des points noirs malheureusement habituels. A gauche : des bidons d'huile de vidange

    capture ecran 2017-03-29 à 09.54.57.jpg

    35 personnes pendant deux heures ont sillonné les endroits les plus critiques dans les différents villages. Cela constitue pas mal de kilomètres nettoyés.

    capture ecran 2017-03-29 à 10.00.10.jpg

    Le camion de la commune a été rempli presque 2 fois. Globalement, un peu moins de déchets ont été ramassés par rapport à l'édition 2016 mais certains endroits restent systématiquement pollués.

    Réflexion:  le coût annuel des déchets sauvages à Tinlot

    A l’heure où chacun dispose de solutions variées pour trier ses déchets, les services communaux doivent faire face à de nombreux dépôts sauvages. Un certain nombre de points noirs ont été identifiés dans tous nos villages. On retrouve des dépôts aux abords de bulles à verre, dans les fossés, autour des poubelles publiques, près des cimetières.

    A travers ce manque de civisme, c'est notre cadre de vie qui est touché mais aussi les deniers publics, puisque cette charge de travail représente un coût supplémentaire pour la commune.

    Ainsi, pour Tinlot, c’est un emploi à 1/2 temps qui est attaché à la propreté publique, sans compter l’évacuation et le traitement de ces déchets. La facture est non seulement extrêmement élevée mais elle est, de plus, supportée par l’ensemble de la collectivité.

    Rien que pour 2016, la facture à Tinlot s’élève à 18.720€

    Christine Guyot