Religions Prieuré Laïcité - Page 5

  • Libres, ensemble Les rendez-vous de la laïcité du 19 décembre au 3 janvier

    capture ecran 2015-12-18 à 20.19.33.jpg

    capture ecran 2015-12-18 à 20.25.38.jpg

    Noël chrétien, un débat qui sent le sapin
    Radio. Diffusion : 19 déc | à 20h sur La Première
    Présentation : Catherine Haxhe
    Durée : 28'
    Dans cette émission, nous célébrerons le solstice d’hiver, le sol invictus et évoquerons les avatars de Noël. Nous parcourrons les différentes fêtes qui célèbrent le retour de la lumière, celles que l’on apparente souvent à la traditionnelle fête de Noël. Et puis, nous dresserons le traditionnel sapin de noël, symbole païen.
    Avec Anne Morelli, historienne des religions et des minorités, et Sylvie Perperstraete, chargée de cours à l’ULB spécialisée dans l’étude des Religions et dans l’histoire de l’Amérique préhispanique et du début de la période coloniale.
     
    Les réponses de la laïcité face aux risques de radicalisation
    TV. Diffusion : 20 déc | à 9h20 sur La Une
    Rediffusions : 26 déc à 10h30 sur La Une | 30 déc à 20h sur La Trois
    Présentation : Vinciane Colson
    Durée : 28'
    Décrochage scolaire, discriminations, communautarisme, prédominance du religieux au détriment de l’humain: les causes de la radicalisation islamiste sont multiples. Et c’est la société dans son ensemble qui doit aujourd’hui se retrousser les manches et attaquer de front ce problème. Comment et en quoi la laïcité peut-elle constituer un rempart contre les risques de radicalisation? Quelles pistes de solutions la laïcité peut-elle apporter?
    Invités: Henri Bartholomeeusen, président du Centre d’Action Laïque, et Hamadi El Boubsi, comédien et metteur en scène Avec également des interviews de Fabienne Brion, criminologue et islamologue à l’UCL, et Rachid Madrane, Ministre de l’Aide à la jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles
     
    La jeunesse, au cœur de la laïcité
    Radio; Diffusion : 26 déc | à 20h sur La Première
    Présentation : Vinciane Colson
    Durée : 28'
    La jeunesse sera plus que jamais au cœur de la laïcité en 2016, grâce notamment à We Need Youth. Un événement qui se déroulera les 18 et 19 mars à Bruxelles et qui invitera les jeunes à se mobiliser et à s’investir dans la société en tant que citoyen. L’émission donnera la parole aux jeunes. Des jeunes engagés. Des jeunes motivés. Des jeunes qui nous donneront leur définition de la laïcité.
    Avec Alix Degueldre, membre du collectif organisateur de #WeNeedYouth2016, Arnaud Boyne, actif au sein de l’ASBL Go Laïcité qui organise les échanges de jeunes Laïcitad, et Galaad Wilgos, ancien vice-président du Cercle du Libre Examen de l’ULB et auteur du blog laicard-belge.blogspot.be
     
    Exil et homosexualité
    TV. Diffusion : 29 déc | en fin de soirée sur La Une
    Rediffusions : 4 jan à 20h sur La Trois
    Présentation : Catherine Haxhe
    Durée : 10'
    Focus dans ce reportage sur l’action de la Maison Arc-en-ciel de la province du Luxembourg et plus particulièrement sur l’aide apportée par le CAL Luxembourg aux personnes réfugiées en Belgique pour des motifs liés à leur sexualité.
     
    Laïcité: best of 2015
    Radio. Diffusion : 02 jan | à 20h sur La Première
    Présentation : Catherine Haxhe
    Durée : 28'
    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la planète « laïcité » sans oser le demander. Enseignement, avortement, droits de l’homme, jeunesse, et bien plus. En compagnie de Jean De Brueker, Secrétaire général du CAL, Benoît Van der Meerschen, Secrétaire général adjoint du CAL et Pierre-Arnaud Perrouty, Directeur de la cellule Europe et International, nous ferons le tour du monde de la laïcité en 2015.
     
    Entretien de Jean Cornil avec Tzvetan Todorov
    TV. Diffusion : 03 jan | à 9h20 sur La Une
    Rediffusions : 9 jan à 10h30 sur La Une | 13 jan à 20h sur La Trois
    Présentation : Catherine Haxhe
    Durée : 28'
    Le CLAV vous propose un entretien de Jean Cornil avec l’écrivain et historien d’origine bulgare, Tzvetan Todorov. Un homme qui a connu le totalitarisme communiste dans sa jeunesse et qui réfléchit aujourd’hui dans son œuvre aux contraintes auxquelles nos démocraties doivent faire face.

    Transmis par Claude Hallet (Seny), administrateur de "Neupré-Nandrin-Condroz Action Laïque".
    En savoir plus

  • Seny, Roland Bontridder de retour aux orgues enfin remis en état

    Dimanche à l'occasion de la messe regroupant les différentes paroisses,  l'orgue de Seny a pu a nouveau donner sa pleine mesure après 5 ans d'attente en attendant sa remise à neuf.
    Un grand moment pour Roland Bontridder organiste et musicien confirmé de Saint Severin. 60 ans de métier aux orgues, depuis l'âge de 6 ans. Il a suivi les travaux de près et lundi les derniers réglages devaient être réalisés. Des réglages mécaniques que Roland a repérés dimanche, mais aussi des réglages de tonalité  adaptés, sur mesure, au musicien.

    capture ecran 2015-12-01 à 13.13.05.jpg

    Un moment important qui a permis d'apprécier le travail réalisé pour ces orgues de qualité qui méritaient d'être ainsi préservés. Les paroissiens n'ont pas manqué d'applaudir tous les acteurs de cette restauration, et leur organiste,  à la fin de la célébration.

    capture ecran 2015-12-01 à 13.17.31.jpg

    Le vieux soufflet mécanique doit encore être nettoyé cette semaine. Roland vous donne rendez-vous le 17 avril prochain à Seny à 17h, pour l'inauguration de l’orgue en grande pompe. Ce sera  la jeune organiste  Cindy Castillo qui donnera un récital exceptionnel. Elle est organiste titulaire de la Basilique de Koekelberg et professeur à l' IMEP de Namur (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie).

  • Les réfugiés, Une chance ou un péril ? Soirée débat au prieuré de Scry, le lundi 30 novembre

    Nous ne pouvons rester indifférents à la problématique de l’accueil des réfugiés !
    C’est pourquoi, le Prieuré saint Martin de Scry et « Vivre Ensemble » vous invitent à un moment d’informations et de questions-réponses sur ce sujet.
    Nous aurons la chance d’entendre, en français, le témoignage d’un réfugié syrien qui pourra, avec un responsable de « Vivre Ensemble Education », Jean-Yves Buron, répondre à nos questionnements.

    Quand ? : le lundi 30 novembre à 16 h30 .
    Où ? : au Prieuré saint Martin, Place de l’église, 3 à 4557 Scry-Tinlot.
    Bienvenue à tous.
    Les réfugiés accueillis dans nos villages sont aussi les bienvenus.
    Merci de partager ce mail
    Pour les Amis du Prieuré Saint-Martin de Scry,
    Myriam Deflandre

    capture ecran 2015-11-19 à 13.53.49.jpg

  • Scry: dîner annuel de Saint Vincent de Paul, dimanche 22 novembre

    capture ecran 2015-11-17 à 11.32.33.jpg
    Le dîner annuel de Saint Vincent de Paul, aura lieu le dimanche 22 novembre
    Au Prieuré de Scry à partir de midi.

    Apéritif offert, potage au potiron, roti aux champignons & garnitures, buffet de desserts, café offert.
    PAF 20€. S'inscrire avant le 20 novembre.
    J. Noiset: 085/51 26 46
    M.L Helson: 043/71 58 40 ou houben.claire@belgacom.net

     

  • Seny, les 486 tuyaux de l’orgue "décrassés"

    Depuis lundi et pour 3 semaines, un facteur d’orgue et son apprenti sont à pied d’oeuvre.
    L’orgue de l’église Saint-Pierre de Seny (Tinlot) va faire peau neuve. Depuis lundi, deux artisans de la Manufacture d’orgues Schumacher sont mobilisés pour nettoyer en profondeur l’instrument datant de 1875. Trois semaines de travail minutieux seront nécessaires pour venir à bout de la poussière et de la crasse accumulées depuis 31 ans, pour un budget 12.500 €.

    Depuis lundi, de drôles de bruits résonnent dans la petite église de Seny, place du Baty à Tinlot. Tantôt une flûte, tantôt une trompette… Un concert serait-il en préparation?
    Détrompez-vous, il ne s’agit nullement de musiciens mais de... champions de puzzle géant. Une compétence que les facteurs d’orgue, artisans s’il est en, ont peaufinée au fil des années et de leur expérience.

    capture ecran 2015-11-13 à 20.12.00.jpg

    C’est le cas d’Hadrien Paulus, 46 ans. Il travaille pour la Manufacture d’orgues Schumacher d’Eupen et sur le chantier de Seny, il encadre un jeune qui fait ses armes sur l’instrument tinlotois. «Ce n’est pas compliqué en soi mais il faut être organisé et minutieux », nous confie-t-il. Leur tâche va s’étaler sur trois semaines. Il s’agit de démonter, une par une, les multiples pièces de l’orgue de l’église Saint-Pierre qui compte pas moins de 486 tuyaux! Le plus grand mesure 8 pieds, l’équivalent de 2m40 et les fournitures les plus petites n’atteignent que quelques millimètres. «486 tuyaux, ce n’est rien comparé à l’orgue de l’église Saint-Jacques, nuance Hadrien Paulus, mais c’est un beau petit orgue romantique d’environ 5 mètres et datant de 1875 qui possède une tuyauterie d’origine et huit registres.

    capture ecran 2015-11-13 à 20.16.33.jpg

     Hadrien Paulus teste, une à une, les pièces de tous les instruments. Au centre la console et à droite, le souflet.

    Malheureusement, il a connu quelques dégâts et a été transformé à certains endroits. Il a été construit pour le culte, pas pour des concerts », précise- t-il. Pas question ici d’une restauration, mais d’un « relevage », soit une révision complète.
    « IL FAUT TOUT DÉMONTER, VÉRIFIER, NETTOYER ET REMETTRE EN PLACE »
    «L’orgue de l’église de Seny a été dépoussiéré pour la dernière fois en 1984. Il y a donc 31 ans de poussière à nettoyer, plus le plâtras tombé de la tour. Tout cela a bouché les tuyaux. » Une fois retirés de leur support, les tuyaux en bois, en alliage de plomb et d’étain, et parfois en zinc (au grand désarroi du facteur d’orgue), sont inspectés dans les moindres recoins, pour détecter une éventuelle fissure ou boursouflure. «Si tel est le cas, alors nous refaisons la pièce sur mesure en atelier. De ce que nous avons vu pour le moment à Seny, il y a peu de pièces abîmées », rassure-t-il.

    capture ecran 2015-11-13 à 20.21.18.jpg

    Les pièces sont démontées une à une et descendues dans l'église pour être nettoyées. Si l'orgue date de 1875, certains tuyaux datent du 17e siècle

    Les pièces sont alors, chacune à leur tour, décrassées de loin avec un compresseur et de près avec un pinceau. Aucune eau n’est utilisée. Le facteur d’orgue vérifie enfin que les tuyaux « parlent » correctement, soit une égalisation de l’harmonisation. «On remet les tuyaux en place et, à l’oreille, je m’assure que les sons qui en sortent sont justes et non faux », indique ce Liégeois marié à une Marchinoise.
    Le coût du chantier pour la fabrique d’église ? 12.500 euros, sans intervention communale.
    ANNICK GOVAERS. La Meuse du 14/11.

    capture ecran 2015-11-13 à 20.24.50.jpgSix éléments
    L’orgue de Seny date de 1875 et est l’oeuvre d’un facteur non identifié. La facture est cependant typique de Salomon Van Bever (traction mécanique pour le clavier et traction pneumatique pour les registres). L’orgue a dû être reculé dans la tour de l’église au début du 20e siècle car, vu son poids, il risquait de faire s’effondrer la tribune. Instrument à vent, il se compose du buffet (le meuble), de la console (organe de commande du clavier, du pédalier, des registres), du sommier (la pièce principale de l’orgue qui distribue l’air sous pression aux tuyaux en fonction des touches actionnées et des registres sélectionnés), et entre les deux, de la transmission, mais aussi de la soufflerie (un soufflet aujourd’hui alimenté par un ventilateur) et de la tuyauterie.

  • Laïcité: les rendez-vous de novembre

    capture ecran 2015-11-01 à 21.29.22.jpg

    Les  émissions de novembre: le service citoyen, l'Encadrement Pédagogique Alternatif, la surveillance, le devoir de mémoire, le Festival des Libertés, l'accueil des migrants.
    Voir le programme complet sur le site  ou voir ci-dessous.
    Transmis par Claude Hallet (Seny), pour le groupe "Neupré-Nandrin-Condroz Action Laïque".

    Lire la suite

  • 1 et 2 novembre, fête de la Toussaint et jour des morts

    Célébrée le 1er novembre, La Toussaint est une fête catholique au cours de laquelle l’Église catholique romaine honore tous les saints, connus et inconnus. La Toussaint précède d’un jour la Commémoration des fidèles défunts, dont la solennité a été officiellement fixée au 2 novembre, deux siècles après la création de la Toussaint.

    La Fête des morts (ou le jour des morts)
    Ce jour est le 2 novembre dans les faits, mais le 2 novembre n'est pas un jour férié, alors que le 1er novembre (jour de la Toussaint) en est un. C'est donc plutôt le 1er novembre que les citoyens consacrent à la visite des tombes de leurs proches, d'où une confusion fréquente entre la Toussaint et la Commémoration des fidèles défunts.
    Il est courant de fleurir la tombe avec un pot de chrysanthèmes, la fleur la plus achetée ce jour-là.

    Capture d’écran 2013-10-30 à 01.04.13.jpeg
    Pour l'Église catholique romaine, le 2 novembre correspond à la Commémoration des fidèles défunts, célébration des morts par des messes, en particulier pour les défunts de l'année écoulée. La messe a une valeur de purification des péchés véniels pour atteindre la vision béatifique. Ce jour est traditionnellement consacré à une visite familiale au cimetière et à l'entretien des tombes (Wikipédia). (Photo Ph.H: ancienne vue de l'église de Soheit-Tinlot)

  • Vlan: la nouvelle mouture du Messager du Condroz ne fait pas que des heureux !

    capture ecran 2015-10-29 à 21.50.45.jpg

    Depuis quelques temps  Vlan " Le Messager du Condroz" fait peau neuve. La mouture définitive qui apparait aujourd'hui offre une présentation et un contenu nettement amélioré. Par contre plusieurs rubriques sont passées à la trappe, ce qui a fait réagir de nombreux lecteurs.
    Tout d'abord, la rubrique paroissiale hebdomadaire avec tous les horaires des célébrations a complètement disparu sans explication. Cela a suscité de nombreux coups de fils, spécialement ce mercredi et jeudi avec l'absence des offices du week-end de Toussaint.
    Ce n'est donc pas momentané, ou un problème d'édition, mais bien un choix rédactionnel qui ne permettra plus la diffusion gratuite de ces informations. Vlan était pourtant la publication toute boîte exclusive de ces annonces, qui avaient fidélisé de nombreuses personnes pendant de longues années.
    A cet effet, le blog de Tinlot reprendra, chaque semaine, ces annonces dès demain.  Évidemment, cela ne concernera que ceux qui ont un accès à Internet.

    capture ecran 2015-10-30 à 09.14.05.jpg

    D'autres rubriques appréciées disparaissent également, mais avec diverses explications.

    capture ecran 2015-10-29 à 22.00.59.jpgC’est la mort dans l’âme que je dois annoncer à mes lecteurs du Condroz la dernière parution de ce journal! Un hebdomadaire dont j’étais fier d’être un des… messagers! Difficile bien sûr d’évaluer le nombre de lecteurs qui me faisaient le plaisir de lire ma prose! Pourtant, via «Le jeu de l’Echornifleur », je sais que j’avais des fidèles à Neupré Seraing, Rotheux, Ellemelle, Havelange, Villers aux-Tours, Ocquier, Strée, Nandrin, …
    Pour des raisons indépendantes de leur volonté, la chronique des trois H ne paraîtra donc plus dans ce Condroz qu’ils aimaient tant! Pendant plus de 15 ans, nous avons tenté de mener un combat loyal pour servir la culture, mettre votre patrimoine en valeur et promouvoir votre région! Avec sérieux mais sans jamais se prendre au sérieux!  Merci encore à tous ceux qui ont feuilleté chaque semaine Le Messager du Condroz! ■ Jean-Claude Hoferlin alias l’Echornifleur.
    Même son de cloche du côté de Jean Honhon dans un numéro précédent.

    capture ecran 2015-10-29 à 22.38.05.jpg
    Comme les rubriques de René Henry ne sont plus publiées dans le Vlan "Messager du Condroz", sachez que vous pouvez les retrouver sur le site Vlan.be, Les annonces d'Ourthe-Amblève.

  • L'Evêque de Liège à la rencontre des Condrusiens

    Après d'autres doyennés comme Verviers, la Basse-Meuse, ou la Hesbaye, Monseigneur Jean-Pierre Delville consacrait cette semaine au Doyenné Ourthe-Amblève-Condroz. L'objectif était de rencontrer non seulement les paroissiens des diverses unités pastorales, mais également tous les acteurs œuvrant dans un doyenné, y compris ceux du monde politique, économique agricole, social ou associatif. Le doyenné O-A-C est très étendu. Le programme était donc chargé et la journée de vendredi se déroulait plus particulièrement dans l'unité pastorale Nandrin-Tinlot.

    capture ecran 2015-10-24 à 20.45.20.jpg

    L'unité pastorale Nandrin-Tinlot  compte 5 communes (Anthisnes, Nandrin, Tinlot, Ouffet,Clavier)  et 26 églises (paroisses)

    La matinée de vendredi a été consacrée au CNRF de Fraiture. Après la visite des lieux et la découverte du fonctionnement de l'hôpital, l'évêque s'est entretenu longtemps et individuellement avec une trentaine de patients qui avaient souhaité le rencontrer.
    L'après-midi, à l'Avouerie d'Anthisnes, une réunion était organisée avec les autorités communales. Les 11 communes du doyenné O-A-C y étaient représentées par différents échevins et la présence de 7 bourgmestres. Les prêtres différentes paroisses, le Doyen Jean-Pierre Leroy et le Vicaire Général, Alphonse Borras étaient également présents.

    capture ecran 2015-10-24 à 20.47.42.jpg

    Cette rencontre a permis un échange direct, franc et convivial à partir des nombreux domaines dans lesquels l'église et les communes sont impliquées. Des sujets sensibles, vu les difficultés budgétaires rencontrées aujourd'hui et le taux d'occupation de plus en plus faible des églises pour le culte.
    Un premier constat est sans doute le bon état d'esprit et la bonne collaboration entre les prêtres et les différentes administrations communales dans le Condroz.
    Un deuxième constat est la nécessité de se rencontrer entre les responsables de l'évêché et les mandataires communaux. Des contentieux peuvent être ainsi évités, mais il est surtout important d'appréhender les problèmes relatifs à  la gestion des églises et des conseils de fabrique.
    Comment gérer les bâtiments, en fonction du culte, de leur intérêt patrimonial, de la sécurité, ou encore de leur affectation possible à d'autres types d'activités (culturelles, mouvements de jeunesse...) ? Certaines communes risquent aussi tout simplement de ne plus pouvoir assurer financièrement l'entretien ou le bon état des bâtiments.
    Un troisième constat est lié à l'étendue géographique du Condroz. Un grand territoire, de nombreux petits villages avec beaucoup d'églises.
    Plus qu'ailleurs peut-être, des choix seront à faire et des priorités à définir sans tarder, afin de regrouper les forces vives des différents conseils de fabrique et essayer de mettre en commun les moyens nécessaires pour assurer leur mission.
    Il y a donc un changement de mentalité à promouvoir, tant par les responsables religieux que par les mandataires publiques, auprès des paroissiens et des citoyens. Il y va de leurs intérêts respectifs.
    On comprend donc mieux l'importance d'une réunion comme celle de vendredi, qui a l'avantage de pouvoir traiter ces dossiers en direct, entre responsables concernés.

    capture ecran 2015-10-24 à 20.52.29.jpgAprès Anthisnes, l'évêque a été reçu par l'ASBL du Prieuré à Scry. Il faut rappeler que le nouveau vicaire, l'abbé Jean-Luc Mayeres, s'installe actuellement au presbytère et que le projet du Prieuré doit être précisé après les départs successifs de l'abbé René Rouschop, il y a 2 ans et celui de l'abbé Ghislain Katambwa, cette année.
    Le soir enfin, à l'école Sait-Martin, l'évêque était invité au "souper annuel des bénévoles de l'entité pastorale du Condroz". Et c'est une formule qui a enchanté l'Évêque: "La convivialité et l'intégration de chacun étaient la caractéristique des premiers chrétiens" a-t-il d'ailleurs rappelé!
    C'est donc dans une ambiance décontractée que les 80 personnes présentes ont pu rencontrer leur évêque et son vicaire général également présent tout au long de cette semaine.

    capture ecran 2015-10-24 à 20.55.25.jpg

    Un moment visiblement bien apprécié par tous les participants!

  • Le Rallye du Condroz 2015 dévoile son timing

    capture ecran 2015-10-18 à 14.43.21.jpgOn savait déjà qu’il faudra se lever tôt, deux jours durant, pour suivre les participants de ce rallye du Condroz 2015, lesquels s’affronteront sur les 240 kilomètres de tronçons chronométrés répartis en onze spéciales différentes, à parcourir à deux reprises. Le timing, paru sur le site de l’organisation, vient de le confirmer.
    Après avoir quitté le podium hutois à 7h30, c’est l’étape d’Anthisnes qui ouvrira le bal dès 8h13. Un chrono disputé en 2013 qui revient au programme… en sens inverse. On n’a pas touché à Ombret-Strée, identique à 2014, mais Tinlot-Terwagne sera modifiée et ne passera plus à Modave.
    Retour au chapiteau à 9h56 avant de parcourir l’autre demi-boucle qui conduira les rescapés à Marchin-Perwez, la plus longue avec ses 22 km parcourus en sens inverse de 2014. Puis à Forseilles, totalement remaniée et enfin à Wanzoul, identique à 2014 ou … quasi car il n’y aura plus de passage « show». La seconde boucle du samedi repartira de Huy à 14h02 pour rentrer au chapiteau à 19h47.

    capture ecran 2015-10-18 à 14.44.20.jpg
    On restera dans le plus classique, mais non moins difficile, le dimanche. Départ à 7h00, toujours, en direction de Ben-Ahin (7h57) qui, tout comme Wanze, sera identique à 2014. Retour aux stands à 8h53 avant de repartir pour la seconde demi-boucle qui passera à Lavoir, sans changement, puis Villers-Le-Bouillet, sur un tracé inédit et enfin, Amay-Bodegnée, dans l’autre sens et avec un départ modifié. Après un passage sur le podium à 12h25, les équipages toujours en course s’en iront refaire un tour. Ils monteront sur le podium final à 17h00. Il y aura donc du pain sur la planche pour les amateurs de rallye, qu’ils soient pilotes, ou spectateurs. (La Meuse du 15 octobre)

    capture ecran 2015-10-14 à 10.35.06.jpg

    Comme l'an dernier vous pourrez suivre le 42 rallye du Condroz en live ici même avec les infos avant et pendant le rallye sur les ES ,les pilotes ,etc. Le timing détaillé: ICI
    Voir le plan de l'étape Tinlot-Terwagne. (article précédent sur ce blog)

  • Fabriques d'églises, des exemples à suivre!

    Les budgets des fabriques d'église font débat dans de nombreux conseils communaux. Ceux-ci en effet doivent être ratifiés et complétés par des interventions communales qui grèvent de plus en plus les budgets.
    La question a d'ailleurs été posée au dernier conseil communal de Tinlot. Comment envisager la gestion des 5 églises  en tenant compte de leur fréquentation, de leur intérêt patrimonial, du nombre de paroisses ou des économies d'échelle possibles entre les différents  conseils de fabrique...? L'exemple de Villers-le-Bouillet est donc intéressant à observer.

    Villers-Le-Bouillet: 5 fabriques d'église projettent de fusionner.

    Le projet germe dans la tête de nombreux présidents de fabrique d’église mais rares sont ceux qui ont déjà franchi le pas. Dans l’arrondissement de Huy-Waremme et même en Wallonie, Villers-le-Bouillet figure parmi les premières communes à le faire.
    capture ecran 2015-10-17 à 13.29.20.jpgCe mardi 29 septembre, lors du conseil communal, les élus seront invités à donner leur avis sur le projet de fusion de cinq des six paroisses de la commune. Soit Saint-Lambert de Fize-Fontaine, Saint-Nicolas de Vaux-et-Borset, Saint-Lambert de Vieux-Waleffe, Saint-Martin de Villers-le-Bouillet et Saint-Remy de Warnant. Seule la paroisse de Dreye a souhaité garder son autonomie.
    Juste avant les vacances d’été, le dossier était déjà venu sur la table du conseil pour un pré-accord. Pour que la fusion soit effective, elle devra encore être avalisée par la Région wallonne. «Le but est clairement de faire des économies, tant sur le plan financier qu’administratif », concède l’échevin Philippe Wanet, en charge du culte. Il cite pour exemple les réparations, souvent importantes, aux édifices religieux. «Si l’entreprise reçoit une offre de plusieurs gros chantiers, nous pouvons espérer obtenir un meilleur prix », table l’échevin.
    Qui dit fusion, dit mise en commun des avoirs mobiliers comme immobiliers. «Mais aussi un seul budget et un seul compte », ajoute Philippe Wanet, preuve d’une charge administrative moins lourde à l’avenir.
    Dans la nouvelle et unique fabrique d’église qui verra prochainement le jour, on trouvera un représentant de chaque ancienne paroisse.
    DE MOINS EN MOINS DE BÉNÉVOLES
    Enfin, cette fusion doit aussi permettre de remédier au manque d’effectifs dans les fabriques d’église. «Il y a de moins en moins de bénévoles », constate l’échevin. «Ce rassemblement de plusieurs paroisses doit aussi permettre de faire l’économie de personnel.»
    Rappelons que ce projet émane du curé de Villers-le-Bouillet qui dessert actuellement toutes les paroisses de l’entité.
    M-CL.G. (La Meuse du 28 septembre)

  • Saint Severin Musique, dimanche 11 octobre, Trio de l'Imaginaire

    capture ecran 2015-10-05 à 10.59.56.jpg

    Voir le site

    Au profit de la restauration des orgues de l'église de Seny.

  • Bienvenue à Jean-Luc Mayeres, nouveau vicaire dans le Condroz

    DSC_6413.png

    Dimanche dernier, c'est dans l'église de Terwagne, lors de la messe des chorales, que l'unité pastorale du Condroz a accueilli son nouveau vicaire, Jean-Luc Mayeres.

    capture ecran 2015-09-29 à 13.19.57.jpg

    Jean-Luc Mayeres, vicaire à Stoumont, a rejoint l'équipe des prêtres du Condroz

    capture ecran 2015-09-29 à 13.49.18.jpg

    La messe des chorales regroupe les différentes chorales paroissiales et est toujours très appréciée. 150 fidèles ont pu, à cette occasion, accueillir, entendre et découvrir leur nouveau vicaire.

    capture ecran 2015-09-29 à 13.59.49.jpg

    Rien de tel qu'un verre de bienvenue convivial après la messe pour faire connaissance !

    capture ecran 2015-09-29 à 13.58.03.jpg

    Et pour l’anecdote, c'est bien le coin du confessionnal qui servait de bar à l'apéritif. C'est d'ailleurs dans celui-ci que se trouve la réserve d'eau bénite...
    Quand au nouveau vicaire, qui va bientôt rejoindre le prieuré de Scry (pour le 1er novembre): "je suis actuellement en pèlerinage au parc à containers pour mon déménagement, déclare-t-il avec le sourire".
    Encore un peu de patience !

  • Condr'aujourd'hui

    capture ecran 2015-09-23 à 15.49.52.jpg

    Le journal paroissial trimestriel est distribué en toute boîte dans nos communes par des bénévoles.

    Vous pouvez également
    le téléchargez ici en version pdf.

  • Scry, 200 "mercis" à Ghislain Katambwa

    capture ecran 2015-09-20 à 23.36.04.jpg

    Ce sont plus de 200 paroissiens de l'unité pastorale du Condroz, qui ont manifesté leur reconnaissance à l'abbé  Ghislain Katambwa vendredi dernier à Scry. Après deux ans dans le Condroz, celui-ci devient curé à Beyne-Heusay et quitte donc le prieuré de Scry. Une célébration religieuse suivie d'une réception au prieuré a permis aux paroissiens de manifester leur sympathie et leurs mercis à Ghislain, unanimement apprécié et chaleureusement remercié.
    Son écoute, sa présence dans toutes les activités (football, écoles...), son engagement auprès des plus démunis, la richesse de sa culture africaine partagée en toutes circonstances, ont été mis en évidence. Son passage à Scry marquera le prieuré. Bon vent et encore merci, Ghislain!

    capture ecran 2015-09-20 à 23.34.41.jpg

     Parmi les cadeaux, des photos souvenirs de son passage au prieuré de Scry.