Patrimoine - Page 5

  • A côté de l'église de Seny, une superbe terrasse, des glaces artisanales, un tea room, découvrez "La glace timbrée" dans l'ancienne poste!

    Agréable surprise pour les habitants de Seny samedi après-midi en découvrant les parasols devant l'ancienne poste et une terrasse au soleil qui donne envie de vacances et surtout de s'arrêter!
    Les travaux de rénovation et d'élagages, la création d'un grand parking avaient déjà retenu l'attention des usagers ce cette nationale, mais par cette belle après-midi ensoleillée, sans avoir eu le temps de faire de la publicité, le résultat est remarquable.
    Le public a d'ailleurs suivi tout naturellement et la terrasse n'a pas désempli du week-end, avec en plus de nombreux Senytois heureux de découvrir leur village assis tranquillement à l'écart de la grand-route dans un cadre condrusien typique.

    Capture d’écran 2013-06-16 à 23.19.36.jpeg

    Capture d’écran 2013-06-16 à 23.25.10.jpeg
    Un grand parking aménagé pour au moins 25 voitures permet de s'arrêter sans problème. Une bassecour et des moutons font le bonheur des petits.

    Capture d’écran 2013-06-16 à 23.30.19.jpeg
    La "glace timbrée" se décline sur le thème de la poste. L'historique des lieux est d'ailleurs repris à la carte de ce tea-room avec la description du projet de Christine Warnier. (ci-dessous, cliquez pour agrandir)

    Capture d’écran 2013-06-16 à 23.31.45.jpeg

    Capture d’écran 2013-06-16 à 23.41.40.jpeg

    Au centre (et à gauche), Christine Warnier dans ses nouvelles installations.
    Les glaces sont bien sûr de fabrication artisanale. Ce sont des produits de qualité qui seront proposés et les investissements réalisés sont à la hauteur des exigences et des réglementations en vigueur dans le secteur de l'HORECA.
    L'aménagement intérieur est aussi à la hauteur du cadre et des aménagements extérieurs. C'est important car en Belgique, on ne peut pas se contenter d'une terrasse!
    Un bar, un salon de dégustation d'une trentaine de places et d'autres aménagements qui permettront de proposer d'autres produits.  Mais c'est une autre histoire.
    Bonne réussite à toute cette équipe, à ce nouveau lieu de vie important pour le coeur d'un village et qui remet bien en valeur un bâtiment du patrimoine délaissé.
    La Glace Tinlotoise - Fermé le mardi.
    0478 611176

  • 14 juin: journée mondiale du don du sang, allez donner votre sang ce jeudi au CHRH !

    Aujourd’hui, à l’occasion de la journée mondiale du don de sang, la Croix-Rouge organise une collecte au CHR de Huy. Alors que les fonctionnaires n’ont plus de congé pour un don effectué, les hôpitaux crient à la pénurie. Alors faites comme nous, donnez du sang et un peu de votre temps.

    Capture d’écran 2013-06-13 à 09.44.25.jpegCe vendredi 14 juin a lieu la journée mondiale du don de sang. La Croix-Rouge, en collaboration avec le centre hospitalier régional hutois (CHRH), organise donc, ce jeudi, de 9h30 à 19h30, une collecte de sang à la policlinique de Gabelle (rue Saint-Catherine 1, derrière le CHRH). «On le sait, ce n’est pas la date exacte mais comme notre centre ouvre le mardi et le jeudi, on s’est dit que c’était plus facile », explique Françoise Botson, médecin indépendant pour la Croix-Rouge qui gère également le centre de don à Huy depuis 2007.
    Pour soutenir le don du sang, nous avons décidé de faire une bonne action en donnant un peu de nos globules rouges. Le bon moment selon Françoise Botson qui affirme qu’une pénurie se fait sentir. «Il faut avouer qu’avec les fonctionnaires qui n’ont plus leur jour de congé quand ils donnent du sang, on a environ 10 % de fréquentation en moins », continue le docteur Botson qui affirme que la cellule de Huy fonctionne plutôt bien. «Nous produisons 7.500 pochettes de sang par an. Ça équivaut à 200 personnes par mois. Il y a même des jeunes de la région qui organise des événements sur facebook. Ils arrivent à huit ou neuf dans notre centre ». Munissez-vous, donc, de votre carte d’identité et prenez 30 minutes de votre temps. Le don est totalement gratuit et vous recevrez un petit cadeau en prime. «Vous remplissez un questionnaire avant de répondre à quelques questions face au médecin. Après le don, vous devez rester quinze minutes dans notre espace de relaxation », continue Françoise Botson. «Nous ne voudrions pas que quelqu’un fasse un malaise au volant de sa voiture ».
    Malgré tout, une certaine partie de la population ne pourra pas donner son sang. «Il faut entre 18 et 70 ans. Vous ne devez pas être atteint d’une grave maladie. Il faudra également attendre six mois après la pose d’un piercing ou d’un tatouage », conclut le docteur. l
    THOMAS BROUX (La Meuse du 13/6)
    À NOTER: Le centre du don de sang hutois est ouvert toute l’année, les mardis et jeudis, de 14h à 19h30.

  • 1 et 2 juin, Journées des Eglises Ouvertes dont Saint Remacle à Fraiture

    L'église Saint-Remacle (Fraiture en Condroz)  s'est inscrite comme membre de la Fondation Eglises Ouvertes, fondation d'utilité publique.
    Comme dans d’autres pays européens (Royaume-Uni, pays scandinaves et Allemagne), la Fondation Eglises Ouvertes vise à créer en Belgique un réseau d'édifices religieux (églises, temples, synagogues, mosquées) menant des actions communes pour rendre ce patrimoine culturel ouvert à tout visiteur et organiser dans ces lieux une atmosphère chaleureuse et apaisante.
    Cet organisme déjà près de 270 édifices religieux dans notre réseau qui sont repris sur le site Internet en 4 langues (www.eglisesouvertes.be).
    Vous trouverez  les données de cette église sur notre site Internet  Pour le programme des Journées des Eglises Ouvertes : http://www.eglisesouvertes.be

    Capture d’écran 2013-05-15 à 22.51.20.jpeg

  • Tinlot, journée mondiale de l'eau: visite du château d'eau de Scry

    _DSC0003.JPG

    Capture d’écran 2013-03-25 à 16.42.51.jpeg

    Capture d’écran 2013-03-25 à 16.43.17.jpeg

    Scry.jpg
    Dominique Foulon, directeur de l'Iden et notre guide,
    à l'intérieur du château d'eau. (photo CW)

    Capture d’écran 2013-03-25 à 16.43.29.jpeg

    Lire la suite

  • La réforme du financement des cultes en Wallonie

    Capture d’écran 2013-02-20 à 16.15.22.jpeg1.800
    C’est le nombre de fabriques
    d’église recensées en Wallonie,
    soit une moyenne de sept par
    commune. La ville de Tournai,
    dont le territoire est très étendu,
    n’est pas dite pour rien « Cité
    aux cinq clochers » : elle compte
    en fait à elle seule 65 paroisses,
    et autant de fabriques d’église

    39
    Les fabriques d’église ne sont
    pas les seules instances reconnues
    par les pouvoirs locaux.
    On dénombre ainsi en Wallonie
    39 communautés locales de religion
    islamique… Mais aussi
    67 communautés protestantes,
    une anglicane, quatre israélites
    et six orthodoxes.

    580
    C’est le nombre d’églises (380) ou de chapelles (200) qui font l’objet d’un classement total ou partiel en Wallonie – la protection porte parfois sur une chaire de vérité ou un jeu d’orgues. Une protection qui pèse évidemment lourd en cas de projet de reconversion.
    40

    Chaque année, les 262 communes wallonnes consacrent de l’ordre de 40 millions d’euros au financement des fabriques d’église. Soit une moyenne de 25 euros par habitant.
    En Wallonie, provinces et communes assurent toujours le financement des cultes sur la base de textes qui remontent à... 1809. Le ministre PS des Pouvoirs locaux engage une réforme sur une question très sensible. Il joue donc la carte de la concertation, avec phase pilote à la clé. Mais l’objectif est clair : un cadre législatif unique et modernisé pour tous les cultes, dont les droits mais aussi les devoirs seront renforcés.
    Voir ci-dessous des extraits de  l'article d' Eric Deffet dans le soir du 9/1 et la réforme lancée par le ministre wallon Paul Furlan

    Lire la suite

  • Le budget des églises à Tinlot

    La commune de Tinlot compte 5 paroisses, 5 églises et 5 fabriques d'église. Quatre appartiennent à l'évêché, et une, celle de Soheit-Tinlot, appartient à la commune. Notons que la chapelle Saint-Remy dans le village d'Abée a été rechetée par une ASBL privée.

    Capture d’écran 2013-02-20 à 20.59.46.jpeg
    Les conseils de fabrique, composés de paroissiens bénévoles, doivent présenter leurs comptes et budget au conseil communal pour approbation chaque année. Ceux-ci doivent être en équilibre, à charge donc de la commune de combler le déficit éventuel. C'est ainsi que le budget annuel pour les églises à Tinlot est d'environ 21.000 €
    (sur un budget global de 2,4 millons €) La commune peut également se porter garante de différents prêts consentis afin d'entretenir ou de restaurer le patrimoine que constituent ces bâtiments religieux.

    Capture d’écran 2013-02-20 à 20.59.53.jpeg
    Au dernier conseil communal, la commune de Tinlot (comme celle d' Ouffet et de Modave), a refusé de reconnaître une nouvelle paroisse protestante à Huy. L'argument évoqué était notamment la participation financière qui pourrait s'en suivre au cas où des frais devraient être pris en charges par les communes concernées. Ce serait aussi le cas pour une mosquée à Huy par exemple si des musulmans tinlotois en sollicitaient la reconnaissance par la commune de Tinlot. Faut-il reconnaître de nouveaux lieux de culte ? C'est un autre débat qui implique des choix autres que financiers.

    Capture d’écran 2013-02-20 à 21.00.01.jpeg
    Dans l'ordre des photos: l'église et la paroisse Saint-Maurice à Soheit-Tinlot. L'église Notre-Dame à Ramelot, l'église Saint-Pierre à Seny, l'église Saint-Remacle à Fraiture, l'église Saint-Martin à Scry et la chapelle privée d'Abée.

    Capture d’écran 2013-02-23 à 12.35.25.jpeg
    A l'église de Scry, des pierres se détachent du clocher et l'entrée du porsche a dû être sécurisée depuis quelques années. La tour entière  serait "déstabilisée" depuis le tremblement de terre à Liège. De très gros travaux en perspective sur un bâtiment classé partiellement.
    En savoir plus sur la chapelle d' Abée
    (article sur ce blog)


  • La restauration de "l'ancienne ferme Legros" à Soheit-Tinlot

    Capture d’écran 2013-02-24 à 22.38.51.jpeg
    Les Tinlotois connaissent bien ce bâtiment qui se dégradait dangereusement depuis des années à la sortie de Soheit-Tinlot vers Fraiture. Depuis 3 ans maintenant, il a été racheté par Monsieur Van der Steegen, ingénieur et entrepreneur qui le restaure avec passion. Il nous a ouvert aimablement son chantier pour découvrir les travaux en cours et la technique utilisée pour cette restauration avec des matériaux conçus et produits à quelques centaines de mètres, chez ChanvreEco.
    (Voir l'article précédent sur ce blog: le Rotary en visite chez ChanvrEco le 22 février 2013).Capture d’écran 2013-02-24 à 22.39.21.jpeg
    Les 2 jeunes entrepreneurs de ChanvrEco ont expliqué l'utilisation du béton de chanvre projeté sur les murs du bâtiment et les nombreux avantages de cette formule qui n'est pas plus coûteuse qu'une autre isolation de qualité. Après une première partie de 550M2, ce seront  près de 1000 mètres carrés qui seront ainsi recouverts. Cette donc une vitrine sur place très intéressante, tout comme la nouvelle maison communale de Villers-le-bouillet inaugurée récemment.
    Sur les photos, on voit très bien les 10 cm en béton de chanvre projetés sur les murs. A certains endroits une épaisseur plus importante permet de redresser les murs.Capture d’écran 2013-02-24 à 22.39.31.jpeg
    José Legros, l'ancien occuppant des lieux. Au centre Stephan Van der Steegen. A droite, les 2 jeunes ingénieurs de ChanvrEco, Laurent Cimonetti et Sébastien Ernotte.
    Ce mélange de chanvre de chaux et d'eau permet aux murs de respirer; l'inertie pour amortir les variations de température jour nuit est excellente ainsi que l'isolation acoustique. Le chanvre cultivé par les agriculteurs locaux (40 en 2011) est traité à ChanvrEco sur le Zoning de Tinlot.
    En partant de zéro en 2010, la production actuelle de 200 tonnes devrait passer à 400 pour atteindre l'objectif de 800. Les 3,5 emplois devraient augmenter maintenant que la formation des entrepreneurs, des architectes est organisée et que les premières réalisations apportent toute la promotion nécessaire à ce projet.
    Capture d’écran 2013-02-24 à 22.39.47.jpeg
    Un des avantages de ce procédé est encore de pouvoir laisser des pierres ou des niches apparentes très facilement. Ici par exemple une croix de malte gravée dans la pierre qui constitue un élément du petit patrimoine à valoriser.

     


    Pour en savoir plus:
    Article sur ChanvEco sur ce blog

    chanvreco.be

    et n'hésitez pas à les contacter ou à passer les voir, vous serez bien accueillis !

  • Mais d'où vient le "coq wallon"?

    Capture d’écran 2013-02-08 à 12.27.39.jpeg
    Cliquez sur l'image pour agrandir. Source Cdh

     

  • Un petit coup de pouce au blog de Vinalmont!

    yvan-cartevisite-site.jpgRTC Télé Liège organise un concours à projet qui sera primé par la Fondation Roi Baudouin.
    Notre collègue Sudinfo de Vinalmont, Yvan Joiret est en tête de ce concours pour lequel vous pouvez voter. Il faut se rendre sur le site internet de RTC (RTC.be). Cliquez sur l'encart "15 ans Quartiers de vie" dans la colonne de droite en dessous du JOURNAL et voter pour l'histoire de Vinalmont . Ou cliquez directement  ICI.
    Pour plus de renseignements, vous pouvez aussi vous rendre sur le blog de Vinalmont

    20121024-rtc01.JPG


    Lire la suite

  • Histoire de la chapelle St-Remy et de la seigneurie d'Abée.

    DSC07183_edited.JPG

    images.jpgLa Chapelle Saint-Remy à Abée et la pierre funéraire "blanche"

    Lire la suite

  • Le Tumulus de Ramelot. Petite histoire de la chaussée Romaine et des tumuli condruziens

    PICT0004.JPGIMG_4199.JPG

    Lire la suite

  • Tilleul de Ramelot classé et âgé de 325 ans en 1973!

    DSC_0103.jpgsquel303.JPGLa fête du village de Ramelot est une occasion pour revenir sur notre patrimoine. Le tilleul au coin de la Chaussée Romaine et de la rue des Aubépines vaut le détour.
    A la suite des travaux d'aménagements réalisés par la commune, la plaque de la région Wallonne indiquant un site remarquable et protégé est à nouveau en place ainsi qu'une plaque explicative:
    Tilleul de Ramelot
    En bordure de  la Chaussée Romaine. Classé et âgé de 325 ans en 1973. Circonférence 5m50. Complétement creux. Figure parmi les plus beaux arbres de Wallonie.
    En 2004 découvertes de squelettes intacts avec sépultures. Nécropole mérovingienne probable.
    Nous reviendrons prochainement sur l'histoire de ces squelettes qui avaient mobilisé tout le village en 2004. Voir le dossier de classement RW et les autres sites classés de Tinlot  Attention, ne pas confondre le "Tilleul" avec un autre tilleul situé sur le Tumulus de Ramelot. (Voir d'autres photos ci-dessous et cliquez sur les images pour agrandir)

    Lire la suite

  • Anciennes photos du village de Fraiture (suivi)

    Merci à Phiiippe Poumay qui nous a transmis un lien à partir duquel vous pouvez voir une quarantaine d'autres photos anciennes sur le village de Fraiture et du château particulièrement.
    Cliquez ici pour les découvrirchateau+2.jpg

  • Promenade: découvrez Clavier en Condroz

    promenade clavier.jpeg
    Le groupe “Sentiers” a publié, avec l’aide de la commune, un livre topo-guide
    Téléchargez l'article complet de la Meuse du 26 juin de DA.DE.

  • Scry: quelques élaguages dégagent le paysage!

    _DSC0067.JPGDe la rue du Tige, on peut apercevoir mintenant l'Eglise de Scry et l'apprécier sous un nouvel angle. Malheureusement le point de vue est différent sur la place car après les magnifiques travaux de rénovation du choeur et des vitraux classés, c'est la tour principale qui pose problème: des pierres se descellent et tombent sur le parvis. Les échaffaudages  installés protégent les passants et permettent de continuer le culte. Voir les photos ci-dessous et cliquez sur les images pour agrandir.

    Lire la suite