Santé - Page 5

  • Sous clé dans nos magasins, le Roundup est accessible en un clic sur Amazon!

    capture ecran 2017-07-09 à 18.18.31.jpgEn Wallonie, on peut l’acheter mais pas l’utiliser
    Le 1er juin dernier, Carlo Di Antonio, le ministre wallon de l’Environnement, interdisait aux particuliers l’usage de tous les produits contenants du glyphosate. Pour l’instant, aucune mesure n’est prévue pour les professionnels.
    Parmi ces produits, il y a le Roundup. Commercialisé depuis 1975, il s’agit d’un désherbant dont la substance active est le glyphosate. Il est produit par Monsanto, une société américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles.
    Jugé toxique et potentiellement cancérigène, le glyphosate n’a pas été retiré de la vente mais est interdit d’usage en Wallonie. Les magasins ont le droit d’en vendre mais sous certaines conditions. Actuellement, l’article n’est plus censé être en libre accès: les commerces doivent l’enlever des rayons et les placer dans une vitrine, sous clé. De plus, les vendeurs sont dans l’obligation d’avertir l’acheteur de la nocivité potentielle du produit et de fournir un feuillet explicatif sur la réglementation en vigueur.
    Malgré l’arrêté en vigueur, le produit est pourtant en vente libre sur Amazon, le géant du commerce électronique en ligne.

    EN QUÊTE DE GLYPHOSATE!

    Concernant la demande d’achat,il y a eu une augmentation des ventes durant la période précédant l’entrée en vigueur de l’arrêté. Et actuellement, les clients continuent à en acheter. Les commerçants, eux, ont pris l’habitude de les sensibiliser et de les rediriger vers des produits alternatifs.
    En cas de non-respect de la loi, la police et les agents constatateurs sont habilités à donner des avertissements et/ou prendre des sanctions à l’égard des utilisateurs de Roundup. Concernant les procédures et les amendes, si l’utilisateur est pris sur le fait, une perception immédiate est proposée par le policier ou l’agent. Elle équivaut à 125 euros. En cas de non-perception immédiate, le constat est soumis au parquet. S’il n’entame pas de poursuites, le fonctionnaire sanctionnateur est chargé d’établir le montant de l’amende qui peut aller de 50 à 10.000 euros.

    Et après?
    Willy Borsus désire totalement proscrire le glyphosate
    Pour l’instant, l’arrêté de Carlo Di Antonio, ministre wallon de l’Environnement, visant l’interdiction de l’usage du Roundup s’applique forcément uniquement à la Wallonie. Le paradoxe qui consiste à vendre un produit que l’on ne peut utiliser s’explique: le pouvoir du gouvernement wallon se limite à légiférer sur l’utilisation du glyphosate. Il est dans l’incapacité d’intervenir au niveau de la vente. En revanche, Willy Borsus, le ministre fédéral  de l’Agriculture, voudrait étendre cette loi en proscrivant totalement la mise sur le marché du produit.
    Au niveau fédéral, si le processus parlementaire ne rencontre pas d’obstacle, l’arrêté devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2018, du moins c’est l’objectif que s’est fixé le ministre Willy Borsus.
    Extrait de l'article de MATHILDE VANDERHAUWAERT dans La Meuse du 5 juillet

  • Le Home de Seny recherche des étudiants du 16 août au 5 septembre

    295223_419777238074155_1309091055_n.jpg

    Le Home de Seny recherche des étudiants en entretien du 16 août au 5 septembre 2017. N'hésitez pas à venir vers moi si cela vous intéresse !

    Hubin Aurélie – Directrice
    Home de Seny A.S.B.L
    Place du Baty,10
    4557 Seny
    Tél : 085/51.15.33
    E-mail : homedeseny@cnrf.be

    Source: Page Facebook Home de Seny

  • Liège. Sanctions pénales. Tolérance zéro en matière de stupéfiants pour les festivals

    Ces dernières semaines, certaines festivités liégeoises ont tourné au désastre. On se souvient notamment des jeunes qui ont été drogués à leur insu lors du festival de la Holi Color à Alleur ou, plus récemment encore, des émeutes dans le Carré.

    110086603_B979511957Z.1_20160823170929_000_GN97EKPIA.2-0.jpg
    Sudinfo

    Suite à ces événements, le parquet de Liège a décidé d’instaurer une toute nouvelle politique en ce qui concerne la détention de produits stupéfiants. Dorénavant, les personnes contrôlées lors des festivités en possession des drogues douces comme la marijuana pourront être pénalement sanctionnées. «Si une personne possède plus de3g de marijuana sur elle, une transaction lui sera proposée», explique Catherine Collignon, 1er substitut du procureur du Roi. «Une amende qui s’élèvera de 75 à 300 euros (selon le type de drogues et la quantité trouvée) lui sera envoyée dans le courant de la semaine, à son domicile.
    Mais si la personne en infraction refuse de payer, elle devra être entendue au commissariat de police et sera citée à comparaître devant un tribunal correctionnel.»
    I.ZA. (La Meuse du 5 juillet)

  • Huy-Waremme, 26 tués sur nos routes. Le nombre de victimes d’accidents baisse partout en Belgique, il augmente chez nous

    HUY-WAREMME 
    EN 2016 Les accidents de circulation, bénins ou dramatiques, font malheureusement partie de notre quotidien. Il y a peu, le SPF Économie a d’ailleurs publié ses dernières statistiques en matière de victimes de la route, pour l’année 2016. Ces chiffres actualisés se sont d’ailleurs montrés positifs: le nombre de tués sur les routes belges a baissé de 13% en 2016 par rapport à l’année précédente.
    Un constant similaire si l’on tient compte des régions: la Flandre a enregistré une chute de 16% (318tués) et Bruxelles de 39% (17tués). En Wallonie, on constate aussi une diminution de 7% (avec 302 tués). Le «bilan» se présente donc fort positif.
    Mais, malheureusement, le nombre de décès, lui, grimpe en province de Liège. Sont pointés du doigt les arrondissements de Huy-Waremme et de Verviers. Chez nous, après analyse du nombre de personnes décédées dans les entités de notre région, on observe en effet une importante augmentation: de 14 victimes, nous passons à 26. Soit près du double de l’année 2015!
    LA PRÉSENCE DE L’E42
    Difficile de pouvoir établir une ou plusieurs causes réelles à cette triste constatation. Dans l’ensemble, les chiffres sont relativement similaires à ceux de l’année précédente et nos régions sont plutôt épargnées par les drames de la route. Mais, si l’on étudie d’un peu plus près ces chiffres (cf.tableau), on remarque que 4 personnes ont perdu la vie dans l’entité de Saint-Georges-sur-Meuse, ainsi que dans celle de Villers-le-Bouillet. Ce sont surtout ces deux données qui pèsent dans la balance. En réalité, la majorité de ces 8 victimes sont tragiquement décédées… le long de l’E42, et non sur le réseau routier de la zone de police Meuse-Hesbaye. (Extrait de l'article paru dans la Meuse H-W du 24 juin)

    capture ecran 2017-06-25 à 19.13.39.jpg

    Et à Tinlot ?

    Si le nombre de tués et de blessés graves est en diminution le nombre de blessés légers est passé de 11 à 21 !

  • "Le Beau Vélo de Ravel" à Fraiture le 29 juillet, pour relier le CHU (implantation d'Esneux) et le CNRF

    capture ecran 2017-06-17 à 12.52.55.jpg

    capture ecran 2017-06-17 à 10.01.54.jpg
    Voir le site de la RTBF

    A l'occasion des 30 ans du CHU, l'idée a germé de relier le CHU et le CNRF, son nouveau partenaire depuis 2015.
    L'organisation d'un Beau Vélo de Ravel s'est concrétisée pour le 29 juillet 2017. Celui-ci partira de l'implantation du CHU à Esneux et rejoindra le CNRF de Fraiture en début d'après-midi avant de rejoindre Esneux. (Voir le parcours ci-dessous). Un parcours sportif classé 4 étoiles dans les difficultés et qui devrait rassembler au moins 3 à 4.000 personnes.
    Voici les infos dont nous disposons aujourd'hui. D'autres précisions et le programme dans quelque temps.

    capture ecran 2017-06-17 à 12.56.08.jpg

    capture ecran 2017-06-17 à 10.05.30.jpg

    Téléchargez ici le flyer en pdf   (A suivre)

  • Le centre de don de sang du CHR ouvrira ses portes ce samedi 17 juin de 10 à 17h.

    images.jpgDans le cadre de la semaine du don de sang, la Croix-Rouge s’est installée dans le hall du CHR de Huy pour sensibiliser un maximum de personnes au don de sang.
    Un appel aux volontaires est lancé

    De manière exceptionnelle le centre de don de sang du CHR ouvrira ses portes samedi 17 juin de 10 à 17h.

     

  • Tinlot, des activités communes pour les résidents de la Seniorie (Tinlot) et du Home de Seny

    Les résidents du Home de Seny et de la Séniorie de Tinlot ont pu se rencontrer lundi pour la première fois lors d'une après-midi à Banneux. Ils sont partis à 4 voitures, dont deux camionnettes, vers 14h00. Sur place, les 25 résidents ont pu aller baigner leurs mains dans la Source de Notre-Dame des Pauvres et ensuite se recueillir à la Chapelle. C'est aux environs de 15h30 ensuite qu'ils se sont retrouvés autour d'un morceau de tarte d'un cacao chaud ou un café.

    capture ecran 2017-06-13 à 18.29.07.jpg

    La rencontre entre les deux équipes et les résidents s'est faite tout naturellement. Les directions des deux établissements souhaitent renouveler ce type d'activités plusieurs fois par an. Spectacle, activité florale, pièce de théâtre, après-midi récréative avec les familles... A suivre donc!
    Transmis par Aurélie Hubin

  • Petit Déjeuner Santé, le 17 juin: Comment accompagner et soutenir un aidant proche au quotidien?

    Le prochain Petit Déjeuner Santé aura lieu ce 17/06 à la salle "les échos du Hoyoux" (Rue du Village, 12. Modave).
     
    Infos et inscriptions (indispensables et avant le 13/06) auprès d'Inès Mooren au 0474/77.46.42. ou à l'adresse inesmooren@pcs-condroz.be
     
    Un aidant proche, c'est une personne qui donne de son temps pour prendre soin d’une personne de son entourage. Cette personne peut être un membre de la famille, un ami ou un voisin qui a des problèmes de santé ou qui suit le processus normal du vieillissement.

    petit dej Modave 2017.png

  • Attention. Week-end «sans alcool au volant»: de nombreux contrôles de police sont à prévoir

    La police fédérale de la route et une centaine de zones de police locale lancent depuis ce vendredi à 18h la quatrième opération « week-end sans alcool au volant ». Jusqu’à 6h00 lundi matin, des contrôles d’alcoolémie seront organisés dans tout le pays sur les autoroutes, les voiries régionales et communales.

    1489510981_B9712270152Z.1_20170609172558_000_GT197O9K0.1-0.jpgLa police fédérale espère, avec cette action de sensibilisation, que «  les usagers de la route rechercheront des solutions (logement sur place, taxi, transports en commun, etc.) ou qu’ils désigneront un BOB avant de sortir afin de ne pas reprendre le volant en étant sous l’influence de l’alcool ou d’autres substances  ». Les contrôles visent aussi, bien entendu, à pincer les conducteurs récalcitrants.
    Lors du « week-end sans alcool au volant » organisé l’an dernier à la même période, 22.769 conducteurs avaient été contrôlés, dont 3,09 % roulaient sous influence de l’alcool.
    Les résultats de l’action de ce week-end seront connus lundi en début de soirée. La Meuse en ligne

  • Bon à savoir: semaine du rythme cardiaque du 29 mai au 2 juin

    Profitez de cette semaine pour vous informer, vous renseigner et même vous inscrire !

    capture ecran 2017-05-31 à 13.30.00.jpg

    http://www.monrythmecardiaque.be/

  • Fraiture. Premier vide-dressing au CNRF avec la canicule

    capture ecran 2017-05-28 à 12.45.39.jpg

    Le samedi de l'ascension avait lieu le premier vide-dressing organisé dans le hall omnisport du CNRF. "Une nouvelle activité impliquant à nouveau le personnel,les patients et leur famille" comme le souligne Sylvie Heuse, une des chevilles ouvrières de cette journée.
    Dès l'ouverture vers 10h, la salle était remplie et il n'y avait plus une table de disponible. De plus, d'après de nombreux visiteurs  les produits exposés sont de très belle qualité !

    capture ecran 2017-05-28 à 12.49.15.jpg

    Une journée très positive malgré  la chaleur accablante . Heureusement,  les boissons fraîches et les glaces chantilly ont fait le bonheur de tous...
    Personnel, patient et famille ont répondu présent. Toute l'équipe organisatrice est motivée pour organiser un événement du même genre en octobre... à suivre donc!

  • Grand succès pour le télédon avec 8059 "dons de vie"!

    Lancé le 3 mai dernier, l'opération Télédon s'est refermée le samedi 20 mai avec la soirée de clôture à Tournai Expo après plus de 2 semaines de sensibilisation aux dons de sang et d'organes.

    5FB8-5923E400-7-442A8580.png

    GRACE A LA COLLABORATION DES COMMUNES, LE TELEDON FUT UN GRAND SUCCES !

    LE COMPTEUR AFFICHAIT 8059 DONS DE VIES A LA FIN DE LA GRANDE SOIREE DE CLOTURE DIFFUSEE EN DIRECT SUR LES 12 TELEVISIONS LOCALES.


    MERCI DE TOUT CŒUR A TOUS CEUX QUI AU SEIN DE VOTRE COMMUNE ONT CONTRIBUE A PROMOUVOIR LE TELEDON DANS VOTRE COMMUNE ET ACCUEILLIR LE PUBLIC POUR DES PROMESSES DE DONS !

     

    Retour en images sur cet événement avec le reportage de RTC Télé-Liège

    capture ecran 2017-05-30 à 20.41.36.jpg
    Voir également le site du Télédon

  • Attention, grand retour du rhume des foins

    Depuis le vendredi 12 mai, les concentrations en pollen de graminées mesurées dans l’air ont sensiblement augmenté marquant le grand retour du célèbre rhume des foins.
    Avec le beau temps et le vent modéré de ces derniers jours, les personnes allergiques au pollen ressentent des symptômes incommodants tels que des picotements, des larmoiements, des éternuements, un nez bouché ou une perte d’odorat. Le pollen se propageant dans l’air, seule la pluie leur permettra d’éviter ce mal-être.

    capture ecran 2017-05-28 à 16.05.24.jpgIl n’existe par contre aucune solution miracle. En attendant la fin de la saison, ces malades peuvent limiter les effets désagréables en évitant de tondre leur pelouse, en essayant de faire moins d’activités en plein air, en gardant leurs fenêtres fermées, en portant des lunettes de soleil et en ne séchant pas leur linge à l’extérieur.
    TROP DE POLLUTION.
    15 à 20% des Belges sont allergiques au pollen. Cette allergie saisonnière peut se déclencher à tout âge et il n’existe pas de groupes à risque particuliers. Elle est appelée la «maladie des temps modernes». La pollution de l’air qui fragilise nos muqueuses, le réchauffement climatique qui allonge la saison des polliniques, la mondialisation qui permet l’importation de nouvelles espèces d’arbres et le stress qui diminue l’immunité aux allergènes… Tous ces facteurs ont sensiblement augmenté ces dernières années le risque de devenir allergique aux pollens!
    -ALISON VLT (La Meuse du 27 mai)

  • Communes voisines, les bons exemples à suivre. Modave: «Jamais seul» un projet pilote pour nos aînés

    La création de « Jamais seul » a pour but de venir en aide tant de manière directe que de manière indirecte auprès des personnes âgées, des personnes atteintes d’un handicap ainsi qu’auprès des aidants proches.

    1495637913124_2017052455_modave.jpg« On constate que beaucoup de personnes sont seules ou se sentent seules. Qu’elles ne bénéficient pas toujours de ce à quoi elles ont droit alors qu’elles en ont besoin. En discutant et faisant une petite expertise on amène souvent ces personnes à réfléchir ensemble aux solutions qui pourraient les soulager et leur faciliter la vie », explique Irina Severin, assistante sociale.

    Ainsi le service agit par le biais d’une part, du réseau de la personne et d’autre part par le biais de services de coordination.

    « On croit souvent qu’on est seul, alors que si on regarde bien, il y a bien souvent des personnes dans l’entourage qui peuvent aider dans le quotidien. Des voisins qui peuvent faire l’une ou l’autre course par exemple. Mais on n’ose pas toujours demander. C’est pour ça qu’on aide la personne à se reconstruire un réseau. Déjà de cette manière elle se sent moins seule. »

    À côté de cela « Jamais seul » travaille en collaboration avec d’autres services permettant la mise à disposition de services d’aides ménagères par exemple ou de compagnie par le biais de Hestia, un service de la Croix-Rouge composé de bénévoles. « Très clairement le but est que ces personnes soient suivies et soutenues face à leur dépendance », ajoute Maryse Locht, assistante de vie.

    Ce service concerne aussi les personnes fragilisées. « On prend en charge des personnes qui ont des maladies cognitives. On essaye de garantir au maximum le maintien à domicile, tant que ça se fait dans de bonnes conditions. Il faut bien se rendre compte qu’on joue également un rôle de prévention. Parce que le problème c’est que bien souvent les gens viennent vers nous une fois qu’ils sont à bout, alors qu’à ce moment c’est beaucoup plus difficile de remédier au problème. »

    Un service de proximité au profit de tous donc où l’échange et la parole prennent une place centrale. « C’est un projet pilote soutenu par la Fondation Roi Baudoin. Depuis la création de ce service, on a déjà eu une vingtaine de dossiers supplémentaires », conclut le Président du CPAS, Pierre Halut (photo).
    Voir l'article complet de Cynthia Charot dans la Meuse du 26 mai et la Meuse numérique.

    capture ecran 2017-05-27 à 17.24.36.jpg

    Voir également le reportage de RTC Télé Liège: Modave, aider les seniors à rester chez eux

    Lire la suite