Loisirs - Page 5

  • Le Grand Cactus a Soheit-Tinlot !

    capture ecran 2018-05-26 à 16.58.28.jpg

    Le Grand Cactus du 25 mai, le dernier de la saison, était à Tinlot avec le Micro-Terroir de Freddy Tougaux. Cette séquence "dégantée" avait pour objet le village suédois du groupe Abba (cadabra), confondu avec Soheit et Abée!

    A regarder sur Auvio. Le Micro-Terroir de Freddy Tougaux à Soheit, https://www.rtbf.be/auvio/detail_le-micro-terroir-de-freddy-tougaux-a-soheit?id=2353486

  • Coup de pouce décisif pour le téléphérique de Huy

    capture ecran 2018-05-25 à 18.12.43.jpgLe tourisme dans l’arrondissement Huy-Waremme reçoit un soutien financier de la Région Wallonne. L’insectarium waremmien Hexapoda bénéficie de 815.000 euros pour le développement de trois types de tourisme. Un nouveau subside de 2,274 millions, va aussi au téléphérique hutois.
    (voir l'article de la Meuse H-W) et l'article sur le site de la RTBF:
    La Région Wallonne a attribué ce jeudi 40 millions d'euros de subventions pour soutenir de nombreux projets d'infrastructures touristiques. Et parmi les projets sélectionnés, le téléphérique de Huy (avant-projet) reçoit un peu plus de 2,2 millions d'euros.
    Ce subside est un fameux coup de pouce à la réhabilitation du téléphérique qui s'était arrêté en 2012, à la suite d'un accident d'hélicoptère. Il n' a plus fonctionné depuis. Ce subside vient s'ajouter à d'autres créneaux financiers déjà obtenus : 1,5 million accordé précédemment et 2 millions en provenance des assurances (à la suite de  l'accident), voilà qui ouvre les perspectives pour le redéploiement de cet outil touristique. Le budget a été estimé à 6,7 millions ... On y est presque.
    Aucune date n'a encore été déterminée pour l'aboutissement final du projet, encore moins pour la mise en fonctionnement du téléphérique. Néanmoins, une série d'études (capacité des futures cabines, accès pour les personnes handicapées, ce que l'on peut récupérer de l'ancien téléphérique etc) ont déjà été menées.

     

  • Subsides importants pour six piscines liégeoises dont Huy, Wanze et St Roch Ferrières

    capture ecran 2018-05-25 à 17.58.01.jpg
    La piscine installée au Collège Saint Roch à Ferrières

    55 millions d’euros, c’est le montant attribué par la ministre wallonne des infrastructures, Valérie De Bue, à 33 projets dans le cadre du Plan Piscines.  Un prêt sans intérêt d’un montant équivalent à celui de la subvention octroyée est également disponible pour les entités concernées.

    6 piscines liégeoises subsidiées
    A Liège, deux implantations sont concernées.
    La piscine d’Outremeuse, avec un subside de 2.227.075 €.
    Celle de Grivegnée, avec une aide de 2.079.665 €.
    le bassin de Visé obtient 765.121 €
    La ville de Huy qui décroche, pour la région liégeoise, le plus gros subside avec une aide de 4.689.408 €.
    Wanze va bénéficier d’un subside de 653.646 €
    A Ferrières, la piscine installée au Collège Saint Roch recevra 927.832 €.

    Voir l'article complet sur RTC

  • La Nuit des Fanfares, place de Grand-Marchin, vend. 25 mai

    La-Nuit-des-Fanfares.png

    De l’harmonie du coin à la fanfare klezmer de l’Est, on fait la fête jusqu’aux petites heures !
    18h30 Apéro et fanfare du coin sur le kiosque
    19h Repas au Bistro
    Découvrez le menu sur notre site internet - pas de réservation.
    20h30 Odesalavie
    Toutes sortes d’anches, musique de l’Est, klezmer pour commencer, chansons tziganes pour continuer... Difficile de les arrêter. Pas juives, pas de grand-mère rom, même pas un oncle émigré en Argentine ou un cousin Rrasmus en Pologne. Juste passionnées.
    21h30 Balkazar Projet
    Ils sont beaucoup, ils sont fanfarons, ils ont la pêche... Jeune fanfare liégeoise aux rythmes asymétriques et mélodies endiablées, le Balkazar Projet offre un service éminemment dansant et un répertoire qui mélange musique de l’Est et impros déjantées. Venez danser bras-dessus bras-dessous, pas chassés pieds croisés !
    23h Kermesz à l’Est
    En hybridant musique balkanique à l’énergie du rock, Kermesz à l’Est fait danser l’imagination et propose un répertoire qui déménage, festif à souhait. En fusionnant l’émoi et la force des mélodies d’Europe de l’Est avec la puissance des rythmes occidentaux, Kermesz explose les styles avec une créativité et une vivacité contagieuse !
    00h Jam au Bistro
    On mélange le tout et on termine dans le Bistro... Balakazar Projet, Kermesz à l’Est et peut-être une touche d’Odessalavie pour un début de nuit klezmerveilleuse, blablalkaniqueuse, tziganalogiquement extragadjordinaire !

    085/41.37.18
    Site internet
    http://www.latitude50.be/

  • Huy littérature. La Dérive recrute des lecteurs pour sa vitrine

    journal,SU_QUOTIDIENS,20180517,HUY,1.jpgLa librairie La Dérive, sur la Grand-Place de Huy, réitère son opération « Je lis dans la vitrine ».
    Pour ce faire, elle est à la recherche de lecteurs et lectrices prêts à tester cette chouette expérience!
    La librairie La Dérive recrute donc des lectrices et lecteurs pour le samedi 26 mai.

    «Nous avons besoin de 15 personnes qui passeront 30 minutes dans nos vitrines. Un livre et une boisson vous attendent ! Venez vivre une expérience surréaliste en notre compagnie », commentent les gérants.
    Comment s’inscrire ?
    Un petit coup de fil au 085/21.25.14, demandez Marco. Un créneau horaire sera fixé selon vos convenances et les disponibilités.
    Premier(e) candidat(e) attendu(e) à 9h45. (La Meuse du 17 mai)

  • Petit Larousse et Petit Robert: les nouveaux mots 2019

    lepetit-robert-le-petit-larousse-2017-001.jpg

     
    Le Petit Larousse et le Petit Robert, les deux principaux dictionnaires du monde francophone, ont présenté lundi leur millésime 2019 avec leur lot de mots nouveaux reflétant la diversité d’une langue qui ne cesse de se renouveler. Morceaux choisis.
     - Le « dégagisme » (rejet de la classe politique en place), relevé par Le Robert est-il une conséquence de la vague « antisystème » (qui s’oppose au système en place) ? Le Petit Larousse nous invite à méditer sur la « démocrature » (une démocratie dirigée de façon autoritaire).
     - Un « bredele » (gâteau alsacien) accompagné, pourquoi pas, d’un « ristretto » (café serré), Le Robert nous invite à un voyage culinaire avec sur sa carte « teriyaki » (viande ou poisson grillé et mariné) ou « gomasio » (condiment au sel marin et sésame grillé). Restera-t-il de la place pour la « pavlova » (gâteau meringué garni de crème chantilly et de fruits) ? Pas sûr !
     - Est-il décent de garnir ses « gyozas » (raviolis épicés) de « sauce barbecue », se demande le Petit Larousse ? Peut-être est-ce un effet de la « mixologie » (art d’adapter des recettes)…
     - Liker, c’est permis !
    Le Petit Larousse invite à « liker » (apprécier) des « vlogs » (blog diffusant des vidéos). Attention cependant à ne pas être victime d’un « rançongiciel » (logiciel malveillant) mettent en garde les deux dictionnaires.
     - La langue est aussi effrontée. « Se palucher », explique Le Robert, renvoie à la pénibilité d’un travail peu attrayant ou à une certaine félicité solitaire. Avec le Larousse pourquoi se contenter d’embrasser quand on peut « se boujouter », « poutouner », bref faire un « schmutz » (un baiser).
     - Du côté des noms propres, le footballeur brésilien Neymar (avec une erreur dans sa biographie) et l’écrivaine Chantal Thomas entrent dans le Robert illustré tandis que l’athlète handisport Marie-Amélie Le Fur et la cheffe Hélène Darroze sont consacrées par le Petit Larousse.
     - Le prix Nobel de littérature britannique Kazuo Ishiguro et le spationaute français Thomas Pesquet ont, eux, l’honneur de figurer dans les deux dictionnaires.
    La Meuse H-W
  • Soheit-Tinlot. Le village le plus....

    capture ecran 2018-05-14 à 15.38.14.jpg

    "Soheit-Tinlot, le plus laid village du monde" est Le titre de la balade insolite proposée par "Terres de Meuse" (nouvelle nom pour la maison du Tourisme de Huy-Waremme) en septembre prochain. Voir ci-dessous l'article publié ce lundi. Ce titre a déjà suscité pas mal de polémiques et suscite toujours des réactions !
    Voici quelques liens pour découvrir des extraits du roman  de Nicolas Ancion et resituer cette citation dans son contexte (p52). Cliquez ici pour le roman
    Le roman s'intitule "Ecrivain cherche place concierge" et a été publié en 2006. Nicolas Ancion connait bien Soheit-Tinlot puisqu'il a passé presque tous ses étés chez sa grand-mères et sa tante rue de l'église.
    Les élèves de l'école Ste-Reine l'ont rencontré et ont publié un article à ce sujet dans le journal de l'école.


    Untitled Extract Pages.png
    Extrait du journal Le Tinlotois. A voir également

    Lire la suite ci-dessous

    Lire la suite

  • L'Atelier(s) Samedi 19 mai: "Nous Wallons", journée thématique

    NousWallons_A4_W800.jpg

    Réservation pour le repas indispensable avant le jeudi 17 mai. Merci