Environnement - Page 5

  • Votre calendrier Intradel du mois de juin 2017

    capture ecran 2017-05-31 à 10.44.29.jpg

    Le conseil du mois: juin, le retour au jardin

    capture ecran 2017-06-03 à 08.49.16.jpg

    capture ecran 2017-06-03 à 08.46.03.jpg

    Or, ceux-ci ne sont pas sans danger. Ils peuvent non seulement être dangereux pour notre santé, mais surtout pour notre environnement. Sans compter qu'une utilisation abusive ou inappropriée peut engendrer une perte de leur efficacité.
    Alors la question est simple : peut-on se passer des pesticides ? Oui, bien sûr !
    Un jardin au naturel, c'est avant tout un jardin plein de vie, entretenu en respectant quelques principes de base où la chimie et les produits phytopharmaceutiques n'ont pas leur place.

    Pour vous aider dans vos démarches, Intradel vous propose deux documents :

    • Une brochure "Moins de pesticides" qui reprend une série de conseils pour que votre jardin redevienne un espace 100% naturel ;
    • Un dépliant "La recette du jardin raisonnable" qui vous apprend comment préparer des potions magiques à base de plantes à l'efficacité redoutable.
  • "Léo & Julien", un conte écologique et le premier album jeunesse de l’écrivain Ramelotois, Sonia Coudert

    capture ecran 2017-06-01 à 13.10.51.jpg

    C’est l’illustratrice Little Roisin qui a sollicité Sonia Coudert pour la création d’un conte écologique pour enfant. Léo & Julien est maintenant sorti en librairie, 68 pages illustrées à destination des  jeunes de 4 à 6 ans.

    Julien a un ami un peu particulier, un poisson nommé Léo ! Ils jouent ensemble très souvent. Quand la pollution de la rivière menace la vie de Léo, notre petit héros va comprendre qu’il est important de respecter et de protéger la nature. Julien va alors tout faire pour que les adultes changent  de comportement. Il va donc tenter de convaincre tout son entourage.

    capture ecran 2017-06-01 à 13.09.38.jpg

    Sonia Coudert aime aussi conter des histoires et elle a prévu d’aller présenter son livre dans les écoles. Elle sera prochainement dans la classe de 3ème  année primaire à  Soheit-Tinlot.

    Ce dimanche à l’école Sainte-Reine.
    A l’occasion de la fancy-fair de l’école Ste-Reine, l’auteur sera présente dimanche mdi  pour présenter son livre. (17€)

    capture ecran 2017-06-01 à 13.12.29.jpgEn librairie

    Période de précommande du 1er mai au 15 juin !
    Commandez dès maintenant votre exemplaire dédicacé par l'illustratrice et par l'auteure !
    (réception des précommandes dédicacées entre le 15 et le 31 juillet) 64 pages
    ISBN 978-2-930839-62-2
    Nature – Amitié - Écologie
    http://livrs-editions.com/?product=leo-julien

    2689701217.jpg

    Voir l'article précédent de Sonia Coudert sur ce blog

  • Vivaqua: les Modaviens (et les Clavierois) ne veulent pas payer

    capture ecran 2017-05-28 à 13.43.31.jpg
    Près de 100 citoyens ont montré leur colère à la séance d’information sur l’assainissement des eaux

    Ambiance survoltée mardi soir à la salle des Échos du Hoyoux, à Modave. Une centaine de personnes assistait à la réunion d’information sur l’avant-projet d’un arrêté ministériel établissant les zones de prévention rapprochée et éloignée des captages de Modave.
    Concrètement, Vivaqua désire assainir davantage cette zone. Cela implique, pour les Modaviens, de remettre en conformité les installations telles que les citernes à mazout, voire de mettre en place des stations d’épuration. Des travaux qui pourraient coûter entre 5.000 et 10.000 euros pour chaque particulier ! Les foyers qui ne sont pas reliés aux égouts devront également s’y raccorder. Des mesures aux frais du contribuable. Or, ce mardi, le mot d’ordre était clair dans l’assistance: «Pas un euro ne partira de la poche des Modaviens par rapport à ce projet», ont lancé plusieurs personnes du public.

    Clavier et Tinlot aussi concernés

    «Le cadre réglementaire est scandaleux»
    Le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois, a assisté à la séance d’information. Si la zone théorique dessinée au départ par Vivaqua ne concernait que Modave, la nouvelle zone pratique touche des habitations de communes voisines, à savoir Tinlot et Clavier. «Les villages de Clavier-Station, Terwagne, et Pailhe sont touchés. Cela doit correspondre à 300 à 400 habitations, si l’on s’en tient à la zone pratique», indique Philippe Dubois. À ses yeux, le ministre Di Antonio ne rencontrera «à aucun moment l’assentiment de la population. En 2013, la SPGE a commandé une étude, et le bureau d’étude a dessiné une zone selon la réglementation en cours. Et hop, voilà qu’ils changent les règles ! C’est malsain et scandaleux.»
    Où va l'argent payé à cet effet?
    Il ajoute que chaque consommateur paie autour de 7 cents par m3 d’eau consommé pour dégager du budget pour intervenir dans ces zones de protections. «Après calcul, ça fait autour de 1,75 million d’euros chaque année qui doivent permettre de protéger uniquement le captage de Modave ! Il faut capitaliser sur cet argent !» Deux personnes de la Région wallonne et de la SPGE étaient invitées à la séance d’information de ce mardi. Elles étaient aux abonnés absents.
    - Extrait de l'article de J.G. La Meuse H-W du 26 mai
    Article précédent sur ce blog

    capture ecran 2017-05-28 à 14.25.35.jpg

    Voir la carte (La Meuse numérique)

  • Enquête publique Vivaqua: vives inquiétudes des citoyens, réunion d'information publique mardi 23 mai

     Il y a deux semaines, de nombreux Modaviens ont reçu de la part de Vivaqua (entreprise belge de production et distribution d'eau potable, et d'assainissement) un courrier relatif à l’ouverture d’une enquête publique en vue de constituer des zones de prévention aux alentours de la zone de captage d’eau de Modave.
    Cette enquête concerne également les communes voisines Clavier, Marchin et Tinlot.
    Voir les articles précédents sur ce blog

    capture ecran 2017-05-22 à 20.36.30.jpg

    Photos SIVH, captage du Hoyoux

    Le but ? Assainir davantage cette zone. Ce courrier suscite auprès des citoyens de Modave de nombreux questionnements et de vives inquiétudes. Éric Delvaux, un Modavien pure souche parti s’installer à Marchin, nous a fait part de son inquiétude. « La population ne comprend rien au papier envoyé par l’administration communale. Il est très peu explicite pour le commun des mortels. Renseignement pris à la commune : il s’agirait pour tous les citoyens de remettre en conformité leurs installations telles que les citernes à mazout et d’installer des stations d’épuration (5.000 euros). Il faudrait mettre des cuves à double parois (2.000 euros) et raccorder les personnes aux égouts pour celles qui ne le sont pas encore. Et tout cela aux frais du contribuable ?

    Pour répondre aux questions des citoyens, Vivaqua organise, ce mardi 23 mai à 19h30, une réunion publique d’information à la salle les Echos du Hoyoux. Mais, même les élus de Modave, qui seront présents ce soir-là, craignent de voir leurs questions laissées sans réponses. "Nous allons d’ailleurs venir avec des questions car dans le texte de loi, ce n’est pas très clair, c’est un peu flou. On ne parle pas de subsides communaux et il n’y a pas non plus de délais…. Ils parlent de relier les maisons aux égouts mais pour certaines c’est tout simplement impossible", explique Éric Thomas, responsable communication de Modave.
    Voir l'article complet de C.L. dans La Meuse H-W du 22 mai et sur la Meuse H-W numérique.

  • Vivaqua, enquête publique pour l'extention des zones de captage de la vallée du Hoyoux

    A Modave, Havelange et Marchin, VIVAQUA exploite les sources du Hoyoux, affluent de la Meuse.

    Le captage de Modave, mis en service en 1922, est le principal captage d’eau souterraine de Belgique. Il fournit entre 53.000 et 80.000 m³ d’eau par jour, selon la richesse de la nappe. (voir l'article précédent sur ce blog)

    2890500759.3.jpg

    Pour protéger les eaux de cet important captage, VIVAQUA a constitué une zone de protection de 450 hectares, par l’acquisition progressive des terrains alentours. Ces terrains abritent notamment un remarquable château du 13ème siècle, accessible au public, une réserve naturelle gérée par Natagora, ainsi qu’un Centre Régional d’Initiation à l’Environnement (CRIE). Vivaqua

    > Télécharger la fiche d’information sur le captage de Modave

    Tinlot. Enquête publique du 15 mai au 13 juin

    Afin préserver la qualité de l’eau de distribution, le code wallon de l’eau impose la création de ces zones autour des captages. L'étendue de ces zones doit aujourd'hui être étendue.
    Le dossier peut être consulté à partir de la date d’ouverture jusqu’à la date de clôture de l’enquête, chaque jour ouvrable pendant les heures de service, soit, le lundi de 9h à 12h et le vendredi de 15h à 18h. Le vendredi 12/06/2017 de 18h à 20h, uniquement sur rendez-vous sollicité au plus tard la veille, auprès du service Urbanisme au 085/830.912.
    Tout personne intéressée peut formuler ses observations écrites ou orales auprès de l’administration communale dans le délai mentionné ci-dessus, jusqu’à la clôture de l’enquête.
    A Tinlot, des terrains sont concernés à l'extrémité du village de Ramelot vers le Pont-de-Bonne.
    Source tinlot.be et Modave.be

    Une réunion publique d’information sera organisée le mardi 23 mai à 19h30
    en la salle les Echos du Hoyoux, rue du Village, 12 à Modave, en présence des représentants de VIVAQUA (exploitant des prises d’eau souterraine concernées), le Service public de Wallonie - Direction des Eaux souterraines et de l’Administration communale de Modave.

  • la biométhanisation d'Ochain a produit ses premiers KWh ce samedi 6 mai 2017

    capture ecran 2017-05-07 à 14.15.11.jpg

    Au mois de décembre 2015, Condroz Énergies Citoyennes organisait sa première assemblée extraordinaire.  Cette assemblée décidait de devenir actionnaire minoritaire d’Ochain Énergie en compagnie de la coopérative Émissions Zéro, de l’agriculteur Grégory Racelle et de l’entreprise liégeoise Coretec.

    Les travaux ont été bon train, après le démarrage du digesteur et de l'épuration des gaz, ce samedi matin ont eu lieu le premier démarrage du moteur de cogénération! S'en sont suivi quelques vérifications et réglages, l'étape ultime avant la mise en production et l'injection des premiers kilowattheures sur le réseau !

    capture ecran 2017-05-07 à 14.15.06.jpg

    C'est avec grand plaisir qu'on vous informe que la cogénération d'Ochain Énergie a été démarrée ce samedi après-midi avec succès. Selon l'équipe d'Ochain Énergie, le biogaz est de bonne qualité et l'électricité produite est déjà injectée sur le réseau.
    Nous remercions l'équipe d'Ochain Énergie pour leur travail et surtout  Gregory Racelle, le porteur du projet, pour son travail, sa persévérance et son professionnalisme. (Extrait du message du Conseil d'Administration de Condroz Energies Citoyennes scrl aux coopérateurs)
    En savoir plus

    Devenez également coopérateur !

    capture ecran 2017-05-07 à 14.19.25.jpg

    Plus d'informations sur Cociter sur notre site: http://coopcec.be/wcec/cociter/

    Voir l'article précédant sur ce blog:

    capture ecran 2017-05-07 à 14.24.11.jpg

     

  • Grand Nettoyage de Printemps : merci à tous !

    L’ensemble de la cellule Be WaPP, pour une Wallonie Plus Propre, vous remercie pour votre implication dans la 3ème édition du Grand Nettoyage de Printemps.

    3908710657.jpg

    capture ecran 2017-03-29 à 09.51.46.jpgcapture ecran 2017-03-29 à 10.00.10.jpgLe nettoyage à Tinlot le dimanche 26 mars

    Grâce à votre soutien et à votre relais sur le terrain, cette grande action de sensibilisation a été une réussite et a satisfait 73.469 participants. Gageons qu’elle marque le début d’un changement de comportements durable au bénéfice de tous !

    Nous estimons à plus de 43.000 le nombre de sacs poubelles collectés sur l’ensemble de la Wallonie. Cela représente un total de 247 tonnes de déchets sauvages (72 tonnes de PMC et de 175 tonnes de déchets de la fraction « tout-venant »). Il faut également y ajouter le poids des déchets encombrants et des déchets dangereux signalés par plus d’un ambassadeur de la propreté sur deux. 

    Pour retrouver l’ensemble des résultats, par province et par commune du Grand Nettoyage de Printemps ainsi que toutes les photos envoyées par les équipes, n’hésitez pas à consulter la carte interactive ainsi que la page Facebook et les vidéos de Wallonie Plus Propre.

    Vous serez également tenu informé des actions et nouveautés entreprises par la cellule Be WaPP via la lettre d’information « WaPP-Info » qui vous sera envoyée 3 à 4 fois par an.

    Sachez qu’il est possible de s’inscrire à cette lettre d’information sur le site internet de Wallonie Plus Propre.

    Au plaisir de poursuivre notre collaboration fructueuse en matière de propreté publique !

    La cellule Be WaPP – pour une Wallonie Plus Propre

  • Condroz. Un nouveau projet de la Teignouse: "de la bêche à l'assiette..."

    Flyers bêche à l'assiette.jpg

    Le projet « de la bêche à l’assiette » donne l’opportunité de participer à la vie de la ferme.

    Au travers d’activités mises en place chez les agriculteurs, vous participerez à des initiatives collectives qui vous permettront de redécouvrir les métiers de la terre, d’attraper la main verte et de consommer autrement.

    Il favorise la rencontre entre les « citoyens ruraux » et les professionnels du secteur agricole qui participent au circuit de l’alimentation.

    La promotion des produits locaux qui seront récoltés chez les accueillants sera organisée sous la forme de tables d’hôtes que nous proposerons à un public extérieur.

     Les activités sont multiples :

    • Mardi : maraichage bio (travailler la terre, cultiver les légumes, préparation des légumes)
    • Mercredi : maraichage bio avec traction animale (cultiver légumes + soigner les chevaux)
    • Jeudi : élevage de canards (soigner les canards, travailler la terre, préparation culinaire)
      ferme laitière (soigner les vaches, amener dans l’étable, aider à la traite)
    • Vendredi : sensibilisation à la nature
      moments collectifs
      réalisation de tables d’hôtes

    Pour conclure, la bêche à l’assiette est l’occasion de se retrouver dans une bulle d’air, de s’immerger dans les exploitations, de partager des expériences autour des métiers de la ferme, d’apprendre des techniques par le biais de petits coups de mains, de se remettre dans un rythme de travail, de faire de belles rencontres, et tout ça en lien avec la nature et le bien-être.

     

    Les accueillants sont des personnes passionnées par leur métier et qui sont convaincues que l'agriculture est bien plus "qu'un simple moyen de production de matières premières".

    D’avril à novembre, ces accueillants pourront accueillir à tour de rôle dans leur exploitation, trois à quatre matinées par semaine, des personnes de notre public. Nous constituerons des petits groupes de 1 à 3 personnes qui se rendront dans les exploitations accompagnés d'un travailleur social.

    Les accueillants auront pour mission de partager leurs pratiques aux techniques agricoles et horticoles. Les bénéficiaires du projet (public), eux, pourront prendre part à la vie de l'exploitation.

    Afin de boucler la boucle "le circuit court" nous prévoyons un atelier de transformation des produits locaux, sous la forme de table d’hôtes et de vente de paniers du terroir.

  • Tinlot. Les hirondelles sont de retour!

    Comme le montre les photos de Fred l'apiculteur, les hirondelles dont bien arrivées à Fraiture. Et d'après l'avis de notre spécialiste, il s'agit de la date de retour la plus précoce depuis 2010!

    capture ecran 2017-04-24 à 20.22.00.jpg

    Source

     

  • Plan Climat Condroz. Conférence sur le climat avec le Docteur Pierre Ozer de l'ULG, mercredi 26 avril

    Le mercredi 26 avril à 20h à la salle de Saint-Séverin, située au 17 d’Engihoul, une conférence sur le Plan climat du Condroz aura lieu. Pour rappel, ce plan a pour objectif de diminuer les émissions de CO2 de 40% d’ici 2030.
    Un engagement qu'ont pris les 7 communes du Gal Pays des Condruses, à savoir Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin et Tinlot. Celles-ci ont en effet signé la convention des Maires dans le cadre de la politique locale énergie climat soutenue par la Région Wallonne.
    Pour évoquer cette problématique seront présents Pierre Ozer, Docteur en Sciences géographiques à l’ULg, et Dominique Perrin de l’agence wallonne du climat.
    L’entrée est gratuite. Informations au 085/27.46.12.
    J.G. (La Meuse H-W du 15 avril)

    Voir l'article précédent sur ce blog

    3756864279.jpg

  • 22 avril 2017: venez fêter le Développement Durable !

    Venez fêter le Développement Durable !

    capture ecran 2017-04-12 à 10.48.20.jpg

    En Wallonie, les initiatives prises en faveur du développement durables sont de plus en plus nombreuses. La Fête du Développement Durable, c’est l’occasion de les découvrir !

    Au programme ? Des échanges, des animations et des défis qui vous sensibiliseront à de nouvelles pratiques. Parce que nous sommes tous les moteurs du changement !

    Le 22 avril 2017 de 10h à 18h, au Parc d’Aventures Scientifiques de Frameries.

    Toutes les infos

  • Fraiture. Les Jeunes Naturalistes du Condroz vous invitent à la Fête de la Nature, samedi 15 avril

    17523198_10210116317557819_6990649174432486684_n.jpg

  • Plan Climat du Condroz. Le GAL "Pays des Condruses vous invite à la Conférence: « Actions locales pour enjeux globaux » le 26 avril à 20h

    POllec à corriger errur de tel .jpg

    Moins 40% CO2 d’ici 2030

    Les  7 communes  du Gal Pays des Condruses: Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin et Tinlot, ont signé la convention des Maires dans le cadre de la politique locale énergie climat soutenue par la Région Wallonne.

    Par cette convention, elles s’engagent à mener à bien un plan d’actions permettant de réduire nos émissions de CO2 de 40% d’ici 2030.

    Dans le cadre de ce plan climat, le Gal Pays des Condruses soutient les actions menées par les communes, les différents partenaires publics ou privés, ainsi que par les citoyens.

    Pour diminuer de 40% nos émissions de CO2 d’ici 2030, tous les secteurs d’activités, tous les acteurs de la société sont invités à prendre part à cette dynamique de réduction d’émissions de CO2.

    Bienvenue à tous

    image005.png

    Pour tout renseignement: Chantal Courard 085/27 46 16
    Mail : chantal.courard@galcondruses.be