Santé - Page 4

  • Condroz: pharmacies et Poste Médical de Garde, les 26 et 27 août

    capture ecran 2016-03-26 à 15.40.17.jpg

    Depuis le 12 mars 2016, le rôle de garde des médecins est organisé au poste médical de garde du Condroz pour les habitants des communes de : ANTHISNES, CLAVIER, MARCHIN, MODAVE, NANDRIN, NEUPRE, OUFFET, TINLOT.

    Il est disponible uniquement sur rendez-vous les samedis, dimanches et jours fériés de 8.00 hrs à 22.00 hrs.

    Il se situe rue de Dinant 106 à 4557 ABEE-SCRY : suivre fléchage poste médical de garde (bâtiment du CRT).

    Téléphone : 0471/75.02.68

    Des visites à domicile sont toujours possibles pour les personnes totalement incapables de se déplacer.

     

    Quelques rappels importants :

     

    Un poste de garde c'est : des médecins disponibles pour les soins non urgents ne pouvant attendre 24 ou 48 hrs pour être pris en charge.

    Pour les situations médicales aiguës, il faut toujours appeler le 112.

     

    Un poste de garde ne peut assurer les services suivants :

     

    * Rédaction de certificat d'aptitude sportive.

    * Rédaction d'ordonnance ou tout document autre que ceux en relation avec la pathologie ayant nécessité la consultation de week-end.

    * Consultation de "confort" (par facilité par rapport à la semaine).

     

     Pour les pharmacies de garde proches de chez vous,
     consultez le site   pharmacie.be

    capture ecran 2016-03-26 à 15.41.27.jpg

  • Notre espérance de vie en baisse. La grippe responsable de cette chute

    En 2015, l’espérance de vie des Belges a enregistré un léger recul. C’est la deuxième fois que les analystes enregistrent une diminution au cours de ce XXIe siècle. Or, comme en 2012, l’année 2015 a connu une épidémie de grippe assez violente. En 2015, l’Institut de santé publique (ISP) a estimé que 690.000 personnes avaient consulté pour des syndromes grippaux. Les personnes âgées de 65 ans et plus ont été deux fois plus touchées qu’au cours des six saisons précédentes.

    capture ecran 2017-07-25 à 18.14.29.jpg

    SURTOUT LES AÎNÉS
    L’ISP a également constaté en 2015 que, pour ces patients souffrant de la grippe, le taux de mortalité était légèrement plus élevé qu’au cours des deux saisons précédentes. Sur la base des données de mortalité des cinq dernières années, un peu plus de 28.000 décès étaient attendus au cours des trois premiers mois de 2015.
    Dans les faits, un peu plus de 32.500 décès ont été rapportés, ce qui représente une surmortalité évaluée à près de 4.400 décès, soit 15,5% de plus. Cette surmortalité significative était plus marquée chez les plus de 85 ans.
    Les taux de mortalité observés en 2015 étaient similaires à ceux rapportés lors de l’épidémie de grippe de 2011-2012. À noter que la grippe de cette année a été, elle aussi, terriblement mortelle: pour janvier et février, on parle d’une surmortalité de 20%.

    MOINS EN WALLONIE
    Outre ce phénomène grippal qui touche l’entièreté de la Belgique, on observe également que l’espérance de vie des Wallons est en deçà de la moyenne nationale d’après les chiffres de 2015. La différence entre la Belgique et la Wallonie est de 1,5 an pour les femmes et de 1,8 an pour les hommes.

    Cet écart tend à augmenter légèrement depuis la fin des années 1990. Pour expliquer cette surmortalité wallonne, les spécialistes mettent en avant plusieurs causes, telles que les maladies cardio-vasculaires ou certains types de cancers, des maladies liées à des habitudes alimentaires et au tabagisme. Une enquête santé a confirmé que ces mauvaises habitudes se rencontrent plus fréquemment en Wallonie que dans le reste du pays.

    40.000 PERSONNES PAR AN
    Au cours de ces 20 dernières années, le nombre des décès en Wallonie a tourné autour de 40.000 personnes par an. En Flandre, la mortalité se maintient autour de 60.000 décès par an, en légère augmentation ces dernières années. Comme en Wallonie, le vieillissement de la population y est compensé par l’augmentation de l’espérance de vie. Contrairement aux deux autres régions, le nombre de décès est en légère diminution à Bruxelles-Capitale. La population bruxelloise bénéficie en effet d’une structure par âge plus jeune.
    M.P. (La Meuse du 29 juin)

  • Laisser tourner son moteur à l’arrêt à la sortie d'une école: ce sera 50 à 10.000 euros!

    Les parents qui laissent tourner leur moteur alors qu’ils attendent la sortie de leurs enfants de l’école ? Carlo Di Antonio (cdH) les a clairement dans le collimateur. À la dernière rentrée scolaire, le ministre wallon de l’Environnement leur avait dédié une campagne de sensibilisation

    capture ecran 2017-07-17 à 16.55.01.jpgMais il compte aller plus loin. Et frapper là où ça fait mal : au portefeuille. Au Parlement wallon, il vient d’en dévoiler un élément qui risque de faire du bruit : le montant d’une nouvelle amende. Qui oscillera entre 50 et 10.000 euros !

    Tout ceci s’inscrit dans une philosophie bien précise. C’est celle de protéger les enfants. « Par leur petite taille, ils sont en première ligne d’exposition aux gaz d’échappement », expliquait-il à Sudpresse voici un an en nous dévoilant la campagne de sensibilisation. Le décret qu’il prépare s’inscrit dans le cadre plus global d’une lutte accrue contre la pollution atmosphérique liée à la circulation.

    « Le code de la route enjoint à arrêter le moteur en cas d’arrêt de la voiture, sauf en cas de nécessité ou d’urgence », rappelle le citoyen de Dour. « Cette disposition sanctionnable par la police peut être punie d’une amende allant de 10 à 250 euros. Elle est sans impact sur la sécurité des personnes ».

    Son intention est d’aller plus loin et d’« insérer une disposition similaire dans un décret régional, vu qu’elle a avant tout un objectif environnemental, à savoir la réduction des émissions de particules fines et oxydes d’azote ainsi que la consommation de carburant. »

    L’amende administrative à cette « infraction environnementale », sera fixée « en fonction des catégories d’infractions reprises au sein du Code de l’Environnement. À ce stade, ce comportement devrait constituer une infraction de troisième catégorie. Suivant les montants repris, cela correspond à une amende pouvant aller de 50 à 10.000 euros. »  C.C. lire la suite dans l'édition digitale de la Meuse

  • Fraiture: Plus de 5.000 personnes au "Beau Vélo de Ravel"!

    capture ecran 2017-07-30 à 18.12.40.jpg

    Esneux – Fraiture – Esneux. Un parcours particulièrement difficile à effectuer en vélo. Et pourtant, des milliers de cyclistes ont relevé le challenge à l’occasion du Beau Vélo de Ravel, ce samedi. Les nombreuses montées et descentes qui caractérisent la région condruzienne ont pimenté et émerveillé les amateurs de balades cyclistes. Et la réputation de cet évènement convivial et familial a encore fait mouche.

    Pour la première fois, le Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle (CNRF) de Fraiture (Tinlot) accueillait, sur ses terres ce samedi, le Beau Vélo de Ravel. L’occasion pour des milliers de personnes de découvrir non seulement la région du Condroz mais également cet hôpital mono-spécialisé. «  On collabore avec le CHU, et à l’occasion de ses 30 ans, on voulait relier les centres de réadaptation d’Esneux et de Fraiture  », explique Bernadette Rorive du CNRF. 

    Le centre accueillant des patients de longue durée, ces derniers ont pris part aux festivités. L’organisation des lieux a donc été pensée afin de pouvoir faire circuler des personnes en chaises roulantes sans difficulté aucune. 

    Victime de son succès, alors que le peloton n’était pas encore arrivé, l’endroit était déjà rempli de cyclistes et de personnes venues profiter de l’ambiance de cet événement. Le site de ravitaillement proposait des pommes et des bouteilles d’eau gratuitement aux participants. 

    Niveau encadrement, les motards de Fédémot se sont joints à l’évènement. «  Ils ont assuré la sécurité sur le parcours et se trouvaient aux différents embranchements  », a précisé Francis Hubin, coordinateur de l’évènement. 

    capture ecran 2017-07-30 à 18.05.49.jpg

    Pascal Lejeune, premier échevin de Tinlot, (en haut à gauche, accompagné de Christophe Pauly et de Jean-François Marot, président du CA du CNRF), était aussi présent sur le site fraiturois. La convivialité et l’ambiance bon enfant de la journée ne l’ont, en rien, étonné. «  C’est typique de la région Condruzienne !  », a-t-il conclu.

    capture ecran 2017-07-30 à 18.15.18.jpg

     

    capture ecran 2017-07-30 à 18.04.11.jpg

    IMG_1069.JPGLe chef Pauly aux fourneaux avec ses petits-gris locaux

    Sous le signe de la Wallonie Gourmande, le chef Christophe Pauly, du Coq aux Champs à Tinlot, a ravi les papilles de nombreux gourmets samedi après-midi sur le village de Fraiture. Invité du Beau Vélo de Ravel, il a concocté une préparation mettant les ingrédients locaux à l’honneur. «  J’ai fait des lentilles, qui nous viennent de Havelange, en vinaigrette. Des petits-gris de la ferme du Tilleul avec une émulsion béarnaise et une touche de garam masala  », explique le chef étoilé. Une préparation réalisée pour 50 personnes. 

    Si Christophe Pauly a été choisi pour ce show culinaire, c’est non seulement pour sa proximité mais aussi pour sa renommée. «  Même si je commence à être connu à l’étranger, il faut maintenir et préserver le relationnel et la proximité avec la clientèle locale. Il ne faut pas oublier que c’est la clientèle locale la plus importante. » 

    capture ecran 2017-07-29 à 22.24.10.jpg

    Le duo de choc Oriane et Pierre

    Oriane et le Hutois Pierre, le duo de choc de la dernière saison de ‘The Voice’, s’est illustré sur scène pour détendre ces milliers de cyclistes lors de l’étape de ravitaillement à Fraiture. «  On chante nos propres compositions mais aussi de reprises. On a au moins un concert par semaine, mais ça monte facilement à deux ou trois. Ça nous donne l’opportunité d’avoir plein d’expériences différentes. Le duo plaît et, ce qui est certain, c’est qu’on ne se voit plus chanter l’un sans l’autre. Bien entendu, on a nos projets chacun de notre côté mais ça n’empêchera pas le duo de perdurer  », détaille la jeune femme.

    capture ecran 2017-07-29 à 22.25.37.jpg

    Vélos adaptés

    Cinq cyclistes équipés de vélos adaptés ont pris part à la balade du Beau Vélo ce samedi, reliant Esneux à Fraiture. «  Comme certains chemins sont particulièrement étroits, la balade a un niveau de difficulté assez élevé. C’est pourquoi, on a décidé de faire le tour avec une personne à mobilité réduite. Ainsi, on est là pour l’encadrer en cas de difficultés  », explique Christian Pirard.
    CYC (La Meuse H-W)

    Extraits des articles publiés dans la page de La Meuse H-W du 31 juillet et dans la Meuse digitale.

    Voir les articles complets:http://huy-waremme.lameuse.be/108454/article/2017-07-30/fraiture-de-5000-personnes-au-beau-velo-de-ravel

    capture ecran 2017-07-30 à 18.14.51.jpg

    Photos: Merci aux photographes Fraiturois, Michaël Delcomminette et Jean -Marie Wery (page facebook)

  • Retrouvez l'émission de télévision le "Beau vélo de RAVel, Esneux-Fraiture" de dimanche à 13h45

    capture ecran 2017-07-29 à 15.48.42.jpg

    Voir également le site du Beau Vélo (Photos etc... dans quelques temps)
    Revoir les émissions sur RTBF Auvio

  • 23% des Wallons boivent avant de conduire !

    Dans le cadre de la campagne Bob 2016-2017, l’IBSR a interrogé les automobilistes sur leurs habitudes en matière d’alcool. Les résultats que nous publions en primeur interpellent. Premier constat, 44% des femmes jouent les Bob, contre 31% des hommes.
    «D’une manière générale, elles prennent moins de risques en ce qui concerne l’alcool, la vitesse ou la ceinture», explique Benoît Godart. Au niveau des différences régionales, 39% des Flamands affirment être très souvent ou toujours Bob. Les Wallons sont 36% et les Bruxellois 34%. Pire: 23% des Wallons reconnaissent boire trois ou quatre verres d’alcool tout en sachant qu’ils doivent reprendre la route ensuite.

    DÉSAPPROBATION SOCIALE

    capture ecran 2017-07-09 à 19.05.15.jpgLes Flamands ne sont que 14% dans le cas. Les Bruxellois sont 24%. «La désapprobation sociale quant à la consommation d’alcool au volant est plus forte en Flandre. Nous allons devoir travailler sur cet aspect pour les deux autres régions», note le spécialiste de l’IBSR.
    Toujours selon l’enquête, 2% des Wallons admettent boire cinq verres, ce qui est le même pourcentage qu’en Flandre. Concernant les tranches d’âge, ce sont les 35-49 ans (toutes régions confondues) qui estiment naturel de reprendre le volant avec trois ou quatre verres dans le coco (23%).
    Viennent ensuite les 50-65 ans (19%), les plus de 65 ans (17%) et les 17-34 ans (15%).
    Extrait du dossier de Y.H dans La Meuse du 3 juillet

  • La balade de 30 km du Beau Vélo de RAVeL traversera ce samedi Anthisnes et Tinlot

    Le 29 juillet 2017, le Beau vélo de Ravel fait une halte au Centre Neurologique. Rejoignez-nous entre 13h et 18h, dégustation de pâtisseries, bières spéciales (Troufette et Frénésie du Condroz), concert gratuit de Pierre de Neuville et Oriane Simon (Les Gens d’En Face). Présence de Christophe Pauly, chef étoilé du Coq aux Champs. Avec le soutien des administrations communales de Tinlot et de Nandrin.
    B.R. CNRF Fraiture

     L’animateur Adrien Joveneau, Charline Van Snick ou encorel e chef étoilé Stéphane Diffels rouleront dans le cadre duBeau Vélo de RAVeL ce samedi, au départ d’Esneux.

    capture ecran 2017-07-28 à 08.52.36.jpg

    Le trajet est organisé cette fois-ci par leCHU de Liège qui souffle ses 30 bougies.«Entre 4.000 et 6.000 personnes participent en général à cet événement», indique Louis Maraite, directeur de la communication du CHU de Liège. «On tendra peut-être vers ce premier chiffre au vu de la difficulté du parcours.»

    Le parcours se déroule sur 30km. Le groupe partira à 13h du centre sportif d’Esneux avantd e se diriger vers l’hôpital, pour emprunter ensuite le RA-VeL sur 5km. «On rejoindra alors la place de Poulseur, une ville où les Portugais sont très nombreux», continue-t-il. «Il y aura ainsi une animation portugaise avec une fanfare.»Ils seront ensuite confrontés à la première complication du parcours. «Une côte de 7km nous mènera vers Anthisnes», dit Louis Maraite. «Le chemin débouchera sur un très beau plat jusqu’à Hody. On roule ensuite vers Fraiture.»C’est là qu’il y aura un ravitaillement d’une heure animé notamment par le duo du hutois Pierre De Neuville et d’Oriane Simon. C’est au CNRF de Fraiture que le binôme deThe Voice se produira.«On passera ensuite par Tavier et son monument aux morts de 14-18», indique le directeur de la communication. «On remonte vers Limont, puis on arrive dans un bois en pente.» Il s’agit ici du passage le plus technique du parcours, selon lui. «C’est une descente sur 4km. On a mis des signaleurs pour ralentir tellement c’est raide.»Le groupe continuera vers les deux chapelles de Nondonfa «celle du champignon, avec du liers.» À 16h, alors que le groupe sera rentré à Esneux, celui-ci pourra assister aux concerts de BJ Scott, Raoky et Arcadian.

    Enfin, il sera également possible d’enregistrer des déclarations de don d’organes auprès d’agents de l’état-civil présents sur place et ce, «peu importe de la commune d’où l’on vient»,ajoute-il. Les inscriptions pour l’événement débutent ce samedi à 9h au centre sportif d’Esneux. Le début de la balade est lancé à 13h. Le retour à Esneux est pré-vu pour 15h30. Les concerts seront lancés à 16h. -J.G. (La Meuse du 28 juillet)

    Depuis juin, Le CNRF de Fraiture intègre définitivement le CHU

    Selon Louis Maraite, directeur de la communication du CHU de Liège, ce sont en général les communes qui organisent ce genre d’événement. Ici, si c’est l’hôpital liégeois qui est aux commandes du Beau Vélo de RAVeL, c’est pour montrer que l’établissement ne se réduit pas au Sart Tilman.«C’est pourquoi les cyclistes passeront notamment par Fraiture», dit-il. Et ce n’est pas un hasard si les cyclistes feront arrêt àTinlot. En effet, le CNRF fait désormais partie intégrante duCHU de Liège, comme le précise Louis Maraite. «Après deux années de contact, la décision d’intégrer le CNRF au CHU de Liège a été approuvée définitivement fin juin.» J.G.

  • Important. Profitez du "Beau Vélo de RAVel", samedi à Fraiture et à Esneux, pour vous inscrire inscrire au Registre National des Dons d'Organes.

    capture ecran 2017-07-26 à 14.49.34.jpgA l'occasion de son 30e anniversaire, et lors du Ravel de ce samedi 29 juillet, le CHU souhaite sensibiliser les citoyens au don d'organes et permettre à chacun de s'inscrire au Registre National des Dons d'Organes.
    A Fraiture, le Président de l’Association des Greffés Cardiaques et Hépatiques du CHU, accompagné de son épouse, assureront une permanence de 13h30 à 16h30, avec des brochures informatives sur le Don d’Organes.
    La même démarche aura lieu sur le site du CHU à Esneux.
    Pourquoi s'inscrire ?
    En cas de décès, si la personne défunte est inscrite comme donneur d'organes, la procédure est rapide et l'organe peut être directement transplanté sur un patient.

    capture ecran 2017-07-26 à 14.24.31.jpg

    Voir le site don d'organes SPF

     

  • Le Beau Vélo de Ravel: Le Topo-Guide, kilomètre par kimomètre (2/4)

    z

    IMG_1385.jpg

    IMG_1386.jpg

    IMG_1387.jpg

    IMG_1388.jpg

    IMG_1389.jpg

    IMG_1390.jpg

     Lire la suite ci-dessous

    Lire la suite

  • 6 euros en moyenne le paquet en Belgique. Le Belge fume 14 cigarettes par jour

    La commission européenne a sorti en mai 2017 son rapport sur le comportement des Européens vis-à-vis du tabac. Une étude de plus de 205 pages menée auprès de 27.900 personnes dans 28 pays dont la Belgique. En outre, le site combien-coûte.net a publié le prix moyen d’un paquet de cigarettes Marlboro en 2017 (20 cigarettes).

    capture ecran 2017-07-09 à 17.11.16.jpgNous ne nous trouvons pas dans le top 10 des pays les plus chers même si le prix moyen est de 6 euros chez nous.
    L’étude européenne sort des chiffres surprenants. Bonne nouvelle tout de même: la tendance en consommation reste stable en Europe depuis 2014. Mais cependant, on note que 30% des hommes déclarent fumer pour 22% des femmes. Ils sont 29% à avoir le vice alors qu’ils ne sont que dans la tranche d’âge 15 à 24 ans. Inquiétant: 52% des sondés déclarent avoir fumé avant l’âge de 18 ans. 41% fument des cigarettes roulées, selon l’enquête (En Belgique, on est à un peu plus de 20%).
    Un peu d’optimisme pour la Belgique: 17% de nos compatriotes déclarent fumer au quotidien… Ils étaient 24% en 2014. Enfin, la moyenne européenne nous dit que le fumeur consomme 14 cigarettes par jour.
    Le Belge ne fait guère mieux, il fume 13,8 cigarettes par jour. Peut mieux faire.

    M.SP. (La Meuse du 7 juillet)

  • Le beau vélo de RAVel à Fraiture. Présentation de l'activité. Article 1/4

    Au cours de cette semaine, vous trouverez les copies des différentes pages du livre et du dossier de presse concernant l'étape du Beau Vélo "Esneux-Fraiture" du samedi 29 juillet. (4 articles)

    IMG_1377 2.jpg

    IMG_1378.jpg

     

    IMG_1379.jpg

     

    IMG_1380.jpg

     

    IMG_1381.jpg

     

    IMG_1382.jpg

     

    IMG_1383.jpgIMG_1386.jpg

  • Le beau vélo de RAVel à Fraiture, c'est le samedi 29 juillet !

    Le 29 juillet 2017, le Beau vélo de Ravel fait une halte au Centre Neurologique. Rejoignez-nous entre 13h et 18h, dégustation de pâtisseries, bières spéciales, concert gratuit de Pierre de Neuville et Oriane Simon (Les Gens d’En Face). Présence de Christophe Pauly, chef étoilé du Coq aux Champs. Avec le soutien des administrations communales de Tinlot et de Nandrin.
    B.R.

    capture ecran 2017-07-21 à 14.38.07.jpg

     

  • Maggie De Block présente un plan de réforme des postes de garde de médecine générale

    capture ecran 2017-07-10 à 16.02.09.jpg« L’objectif principal est de faire en sorte que chaque patient dans notre pays puisse accéder à un médecin généraliste à tout moment. Nous veillerons aussi à ce que les postes de garde, les services d’urgence et le triage via le numéro 1733 soient mieux coordonnés. Une réorganisation en réseaux permettrait, par exemple, que l’organisation de visites nocturnes et la coordination soient plus efficaces  », détaille-t-il notamment.

    Le plan a été abordé une première fois par la task force Postes de garde de médecine générale au sein de laquelle sont représentés les médecins, l’Inami, le SPF Santé publique et la ministre.

    Les postes de garde ont été créés en 2002 pour renforcer les soins de santé de première ligne. Il reste cependant des points aveugles en Belgique où les patients ne trouvent aucun poste de garde de médecine générale. Il a également été constaté que les patients continuent trop souvent à se rendre aux urgences au lieu de prendre contact avec les postes de garde.

    Maggie De Block a donc décidé début 2016 de geler les nouvelles initiatives de postes de garde et un audit a été demandé.

    Ce dernier a notamment pointé que les postes de garde ne sont que très peu fréquentés durant la nuit. Il faudrait donc régler les horaires d’ouverture différemment selon la région et les besoins des patients.

    Par ailleurs, l’accompagnement d’un réseau de postes de garde, qui couvre une zone d’environ 400.000 habitants, devrait être assuré par un seul coordinateur, qui se chargerait aussi d’entretenir les contacts avec l’Inami.

    Dans les prochains mois, la task force se chargera de préciser et d’affiner davantage le nouveau cadre pour les postes de garde.

    En 2015, l’ensemble des 73 postes de garde existants ont coûté 23,265 millions d’euros à l’Inami.
    La Meuse en ligne