Manifestations officielles et patriotiques - Page 5

  • Seny 2016, une magnifique fête d'été

    Après l'orage de samedi soir qui a mis fin à la canicule, Seny a bénéficié d'une magnifique journée ensoleillée et bien aérée ce dimanche. Toutes les conditions étaient réunies pour la réussite de la fête du village.

    capture ecran 2016-08-30 à 17.28.13.jpg

    Après le dépôt de fleurs au monument de l'ancienne école suivi de la messe, c'est devant le monument de la place du Baty que le nombreux public s'est retrouvé pour la commémoration patriotique. C'est la chorale de Tinlot qui a entonné la Brabançonne.

    capture ecran 2016-08-30 à 17.29.34.jpgChristiane Auwers, comme à chaque fête de village, a refait un petit historique des deux monuments senytois.
    (voir les textes complets ci-dessous).
    Tony Evelette, de son côté, a profité de cette cérémonie pour lui remettre la médaille de la FNC en remerciement pour son engagement au sein des diverses manifestations patriotiques.
    La Bourgmestre a ensuite chaleureusement remercié les pensionnaires du home présents, les nombreux porte-drapeaux, la chorale et le public pour sa fidélité à cette manifestation, chaque année, à Seny.

    capture ecran 2016-08-30 à 17.30.06.jpg

    Mariette Rasquin est la doyenne de Seny et de Tinlot. Née à Seny, elle y a vécu toute sa vie.

    Une autre tradition qui se perpétue lors des fêtes tinlotoises, la mise à l'honneur des doyens et doyennes des différents villages. Et à Seny c'est Mariette Rasquin, née le 4 juillet 1919 qui a été ainsi fêtée et fleurie. Elle est non seulement la doyenne de Seny, mais aussi celle des 6 villages de l'entité de Tinlot.

    capture ecran 2016-08-30 à 17.37.20.jpg

    Place à la fête traditionnelle ensuite, avec une belle ambiance d'été où les Tinlotois ont toujours plaisir à se retrouver après les vacances et avant la rentrée.

    Voir la suite ci-dessous

    Lire la suite

  • Patro 4 Horizons, départ enthousiaste pour 10 jours de camp à Longlier

    capture ecran 2016-08-01 à 22.40.03.jpg

    Ce lundi 1er août, 51 patronné(e)s du Patro 4 Horizons se sont embarqués à destination de Longlier (Neufchâteau) vers 15h. Le car communal de Nandrin et de Tinlot a emmené les enfants après le rassemblement sur la place de l'église à Nandrin. Ce camp bien encadré constitue le temps fort de l'année pour les patronnés et une expérience de vie toujours très appréciée ! Pour les plus petits c'est aussi la première expérience d'une dizaine de jours en dehors du milieu familial. On comprend l'émotion des nombreux parents réunis pour l'occasion. Retour le mercredi 10 août! A suivre et bon camp à tous!

    capture ecran 2016-08-01 à 22.44.22.jpg

    Merci à Janique et Pascal pour les photos!

  • 21 juillet, Fête nationale belge. Bonne fête à tous les Belges

    capture ecran 2014-07-08 à 17.47.37.jpgLa Fête nationale belge est célébrée le 21 juillet, depuis une loi du 27 mai 1890. Cette journée commémore le serment prêté le 21 juillet 1831 par Léopold de Saxe-Cobourg, premier roi des Belges, de rester fidèle à la Constitution. Le serment du roi marquait le début d'une Belgique indépendante, sous le régime d'une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

    Suite à la révolution belge de 1830 qui mena à l'indépendance de la Belgique, le Congrès National décide que la Belgique devait être une monarchie constitutionnelle. Le 4 juin 1831, le Congrès appelle Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha (par 152 voix sur 196), à devenir le premier Roi des Belges, le roi se rendit d'Angleterre à Calais par bateau puis jusqu'à La Panne en calèche. Il se rendit ensuite à la Place Royale de Bruxelles où il prêta serment le 21 juillet 1831 et devint ainsi le premier Roi des Belges.
    Le jour de la fête nationale fut d'abord fixé au 27 septembre commémorant alors les « journées de septembre », nom couramment donné à la révolution belge. Ce n'est que sous le règne de Léopold II que la fête nationale fut fixée au 21 juillet pour lier ce jour de fête pour le pays à la personne du Roi.
    capture ecran 2014-07-08 à 17.38.01.jpg
    Décoration représentant la Place des Palais à Bruxelles, le 21 juillet 1856.

    Le 21 juillet 2013 fut la date choisie par le roi Albert II pour abdiquer en faveur de son fils Philippe de Belgique qui prêta serment peu après. Philippe devint ainsi le deuxième roi des Belges à prêter le serment constitutionnel le jour de la fête nationale.

    D'après Wikipédia

  • Retour sur la fête du village de Scry

    capture ecran 2016-07-20 à 11.40.14.jpg

    A la fin de la messe célébrée par l'abée Jean-Luc Mayeres, en présence des membres du collège et de conseillers communaux, Tony Evelette a pris la parole et a fait le lien avec les évènements dramatiques survenus à Nice.
    Une bonne trentaine de personnes étaient rassemblées à hauteur du monument aux morts pour écouter quelques mots de Mme Auwers évoquant des faits de guerre concernant le village, (voir le texte ci-dessous). Ensuite le dépôt de fleurs a été suivi de la Brabanconne chantée par la chorale qui avait officié à l'Église.

    capture ecran 2016-07-20 à 11.36.30.jpg

    L'apéro offert par la commune et le comité des fêtes "L'espoir Scrytois" suivi des cochonnailles et de ses accompagnements

    20160717_131016.jpg

    Quatre jours de fête

    Vendredi 17h: ouverture de la fête, 17h30: jeux d'enfants, 18h30: carrousels gratuits, avec beaucoup d'enfants sur la place de l'église.
    Vers 20h, le traditionnel lancer de peluches pour les petits enfants, organisé par tranches d'âges afin d'éviter les bousculades. La soirée de clôture de la fête avec le magnifique feu d'artifice, toujours un ravissement pour les yeux des bambins et des plus grands.
    Quatre jours de fêtes pour un comité des fêtes qui n'a pas ménagé ses efforts.
    Merci aux reporters  du jour (textes et photos), Régis Hubin, Marcel Ponthier et Christiane Auwers

    capture ecran 2016-07-20 à 11.43.12.jpg

    capture ecran 2016-07-20 à 11.45.45.jpg

    D'autres photos ou commentaires sur la page facebook de l'Espoir Scrytois

    Lire la suite ci-dessous

    Lire la suite

  • Renée Dodeigne, Madame Dehossay, est la doyenne d'Abée (91 ans)

    IMG_8614.jpgNée le 31 janvier 1925 à Abée, Renée Dodeigne est allée à l'école primaire de Ramelot. Elle a épousé Robert Dehossay à Abée et marchand de légumes qui décédera brutalement en 1995. Sa fille Bernadette, partie bien trop tôt elle aussi, a eu 2 enfants, Sophie et Caroline qui ont donné 3 arrière petits enfants à la doyenne du village. Son fils Jean-Louis, de son côté, a deux fils, Benjamin et Thomas.
    Mère au foyer, bonne cuisinière, elle a toujours été aux petits soins pour ses enfants et pour ses proches.
    Elle leur a transmis les valeurs fondamentales telles le respect, la dignité et le courage pour affronter les épreuves de la vie. Madame Dehossay est toujours bien indépendante, elle vit chez elle, reste bien coquette.
    Elle a été fleurie le week-end dernier à l'occasion de la fête d'Abée.
    Nous lui présentons toutes nos félicitations !

  • Abée, la commémoration patriotique du samedi 2 juillet

    capture ecran 2016-07-05 à 11.00.21.jpg

    Pas de fête au village cette année à Abée, mais la commémoration patriotique devant le monument des combattants, prisonniers et aviateurs britanniques tombés en 1942. Voici le récit de Christiane Auwers qui retrace ces faits de guerre comme ceux racontés dans les autres villages à chaque fête:

    Le Lancaster, avion anglais de la Royal Air Force décolle à 23h14 le 2 septembre 1942 de Scampton et est abattu à 2h15 le 3 septembre à Abée.

    DSC_5750.jpgTrois hommes perdent la vie, le pilote Ronald George Lewis (21 ans), l’opérateur radio/mitrailleur, Sergent Robert Georges Reynolds (26 ans) et le mitrailleur Sergent William Stewart Collins (20 ans). Des 4 parachutistes qui ont pu sauter de l’avion, 3 d’entre eux, le mécanicien Sergent T.W. Hayes, le navigateur/bombardier John Hayton Pearson et l’opérateur/mitrailleur Sergent D. Cane sont faits prisonniers et envoyés en Allemagne(Stalag).
    On ignore beaucoup d’éléments du parcours du mitrailleur Sergent Edward Bradshow, caché par des personnes du village et grâce au Groupe Comète, le 15 et le 16 septembre, loge à Schaerbeek, puis part sur Lille et arrive à Paris le 16 à 18 heures. Le 22, il prend le train accompagné de 2 personnes pour Saint-Jean-de-Luz. Il est hébergé chez des Basques, il reçoit des vêtements chauds et franchit les Pyrénées sans incident le 25 septembre 1942. Puis il reste quelques jours dans un village Espagnol, ensuite il est emmené à San Sébastian. Dans l’après-midi du 30 septembre, une voiture le prend en charge et le conduit dans un endroit reculé, là une voiture de l’Ambassade l’amène à Madrid. Puis direction Gibraltar. Le 24 octobre 1942, un avion le ramène vers l’Angleterre.
    Un grand merci à ceux qui, au péril de leur vie, nous ont aidés à vivre dans un pays libre.

    DSC_5739.jpg

    Et pour l'anecdote, une petite récompense pour le cheval très curieux mais bien calme durant toute la cérémonie!

    capture ecran 2016-07-05 à 10.51.37.jpg
    Rendez-vous ensuite au château d'Abée, pour la cérémonie religieuse célébrée dans la cour du château. Une belle occasion chaque année de (re)découvrir ce magnifique site surtout lorsque, comme c'était le cas samedi, le soleil est présent.

    capture ecran 2016-07-05 à 10.48.15.jpg

    Et après la messe, l'apéritif offert par Madame Lamarche.
    Photos Marcel Ponthier

  • Tinlot, l'agenda des manifestations patriotiques et fêtes de villages

    capture ecran 2016-07-01 à 17.20.52.jpg
    Fête à Fraiture le 26 juin. Photos M.P.

    Voici les dates et les horaires des cérémonies officielles qui auront lieu cet été dans chacun des villages de notre commune. La présence fidèle des porte drapeau, du clairon, de la chorale, la messe, le dépôt de fleurs au monument, l’apéritif offert....
    Tous ces éléments font partie intégrante de la fête de chacun des villages.
    Et comme depuis toujours, avant de faire la fête, nous invitons tous les habitants à se joindre à nous pour un moment de recueillement à la mémoire de tous ceux qui ont donné leur vie et leur jeunesse pour que nous puissions vivre dans un pays libre. Vous y êtes cordialement invités.
    • FRAITURE : Le dimanche 26 juin
    10h30 (messe puis monument)
    • ABEE : Le samedi 2 juillet
    17H30 (monument) puis messe au château
    • SCRY : Le dimanche 17 juillet
    10h30 (messe puis cimetière)
    • SENY : Le dimanche 28 août
    10h10 (monument 14-18 - messe - monument
    armée secrète sur la place).
    • FRAITURE : Le samedi 10 septembre
    16h30 Chapelle Herberain puis messe.
    • SOHEIT-TINLOT : Le dimanche 11
    septembre
    10h10 (monument maison communale - messe- cimetière).
    • RAMELOT : Le dimanche 18 septembre
    10h10 (monument - messe - cimetière)
    • SOHEIT-TINLOT : Le jeudi 10 novembre
    9h40 relais sacré devant la maison communale

    Soyons nombreux à manifester notre respect à l’égard de ceux qui ont donné leur vie pour que nous puissions vivre dans un pays libre.
    C. Louviaux-Thomas - Bourgmestre (Extrait du Tinlot 4 Saisons, été 2016)

  • 6 juin 1944: le "Jour J". Souvenons-nous

    71e anniversaire du "D Day" ce samedi 6 juin 2015 
    Découvrez le site:
    http://www.dday-overlord.com/debarquement_normandie.htm

    capture ecran 2016-06-06 à 12.06.58.jpg

    capture ecran 2015-06-06 à 09.18.19.jpg

    capture ecran 2016-06-06 à 12.04.38.jpg

  • Hommage à Georges Devillers

    DSC_3817.jpg

    Respect et recueillement au cimetière de Fraiture devant la tombe de Monsieur Georges Devillers, le président de la Fédération Nationale des Combattants de la Section Fraiture-Tinlot.
    Les responsables des associations patriotiques avaient choisi de rendre un dernier hommage à l'un des leurs, le samedi 7 mai.
    En effet,
    le jour même de l'enterrement, la météo particulièrement exécrable n'avait pas permis de rendre les honneurs à Monsieur Georges Devillers.

    capture ecran 2016-05-13 à 20.24.21.jpg

    Les porte drapeau, les responsables des associations patriotiques et de la commune ont entouré la famille. Tous se sont recueillis et ont évoqué la mémoire de leur ami fidèle. Chacun a pu déposer une rose, avant le salut des drapeaux et l'hymne national.

    Une cérémonie empreinte d'affection et de respect pour celui qui a porté haut et loin les couleurs de notre drapeau pendant plus de 40 ans.

    capture ecran 2016-05-13 à 20.22.34.jpg

    Voir l'album photo

  • Il y a 71 ans, 8 mai 1945: capitulation de l'Allemagne et fin de la seconde guerre mondiale

    La victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe marquée par l'annonce de la capitulation de l'Allemagne. Ce jour est appelé par les Anglophones le « V-E Day » pour "Victory in Europe Day"

    capture ecran 2014-05-07 à 20.40.15.jpgLe 7 mai 1945, à 2h 41, la reddition de l'armée allemande est signée à Reims dans une salle du Collège technique et moderne (actuel lycée Roosevelt).
    Outre les forces américaines, la reddition est recueillie notamment par le général soviétique Sousloparov. Ceci provoque la fureur de Staline qui veut que la reddition soit faite à l'Armée rouge à Berlin. Les journalistes occidentaux répandent rapidement la nouvelle de la capitulation, précipitant ainsi les célébrations. Les combats continuent cependant sur le front de l'Est.
    Une nouvelle signature a donc lieu le 8 mai dans une villa de Karlshorst dans la banlieue Est de Berlin. Les représentants de l'URSS, de la Grande-Bretagne, de la France et des États-Unis arrivent peu avant minuit. Après que le maréchal Georgi Joukov eut ouvert la cérémonie, les représentants du Haut commandement allemand, emmenés par le maréchal Wilhelm Keitel, sont invités à signer l'acte de capitulation entrant en vigueur à 23h 01, heure locale (heure d'Europe centrale), soit le 9 mai à 1h 01, heure de Moscou.
    La reddition a donc lieu le 9 mai 1945 pour les Soviétiques et les pays centre-orientaux alliés. De ce fait, les Soviétiques, puis les Russes, et leurs alliés centre-orientaux, commémorent cette capitulation le 9 mai.
    Il faudra cependant attendre la capitulation officielle du Japon le 2 septembre 1945 (« V-J Day », pour «  Victory over Japan Day (en) », annoncé le 15 août 1945), lorsque le ministre des Affaires étrangères Mamoru Shigemitsu signe les articles de la reddition des forces japonaises sur le pont de l'USS Missouri dans la baie de Tokyo, pour que la Seconde Guerre mondiale prenne fin. (D'après Wikipédia)
    Contrairement à la France, le 8 mai n'est pas un jour férié en Belgique, mais les drapeaux sont hissés  sur les monuments et les bâtiments publics. (Photo à Ramelot)