Société - Page 5

  • MARCHE OXFAM 2017. Vous nous avez soutenu en 2016. Merci. Nous avons besoin de vous en 2017 !

    image1 .pngLes 26 et 27 août prochains nous nous sommes lancés le défi de parcourir à pied et en équipe de 4 personnes, une distance de 100 km en moins de 30 heures.

    C'est l'OXFAM Trailwalker 
    Objectif louable:  lutter contre l’injustice et la pauvreté dans le monde.
    Ce défi aura lieu les 26 et 27 août prochain sur les superbes sentiers des Hautes-Fagnes.  Nous nous entraînons déjà beaucoup!
    En parallèle, l’équipe s’engage à récolter au moins 1500 euros de dons et de sponsorings au profit des différents projets d’Oxfam-Solidarité.  C'est là que nous avons besoin de vous.

    Pourquoi nous sponsoriser ?
    1. Simplement pour la bonne cause : « Une personne sur trois dans le monde vit dans la pauvreté. Par son but social, Oxfam a décidé de changer cette situation en mobilisant le pouvoir citoyen »
    2. Pour rendre visible votre entreprise et vous positionner comme acteur responsable: « Votre aide peut faire une réelle différence dans la vie de personnes qui en ont le plus besoin.
    3. Parce que vous pourrez déduire ce don de vos contributions (à partir de 40 euros)

    Comment ?
    ​​Rendez vous sur le lien suivant : https://www.oxfamtrailwalker.be/fr/editions/oxfam-trailwalker-2017/les-100dales
    Pour le versement, suivez le lien « Soutenez une équipe » et tapez « les 100 DALES » (Equipe 62)

    capture ecran 2017-04-05 à 13.02.04.jpg
    Communication (important):

    capture ecran 2017-04-05 à 13.02.14.jpg

    image.png

    Soutenez l'équipe 62, "Les 100 DALES "
    Merci pour votre soutien, Philippe, Lauranne, Brigitte et Evelyne.

  • Poissson d'avril ! Pas de seconde vie pour les déchets tinlotois

    Un poisson d’avril est une plaisanterie, voire un canular, que l’on fait le 1er avril à ses connaissances, à ses amis et sa famille. Il est aussi de coutume de faire des canulars dans les médias, aussi bien presse écrite, radio, télévision que sur Internet.

    Pour les enfants, il consiste à accrocher un poisson de papier dans le dos des personnes dont on veut se gausser. « Poisson d’avril ! » est aussi l’exclamation que l’on pousse une fois qu’une des plaisanteries est découverte.

    Les origines du poisson d'avril restent obscures mais la tradition festive de personnes qui sont l'objet de farces ou de satires existe dans plusieurs cultures depuis l'Antiquité et le Moyen Âge : fêtes religieuses romaines des Hilaria célébrées le 25 mars ; la Holi, fête des couleurs hindouiste ; Sizdah bedar, fête persane ; Pourim, fête juive ; fête des Fous médiévale en Europe. (Voir les différentes hypothèses sur Wikipédia)

    Cette coutume de faire des plaisanteries s’est répandue dans de nombreux pays, bien que le poisson ne se soit pas toujours exporté en même temps :

    Tinlot. Les poissons d'avril des années précédentes sur ce blog:
    2013. Une chouette rarissime découverte et photographiée à Fraiture
    Poisson d'avril 2014
    2015. Mesures de sécurité: bientôt des drones pour la police du Condroz et à Tinlot

    2016. Le poisson était dans le château d'eau !

    et pour cette année,  le grand nettoyage de printemps avec les photos des déchets récoltés au bord de nos routes ont servi de base pour le poisson 2017
    Voir l'article
     capture ecran 2017-03-30 à 21.23.52.jpg

     

  • Les journées mondiales en avril 2017

    capture ecran 2017-03-29 à 19.59.48.jpg

    Les journées mondiales en avril 2017

    Voir le site

  • Une heure de sommeil en moins. On passera à l’heure d’été ce week-end

    Qui dit printemps, dit changement d’heure. Et c’est pour ce week-end ! Pas dans le bon sens malheureusement: nous dormirons une heure de moins. Comme de nombreux pays européens, la Belgique passera à l’heure d’été dans la nuit de samedi à dimanche.

    capture ecran 2017-03-22 à 21.27.33.jpg

    Autrement dit, dimanche à 2 heures du matin, il sera déjà 3 heures. Nous perdrons donc une heure de sommeil.
    Petite consolation: nous gagnerons en clarté le soir.
    HABITUER LES ENFANTS
    Les petits futés prendront toutefois la précaution d’avancer leurs horloges avant d’aller dormir et non en pleine nuit, surtout s’ils doivent se lever dimanche pour aller travailler. Il est aussi conseillé d’habituer dès aujourd’hui les enfants sinon le réveil sera rude lundi. Le retour à l’heure d’hiver est prévu durant la nuit du 28 au 29 octobre. La période de l’heure d’été en Europe s’étend, par décret, du dernier dimanche de mars au dernier dimanche d’octobre.
    À noter que certains pays ne sont cependant pas ou plus concernés par le changement d’heure comme la Russie ou l’Islande. La France a introduit le passage à l’heure d’été en 1976, après la crise pétrolière de 1973, afin de faire des économies d’énergie et de faire correspondre au mieux les heures d’activité avec les heures d’ensoleillement. Les pays du Benelux ont emboîté le pas à leurs voisins français dès l’année suivante. Les Îles Britanniques connaissaient déjà le système depuis la Seconde Guerre mondiale. La Meuse du 22 mars

  • Journée internationale des droits des femmes: un appel à la grève internationale des femmes lancée le 8 mars, la Belgique solidaire

    Inspirés par la marche des femmes de Washington et du Black Monday, plusieurs acteurs du féminisme ont lancé un appel mondial à la grève des femmes le 8 mars, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits de celles-ci. Ce vent de contestation trouvera également écho en Belgique, même si les femmes ne sont pas, à proprement parler, appelées à faire grève. Néanmoins, « elles ne seront pas là où on les attend d’habitude », prévient le mouvement Vie Féminine. (Belga)

    78896772_B9711324030Z.1_20170306155433_000_G828L6981.1-0.jpg

    Mercredi, les femmes délaisseront leur foyer ou leur travail pour envahir l’espace public et dénoncer la banalisation de la violence à leur encontre. « Une action cohérente avec l’appel à la grève internationale », estime Céline Coudron, coordinatrice nationale de l’ASBL Vie Féminine puisque « l’idée est d’exercer une pression sur les gouvernements afin de faire avancer les choses en matière de violences à l’égard des femmes, qu’elles soient physiques, économiques, politiques, verbales ou morales ».

    L’appel à la grève générale des femmes est né en Islande en 1975 lorsque certaines d’entre elles ont exhorté leurs semblables à cesser le travail et qu’elles ont été suivies par des milliers de manifestantes. Le mouvement de protestation a ensuite été réitéré à plusieurs reprises dans le pays avec dernièrement, le rassemblement, le 24 octobre 2016 à 14h38, de quelques dizaines de milliers de femmes ayant cessé leur travail à l’instant à partir duquel elles ne sont théoriquement plus rémunérées si on compare leur salaire à celui de leurs collègues masculins.

    D’autres pays se sont depuis inspirés du modèle islandais, à l’instar de la Pologne où plus de 300.000 femmes sont descendues dans la rue le lundi 3 octobre, toutes vêtues de noir (Black Monday), pour protester contre le projet d’interdiction totale de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) ou encore en Argentine, où les femmes ont protesté contre les violences et aux Etats-Unis où la gent féminine s’est mobilisée contre Donald Trump (marche des femmes). (Lire la suite ci-dessous)

    Lire la suite

  • Bonne fête à toutes les grands-mères

    capture ecran 2016-03-04 à 13.48.26.jpg

    Fête des grands-mères 2017 : date et origine de la tradition

    Comme chaque année, c’est le premier dimanche du mois de mars que nous fêterons nos aïeules à l’occasion de la fête des grands-mères. C'est donc le 5 mars 2017. Mais d’où vient cette fête?

    Des origines commerciales pour une fête

    Fête à l’origine purement commerciale, la fête des grands-mères est née de l’imagination de la marque de café "café Grand’Mère" en 1987. Depuis, cette fête relativement confidentielle est célébrée tous les ans à la même époque : le premier dimanche du mois de mars. S’il n’existe pas de réelle tradition pour cette fête, l’idée est évidemment de penser à sa grand-mère et de lui offrir une petite attention particulière.

    Mais c'est surtout l'occasion de dire à nos grand-mères combien nous pensons à elles, et combien nous les aimons.

  • Mercredi 1er mars, journée mondiale du compliment

    acapture ecran 2017-03-01 à 13.49.54.jpgAAAA

    Un site à visiter : www.worldcomplimentday.info
    Source : http://www.journee-mondiale.com/319/journee-mondiale-du-compliment.htm

     

  • 1er mars 2017, mercredi des cendres

    Origine des Cendres

    capture ecran 2016-02-08 à 16.43.49.jpgLe mercredi des Cendres est le jour qui marque l'entrée en Carême. La date est variable, chaque année les cendres ont lieu 46 jours avant Pâques. Ce jour est l'occasion d'une messe où le prêtre trace une croix avec de la cendre sur le front des fidèles en prononçant un verset de la genèse « C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. »
    La cendre dont on se sert pour tracer la croix est la cendre issue de la combustion des rameaux bénis l'année précédente. L'utilisation de ces cendres est une évocation symbolique de la mort, et le verset récité doit inciter le croyant à l'humilité et à la piété.

    Le carême commence donc par un rappel solennel de la condition humaine et s'achève avec les Pâques par une célébration de la vie, celle de la résurrection du Christ.

    Traditions de pénitence

    Entre le 11e et le 14e siècle, les pratiques actuelles ont été établies et le jour des Cendres tel qu'on le connait s'est répandu dans l'Église d'occident. Auparavant, le mercredi des Cendres était drapé d'un autre rôle, il était un jour de pénitence.2

    Vers 300, le jour des Cendres est adopté localement par certaines Églises qui l'intègrent au rite d'excommunication temporaire ou de renvoi des pécheurs publics, une pénitence imposée aux personnes coupables de péchés capitaux. Dès le 4e siècle, ce jour marque à Rome le début de la pénitence canonique accomplie publiquement, jusqu'à l'absolution du jeudi saint.

    Au 7e siècle, un rite public de pénitence est pratiqué durant lequel les pénitents se présentent aux prêtres, et confessent leurs fautes. (Source Icalendrier)

  • Mardi 28 février 2017, nous sommes le "MARDI GRAS"

    capture ecran 2016-02-08 à 16.31.17.jpg

    Photo Liège Tourisme, voir l'article sur les carnavals

    Mardi gras est une période festive qui marque la fin de la "semaine des sept jours gras".

    Cette période, pendant laquelle on festoie, précède le mercredi des Cendres marquant le début du Carême. Les "Sept jours gras" se terminent en apothéose par le "mardi gras" et sont l'occasion d'un défoulement collectif. L'esprit de jeûne et d'abstinence qui s'annonce est momentanément mis entre parenthèses : place au carnaval !
    La date de Mardi gras est mobile car elle est associée à la date de Pâques (donc le premier dimanche qui suit la pleine lune et l'équinoxe, toujours entre le 22 mars et le 25 avril), c'est ainsi que le Mardi Gras est toujours fixé entre le 3 février et le 9 mars, soit juste avant la période de Carême, c'est-à-dire 41 jours + 6 dimanches, soit finalement 47 jours avant Pâques. (D'après Wikipédia)

    capture ecran 2017-02-28 à 08.43.45.jpg

     

  • En 2016, près de 60% des Belges ont choisi la crémation

    La crémation connaît un succès croissant dans notre pays. Sur les106.833 décès enregistrés en 2016, 63.628 personnes ont «fini» au crématorium, ce qui représente une proportion écrasante de 59,5%, alors qu’on était à 56% en 2015 et sous les 50%en 2012.

    capture ecran 2017-02-14 à 08.47.27.jpgLa Flandre reste «leader» en la matière, suivie de Bruxelles. La Wallonie, qui était à la traîne, résorbe son retard. En 2015, 40% des Wallons choisissaient la crémation. En 2016, on est à 44%! Dans quelques années, les Wallons passeront très certainement eux aussi la barre symbolique des 50%!
    Du côté des chiffres absolus, de 2015 à 2016, on est passé de 16.009 crémations en Wallonie à 16.594, soit une hausse de 3,6%. À l’inverse, Bruxelles diminue (-4%) et la Flandre stagne (-0,4%).
    Cette hausse au sud du pays s’explique, entre autres, par la belle progression enregistrée par les «nouveaux» crématoriums de Ciney, Welkenraedt et de Court Saint-Etienne. Les plus anciens, comme ceux de Mons et de Liège, parviennent à tirer leur épingle du jeu. Par rapport au nombre de décès (37.670 en Wallonie en 2016), on est donc à 44% de crémations.
    Mais que se passe-t-il à Bruxelles ? «Il faut mettre ces chiffres en rapport avec le nombre total de décès», indique Xavier Godart, directeur du crématorium intercommunal de Bruxelles, à Uccle. «Je me suis laissé dire que le nombre de décès avait diminué, sur Bruxelles notamment. De plus, je me demande si l’on n’a pas atteint une forme de palier». Malgré cette diminution du nombre de décès sur Bruxelles (8.690 en 2016), la proportion de défunts qui se font incinérer augmente, puisque l’on passe de 57 à 60%. M. Godart affirme que techniquement, on peut encore assurer de nouvelles crémations. «Là où il faut suivre, c’est au niveau des cérémonies», dit-il. «Il faut de plus en plus faire du sur mesure. Et là, ça prend un peu plus de temps. Nous avons d’ailleurs allongé nos cérémonies de base, on est passé de 20 à 30 minutes».
    Un business, la crémation en Belgique ? «Ce n’est pas comme cela qu’on l’envisage», répond Xavier Godart. «Nous sommes un service public. Nous sommes là pour rendre service au citoyen, pas pour faire du bénéfice. Le nanti et le démuni paieront la même chose. Pour une crémation de base, qui comprend une cérémonie de 30 minutes et une urne métallique, c’est 550 euros. Pour 1 heure de cérémonie supplémentaire, il faut compter 150 euros en plus».
    PLUS DE 33 MILLIONS D’EUROS
    En 2016, l’intercommunale bruxelloise, avec ses 5.283 crémations, a réalisé un bénéfice d’exploitation de 121.513 euros sur un chiffre d’affaires de 2,6 millions. Sur base de ces chiffres, on s’est amusé à extrapoler pour l’ensemble des 17 crématoriums du pays. Résultat: la crémation a généré en 2016 un chiffre d’affaires de plus de 33 millions d’euros ! Un chiffre qui, avec les projets de nouveaux crématoriums à Evere, Neufchâteau, Lommel, Alost et Ostende, ne devrait que progresser.
    F. DE H. (La Meuse du 8 février)

  • 14 février 2017, Joyeuse Saint-Valentin

    Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour.

    3056339752.jpgÀ l’origine une coutume païenne, cette fête a finalement été assimilée par l'Église catholique romaine par la désignation de saint Valentin comme saint patron des amoureux. 
Le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge mais avec l'amour physique. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles.


    Capture d’écran 2014-02-11 à 17.45.00.jpegFêtes de la fertilité du mois de février

    Dans la Rome antique, le 15 février étaient fêtées les Lupercales ou festival de Lupercus, le dieu de la fécondité. Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. 
Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (définition des Lupercales). À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages.

    Époque médiévale.
    
La première mention du jour de la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse remonte au XIVe siècle en Angleterre, où l’on croyait que le 14 février était le jour où les oiseaux s'appariaient. Il était courant durant cette période que les amoureux échangent des billets et s’appellent chacun leur Valentin. Il est probable que nombre de légendes sur la Saint-Valentin ont été inventées pendant cette période. D'après Wikipédia.

    Quoiqu'il en soit, 
 "Joyeuse St Valentin" et n'oubliez pas de de fêter qui de droit ! 

  • Interpellant. La ligne «Écoute Violences Conjugales» a reçu 2.693 appels en 2016 !

    Victimes, proches, enfants… Les violences conjugales touchent chaque année de nombreux Belges. En Fédération Wallonie-Bruxelles, nombreux sont ceux qui n’hésitent plus à contacter la ligne téléphonique «Écoute Violences Conjugales». Un numéro d’appel où les victimes peuvent trouver de l’aide et sortir de l’isolement.

    capture ecran 2017-02-07 à 10.47.41.jpgLa semaine dernière, au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la ministre des Droits des femmes, Isabelle Simonis (PS), a fait le point sur la problématique. «D’après les statistiques, 2.693 appels ont été traités en 2016», a précisé Isabelle Simonis au député Charles Gardier (MR) qui l’interrogeait sur les violences qui concernent les hommes. «Parmi les victimes, plus de 92% sont des femmes et moins de 7% sont des hommes. Les années précédentes, les hommes victimes représentaient 6% en 2013, 9% en 2014 et 7% en 2015.
    II est un fait qu’être victime de violence conjugale demeure un sujet tabou: plus de la moitié des hommes et un tiers des femmes qui en sont victimes n’en parlent à personne.»
    À la ligne «Écoute Violences Conjugales», le téléphone sonne donc près de sept fois par jour. Mais l’association constate des hausses lorsque des campagnes de publicité sont diffusées. «Parmi ces chiffres globaux, on constate des pics d’appels au moment des périodes de diffusion et de relance des campagnes, puisqu’environ 30% des appels sont effectués sur la période des deux mois et demi qui entoure ces diffusions et relances», explique la porte-parole de la ministre Simonis.
    L’IMPACT DE LA PUB
    Pour l’exemple, en novembre 2016, le service a comptabilisé 258 appels. En décembre, ce total est monté à 323 appels. Mais pour pousser encore davantage de victimes à sortir du silence, Isabelle Simonis planche sur différents projets. «La ministre vient de créer, dans le cadre du budget 2017, un article budgétaire spécialement consacré à la thématique de lutte contre les violences», nous précise sa porte-parole. «Ce dernier, alimenté de 150.000€, sera principalement consacré à l’octroi de subventions en vue de pérenniser des projets d’associations de terrain. La ministre travaille également à la rédaction d’un décret cadre, avec l’ambition d’aboutir dans le courant de l’année 2017. Il permettrait d’agréer les opérateurs spécialisés en matière de lutte contre les violences faites aux femmes et leur proposerait un financement structurel.»
    «Last but not least», Isabelle Simonis annonce qu’elle va lancer dans les prochaines semaines un appel à projets exceptionnel de 300.000€ qui visera à soutenir la lutte contre les violences conjugales, intrafamiliales et le droit à l’intégrité physique et psychique.-
    GUILLAUME BARKHUYSEN.  La Meuse du 3février

    A noter: Écoute Violences Conjugales est accessible au 0800/30.030

  • La Belgique compte 11.303.528 habitants

    C’est une hausse de 52.943 unités en une année

    Le 21 janvier, selon les chiffres du Registre National, nous étions 11.303.528 personnes vivant en Belgique. Par rapport à l’année précédente, la hausse est de 52.943 unités, soit un peu moins que la population d’une ville grande comme Verviers.

    capture ecran 2017-02-07 à 09.38.50.jpgTous les mois, le Registre National donne le chiffre de population par entité administrative en Belgique. La dernière observation date du 21 janvier et vient d’être inscrite sur la page internet du Registre National. Cette statistique comprend les personnes inscrites au registre de population et des étrangers de chaque commune belge. Les personnes inscrites au registre d’attente ne sont pas incluses. Précisons que les statistiques officielles de la population au 1er janvier 2017 seront recoupées par Statbel et publiées dans le courant de l’été prochain. En général, elles diffèrent avec celles données en début d’année par le Registre National. La différence peut parfois atteindre quelques milliers d’unités.

    ANVERS ATTIRE
    Au 21 janvier 2017, la Belgique comptait 11.303.528 habitants:6.509.894 en Flandre, 3.610.089 en Wallonie et 1.183.545 dans la région de Bruxelles-Capitale. Cela fait une proportion de 57,6% de Flamands, 31,9% de Wallons et 10,5% de Bruxellois.

    La Belgique compte de plus en plus d’habitants.
    Il y a un an, il y en avait 11.250.585. Cela représente une hausse de 52.943 nouveaux habitants: + 37.898 en Flandre, + 12.031 en Wallonie et +3.014 à Bruxelles. Pour vous donner une petite idée, c’est plus ou moins l’équivalent d’une commune comme Jette (51.835) ou d’une ville telle que Verviers (54.984 habitants).
    En valeur absolue, c’est la ville d’Anvers qui a connu le plus grand boom démographique avec 3.131 nouvelles têtes. Le top10 ne compte, logiquement, que de grandes communes: Gand (+1.857), Malines (+1.163) et Anderlecht (+1.103).
    Côté wallon, Liège compte 690 habitants de plus.
    Les communes ou villes qui ont perdu le plus d’habitants sont: Bruxelles (-2.240), Charleroi (-1.265), Molenbeek (-347), Saint-Josse (-282), Saint-Gilles (-219),Fleurus (-165), Keerbergen (-164), Fontaine-l’Evêque (-142), Knokke-Heist (-139) et Habay (-101).
    En pourcentage, Wijnegem est la commune qui a attiré le plus de nouvelles personnes (+ 3,07% par rapport à janvier 2016). Daverdisse est la commune qui s’est le plus dépeuplée (-1,75%). Les communes les plus peuplées par province:>
    Brabant wallon: 1. Braine-l’Alleud 39.781, 2. Wavre 34.164, 3.Ottignies-LLN 31.501.
    >Hainaut: 1. Charleroi 200.496,2. Mons 94.957, 3. La Louvière 80.648, 4. Tournai 69.256, 5.Mouscron 57.718.
    >Liège: 1. Liège 196.767, 2. Seraing 64.046, 3. Verviers 54.984.
    >Luxembourg: 1. Arlon 29.507,2. Marche-en-Famenne 17.398,3. Bastogne 15.726.
    >Namur: 1. Namur 110.413, 2.Sambreville 28.108, 3. Gembloux 25.773.
    -PIERRE NIZET (La Meuse du 3 février)

     

     

  • 21.716 faits deharcèlement en 2015

    En 2015, 21.716 faits de harcèlement ont été enregistrés par la police, dont 3.988 dans le Hainaut, province la plus touchée par ce type de délit. Et les chiffres de 2016 déjà connus sont dans les mêmes proportions. Dans les deux tiers des cas, le harceleur est un homme.

    Cyber-harcèlement, harcèlement à l’école, en rue, via la téléphonie…le harcèlement peut prendre des formes très diverses et toutes, dans les données statistiques de la police, sont regroupées dans une même catégorie. «Mais les harcèlements par téléphone ou via les réseaux sociaux sont les cas les plus fréquents. Et d’ailleurs plus faciles à établir que le harcèlement de rue où il faut des témoins, ou que les actes soient filmés par une caméra urbaine. C’est donc très difficile à prouver», explique le procureur du Roi de Mons, Christian Henry. «Par contre, si on reçoit 50 SMS sur une soirée, le harcèlement est évidemment beaucoup plus facile à établir car on va forcément conserver ces SMS…»

    capture ecran 2017-01-30 à 09.16.56.png

    De toutes les provinces du pays, le Hainaut est le plus touché par ce phénomène, avec près de 4.000 cas enregistrés en 2015. C’est bien sûr aussi la province de Wallonie la plus peuplée mais la province d’Anvers, avec plus d’habitants, enregistre, par contre, plus de 1.000 cas de moins.
    Le procureur du Roi de Mons avance quelques explications, comme le taux de chômage de la région. «À partir du moment où quelqu’un est oisif, il peut se réfugier dans une activité dérangeante pour l’autre alors que s’il a des obligations professionnelles, il a moins de temps pour se consacrer à ce type d’activité». Qui va souvent de pair avec d’autres faits de violence, ajoute Christian Henry
    Le harcèlement s’inscrit souvent dans le cadre de violences intrafamiliales
    «Le harcèlement révèle aussi souvent un type particulier de violences intrafamiliales», explique-t-il, «dans lesquelles il peut yavoir du harcèlement via le téléphone ou les réseaux sociaux et pas seulement des violences physiques».
    L’école est aussi un lieu où le harcèlement est très présent: 17% des enfants se sentent harcelés, et 70 à75% «concernés». À l’université de Mons, l’équipe des Sciences de la famille a réalisé une étude sur ces faits. Qui commencent en milieu scolaire et se poursuivent dans le périscolaire, via les réseaux sociaux.
    Mais là, le Hainaut ne serait pas le plus touché. «Nous constatons davantage de cas dans le Luxembourg ou le Brabant wallon», explique le professeur Bruno Humbeeck. «Et que la victime est un «nolike». Pas beaucoup de visites, pas d’amis, pas de prestige». Des aides sont mises en place pour tenter de lutter contre ce type de harcèlement.-MBV. (La Meuse du 16 décembre)

  • 1er février 2017... nous sommes la veille de la chandeleur

    capture ecran 2016-01-31 à 21.28.42.jpgLe jour des crêpes
    Aujourd’hui, on connaît surtout la Chandeleur en tant que jour des crêpes. On raconte que c’est ce même pape Gélase Ier qui faisait distribuer des crêpes aux pèlerins qui arrivaient à Rome. On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.
    Dicton populaire et chanson populaire: "La veille de la Chandeleur, l'hiver prend fin ou prend vigueur".
    Tradition
    Il existe encore de nos jours toute une symbolique liée à la confection des crêpes. On fait ainsi parfois sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d'or, (par exemple un Louis d’or) ou à défaut une monnaie, et ce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année, il s'agit de faire en sorte que la crêpe atterrisse correctement dans la poêle. (consultez le site : la chandeleur pour les enfants (jeux de la Chandeleur, crêpes...)

    Capture d’écran 2013-02-01 à 12.42.28.jpegOn dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu’ainsi les prochaines récoltes seront abondantes. Il est parfois précisé qu'il s'agit du sommet d'une armoire et que la crêpe est alors réputée ne pas moisir et éloigner la misère et le dénuement. À l'occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées. La tradition demande aussi de ne ranger la crèche de Noël qu'à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël.

    Origine de la fête

    175px-Bear_Alaska_(2).jpgLongtemps en Europe, l’ours fut l’objet d’un culte qui s’étendit de l’Antiquité jusqu’au cœur du Moyen Âge. Les peuples germains, scandinaves, et dans une moindre mesure celtes, célébraient la sortie d’hibernation de l’ours vers la fin du mois de janvier ou le tout début du mois de février. Mais la date faisant l’objet des plus importantes célébrations était le 24 janvier dans la majeure partie de l’Europe. Il s’agissait du moment où l’ours sortait de sa tanière pour voir si le temps était clément. Cette fête était caractérisée par des déguisements ou travestissements en ours, et des simulacres de viols ou d’enlèvements de jeunes filles.

    L’Église catholique chercha pendant longtemps à éradiquer ce culte païen. Pour ce faire, elle institua la Fête de la Présentation de Jésus au Temple qui est célébrée le 2 février et qui correspond à la Fête de la Purification de la Vierge Marie. Cependant, les célébrations de l’ours et du retour de la lumière continuaient lors de feux de joie et autres processions de flambeaux. Le pape Gélase Ier institua donc au Ve siècle la fête des chandelles.

    220px-DogGroundHog-small.jpgDu XIIe au XVIIIe siècle, la chandeleur fut appelée « chandelours » dans de nombreuses régions françaises où le souvenir du culte de l'ours était encore très présent. (Source Wikipédia)

    Aux Etats-Unis et au Canada...
    La célébration de la Chandeleur a été remplacée par le jour de la marmotte.!!!

    Quoi qu'il en soit, bonne Chandeleur à chacun et bon appétit!